Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Philippe Claudel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Philippe Claudel   Dim 30 Mai - 12:49

J'ouvre un sujet à un des auteurs les plus plébiscités de la scène littéraire française actuelle : Phillipe Claudel.
Je vais d'abord commencer par une petite biographie :

Citation :
Philippe Claudel est un auteur et un écrivain français né en 1962. Agrégé de lettres, il est maître de conférences à Nancy, où il enseigne également à l'Institut européen du cinéma et de l'audiovisuel.
Depuis son premier roman, Meuse l'oubli, paru en 1999, l'écrivain lorrain enchaîne les succès littéraires. J'abandonne, en 2000, lui a permis de recevoir le prix France Télévisions. Il enchaîne avec Le Bruit des trousseaux, tiré de son expérience de professeur de français dans les prisons, puis Les Petites Mécaniques sont récompensées par la bourse Goncourt de la nouvelle en 2003. Avec ses Ames grises, oeuvre unanimement reconnue par la critique, Philippe Claudel est lauréat du prix Renaudot en 2003 et parrain du 16e Festival du premier roman la même année. Il publie encore Trois petites histoires de jouets et La Petite Fille de monsieur Linh en 2005. Ponctuel, il revient l'année suivante avec Le Monde sans les enfants, dans lequel il aborde les tabous de notre société, dont la maltraitance, la guerre ou la mort. En 2007 sort Le Rapport de Brodeck. En 2008, il réalise son premier film Il y a longtemps que je t'aime avec Kristin Scott Thomas et Elsa Zylberstein. .

Pour l'instant, je ne connais que 2 oeuvres de cet écrivain.

Etrangement, ma première approche de son univers ne s'est pas faite à travers l'un de ses romans mais grâce à son 1er film, Il y a longtemps que je t'aime, sorti il y a 2 ans, et que j'avais adoré. Pourtant, je n'en attendais pas grand chose. Le film a su m'émouvoir. J'ai été complètement séduite par le scénario, la mise en scène toute en sobriété et qui permet de se sentir au plus près des personnages. Les 2 actrices principales sont incroyablement lumineuses et talentueuses. Elles forment toutes deux un duo féminin très touchant. Et puis, ce long-métrage a quelque chose de troublant dans la mesure où il a une véritable empreinte littéraire. On sent que le metteur en scène est aussi un homme de lettres et que les mots, les livres, ont une importance pour lui.

Voici un extrait de la critique de Positif, avec laquelle je suis vraiment en accord :
"Il y a longtemps que je t'aime" est une oeuvre peinte à petites touches, d'une puissance émotionnelle rare, qui renoue avec une belle tradition française du cinéma psychologique et littéraire".

Comme le film m'avait séduite au plus haut point, je me suis empressée de lire le livre du making-of, sorte d'insertion cinématographique et littéraire dans l'univers du film. On y suit les étapes de sa démarche artistique.


Et puis, j'ai lu dernièrement, sur le conseil de plusieurs personnes de mon entourage, Le Rapport de Brodeck, qui avait remporté le prix Goncourt des lycéens en 2007.

Citation :
Le métier de Brodeck n'est pas de raconter des histoires. Son activité consiste à établir de brèves notices sur l'état de la flore, des arbres, des saisons et du gibier, de la neige et des pluies, un travail sans importance pour son administration. Brodeck ne sait même pas si ses rapports parviennent à destination. Depuis la guerre, les courriers fonctionnent mal, il faudra beaucoup de temps pour que la situation s'améliore. 'On ne te demande pas un roman, c'est Rudi Gott, le maréchal-ferrant du village qui a parlé, tu diras les choses, c'est tout, comme pour un de tes rapports.' Brodeck accepte. Au moins d'essayer. Comme dans ses rapports, donc, puisqu'il ne sait pas s'exprimer autrement. Mais pour cela, prévient-il, il faut que tout le monde soit d'accord, tout le village, tous les hameaux alentour. Brodeck est consciencieux à l'extrême, il ne veut rien cacher de ce qu'il a vu, il veut retrouver la vérité qu'il ne connaît pas encore. Même si elle n'est pas bonne à entendre.

Je peux maintenant comprendre les critiques qui, à l'époque, avaient vu cette oeuvre comme un roman majeur de notre époque. Je pense que c'est l'un des plus forts que j'ai lus depuis longtemps ! Il est exigent, pose des questions passionnantes sur l'humanité tout en abordant un sujet pour le moins universel : notre relation face à l'inconnu, l'autre.
Dans ce roman, aux allures de fable universelle, toutes les pistes semblent être plus ou moins brouillées. Les contours du temps ne sont pas très bien marquées et le décor n'est pas non plus défini avec exactitude. Et c'est ce qui justement rend cette oeuvre aussi forte d'un point de vue littéraire mais aussi humaniste. On pense à la Shoah, à l'est de la France et à la menace nazie mais aussi à ce qui touche tout un chacun : l'altérité. L'autre. Et on comprend sans mal que l'altérité toute à toute l'histoire humaine. Elle unit et désunit. Lorsqu'au lendemain de la guerre, un étranger s'installe dans le petit village où vit Brodeck, d'anciennes blessures se rouvrent ...
En ce sens, Le Rapport de Brodeck se fait le miroir de notre société. Dans un récit empreint de métaphores qui touchent aussi bien à l'imperceptible qu'au concret du quotidien, le style de Claudel brille par son esthétisme et sa fluidité. D'un point de vue strictement littéraire, lire ce roman a été pour moi un plaisir de tous les instants. Les pages de ce récit sont pleines de poésie. Il en faut pour dénoncer ainsi l'ignominie de certains comportements ou pour éclairer des instants de pure beauté, comme ceux que Brodeck passent avec les gens qu'il aime.
Un roman aussi crépusculaire que lumineux.

Et vous, connaissez-vous cet auteur ? Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Lun 31 Mai - 16:03

Oui, je connais ! Wink

Cela fait longtemps que j'entends parler de cet auteur, et l'une de mes proches a été très frappée par la lecture du Rapport de Brodeck.

Pour ma part, j'ai lu l'an dernier un autre de ses ouvrages, intitulé Les Ames grises :


L 'histoire se passe en décembre 1917 dans l'est de la France, dans un village à quelques kilomètres du front, qui est confronté au meurtre d'une fillette. Le narrateur relate les réactions des uns et des autres : inspecteur, procureur, juge, notables et petites gens. Au fur et à mesure se dévoilent les sentiments des habitants du village, et leur lâcheté...

Les personnages sont des « âmes grises », partagées entre le bien et le mal. Il n'ya guère que la fillette assassinée et le personnage de l'institutrice, très attachante, pour échapper à cette grisaille, puisque le lecteur découvrira au fur et à mesure que le narrateur lui-même est loin d'être un ange de bonté et de pureté.

Le livre est très bien écrit - la réputation de Philippe Claudel est loin d'être usurpée - et dont le sujet me semble assez proche du Rapport de Brodeck, bien que l'action soit située de manière un peu plus précise dans le temps.

Le roman a été adapté au cinéma en 2005 par Yves Angelo dans son film Les Âmes grises:


Casting de luxe, manifestement. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patacaisse
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Lun 31 Mai - 17:22

J'ai lu "le paquet" récemment. J'ai beaucoup aimé. Il écrit divinement bien et retranscrit tellement bien les sentiments que j'ai été très touchée.
"Le rapport Brodeck" est dans ma LAL depuis un moment mais j'attends le bon moment pour le lire. J'ai peur de le gacher si ce n'est pas le moment choisi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Dim 3 Avr - 9:46

Le 2ème film de Philippe Claudel en tant que réalisateur, Tous les soleils, est sorti mercredi dans les salles. Je compte bien aller le voir. Apparemment, c'est un feel good movie, tout à fait ce qu'il me faut en ce moment sunny


Voici la bande-annonce :



Et sinon, avez-vous vu son 1er film, Il y a longtemps que je t'aime ? Qu'en avez-vous pensé ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Lun 11 Avr - 16:12

J'ai vu Tous les soleils il y a quelques jours. J'ai passé un agréable moment mais sans plus. Le film comporte quelques (très) bonnes scènes accompagnés de dialogues plutôt bien écrits (on sent l'écrivain derrière le réalisateur Wink ) mais il n'est pas dénué de maladresses. On tombe quelques fois dans la facilité.
Ceci dit, ça reste un film charmant, à l'image de son interprète principal. Mention spéciale également à son frère fin cuisinier et anti-Berlusconi notoire. C'est un excellent personnage secondaire ! Razz
J'ai aussi fortement apprécié que le récit donne autant d'importance aux livres et à la lecture, c'était d'ailleurs déjà le cas dans le 1er film du réalisateur.

Mais je lui ai largement préféré Il y a longtemps que je t'aime que j'ai trouvé plus maîtrisé et plus soigné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Lun 11 Avr - 16:48

Tiens je n'avais jamais vu ce topic! J'ai vu les deux films de Philippe Claudel et ma préférence va aussi à Il y a longtemps que je t'aime bien que j'ai aussi passé un moment sympathique et léger devant Tous les Soleils. Le premier film doit énormément à la prestation de Kristin Scott Thomas! Avec une autre actrice je ne sais pas si j'aurais autant été émue. Bien sûr les révélations du scénario y participent mais elle est excellente, tout en nuance, froideur et mystère. En sortant de Tous les Soleils je me disais qu'on sentait bien la touche d'un écrivain de romans dans son scénario. Il prend le temps d'installer tout un univers : les habitudes de la famille, la routine du professeur, les week-ends entre amis, bref beaucoup d'à-côtés qui renforcent bien l'intrigue qui est au fond assez mince et ne manque pas de stéréotypes. J'y suis allée un peu par hasard mais j'ai quand même bien ri, surtout grâce au frère comme l'indique Emjy! La seule chose que je n'ai vraiment pas aimée c'est le choix de l'actrice pour la femme que rencontre Alessandro. Autant Anouk Aimée est superbe, autant Clotilde Courau fait pâle figure.
En tout cas les deux films sont esthétiquement opposés bien qu'ils possèdent quelques points communs dans les thèmes. Dans le premier tout est très gris alors que le second, qui se déroule en été à Strasbourg, est vraiment lumineux. Néanmoins les thèmes du deuil et de la famille sont les fils conducteurs de chaque histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Mer 7 Nov - 17:27



J'ai terminé hier soir Parfums de Philippe Claudel, une sorte d'abécédaire qui s'efforce de ressusciter les parfums que l'auteur associe à son enfance et à sa jeunesse. Entreprise à la fois baudelairienne et proustienne qui lie parfums et souvenirs ; exercice de style, aussi, qui fait un peu songer à Gracq et à son écriture du fragment ; certains passages ont la beauté des meilleurs vers de la langue française. Sous la plume de Claudel ressuscite le pays de son enfance, Dombasle, Nancy, les Vosges. Un peu inégal parfois, mais globalement un très beau livre, qu'on prend plaisir à feuilleter et à savourer. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Mer 7 Nov - 18:48

En tout cas, j'aime énormément la couverture
On m'a dit beaucoup de bien de cette oeuvre et de cette auteur (ma mère le considère même comme le seul et dernier grand auteur français encore vivant ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Jeu 8 Nov - 10:38

Merci pour ton avis Popila! Je pense l'offrir du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Jeu 8 Nov - 21:15

Popila j'ai hâte de le commencer, ce livre laisse une bonne impression chez les lecteurs...

La petite fille de Mr Linh reste pour moi un roman coup de poing, une fin si inattendue et forcement si belle! Les Âmes grises, j'avais beaucoup aime le film et l'interpretation de Marielle. Je n'ai pas encore lu Le rapport Brodeck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Jeu 8 Nov - 21:40

Constance a écrit:
Je n'ai pas encore lu Le rapport Brodeck.
Je garde un excellent souvenir de celui-ci. C'est un roman âpre, dur mais aussi terriblement beau. L'un de ses meilleurs, je crois. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Ven 9 Nov - 13:13

Akina a écrit:
En tout cas, j'aime énormément la couverture.
Elle est chouette, n'est-ce pas ? Wink

Ce tableau de Klimt convient parfaitement bien au contenu du livre. sunny

Citation :
On m'a dit beaucoup de bien de cette oeuvre et de cette auteur (ma mère le considère même comme le seul et dernier grand auteur français encore vivant ...)
Je ne suis pas loin de partager son avis... même si c'est trop déséspérant de penser que Philippe Claudel est le dernier grand auteur français vivant ; je préfère me dire qu'il y a plein de génies talentueux que je n'ai pas encore découverts ! Razz

Miss Virginia a écrit:
Merci pour ton avis Popila! Je pense l'offrir du coup.
Oh, oui, n'hésite-pas ; je pense que c'est un livre qui plaira. Wink

Constance a écrit:
Popila j'ai hâte de le commencer, ce livre laisse une bonne impression chez les lecteurs...
Les avis que j'ai lus sont pour la plupart élogieux, en effet. Wink

Citation :
La petite fille de Mr Linh reste pour moi un roman coup de poing, une fin si inattendue et forcement si belle! Les Âmes grises, j'avais beaucoup aime le film et l'interpretation de Marielle. Je n'ai pas encore lu Le rapport Brodeck.
Je pense que le prochain livre de cet auteur que je lirai, ce sera justement La petite fille de Mr Linh. study


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Ven 9 Nov - 14:33

@Popila: j'avaus beaucoup aimé la petite fille de Monsieur Linh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Ven 9 Nov - 20:22

Popila a écrit:
Citation :
On m'a dit beaucoup de bien de cette oeuvre et de cette auteur (ma mère le considère même comme le seul et dernier grand auteur français encore vivant ...)
Je ne suis pas loin de partager son avis... même si c'est trop déséspérant de penser que Philippe Claudel est le dernier grand auteur français vivant ; je préfère me dire qu'il y a plein de génies talentueux que je n'ai pas encore découverts ! Razz
Oh, il y a plein d'autres auteurs français contemporains brillants (enfin, à mon humble avis Razz ) ! Je pense notamment à Echenoz, Quignard, Oster, Carrère, Annie Ernaux, Sylvie Germain ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Sam 10 Nov - 15:34

Emjy a écrit:
Oh, il y a plein d'autres auteurs français contemporains brillants (enfin, à mon humble avis Razz ) ! Je pense notamment à Echenoz, Quignard, Oster, Carrère, Annie Ernaux, Sylvie Germain ...
Tiens, c'est amusant, Annie Ernaux fait partie des auteurs que j'ai envie de davantage connaître depuis un petit moment. Wink

Sinon, voici quelques passages que j'ai bien aimé dans le livre de Philippe Claudel :

Citation :
ALAMBIC

Car là, au profond d'un mystère que nous ne comprenons pas, c'est bien le soleil qui, dans les méandres du labyrinthe de cuivre chauffé, se change en eau-de-vie. Soleil des fruits d'or et de parme, mirabelles, poires, quetsches, prunelles sauvages, récoltées quelques mois plus tôt si mûrs au pied des arbres que leur poids sucré les a fait chuter et se fendre souvent, excédés de leur surabondance et de leur pulpe chaude, puis mêlés dans des tonneaux où, loin de pourrir, ils se sont mariés les uns aux autres en un moût entêtant et bulbeux. Dans la cabane au-dessus de la rivière se joue le dernier acte. La chair devient pur alcool.

SAPIN

Les sapins nous enveloppent de leurs basses branches. C'est un monde de quiétude, de bruissements d'abeilles, de cheminement, de limaces, de fourmillières pharaoniques, de geais qui filent, bleus, laissant parfois tomber une plume blanche chamarrée de gris que je plante dans mes cheveux. Je fouille les mousses qui retiennent même au plus chaud de l'été toujours un peu d'humidité, une spongiosité tourbée.

REMUGLE

Sans doute est-ce là, dans cette bibliothèque surannée, au profond du silence, parmi les visages absents de mes camarades et leurs corps ennuyés, enivré par le remugle - puisque c'est là le nom et l'odeur des vieux livres comme je l'appris bien plus tard -, que j'entre dans un pays, celui de la fiction et des mille sentiers, que je n'ai depuis jamais vraiment quittés. Je suis comme les livres. Je suis dans les livres. C'est le lieu où j'habite, lecteur et artisan, et qui me définit bien.

Je pense que ça peut faire une bonne mise en bouche. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Sam 10 Nov - 19:17

Citation :

Emjy a écrit:
Oh, il y a plein d'autres auteurs français contemporains brillants (enfin, à mon humble avis Razz ) ! Je pense notamment à Echenoz, Quignard, Oster, Carrère, Annie Ernaux, Sylvie Germain ...
Tiens, c'est amusant, Annie Ernaux fait partie des auteurs que j'ai envie de davantage connaître depuis un petit moment. Wink
Il faudrait que je lui ouvre un sujet à l'occasion (à moins que ce soit déjà fait scratch).


Merci pour ces très beaux extraits, Popila !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Mar 13 Nov - 19:25

Ah je l'ai commence hier matin et c'est un texte très agréable a lire! J'en suis a la moitie a peu pres. C'est a la fois intimiste et universel, Authentique, en ce qui me concerne je plonge dans mes souvenirs.

J'apprecie beaucoup la vision de la vie selOn Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Ven 16 Nov - 16:47

post

J'ai terminé Parfums, je ne regrette pas mon choix en ce qui concerne ce roman, j'ai passé d'agréables heures de lecture, c'est appréciable de connaître également les endroits evoqués par Claudel, la piscine thermale de Nancy ou l'Excelsior.

Ce livre est assez personnel, sans que cela gêne le lecteur, Claudel évoque les choses de la vie simplement un peu d'égal à égal avec son lecteur. J'ai emprunté le Bruit du trousseau, écrit sur la période ou il travaillait comme enseignant dans les prisons. La petite fille de Monsieur Linh reste mon préféré pour l'instant, même si je reconnais que Parfums tient largement la route, il me permet d'apprécier encore plus cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Philippe Claudel   Mar 27 Nov - 13:38

Merci pour ton avis, Constance. Wink

Constance a écrit:
Ah je l'ai commence hier matin et c'est un texte très agréable a lire! J'en suis a la moitie a peu pres. C'est a la fois intimiste et universel, Authentique, en ce qui me concerne je plonge dans mes souvenirs.
👍

Ce livre m'a également beaucoup plu. sunny

Citation :
J'ai emprunté le Bruit du trousseau, écrit sur la période ou il travaillait comme enseignant dans les prisons.
Hâte d'avoir ton avis. Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe Claudel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Claudel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rapport de Brodeck - Philippe Claudel.
» LES AMES GRISES de Philippe Claudel
» Philippe Claudel
» Philippe Claudel
» [Claudel, Philippe] Le Monde sans les enfants et autres histoires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française contemporaine-
Sauter vers: