Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Bravoure d'Emmanuel Carrère

Aller en bas 
AuteurMessage
DViolante
Byronic Hero
avatar


MessageSujet: Bravoure d'Emmanuel Carrère   Sam 31 Mar - 13:25


D‘Emmanuel Carrère je connaissais La classe de neige et La moustache, où le héros se rase la moustache pour faire une blague à ses amis, et non seulement personne ne semble s’en apercevoir, mais chacun lui assure qu’il n’a jamais porté de moustache… C’est un peu le même état d’esprit que j'ai trouvé dans Bravoure, lu dans le cadre du challenge Mary Shelley puisque le thème est la genèse du roman Frankenstein.

Le récit d’Emmanuel Carrère se présente comme un puzzle qui entremêle deux époques :

1816, au bord du lac de Genève, où Percy et Mary Shelley fréquentent Lord Byron et Polidori, son médecin qui se pique d'écrire des tragédies, et dont il restera Le Vampire. C'est lors d'une de ces soirées que sera proposé à chacun d'écrire une histoire fantastique. Mary, à la suite d'un cauchemar, trouvera le sujet de son Frankenstein.

1984, Ann vit à Londres et rédige des romans sentimentaux pour un éditeur qui se fait appeler le Capitaine Walton. Celui-ci va l'entraîner dans un jeu de rôles, où nous retrouverons le couple Shelley, Byron et Polidori et un étrange manuscrit qui raconte l'histoire d'un Frankenstein bien différent de celui que nous connaissons...

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le roman, car Emmanuel Carrère joue à brouiller les pistes. On ne comprend pas immédiatement qui est qui et on a du mal à démêler le réel de l'imaginaire. Au final il reste une sensation étrange, une sorte de délire très documenté sur cet épisode de la vie littéraire.

Les protagonistes ne sont pas présentés sous leur meilleur jour. Byron est un tyran, qui humilie Polidori et s'amuse à duper le monde avec des allures de grand seigneur. Polidori est aigri, jaloux de tous et semble se complaire dans ce rôle. Percy Shelley passe ses journées à naviguer avec Byron, délaissant Mary, jalouse de n'être plus la seule personne qui compte à ses yeux. Il est très peu question de Claire, la fille de la belle-mère de Mary, amoureuse de Byron, mais qui sert surtout de baby-sitter au fils de Mary et Percy.

J'imagine que l'auteur a du beaucoup s'amuser à rédiger un pastiche de Frankenstein, où il est question de zombie sélénites aux yeux noirs et à tenter de nous perdre dans son labyrinthe... Une sorte d'exercice de style, qui sera difficile à apprécier par les non-initiés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GoodBooksGoodFriends
Mr Beveridge's Maggot
avatar


MessageSujet: Re: Bravoure d'Emmanuel Carrère   Dim 1 Avr - 15:23

Ce roman est dans ma PAL et il me faisait assez envie. D'après ce que tu en dis, toutefois, je ne suis pas sure de pouvoir apprécier le pastiche à sa juste valeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Bravoure d'Emmanuel Carrère   Lun 2 Avr - 7:54

Je ne connaissais pas du tout mais je suis très tentée. Merci pour la présentation !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bravoure d'Emmanuel Carrère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bravoure d'Emmanuel Carrère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emmanuel Carrère - D'autres vies que la mienne
» LIMONOV d'Emmanuel Carrère
» [Carrère, Emmanuel] L'adversaire
» Emmanuel Carrère
» La moustache - Emmanuel Carrère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure) :: Mary Shelley-
Sauter vers: