Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 120 battements par minute, de Robin Campillo

Aller en bas 
AuteurMessage
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: 120 battements par minute, de Robin Campillo   Lun 28 Mai - 7:37

Paris, au début des années 1990. Une épidémie tue, mais personne n'en parle : elle a le bon goût de toucher principalement les populations les plus dévalorisées, homosexuel.le.s, prisonniers, prostitué.e.s, toxico. Faire une prévention efficace pour ce public cible apparaitrait comme faire la promotion de ces modes de vie déviants, non ?
Alors, une résistance s'organise, des malades, des séropos, d'autres qui ne le sont pas décident de faire du bruit pour qu'on parle enfin du sida, qu'on parle enfin des modes de contamination, de comment s'en prémunir, qu'on fasse avancer la recherche à la vitesse de l'urgence et de la mort qui les pressent. Sans faux tabous, cruement (le slogan "Des molécules pour qu'on s'encule" est   ). Cette résistance, c'est Act-Up Paris.

Nathan est un nouveau à Act-Up. Il découvre, émerveillé et séduit, les militants d'Act-Up, leurs réunions hebdomadaires, leurs actions, leur humour, leur amour. Il découvre surtout Sean, un être nerveux, à fleur à de peau, exubérant de vie, et il l'aime.


J'ai découvert ce film hier et j'en suis encore émerveillée. Il parle de thématiques universelles dans la fiction (l'amour, la mort, la soif de vie de la jeunesse), mais dans un contexte totalement original qu'est celui de la communauté gay. Il est rare de voir l'amour homosexuel représenté face à une caméra d'une façon aussi naturelle et normale.

C'est un film aussi magnifiquement réalisé. Les 120 battements par minute du titre rythment le déroulé du film, sans temps mort. Même les AG sont remplies d'une tension magnifiquement orchestrée, qui fait écho à la brutalité des actions. Et puis, dans la seconde moitié du film, le tempo s'apaise, se ralentit
Spoiler:
 

J'ai aussi été particulièrement touchée par cette histoire car c'est quelque chose que nous avons, ma génération de trentenaires, vécu. La mode, les extraits de journaux TV nous parlent, bien sûr. Mais personnellement, l'histoire de Sean et de Nathan me touche encore plus : un ami de mes parents est décédé dans ces années là, du sida. Il a pu bénéficié des tri-thérapies à la toute fin de sa maladie, quand il était trop tard. Alors, oui, l'urgence qui anime les militants d'Act-Up me parle beaucoup.

Avez vous vu ce film, qui a remporté le Grand Prix du festival de Cannes, et le César du meilleur film de l'année ? L'avez vous aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GoodBooksGoodFriends
Mr Beveridge's Maggot
avatar


MessageSujet: Re: 120 battements par minute, de Robin Campillo   Lun 28 Mai - 11:08

Je n'ai pas eu l'occasion de le voir quand il est sorti, maintenant il faut que je rattrape ça très vite. Il me fait très envie et je pense qu'il me plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
120 battements par minute, de Robin Campillo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BPM counter : un compteur de battements par minute pour les musiciens !
» [Cook, Robin] Toxine
» [Cook, Robin] Fièvre
» [Romans] L'assassin Royal - Robin Hoob
» [Hobb, Robin] Les aventuriers de la mer - Tome 8: Ombres et flammes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Cinéma français-
Sauter vers: