Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -43%
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
Voir le deal
28.59 €

Partagez
 

 Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mai - 17:08

Laly a écrit:
resmiranda a écrit:
Dans ce roman, le "poids" de la famille d'une jeune fille est un des thèmes abordés. Pensez-vous que de nos jours la famille ou l'entourage tiennent encore une place importante lorsqu'on considère une relation amoureuse ?

je crois que dans certains milieux encore aristocratiques, oui, ça a son importance. Mais n'ayant jamais eu l'occasion de fréquenter ne serait-ce qu'un membre de cette classe, il se peut que ce soit un préjugé de ma part. Mais sincèrement, je vois mal une Mme Le Quesnoy accueillir à bras ouvert le ou la petit(e) ami (e) de son enfant si c'est un ou une Groseille...
.

En fait j'avais plus en tête la situation inverse : un des obstacles pour Darcy à une union avec Elizabeth et sa famille. Ma question était là, selon-vous aujourd'hui est-il encore vrai que lorsqu'on épouse quelqu'un on épouse forcément sa famille. Est-ce que dans une adaptation moderne de l'histoire cet obstacle serait crédible ?
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mai - 19:01

Popila : oui tu as raison, il faut que je déplace ma réponse.

Resmiranda : ahhhh dans ce sens-là??? ben je crois qu'on n'a pas trop le choix, quand quand on vit avec quelqu'un, on doit aussi laiser entrer sa famille dans notre vie. une de mes phrases favorites : "les belle-mères sont un mal nécessaires", car pour autant qu'on ne s'entende pas avec sa belle-mère, on ne peut pas souhaiter à la personne que l'on aime qu'elle soit orpheline...

Mais ouf, M Darcy emmène Lizzie loin de Mrs Bennett lol!
Revenir en haut Aller en bas
JainaXF
Locataire de Netherfield
JainaXF


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Icon_minitimeVen 11 Juin - 21:03

Très ezn retard, je viens poster mon opinion ! Je voulais le faire, il y a quelques jours mais le forum a tout effacé juste avant que j'envoie le message ! Mad
Espérons que ça marche cette fois-ci !

Alors, personnellement, j'adore cette première partie ! On découvre très vite l'esprit vif et l'ironie de l'auteur au travers de Mr Bennet et Lizzie, même si Darcy sait se défendre, mine de rien ! Very Happy
J'adore les confrontations de nos deux protagonistes et il est évident que le roman a ficé le schéma des 3/4 des comédies romantiques (premières rencontres désastreuses, ils se détestent ...et ils finissent ensemble !) pour des siècles ! Shocked lol!
Mr Bennet est vraiment un personnage très appréciable pour la lectrice que je suis avec son regard ironique sur le monde !
C'est aussi un plaisir de lire entre les lignes nous-mêmes, ce que Lizzie ne fait pas toujours : attitude de Jane, idéologie de Charoltte, Wickam bien sûr ...un lecteur attentif repérera les incohérences des propos de Wickham, saura que certaines phrases sont des prédictions pour la suite ... il y a toujours des petites choses à découvrir !

L'ironie est aussi présente de manière plus discrète au travers du narrateur : la phrase du début, bien sûr, mais aussi l'attitude vis-à-vis de Darcy, les sentiments changeants de Darcy ...

Personnellement, j'avais vu Bridget Jones avant d'avoir lu le roman ou lu la mini-série : je savais don à quoi m'en tenir sur Wicham et sur Darcy. Je suis curieuse ; est-ce que Wickham peut sembler sympatique pour des lecteurs vierges de toutes impressions ?

Mr Collins et Catherine De Burgh sont aussi hilarants de bêtise, de vanité (et de fausse modestie) ... J'aime la méthode de présentation de JA : elle ne nous dit pas directement leurs traits de caractère mais laisse les personnages "parler" d'eux-même (et s'enfoncer ! Wink ) !

Et la déclaration de Darcy est géniale d'orgueil, même si je ne peux pas m'empêcher d'avoir un peu pitié, vu la manière dont Lizzie lui répond !
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Juin - 11:02

@ JainaXF. J'aime beaucoup ton analyse sur les différents personnages secondaires. Je suis entièrement d'accord avec toi. Jane et Bingley sont des héros finalement très classiques de la littérature sentimentale de l'époque. Lizzie et Darcy apporte une nouvelle dimension au genre. Ce n'est plus seulement la société qui sépare les héros, ce sont les héros eux-mêmes qui ont besoin d'évoluer pour s'accepter mutuellement. C'est nouveau pour l'époque. Aujourd'hui, c'est quelque chose qu'on retrouve dans beaucoup de comédies romantiques.

La scène de la lecture de la lettre de Darcy est l'une de mes préférées. Lizzie pensait être une excellente lectrice. Elle découvre qui lui reste encore beaucoup à apprendre. Elle a fait des erreurs. Jane Austen met en parallèle la lecture d'une lettre (ou d'un roman finalement), et celle des codes de la société. Darcy lui même pensait pouvoir lire/interpréter le comportement de Jane. Ce passage lie plusieurs motifs : la lecture, la société, l'amour (c'est un moment clef dans la relation des deux personnages). Finalement ce passage nous amène à comprendre la subtilité de Jane Austen. Ces romans ne parlent pas que d'amour. C'est aussi un apprentissage de la lecture, et de la vie en société. Elle donne aux romans (genre que l'on considérait destiné principalement aux femmes et aux enfants) le pouvoir de faire réfléchir.

Je rejoins également JainaXF sur la visite de Pemberley. Lizzie se découvre séduite par Dary tant au niveau de sa présence, qu'au niveau de ses possessions. Cela ne signifie pas qu'elle est bassement mercantile, mais elle découvre Darcy en maitre généreux et juste. C'est finalement difficile de dire ce que la romancière pensait du mariage. Elle lui donne une dimension romantique (il faut mieux aimer son conjoint ou sa conjointe), tout en rappelant que l'argent est également très important.
Revenir en haut Aller en bas
JainaXF
Locataire de Netherfield
JainaXF


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Juin - 19:55

Bah pour P&P, je pense que le fait qu'il était au programme du CAPES a dû laisser quelques traces et m'a bien aidé à une analise plus littéraire ! Effectivement, pour moi Lizzie et Darcy sont les premiers protagonistes de comédie romantique (même si le livre est bien plus riche : ironie, critique de certains aspects de la société, apprentissage ...) et ce schéma a été repris jusqu'à plus soif ! Rolling Eyes

Pour le mariage romantique ou non : Jane Austen n'est pas révolutionnaire, ce n'est pas une féminisme comme George Eliot par exemple. Cependant, elle dénonce certains aspects de la condition féminine et a une vison assez moderne pourt son époque. Mais elle cherche la réconciliation entre aspirations personnelles et société (seul moyen d'avoir une fin heureuse), ce n'est pas une Emily Brontë pour nous dépeindre une passion égoïste et complètement en-dehors des conventions sociales !
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Juin - 20:42

JainaXF a écrit:
Mais elle cherche la réconciliation entre aspirations personnelles et société (seul moyen d'avoir une fin heureuse), ce n'est pas une Emily Brontë pour nous dépeindre une passion égoïste et complètement en-dehors des conventions sociales !

C'est exactement ça. Jane Austen est très mesurée. Dans un mariage il faut de l'affection et de l'argent. Pour le bonheur il faut concilier respect de la société, et aspiration personnelle.

Le romantisme du XIX propose une vision de l'amour plus violente, et tourné vers l'individu. L'amour peut devenir égoïste comme dans Les Hauts de Hurlevent, ou Adolphe (Benjamine Constant).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Club de lecture :: Reading Lolita in Tehran-
Sauter vers: