Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Les jours enfuis de Jay Mc Inerney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MIMI23
Dingley Bell resident



MessageSujet: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Ven 16 Juin - 4:37

Après les années "80, sida et golden boys" de "Trente ans et des poussières" ; après le 11 septembre et ses conséquences dans" La belle vie", nous retrouvons notre couple fétiche juste avant l'élection d'un certain Barack Obama.
On retrouve Corinne et Russell, le couple phare des deux précédents romans, dans une situtation conjugale bien compliquée.
La maison d'édition de Russell est menacée par la crise et Corinne se demande que faire de sa vie lorsqu'elle croise à nouveau la route du beau (et riche) Luke. Va-t-elle lui résister ?
McInerney dépeind le New York d’aujourd’hui, bien différent de celui des années 80 et 90.
Le style de l'écrivain est toujours aussi superbe. Ça fourmille d'idées, de remarques géniales. Et puis, un humour qui fait de certaines scènes de véritables petits bijoux Il y a surtout une profonde empathie de l’auteur avec ses personnages, qui les rend tous - même les plus frivoles - attachants. Lorsqu'on sent la fin du livre approcher, on regrette presque que cela se termine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Ven 16 Juin - 19:29

Belle présentation Smile

Cela fait pas mal de temps que me dit qu'il faudrait que je commence à lire un livre de Jay Mc Inerney.
Il est très connu, et pourtant je connais très peu ses romans.Embarassed
Il s'agit d'une trilogie ou y aura-t-il d'autres suites?

Si tu as lu les deux précédents, peux-tu également en parler dans ce topic (ou créer un topic pour chacun des livres), j'aimerais bien avoir ton avis et savoir s'il faut que je me lance dans l'aventure Mc Inerney Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Ven 16 Juin - 20:24

Merci pour ce topic. Comme Diana, je n'ai pas encore lu cet auteur mais j'aimerais beaucoup le découvrir. Very Happy
Ce que tu dis de son style donne forcément très envie. Je me demande par quel titre il faut commencer. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GoodBooksGoodFriends
heroine in training
avatar


MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Lun 19 Juin - 14:44

@MIMI23
Merci pour ton avis !
J'aime beaucoup McInerney, les deux premiers tomes de la trilogie m'avaient enchantée alors je suis contente de me dire que je vais encore passer un bon moment de lecture avec Les jours enfuis.
Ce qui est sympa, c'est que même si les personnages ont quelques années (une bonne décennie même !) de plus que moi, je comprends parfaitement leur évolution et j'arrive à m'identifier à eux.

@Emjy et @Diana
J'espère que vous aimerez ! Moi qui aime commencer par le "début", j'aurais tendance à vous conseiller Trente ans et des poussières mais il a aussi écrit des one-shots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIMI23
Dingley Bell resident



MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Lun 19 Juin - 15:16

GoodBooksGoodFriends a écrit:
@MIMI23
Merci pour ton avis !
J'aime beaucoup McInerney, les deux premiers tomes de la trilogie m'avaient enchantée alors je suis contente de me dire que je vais encore passer un bon moment de lecture avec Les jours enfuis.
Ce qui est sympa, c'est que même si les personnages ont quelques années (une bonne décennie même !) de plus que moi, je comprends parfaitement leur évolution et j'arrive à m'identifier à eux.

@Emjy et @Diana
J'espère que vous aimerez ! Moi qui aime commencer par le "début", j'aurais tendance à vous conseiller Trente ans et des poussières mais il a aussi écrit des one-shots.

Comme "GoodbooksGoodFriends", je conseille de commencer par le 1er tome de cette trilogie qui débute dans le new-yorkais des années 80.
J'essaierai de prendre le temps d'ouvrir un topic sur Jay Mc Inerney ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Lun 19 Juin - 16:59

Ok, merci pour cette précision, MIMI23 !

Si on veut plutôt se lancer dans un one-shot, il faudrait commencer par lequel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIMI23
Dingley Bell resident



MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Mar 20 Juin - 3:44

Emjy a écrit:
Ok, merci pour cette précision, MIMI23 !

Si on veut plutôt se lancer dans un one-shot, il faudrait commencer par lequel ?

Ce serait "Trente ans et des poussières".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GoodBooksGoodFriends
heroine in training
avatar


MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Mar 20 Juin - 8:57

Emjy a écrit:
Ok, merci pour cette précision, MIMI23 !

Si on veut plutôt se lancer dans un one-shot, il faudrait commencer par lequel ?

Pour un one-shot, je te conseillerais plutôt Journal d'un oiseau de nuit (Bright Lights, Big City), son premier roman, assez emblématique, même si l'auteur se défend de tout aspect autobiographique. Il a aussi été adapté au cinéma : Les feux de la nuit avec notamment Michael J Fox.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GoodBooksGoodFriends
heroine in training
avatar


MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   Mar 20 Juin - 8:58

MIMI23 a écrit:

J'essaierai de prendre le temps d'ouvrir un topic sur Jay Mc Inerney ...

Super idée, je guette ça et je viendrai en discuter. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIMI23
Dingley Bell resident



MessageSujet: Les jours enfuis + tomes précédents la trilogie   Mar 20 Juin - 15:26

« Trente ans et des poussières » de Jay Mac Inerney : (tome 1)
Voici la 4ème de couverture :
« C'était à Manhattan, dans les années 80. Corrine était courtière en Bourse ; Russell éditeur. Ils avaient trente ans et des poussières. Leurs amis les trouvaient beaux et spirituels. Mais ... Mais Corrine a voulu des enfants et Russell n'était pas prêt. Jeff s'est remis à prendre de la dope, Trina Cox est arrivée, et soudain, tout s'est mis à déraper. Ce n'est pas grave, ont-ils pensé. Juste une petite erreur de script. Ils n'avaient oublié qu'une seule chose : dans la vie, on ne tourne pas une deuxième fois les scènes ratées. Le 18 octobre 1987, les golden boys se jetaient du haut des immeubles, à Wall Street. »

Corinne et Russel Calloway forment un couple new-yorkais d’une trentaine d’années. Ils ont tout pour plaire : sont séduisants, ambitieux et assurent tous les deux dans leur travail. Corinne est courtière dans la finance et Russel est éditeur chez Corbin-Dern. Ils sont considérés aux yeux de leurs amis comme un couple modèle et leur appartement un lieu de rencontre  de célibataires autour d’un dîner.
Cependant, au sein de cette apparente réussite, des failles surgissent avec la présence de la drogue, de l’alcool, des tromperies, des désirs d’enfant plus ou moins assumés et l’argent qu’on flambe même s’il est difficile à gagner.
Jay Mc Inerney dépeint un tableau de l’Amérique des années 80 dans une ville où la frime et la consommation règnent en maîtres jusqu’au matin du lundi noir d’octobre 1987 quand le krach boursier met fin à toute cette abondance.

«La belle vie » de Jay Mac Inerney : (tome 2)
Voici la 4ème de couverture :
« Deux enfants, des amis célèbres, une bonne situation, un loft à Manhattan : Corrine et Russel ont tout pour être heureux. Ce parfait exemple du rêve américain est soudain brisé par l'onde de choc de l'après 11-Septembre 2001. Croyances et espoirs, convictions et sentiments, le fric, le toc et le chic, tout est remis en cause – et désormais, tout peut arriver. »

On retrouve Corrine et Russel dans les années 2000 et plus précisément la veille du 11 septembre. Quatorze ans se sont écoulés et ils ont vieilli.
Corrine est devenue scénariste de films et Russel travaille toujours dans l’édition. Ils élèvent 2 enfants qu’ils ont eu avec beaucoup de difficultés et Corrine a dû s’arrêter de travailler. Ils vivent dans un loft à TriBeCa, quartier branché, avec vue sur les tours du World Trade Center.
C’est la belle vie, mais le couple, très « middle class » s’est englué dans la routine, le mensonge et la surperficialité. Il traverse tant bien que mal le traumatisme national du 11 septembre car tout est remis en cause : leur travail, leur couple, leur vie à New-York et l’éducation des enfants.
Corrine décide d’aller travailler sur le site de Ground Zero en tant que bénévole pour aider les secouristes. Elle rencontre Luke, homme riche, qui a décidé d’arrêter de travailler pour s’occuper de sa fille et sa femme, Sasha, mondaine new-yorkaise, passe ses journées dans les galas de charité.
Corrine et Luke vont vivre une histoire d’amour et ils ont besoin, l’un comme l’autre, de se sentir utiles.
Jay Mac Inerney fait le portrait d’une société post-traumatique de l’après 11 septembre où tout éclate et où les faux-semblants sont pulvérisés. Les vrais visages sont alors révélés et la vie peut prendre toute sa dimension.

Pour ma part, j'ai préféré "La belle vie" à "Trente ans et des poussières" et "Les jours enfuis" terminent cette trilogie dans laquelle on a un réel plaisir à retrouver les personnages qui, comme nous, ont évolué, maturé et vieilli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les jours enfuis de Jay Mc Inerney   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les jours enfuis de Jay Mc Inerney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CONSERVER DES JAUNES D'OEUFS FRAIS JUSQU'A 5 JOURS
» Naxoo: EPG: des jours en plus!
» [Autin-Grenier, Pierre] C'est tous les jours comme ça
» [Tuil, Karine] Six mois, six jours
» bol à fumer en 2 jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: