Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Douglas Kennedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mona
Indian Shawl
avatar


MessageSujet: Douglas Kennedy   Lun 4 Jan - 14:42

Douglas Kennedy étant l'un de mes auteurs préférés, je me dois de lui ouvrir un petit sujet !

Douglas Kennedy est né en 1956. Il a écrit à ce jour 9 romans si je ne me trompe pas et 3 récits de voyage (dont un seul traduit).

Très francophile, il vient régulièrement à Paris mais vit à Londres. Il passe aussi du temps à Berlin et sur la côte Est des Etats-Unis, dont il est originaire.

A mon sens, D. K. est l'auteur le plus doué actuellement pour décrire les rapports sociaux aux Etats-Unis et les angoisses de ses habitants. Tous ses romans questionnent le mode de vie, la société, les us et coutumes américains, essentiellement de la côte Est, qu'il n'a pas son pareil pour raconter, mais également des petites villes où tout le monde se connaît et se surveille...

Ses personnages sont généralement victimes d'engrenages qui les conduisent à l'échec, mais arrivent à "s'en sortir", jamais sans d'irréparables dommages, et sans aucun fatalisme. Leurs malchances, leurs "désarrois" pour reprendre l'un de ses titres en VF, ils ne les doivent qu'à eux-mêmes, à leurs erreurs, leurs choix discutables, leurs impulsions. S'ils s'en sortent, ce n'est souvent qu'après une fuite et l'aide d'un tiers.

On peut voir D.K. comme un misanthrope, car dans presque chacun de ses romans, le héros ou l'héroïne "quitte le monde" pour paraphraser le dernier de ses titres, mais je crois qu'il est en fait un relatif optimiste quant à la nature humaine. Ses personnages s'enfoncent seuls ou à cause d'autrui mais s'en sortent bien souvent par l'aide d'un ami.

Par quel roman commencer Douglas Kennedy ?
Sans doute par L'homme qui voulait vivre sa vie, l'un de ses premiers, et l'un des plus brillants. Ne lésinant pas sur les rebondissements, c'est un roman construit comme un polar, qui explore le mythe américain de la réinvention de soi et du tout est possible aux Etats-Unis. Je l'ai personnellement lu 3 fois et suis stupéfaite à chaque fois de tant d'ingéniosité.
Le dernier paru, Quitter le monde, est à peu près de la même teneur, et tout aussi brillant.
Le seul qui m'ait véritablement déçu est La femme du Ve. Pour son premier roman situé à Paris, D.K. a aussi choisi une fin... étrange et déconcertante quand on est habitué à son rationalisme et son réalisme farouches !
La Poursuite du bonheur et Les Charmes discrets de la vie conjugale, tout en construisant des histoires individuelles, évoquent deux moments majeurs de l'histoire récente des USA : la chasse aux sorcières menée par les maccarthystes dans les années 50 et les mouvements contestataires des années 60 et 70.



Voici un court résumé des premiers chapitres de Quitter le monde :
Citation :
"Jane n'a que treize ans lorsque, lors d'un dîner à l'ambiance particulièrement lourde, elle annonce à ses parents qu'elle ne se mariera jamais. Une phrase d'apparence anodine aux conséquences désastreuses : son père quitte le foyer presque sur-le-champ ; quant à sa mère, elle tient Jane pour directement responsable de l'échec de son mariage.
Quelques années plus tard, étudiante en lettres à Harvard, Jane entame une liaison avec son professeur. Pendant quatre ans, elle vit dans l'ombre mais heureuse avec cet homme qui la fascine. Bonheur brutalement interrompu par la mort de son amant, dans des circonstances obscures.
Jane trouve alors un poste dans une très lucrative entreprise de trading. Mais en voulant faire parvenir de l'argent à son père qui se prétend ruiné, Jane attire l'attention du FBI qui lui révèle les véritables occupations de celui qui est en fait un escroc international."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laly
Mad Hatter
avatar


MessageSujet: Re: Douglas Kennedy   Lun 11 Jan - 13:04

je viens de commencer mon 3ème DK, mais j'entends tellement de bien de cet auteur que j'en viens à culpabiliser de ne pas être emballée plus que ça.

Je ne sais plus comment le premier roman m'est tombé dans les mains (l'homme qui voulait...) et j'avais été déçue par la fin.

Mais ma patronne l'adore (et oui, elle aussi!) et a tous ses romans, du coup elle me les prête.

J'ai donc lu "rien ne va plus" , sans être transportée, j'ai passé un bon moment,

et ai entamé ce matin "la poursuite du bonheur", donc à voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mona
Indian Shawl
avatar


MessageSujet: Re: Douglas Kennedy   Lun 11 Jan - 22:24

Mais Laly, tu as le droit de ne pas être emballée ! Personnellement, c'est un de mes écrivains préférés, c'est normal que je sois très hyperbolique !! lol! (ceci étant, lis quand même la Poursuite du bonheur jusqu'au bout, c'est vraiment bien !)


Dernière édition par Mona le Jeu 21 Jan - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laly
Mad Hatter
avatar


MessageSujet: Re: Douglas Kennedy   Jeu 21 Jan - 13:04

je viens de finir "la poursuite du bonheur". j'ouvre un topic pour mon avis ou je continue ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Douglas Kennedy   Jeu 21 Jan - 13:07

Tu peux le poster ici, Laly !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Laly
Mad Hatter
avatar


MessageSujet: Re: Douglas Kennedy   Jeu 21 Jan - 13:28

ok, merci Emjy.

Concernant la poursuite du bonheur, je ne dirai pas que je n'ai pas aimé le roman, mais la narration a fait que je n'ai jamais réussi à rentrer dans l'histoire. c'est comme si je l'avais lu de loin, sans m'y attacher, alors que je vis les romans que je lis. J'aurais du fondre en larmes au moins 3 fois, mais rien, même pas un petit serrement au coeur. complètement détachée. presque agacée par les personnages, les situations, voire les répliques que j'ai parfois trouvé ridicules...

je ne déconseillerais pas le livre car l'histoire est intéressante, mais je crois que je vais abandonner Douglas Kennedy car au bout de 3 romans de lui, je ne me suis jamais sentie transportée dans le livre...

pitié : pas taper!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mona
Indian Shawl
avatar


MessageSujet: Re: Douglas Kennedy   Jeu 21 Jan - 21:30

Si, une bonne grosse fessée Laly !!! Non je plaisante lol! !!!
Je suis contente d'avoir un débat sur Douglas Kennedy, qui est relativement consensuel. Personnellement, je ne me sens jamais vraiment attachée à ses personnages à qui j'ai souvent envie de mettre un coup de pied... ou une fessée ! lol!
Mais je trouve son génie du retournement de situation, du basculement assez époustouflant. Il maîtrise bien ses personnages et arrive à en brosser un portrait très réaliste à défaut d'être flatteur. Je vois ses personnages, ils me semblent réels. C'est ce qui m'emballe je pense.
Après, si ça ne te touche pas, alors effectivement, rien ne sert de persévérer ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Helstone rose
avatar


MessageSujet: Re: Douglas Kennedy   Sam 15 Oct - 13:06

J'ai lu mon premier Douglas Kennedy. Il s'agit de Piège Nuptial également édité sous le nom de Cul-de-sac. Ce livre se lit facilement, je ne peux dire qu'il me laissera un souvenir impérissable mais ma lecture fut tout de même plaisante. De plus, j'avais envie de savoir la fin. Cette dernière m'a plu, en particulier la toute dernière scène qui me parait plausible quand on connait le personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douglas Kennedy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douglas Kennedy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douglas Kennedy
» PIEGE NUPTIAL de Douglas Kennedy
» LA POURSUITE DU BONHEUR de Douglas Kennedy
» La femme du Vème • Douglas Kennedy
» Douglas KENNEDY (Etats-Unis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: