Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

 

 Jane Eyre, Charlotte Brontë

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Akina
Bookworm
Akina


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Oct - 20:05

FanDeChickLit a écrit:

J'avoue que j'accrochais moins au tout début, lorsque la petite Jane vit avec les Reed, parce que je trouvais que ça tirait un tout petit trop vers le misérabilisme (mais je chipote, je le sais), l'histoire de la pauvre petite fille maltraitée par sa famille d'accueil.

C'est vrai que le début m'a fait presque penser à du Dickens : je trouve la famille Reed et l'accueil qu'ils font à leur nièce extrêmement difficile. Brontë s'appesantit sur cette description, parce que je pense qu'elle veut mettre dans ce roman un peu de conscience sociale : que ce soit avec l'éducation des orphelins (Jane petite ou Adèle chez Rochester), les écoles pour enfants pauvres, ou le statut des gouvernantes, elle appuie sur des graves déficiences de la société de son époque.
Revenir en haut Aller en bas
Julia
Bookworm
Julia


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Oct - 7:38

Tu as raison, Akina, et d'un côté, je pense que c'est quelque chose qui devait être très difficile à l'époque, quand la richesse et le statut social avaient une telle importance et qu'on était obligé de dépendre des autres, sans choisir son destin. Dans ce contexte, la petite Jane se débrouille vraiment pas mal: elle veut aller à l'école, elle le demande et elle l'obtient.
Mais bon, pour en revenir au début du roman, même s'il me plait un peu moins que la suite, je trouve que c'est vraiment cette expérience de la petite enfance qui la fait devenir ce qu'elle sera. Déjà petite, elle reconnait l'injustice alors que d'autres à sa place auraient peut-être subi, mais non, pas elle, pas Jane. La naissance d'une héroïne!
Revenir en haut Aller en bas
Xel0u_le_l0up
Star-crossed lover
Xel0u_le_l0up


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 9 Nov - 14:06

Bon, je viens de terminer mon livre.

Et je viens de terminer de lire les deux pages de commentaires que vous avez pu faire dessus.

Je vois que la plupart d'entre vous l'avaient déjà lu et le relisaient pour la seconde ou même la troisième fois...

Du coup je me sens un peu démunie, je ne pense pas pouvoir en dire plus que vous sur la question. Quoiqu'il en soit j'adhère a pas mal de vos hypothèses.

Quels sont vos personnages secondaires préférés ? Vos chapitres préférées ? Alors, tout d'abord, je tiens à dire que j'avais un peu peur de lire ce livre, parce que je pensais qu'il allait être compliqué (dans les tournures de phrases surtout) mais finalement, pas du tout. J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire sauf sur la fin. Du coup j'ai apprécié les deux premiers tiers du livre, disons, mais j'ai commencé à en avoir vraiment marre à partir du moment où Jane apprend qu'elle hérite de son oncle.

Les personnages qui m'ont le plus plu dans ma lecture sont surtout Mrs Fairfax et la petite Adèle qui sont toutes les deux très attachantes je trouve. Personne d'entre vous n'a parlé de la petite, est-ce parce que vous ne l'avez pas appréciée ? Mrs Temple aussi m'a beaucoup plu, forcément, je m'attendais à ce que tout le monde soit contre Jane à Lowood et finalement non.

Que pensez-vous de l'importance du féminisme et de la religion dans ce roman ? Bien-sûr le roman en est plein. Mais je n'ai pas trouvé cela trop dérangeant, sauf dans la dernière partie encore une fois. En compagnie de Rivers tout devenait bien trop axé sur la religion. Dommage.

Jane Eyre est une personne dotée de principes très forts et d'une droiture à toutes épreuves. Avez-vous parfois été agacé par ce manque de flexibilité ? Si oui à quel moment ? J'ai l'impression que je reste focalisée sur la fin du roman (enfin il faut quand même dire que j'ai eu du mal à le terminer du coup et que j'ai failli abandonner) mais c'était intenable pour moi. Jane est droite, et à des principes, c'est très bien. Même si j'étais triste quand elle a quitté Thornfield, elle a fait le choix qui lui paraissait juste. Mais en présence de Rivers, elle devient vraiment trop naïve (je ne sais pas si c'est le mot exact mais je n'arrive pas à exprimer ce que je veux ^^).

Tout ça pour dire que (encore une fois) sur la fin, Jane commençait à me taper sur le système.

Que pensez-vous du dénouement de l'histoire, est-ce que vous vous y attendiez ? Je suis plutôt contente de la fin personnellement, je m'attendais à ce qu'elle ne revoit jamais Rochester, et j'avais peur qu'elle épouse son cousin (surtout que c'est un roman plutôt avant-gardiste je trouve en matière de condition féminine et que je trouvais ça vraiment réducteur qu'elle épouse son cousin alors qu'elle n'avait pas voulu rester près de Rochester). Par contre, je n'ai pas tellement compris pourquoi la dernière page est sur Rivers, justement. On termine du coup sur une note religieuse, alors qu'on aurait très bien pu terminer sur Mr Rochester qui retrouve la vue. Et elle qui est heureuse.

Que pensez-vous des différents lieux où se déroule l'histoire ? J'ai beaucoup aimé parce qu'ils sont très imagés et qu'on s'y croirait vraiment. Pas besoin d'images ni de photos ni de peinture la description suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeJeu 11 Nov - 12:22

Merci pour ton avis, Xelou le Loup : je voualis le commenter l'autre jour, mais j'étais juste trop crevée.

Je trouve ça intéressant que tu mentionnes ce que tu n'as pas aimé dans le livre (apparemment, ça concerne les séquences avec Saint John Rivers - effectivement, la fin est très ambiguë).

Sinon, pour répondre à ta question, j'aime bien Adèle et Mrs Fairfax (dans le genre Mamie Gateau, on fait difficilement mieux). Wink

Adèle m'agace parfois - elle a des goûts qui n'étaient pas du tout les miens quand j'étais petite (je n'étais pas très poupées). Embarassed

Mais ces deux personnages sont très bien peints, très vivants, et on s'y attache. Very Happy

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeJeu 11 Nov - 20:23

Adèle fait un peu caricature de la française (vue par les Anglais du XIXe siècle) : futile, capricieuse. Pourtant on s'attache à elle, peut-être parce que Rochester la rejette violemment et la confond avec sa mère, Céline.

C'est vrai que la fin du roman est un peu plus difficile à lire, il y a quelques longueurs. Je n'aime pas du tout Saint-John pour ma part, et j'ai du mal à comprendre les lecteurs qui l'adorent, mais j'aime beaucoup ses sœurs, alors du coup j'aime les scènes où elles sont présentent.
Revenir en haut Aller en bas
Xel0u_le_l0up
Star-crossed lover
Xel0u_le_l0up


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 12 Nov - 9:22

Je suis d'accord pour Adèle mais c'est vrai que le fait que Rochester ne l'aime, et puis en contrepartie l'amour que lui porte Jane me la rende sympathique.

Quand à St-John, en effet, je ne l'aime pas beaucoup, et j'ai eu beaucoup de mal a ne pas reposer le livre quand il parle avec Jane dans la lande et essaye de la convaincre de l'épouser et de partir avec lui... Mais les scènes avec les soeurs, sont vraiment réjouissantes et m'ont donné le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 12 Nov - 16:21

C'est vrai que Rochester est très dur avec Adèle...

C'est intéressant de voir aussi comment on voyait les Françaises en Angleterre à cette époque : il y a plein de gros clichés ! Very Happy

Saint-Joh, je ne sais plus si je l'ai dit, mais c'est une espèce de saint fanatique : il y a des femmes qui tombent amoureuses de ces hommes là (pour leur plus grand malheur). En plus, il est très beau et très froid, l'antithèse de Jane Eyre, d'une certaine manière... apparemment parfait, mais si peu humain et tellement rigide !

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 12 Nov - 18:01

Popila a écrit:
C'est intéressant de voir aussi comment on voyait les Françaises en Angleterre à cette époque : il y a plein de gros clichés ! :

Les maitresses de Rochester sont des clichés ambulants. Il faudrait que je retrouve le passage, mais il y a, je crois, l'allemande insensible, l'espagnole criminelle, la française frivole.

Certaines remarques de Jane sont également chauvines. Elle dit de ses petites élèves, après avoir fuit Thornfield, qu'elles sont calmes et travailleuses comme toutes les Anglaises, et qu'on ne pourrait pas éduquer correctement des Françaises ou des Allemandes. J'ai toujours été étonné par ces passages. Est-ce Jane qui est Chauvine ? Est-ce Charlotte Brontë ?
Revenir en haut Aller en bas
Xel0u_le_l0up
Star-crossed lover
Xel0u_le_l0up


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 13 Nov - 22:57

Bah je pense que l'auteur exprime ses pensées à travers son personnage. Autant en ce qui concerne le féminisme que les clichés sur les habitants d'autres pays.

Revenir en haut Aller en bas
Haydée
Star-crossed lover
Haydée


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Sep - 17:33

Jane Eyre est un roman qui m'a beaucoup marqué. Parce que je connaissais l'histoire depuis toute petite (mais qui me l'a raconté ? Il y a là un mystère jamais élucidé...) et que je savais qu'il y avait
Spoiler:
 
ce qui m'a longtemps rebutée... Et puis je l'ai lu. Un moment de lecture intense. Passionnant, inlachâble. Bref, j'ai été conquise et l'histoire de
Spoiler:
 
est devenu quelque chose de tout à fait différent de ce que j'imaginais ! lol!

Jane Eyre au panthéon de mes romans préférés ? C'est bien possible !
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Locataire de Netherfield
Satine


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Sep - 21:30

Hmmm je ne comprend pas comment je n'ai pas posté ici affraid Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 516814
Jane Eyre de Charlotte Brontë est un de mes coup de coeur de cette annee.
C'est le magnifique film 2011 avec Mia Wasikowska et Michael Fassbender qui m'a donné l'envie de découvrir le livre Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 874389
C'est un livre et une histoire magnifique ! Je l'ai dévoré !!! Il ne me lâchait plus lol!
ll y a quelques longueurs mais le tout est tellement magnifique qu'on pardonne. Il est l'un de mes livres préférés d'ailleurs je commence à me dire si il ne commence pas à être mon livre préféré LOL. J'ai l'intention de le relire en Anglais bientôt study

ROCHESTER !!!!!!!!!!!!!


Ps: Il y a-t-il des personnes qui peuvent me dire si c'est possible de trouver en édition simple Villette et Shirley de Charlotte et Agnes Grey et The Tenant Of Wildfell Hall de Anne Brontë svp ?
Revenir en haut Aller en bas
Haydée
Star-crossed lover
Haydée


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 4 Sep - 17:21

Satine a écrit:

ll y a quelques longueurs mais le tout est tellement magnifique qu'on pardonne.
Que veux tu dire par là ? Qu'objectivement il y a bien quelques longueurs que tout le monde peut constater ? Ou bien que tu as trouvé quelques passages un peu longuets ? Ce n'est pas pareil ! lol!

Satine a écrit:

Ps: Il y a-t-il des personnes qui peuvent me dire si c'est possible de trouver en édition simple Villette et Shirley de Charlotte et Agnes Grey et The Tenant Of Wildfell Hall de Anne Brontë svp ?

A ma connaissance Villette et Agnes Grey existent chez Gallimard-l'imaginaire. The Tenant of... est paru chez Phébus sous le titre la recluse de Wildfell Hall mais il est indisponible ou ne va pas tarder à l'être (chez Phébus c'est quitte ou double).
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Locataire de Netherfield
Satine


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 4 Sep - 22:54

Je suppose que je parle des longueurs subjectifs ^^. Mais comme je l'ai dit ses quelques longueurs ne m'ont pas empecher de dévorer le livre et que j'ai l'intention de le relire en anglais tellement j'ai aimé lol! Je remercie énormément Charlotte pour une telle histoire cheers

Sinon merci beaucoup toi Haydée, tu m'as beaucoup beaucoup aidé cheers
Revenir en haut Aller en bas
Mandarine
Star-crossed lover
Mandarine


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Sep - 10:37

Eh bien j'ai terminé Jane Eyre hier! C'était la première fois que je le lisais et le moins qu'on puisse dire c'est que cette œuvre m'a étonnée. Il faut dire aussi que c'est mon premier classique anglais donc je ne suis pas habituée au genre. J'ai vu le film avec Chalrotte Gainsbourg il y a de nombreuses années et je m'en souvenais très peu.Je savais qu'il s'agissait d'une institutrice mais je confondais aussi avec le film Firelight avec Sophie Marceau.Et c'est à peu près tout ce dont je me souvenais donc j'ai eu une lecture vide d'influences extérieures ce qui est bien.

Étonnée pourquoi vous me direz? En fait je ne m'attendais pas du tout à ce genre de livre si tant est que l'on puisse lui délimiter un genre car pour moi il touche à tous les genres: fantastique avec l'histoire de la femme de Rochester et l'appel de ce dernier que Jane entend à la fin; romanesque forcément mais il m'a aussi fait penser aux policiers par moment lorsque on se demande ce que fait Grace Poole...

J'ai vraiment adoré la première partie de l'ouvrage avec l'enfance de Jane et la description des lieux aussi bien Loowood que Thornfield m'a beaucoup plu.Charlotte Brontê a le don de nous faire visualiser jusqu'au moindre détail et ca me plait. Bien entendu toute la partie avec Rochester m'a à la fois intriguée, et passionnée. Même si je n'éprouve pas pour lui une certaine "attirance" car il me déconcertait parfois et je le voyais aussi comme un bougon de temps en temps Razz
J'ai trouvé l'attitude de Jane étrange parfois surtout sur la fin où elle continue à l'appeler son "maitre" alors qu'au final c'est bien plus que ca.Peut etre est ce une barrière qu'elle tient à mettre entre lui et elle?

La deuxième partie où Jane se retrouve seule après le mariage m'avait captivé au départ, je me demandais vraiment comment elle allait finir mais c'est peu après que j'ai déchanté. En effet, j'ai adoré sa rencontre avec Diana et Mary mais j'ai eu beaucoup de mal à finir le livre à cause de St John il faut l'avouer. Ses échanges avec Jane sont trop tirés sur la religion et limite fanatique.Pourtant au départ c'était un personnage qui me plaisait, je le trouvais torturé par l'amour qu'il portait à Rosamond, mais sa rigueur et sa foi l'ont emporté ce qui m'a fait un peu déconnecter...

Mon entrain est revenu finalement quand est réapparu Rochester^^

C'est un ouvrage majeur je trouve et captivant mais il pâtit de certaines faiblesses: quelques longueurs pour ma part (l'affaire St John surtout),le chauvinisme affiché de Jane (ce qui je pense montre aussi les pensées de Charlotte) cette façon de toujours dénigrer la France forcément ne peut vraiment plaire aux français.Je me souviens d'une phrase sur la fin où elle dit qu'Adèle bien heureusement a pu se corriger de ces vices et mauvaises habitudes françaises grâce aux écoles anglaises. Enfin certaines conclusions sont trop hâtives ou trop facile pour moi: par exemple l'héritage de Jane et son lien de parenté avec la famille Rivers (comme par hasard lol même si je ne l'avais pas vu venir)

L'ensemble est en revanche très bien écrit et on a plaisir à suivre les mésaventures de notre institutrice!!

Par contre je suis curieuse de voir ce que donne La prisonnière des Sargasses, j'ai lu à la fin dans un commentaire que c'était l'historie de la femme de Rochester.
Et maintenant je vais pouvoir me pencher sur les adaptations et notamment celle de 2011 !!


Dernière édition par Mandarine le Sam 10 Mar - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cathy
Swoon addict
Cathy


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Sep - 11:55

Je vois, Mandarine, que ce roman ne t'a pas laissé indifférente et c'est bien cheers
La première partie est celle que je préfère même si elle n'est pas forcément gaie. Les descriptions de Charlotte sont tellement poignantes que j'en avais la larme à l'oeil surtout connaissant son histoire personnelle.
J'avoue n'avoir pas trop tiquée sur le sentiment anti-français qu'il peut y avoir dans le roman. Peut-être faudra-t-il que je le relise ?!
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Locataire de Netherfield
Satine


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Sep - 20:53

Très contente que tu ai découvert Jane Eyre lol!

Moi je l'ai dévoré. Même si le roman tire un peu en longueur selon moi (comme tu dis, sur les passages avec St John), il m'a beaucoup marqué et depuis c'est un de mes livres préférés Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 557349 Un gros coup de coeur lol!
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Sep - 22:16

J'ai lu le livre pour la première fois vers 12-13 ans et je me rappelle encore le choc que j'ai eu quand on apprend que Mr Rochester est marié Shocked
Je l'ai relu une ou deux fois depuis, et je viens de le relire cette semaine après avoir vu le film Jane Eyre 2011.
Je dois dire dès le début que Jane Eyre est un de mes livres préférés.
Quels sont vos personnages préférés et vos chapitres préférés?
En dehors de Jane et de Rochester, j'ai beaucoup d'affection pour Mrs Fairfax qui est la première personne veritablement gentille avec Jane depuis Mrs Temple. Elle est douce, maternelle, amicale, ravie d'avoir une compagne d'un statut égal au sien, et elle est toujours près de Jane, elle la soutient.
J'aime beaucoup les deux soeurs de St John qui sont d'une générosité impressionnante face à une jeune femme qu'elles ne connaissent pas.

Pour mes chapitres préférés, je dirais tout ceux avec Mr Rochester Wink
Dès leur première rencontre jusqu'à la toute fin.
La chapitre sur la voyante et sur Blance Ingram et ses amis est très bien aussi.
Tout ce qui précède et suit le mariage avorté de Jane et de Mr Rochester est tendu et captivant.
L'importance du féminisme et de la religion
L'importance de la religion ne m'a pas gênée, mais je trouve le fanatisme religieux très bien décrit et representé. D'abord avec Helen Burns qui vise plus ou moins la sainteté et qui est contente de mourir, l'abominable directeur de Lowood, puis avec St John. St John est le personnage qui est le plus marqué par la religion. Il est totalement rigide ,et ne se laisse même pas aimer une femme pour ne pas amoindrir sa croyance. Son fanatisme religieux, son désir de devenir missionnaire font peur.
Le feminisme de Jane Eyre est assez mesuré je pense, mais réaliste pour l'époque, puisque Jane cherche à gagner sa vie, sans l'aide de personne.
J'aime beaucoup les scènes où Jane Eyre n'arrive pas à se faire à l'idée quelle va s'appeler Jane Rochester, et qu'elle refuse de s'habiller de façon voyante alors que Mr Rochester est ravi de lui acheter robes, colliers etc...
Le dénouement vous a-t-il étonné?
J'aime tellement la fin...
Quand Jane , suite à la proposition de St John, est prête à l'accepter sous certaine conditions alors qu'elle sait qu'elle ne survivra pas au climat et au rube labeur qui l'attend, j'étais presque au bord de la crise de nerfs. Et Rochester dans tout ça?
Sa réunion avec Mr Rochester m'a mis recemment au bord des larmes tant j'ai trouvé leur scène de retrouvaille touchante, surtout quand Mr Rochester pense qu'elle n'est venu qu'en visiteuse, et qu'elle va se marier avec St John.

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Locataire de Netherfield
Satine


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Sep - 0:55

Super post Diana Villiers cheers

Pour la fin, j'aime beaucoup c'est certain mais je préfére la fin du film 2011, plus émouvant et tragique lol!
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Sep - 15:08

@Satine
J'aime vraiment la fin du livre, surtout au moment où Mr Rochester pense que Jane va le quitter pour vivre avec St John affraid , qui est vraiment un pur fanatique religieux investi d'une mission.
La fin de Jane Eyre 2011 est magnifique, j'avais presque les larmes aux yeux tant la dernière image est douce.

J'ai oublié une question Embarassed
Etes vous agacé par l'inflexibilité de Jane Eyre?
Non, au contraire
Je pense que la question vise le départ de Jane après les révélations de Mr Rochester.
Même si je suis très triste de la voir quitter Mr Rochester alors qu'elle l'aime passionnément, et vice versa, je pense qu'elle a raison de le faire, car elle ne peut pas se résoudre à devenir la maitresse d'un homme marié, et eventuellement la mère de ses enfants illégitimes.
Au vu de son éducation (par sa tante puis à Lowood), je pense que cela n'aurait pas été crédible si elle avait accepté de vivre avec Mr Rochester tout de suite.
Cela dit, à la toute fin du livre, quand elle retourne à Thornfield, je me demande ce qui se serait passé si Bertha Mason était encore en vie.
Est ce que Jane serait parti rejoindre St John?
Je pense que non..

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Locataire de Netherfield
Satine


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Sep - 22:36

Diana Villiers
Citation :
La fin de Jane Eyre 2011 est magnifique, j'avais presque les larmes aux yeux tant la dernière image est douce.

Moi je pleure à chaque fois c'est horrible lol!

Citation :
Cela dit, à la toute fin du livre, quand elle retourne à Thornfield, je me demande ce qui se serait passé si Bertha Mason était encore en vie.
Est ce que Jane serait parti rejoindre St John?
Je pense que non..

Je suis sure que non aussi
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Sep - 22:40

@Satine
Nous sommes des romantiques irrécupérables Razz
Mais bon, je ne vois pas Jane s'assurer que Mr Rochester va bien (ce qui n'est pas le cas) et puis retourner vers St John pour être missionnaire avec un homme rigide qui ne l'aime pas .
Une autre fin que celle écrite par Charlotte Brontë est impensable

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Cathy
Swoon addict
Cathy


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Sep - 7:48

Diana Villiers a écrit:
@Satine
Nous sommes des romantiques irrécupérables Razz
Mais bon, je ne vois pas Jane s'assurer que Mr Rochester va bien (ce qui n'est pas le cas) et puis retourner vers St John pour être missionnaire avec un homme rigide qui ne l'aime pas .
Une autre fin que celle écrite par Charlotte Brontë est impensable

Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Tout autre fin est impensable !!!
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Sep - 9:16

@Cathy
Je crois qu'on est tous d'accord sur ce point!
Voir Jane Eyre retourner vers St John Rivers pour devenir missionnaire à ses côtés est une hérésie Rolling Eyes

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Locataire de Netherfield
Satine


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Sep - 12:35

Citation :
@Satine
Nous sommes des romantiques irrécupérables
Mais bon, je ne vois pas Jane s'assurer que Mr Rochester va bien (ce qui n'est pas le cas) et puis retourner vers St John pour être missionnaire avec un homme rigide qui ne l'aime pas .
Une autre fin que celle écrite par Charlotte Brontë est impensable

PAS POSSIBLE Exclamation

St John est décidement un des personnages que j'aime le moins de ce roman. ARRRGH il est tellement égoiste, rigide et froid. Puis quand je pense qu'il ne se marie même pas AVEC la femme qu'il aime No
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Sep - 17:06

j'ai du mal à détester St John car il me fait pitié
Il s'empêche d'aimer une femme qui l'aime véritablement pour conserver son idéal de missionnaire, et propose de se marier avec Jane pour avoir une compagne de travail No
Comment peut il avoir des soeurs si charmantes et gentilles?

_________________
Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jane Eyre, Charlotte Brontë   Jane Eyre, Charlotte Brontë - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jane Eyre, Charlotte Brontë
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Charlotte, Emily et Anne Brontë :: Charlotte Brontë :: Ses oeuvres-
Sauter vers: