Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

 

 Jane Eyre, Charlotte Brontë

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Popila
Bookworm
Popila


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeVen 17 Fév - 17:56

Le passage qui se passe chez les Rivers n'est pas mon préféré non plus, mais à force de relectures, j'ai fini par lui trouver un intérêt. Le côté invraisemblable de cet épisode (Jane se retrouve comme par hasard chez ses cousins) s'explique à mes yeux par le fait que la structure de Jane Eyre s'apparente par endroits au conte ; l'héroïne, nouvelle Cendrillon, doit rencontrer deux cousines et un cousin globalement aimants pour compenser le fait qu'elle ait été rejetée par John, Georgiana et sa soeur au début.

De plus, Saint John est par certains aspects l'exact opposé de Rochester ; il aide l'héroïne à prendre conscience de l'importance qu'il a à ses yeux. C'est aussi la tentation d'une vie religieuse qui est proposée à l'héroïne ; un modèle de vie qui n'est pas sans rappeler celui suivi par Helen Burns (une obéissance aux préceptes de la religion, jusqu'à en mourir - or Jane et ses cousines sont conscientes que si elle part en Inde, Jane mourra assez rapidement là-bas, tant la vie y est rude). Jane finit par choisir la vie et l'aspect charnel des choses en retournant vivre auprès de Rochester, et ce n'est pas là l'un des moindres intérêts de ce roman. Quant à la fin, même si elle est terrible
Spoiler:
 

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeVen 17 Fév - 19:14

Je suis tout à fait d'accord avec toi Popila sur le côté conte : Jane Eyre m'a beaucoup rappellé Cendrillon au départ, lorsqu'on la voit enfant en tant que pauvre orpheline maltraitée verbalement et physiquement par sa tante et ses cousins.
J'avais aussi repéré l'opposition entre Rochester et St John : ce dernier est jeune, beau, gentil avec Jane (au moins au début) et assez religieux alors que Rochester est plus âgé, laid, assez sévère et méprisant envers l'héroïne et faisant peu de cas de la religion (pour preuve, le fait qu'il n'hésite pas à devenir bigame).

La suite de ton analyse est très intéressante et enrichissante surtout pour l'aspect religieux : je n'avais pas du tout remarqué ces choses mais cela correspond tout à fait (même si je trouve que c'est tout de même violent comme moyen de rédemption pour ce pauvre Rochester pale ).
Au final, je trouve que Jane Eyre est un livre très complexe et riches en références. C'est beaucoup plus qu'une simple histoire d'amour comme on a tendance généralement à le résumer.

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeVen 17 Fév - 20:46

Popila a écrit:
De plus, Saint John est par certains aspects l'exact opposé de Rochester ; il aide l'héroïne à prendre conscience de l'importance qu'il a à ses yeux.

Je partage ton point de vue, Popila. C'est la raison pour laquelle, même si j'ai cru par moments que Jane épouserait St-John, ce dernier me semble utile malgré sa ferveur qui tourne à l'obsession (et ses réactions puériles et méprisantes, comme l'a fait remarquer Sandie). En revanche, je n'avais encore jamais fait le lien avec l’Évangile. J'y penserai en relisant le roman. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Marquise de Pembroke
Station Kiss
Marquise de Pembroke


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeSam 10 Mar - 14:04

    Cette lecture a été délicieuse et je crois que « Jane Eyre » fait désormais parti de mes livres favoris !

    Le style d'écriture de Charlotte Brontë est très fluide, simple et agréable à lire : nous sommes imprégné par les sentiments et ressentis des personnages.

    Je me suis sentie très proche de Jane, surement grâce à l'utilisation de la première personne. Jane est un personnage facile à aimer, car elle dispose de nombreuses qualités : elle est intelligente, honnête, possède une droiture résistant aux extrêmes. Elle est aussi touchante et émouvante (j'ai beaucoup aimé lorsqu'elle est envahie par des sentiments qu'elle ne comprend pas ou qu'elle n'a jamais ressenti - son amour pour Rochester). Sans oublier qu'elle n'est pas jolie ce qui rend Jane encore plus proche de nous (comparé aux héroïnes sublimes et parfaites).

    Rochester est un personnage complexe. Il a un caractère changeant voir des réactions opposées. J'ai d'ailleurs trouvé l'intermède de la diseuse de bonne aventure totalement invraisemblable ! Finalement, on s'aperçoit des sentiments qu'il éprouve pour Jane. Cela a d'ailleurs un côté romantique. Mais la révélation de son secret a eu un effet dévastateur aussi bien pour Jane que pour Rochester. J'ai été très triste lorsque j'ai lu ce qui lui était arrivé.
    J'ai compris a quel point Rochester était un homme torturé ce qui me l'a rendu plus doux, agréable et je l'apprécie beaucoup.

    J'aime la dynamique de couple que forment Jane et Rochester : ils sont égaux et complémentaires.

    Les personnages secondaires ne sont pas oubliés et chacun ont leur place au sein de l'histoire.

    J'ai tout apprécié sauf le périple de Jane après sa séparation avec Rochester. J'ai trouvé que c'était beaucoup trop long. Puis, lorsqu'elle rencontre Saint-John Rivers et ses sœurs qui sont, comme par hasard, ses cousins. Ensuite, la déclaration de Saint-John et sa demande en mariage étaient extravagantes.

    Puis la fin et les retrouvailles de Jane avec Rochester ont été un beau final.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeSam 10 Mar - 17:56

Merci pour ton avis, Marquise ! cheers

Cela fait toujours plaisir de lire les impressions toutes fraîches et toutes neuves de quelqu'un qui découvre ce livre pour la première fois... Wink

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Marquise de Pembroke
Station Kiss
Marquise de Pembroke


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeSam 10 Mar - 18:56

    De rien Very Happy J'ai comblé une grosse lacune littéraire et je ne le regrette pas ! Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 312935
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeSam 10 Mar - 19:37

Marquise de Pembroke a écrit:
    J'ai tout apprécié sauf le périple de Jane après sa séparation avec Rochester. J'ai trouvé que c'était beaucoup trop long. Puis, lorsqu'elle rencontre Saint-John Rivers et ses sœurs qui sont, comme par hasard, ses cousins. Ensuite, la déclaration de Saint-John et sa demande en mariage étaient extravagantes.

Décidément, ce pauvre St-John m'a pas beaucoup de succès auprès des lectrices de Whoopsy Daisy lol! D'un autre côté, je trouve qu'il l'a bien cherché !
Sinon j'aime beaucoup ton avis Marquise : je trouve que tu as fort bien résumé les points forts de ce roman et je me retrouve un peu dans ton point de vue.

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Marquise de Pembroke
Station Kiss
Marquise de Pembroke


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeSam 10 Mar - 19:50

    Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 744240 Je ne vais pas lâché Jane pour autant car je vais entamer "Quand j'étais Jane Eyre" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeSam 10 Mar - 22:31

sandie a écrit:

Décidément, ce pauvre St-John m'a pas beaucoup de succès auprès des lectrices de Whoopsy Daisy lol! D'un autre côté, je trouve qu'il l'a bien cherché !
Il n'en ressort jamais gagnant Razz
Déjà, il vient après Mr Rochester, qui malgré tout ses défaut (un peu autoritaire? cachant un lourd secret?), ce qui est déjà difficile, mais sa pieté envahissante,
Spoiler:
 
le rend un peu détestable.
Ses sœurs sont si gentilles ...

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Marquise de Pembroke
Station Kiss
Marquise de Pembroke


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeDim 11 Mar - 14:39

Diana Villiers a écrit:
sandie a écrit:

Décidément, ce pauvre St-John m'a pas beaucoup de succès auprès des lectrices de Whoopsy Daisy lol! D'un autre côté, je trouve qu'il l'a bien cherché !
Il n'en ressort jamais gagnant Razz
Déjà, il vient après Mr Rochester, qui malgré tout ses défaut (un peu autoritaire? cachant un lourd secret?), ce qui est déjà difficile, mais sa pieté envahissante,
Spoiler:
 
le rend un peu détestable.
Ses sœurs sont si gentilles ...
    Exactement ! Je l'ai trouvé très culloté, genre "Epouse moi parce que Dieu le veux" Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeDim 11 Mar - 17:46

Exactement, et j'adore la subtilité de : St John la demande en mariage, mais pas par amour ni afffection, mais pour la forme: un homme célibataire ne peut aller en mission avec une femme qui n'est pas sa femme ni sa soeur..
C'est d'un romantique comme demande en mariage Razz
Spoiler:
 

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Marquise de Pembroke
Station Kiss
Marquise de Pembroke


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeDim 11 Mar - 17:58

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeDim 11 Mar - 22:16

Le livre aurait eu un impact très différent si Jane avait accepté l'offre de St John ...
Avec un telle fin, je ne suis pas sure que j'aurais relu le livre Razz

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeDim 11 Mar - 23:27

Je pense sincèrement que Jane
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Locataire de Netherfield
Satine


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeDim 8 Avr - 20:48

Je pense vraiment que:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeJeu 24 Jan - 18:53

je partage ton analyse Marquise !
Je viens de le terminer et mon dieu quelle belle découverte !!
Jane Eyre est le livre qui m'a le plus bouleversée depuis que je lis ce style de littérature.
Après Orgueil et préjugés et persuasion c'est pour le moment un de mes préférés !

J'ai adoré les dialogues entre Jane et Rochester, leurs taquineries, je me suis surprise à rire toute seule lol!
Une intense émotion et encore des personnages qu'on ne veut plus quitter !!

Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 557349

Merci les filles du forum pour vos conseils de lecture !! Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 312935
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeJeu 24 Jan - 18:59

Contente que tu aies aimé cette lecture, Miss Woodhouse ! Wink

Comptes-tu voir certaines adaptations ciné / TV ? Question

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeVen 25 Jan - 10:01

et bien j'aime beaucoup charlotte gainsbourg et William Hurt, donc je pense essayer de voir cette adaptation...
mais ça ne remplacera pas ce livre merveilleux !! Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 312935
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeMar 18 Juin - 9:17

Pour les amateurs de lecture à haute voix, Guillaume Gallienne lui a consacré une émission de Ça peut pas faire de mal : Jane Eyre.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeMar 18 Juin - 9:28

Super ! merci Akina !
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeMar 18 Juin - 11:22

Oui il y a deux emissions l'une sur Jane Eyre et la semaine  suivante sur la famille Bronte, à écouter absolument !
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeMar 18 Juin - 11:37

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Bannette
Ecrivain en herbe



Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Juin - 21:56

Nouvelle inscrite, je me lance :

Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_question Quels sont vos personnages secondaires préférés ? Vos chapitres préférées ?

Madame Fairfax et Adèle Varens. La 1ère est la première, au sortir de Lowood, à la considérer comme une personne à part entière, Jane est surprise par son accueil chaleureux. Elle est aussi la 1ère à la prévenir et à tempérer son enthousiasme dans la perspective du mariage avec Rochester. Adèle a la frivolité des enfants qui n'ont aucune conscience du monde des adultes, notamment de ses origines réelles. Mais elle apporte un boulot et de la chaleur à Jane.

Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_question Que pensez-vous de l'importance du féminisme et de la religion dans ce roman ?

Il y a un proto-féminisme indéniable, notamment dans le passage où Jane fiancée indique qu'elle ne compte pas renoncer à son métier, car elle aime enseigner, n'est pas une femme vénale, et veut ouvrir les yeux des jeunes filles en ouvrant une école dans la campagne pour leur donner les clés afin de comprendre le monde, en les instruisant. Le contraste avec les héroïnes de Jane Austen pour qui l'accomplissement personnel passe forcément par le seul mariage, est flagrant.

Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_question Jane Eyre est une personne dotée de principes très forts et d'une droiture à toutes épreuves. Avez-vous parfois été agacé par ce manque de flexibilité ? Si oui à quel moment ?

Je trouve que notre époque qui considérerait comme "coincée" ou "inflexible" une héroïne comme Jane est triste : je trouve au contraire que son self-respect est admirable. De plus, elle n'est pas une femme puritaine per se : elle est traversée de passions, sait être indulgente avec des personnes moins intelligentes (la simple Mrs Fairfax) ou frivoles (Adèle), elle a un force de caractère exceptionnelle. Je comprends parfaitement qu'elle veuille partir après le mariage avorté : non seulement il y a le mensonge irresponsable de Rochester (un faux-mariage avec un bigame, qui non seulement la souillerait aux yeux de la société, mais qui en plus aurait délesté les enfants qu'elle aurait eu avec lui, qui auraient été frappés du sceau de l'infamie), mais quelle garantie que ça marche entre eux avait-elle à l'écoute des précédentes aventures amoureuses de Rochester ? Il n'y a qu'à voir le mépris avec lequel il parle de ses ex (bêtes, frivoles, cupides à l'écouter), qu'il a remerciées avec un solde de tout compte une fois "consommées" pour comprendre sa lucidité. Il faut attendre qu'elle soit au même niveau social (un héritage inattendu) et qu'il se soit réformé pour de bon pour qu'elle puisse s'unir avec lui. Ce parcours dans l'accomplissement personnel et le respect de soi en font une héroïne admirable. On en revient au proto-féminisme du roman.
Les héroïnes modernes dites "libérées" type Bridget Jones avec leurs pleurnicheries et leur apitoiement m'exaspèrent au plus haut point.

Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_question Que pensez-vous du dénouement de l'histoire, est-ce que vous vous y attendiez ?

Qu'elle retrouve Rochester ? Oui je m'y attendais, l'auteure n'aurait pas autant soigné ce personnage masculin pour le faire disparaître. La fin m'a totalement convaincue, il y a juste le dernier tiers du roman, avec St John que je trouve trop long. 

Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_question Que pensez-vous des différents lieux où se déroule l'histoire ?


L'ambiance gothique trouve son plus bel écrin à Thornfield.
Revenir en haut Aller en bas
Leibgeber
Ecrivain en herbe



Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Charlotte Brontë et la question féminine   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeDim 23 Juin - 8:01

    J’aime beaucoup la manière dont tu envisages Jane Eyre. Je ne suis pas certain de comprendre ce que recouvre la notion de « proto-féminisme ». A l’époque de Charlotte Brontë, il existait un courant politique de contestation de l’ordre établi, le radicalisme, inspiré notamment par les idéaux révolutionnaires francais, parmi lesquels figurait l’émancipation des femmes. Charlotte Brontë en avait une connaissance directe par sa grande amitié, qui s’est nouée à l’adolescence, avec Mary Taylor et la fréquentation de la famille de patrons-manufacturiers de celle-ci. Mary Taylor, figure passionnante, s’employa à vivre dans l’indépendance qu’elle alla chercher en… Nouvelle-Zélande où elle ouvrit une boutique prospère. (Elle proposa à Charlotte Brontë de l’accompagner là-bas. Cette dernière repoussa cet offre parce qu’elle voulait s’occuper de son père vieillissant et malade.)
    Les vues de Charlotte Brontë sur les femmes participent donc de ce cadre. Les siennes n’étaient pas radicales, parce que de manière générale, comme elle l’exprima dans Shirley, elle redoutait les maux accompagnant les révolutions, avec un catastrophisme certes typiquement conservateur. Mais elle n’était pas non plus proprement conservatrice, et surtout pas sur la question des femmes. Elle était en fait pragmatique selon un certain idéal du rapport entre l’homme et la femme, à rapporter sans doute à la religion chrétienne en partie: celui du couple uni marchant de pair sur le chemin de la vie.
    C’est un des points du Professeur. William Crimsworth aide Frances Henri à épanouir ses facultés. Celle-ci a besoin de la reconnaissance et du soutien de William Crimsworth parce que rien – ou pratiquement rien - n’était ouvert à une femme seule au 19ème siècle. Et à la fin du roman on peut remarquer comment Frances Henri, dans ce couple construisant un avenir ensemble, en devient le moteur
    Personnellement, je suis sensible à cet idéal – de manière générale. je trouve la pensée de Charlotte Brontë riche et intéressante. Et en songeant à cet idéal et à la proclamation de Jane Eyre à Rochester, « Equal as we are », je me plais à imaginer que Charlotte Brontë aurait pu ajouter : « Equal as we are, hand in hand. »

    (Si cela intéresse quelqu’un, j’ai consacré un post à un vieux recueil de lettres de Mary Taylor sur mon blog, The Wanderer of The Moors, consacré aux sœurs Brontë : http://thewandererofthemoors.blogspot.fr/2013/02/mary-taylor-equal-as-we-are.html)


Dernière édition par Leibgeber le Dim 23 Juin - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitimeDim 23 Juin - 16:13

Bonjour, Bannette ! N'hésite pas à venir te présenter dans la partie Wellcome, afin que nous puissions te souhaiter la bienvenue parmi nous en bonne et due forme !

Bannette a écrit:
Je comprends parfaitement qu'elle veuille partir après le mariage avorté : non seulement il y a le mensonge irresponsable de Rochester (un faux-mariage avec un bigame, qui non seulement la souillerait aux yeux de la société, mais qui en plus aurait délesté les enfants qu'elle aurait eu avec lui, qui auraient été frappés du sceau de l'infamie), mais quelle garantie que ça marche entre eux avait-elle à l'écoute des précédentes aventures amoureuses de Rochester ? Il n'y a qu'à voir le mépris avec lequel il parle de ses ex (bêtes, frivoles, cupides à l'écouter), qu'il a remerciées avec un solde de tout compte une fois "consommées" pour comprendre sa lucidité. Il faut attendre qu'elle soit au même niveau social (un héritage inattendu) et qu'il se soit réformé pour de bon pour qu'elle puisse s'unir avec lui. Ce parcours dans l'accomplissement personnel et le respect de soi en font une héroïne admirable. On en revient au proto-féminisme du roman.
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je me suis souvent demandé ce que serait la vie de Jane et Rochester si elle acceptait de partir avec lui, en étant complètement sous sa dépendance. Seraient-ils heureux ? Ou, comme tu le penses, il finirait par se lasser d'elle et la quitterait ?
J'ai tendance à penser comme toi : Rochester a facilement tendance à mépriser les femmes, des coquettes, comme ses ex, Miss Ingram ou même Adèle Varens, ou des vieilles femmes radoteuses, comme Mrs Fairfax. En le quittant, Jane le force à la respecter et gagne son estime.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jane Eyre, Charlotte Brontë
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Charlotte, Emily et Anne Brontë :: Charlotte Brontë :: Ses oeuvres-
Sauter vers: