Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

 

 Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Popila
Bookworm
Popila


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeDim 9 Mai - 15:03

It is a truth universally aknowledged, that a single man in possession of a good fortune, must be in want of a wife... C'est par ces mots que commence le roman peut-être le plus célèbre de Jane Austen. Wink

La vie bien réglée d'une petite bourgade de province se trouve complètement chamboulée par l'arrivée de deux gentlemen, puis d'un régiment. Parmi ces jeunes messieurs tous séduisants, qui parviendra à conquérir le coeur des cinq filles de Mr et Mrs Bennet ?

Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Nether10

Quelques pistes de réflexion :

Arrow Vers quel(s) personnage(s) va votre préférence, et pour quelles raisons ?
Arrow Que pensez-vous de la manière dont Jane Austen décrit la société de son temps ?
Arrow Quelles sont vos manifestations préférées de l'ironie austenienne ?

Naturellement, ce ne sont que des suggestions, et vous êtes libres d'envisager et de commenter le roman à votre manière. sunny

_________________
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Ban_em10


Dernière édition par Popila le Mar 11 Mai - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeLun 10 Mai - 16:01

Comme je le disais dans le topic Que lisez-vous en ce moment ?, je prévois de relire Orgueil & Préjugés une fois que j'aurais terminé ma lecture en cours (à savoir Rebecca de Daphné Du Maurier).
Par contre, j'aimerais poser une question aux participants, juste par curiosité. Vous lisez ce roman en VO ou en VF ? Et dans quelle édition ?

_________________
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Edu10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Chocolat
Hogwarts marauder
Miss Chocolat


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeLun 10 Mai - 16:56

J'ai commencé la lecture du roman et je suis bien loin du chapitre 35, j'en suis au chapitre 17. Mais pour l'instant ce que j'ai lu me plaît. Je redécouvre les personnages de manière plus poussée.

Je lis en VF, je suis incapable de lire en anglais pour l'instant. Mon édition est la collection motifs.

Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 97822610
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMer 12 Mai - 19:25

Je comptais le relire en VO dans cette édition :

Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Pride-10

... mais je crois que le temps va me manquer et que je le relirai en français dans l'édition Folio.

_________________
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Chocolat
Hogwarts marauder
Miss Chocolat


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeJeu 13 Mai - 13:55

J'ai fini cette première partie, j'ai pleins de choses à dire mais il faut d'abord que je mette mes idées en ordres et que je réponde aux questions que tu as posé Popila. Je reviendrais donc un peu plus tard pour vous faire part de mes impressions qui sont plus que positives pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeSam 15 Mai - 16:38

Moi aussi, je vais commencer ma relecture, je suis un peu en retard pour celui-ci.
@Emjy, je le lis en VF dans la traduction Folio (celle de la Pléiade aussi).
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeLun 17 Mai - 17:19

J'ai lu le roman aujourd'hui (en français, édition 10-18) et je pourrais donc participer au débat et répondre à tes question Popila Very Happy . Je prendrais juste le temps, comme Miss Chocolat, de mettre mes idées correctement par écrit avant de poster Wink Ce qui est certain, c'est que j'ai une fois de plus pris énormément de plaisir à lire ce roman Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 312935 Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 312935
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeLun 17 Mai - 17:31

Je pensais lire ce livre en même temps que vous et lire vos commentaires, sans participer moi même, n'étant pas douée pour décortiquer mes lectures mais je ne résiste pas à poster un petit commentaire!
J'avoue, j'ai lu "orgueil et Préjugés" et "Raison et Sentiments" il y a environ 9 ans et je n'en gardais pas un souvenir mémorable, d'où ma lenteur à me lancer dans les 2 volumes Omnibus regroupant les oeuvres de Jane Austen.
Je ne sais pas pourquoi j'étais complètement passé à côté de ce livre, peut être que je n'avais pas la maturité nécessaire pour apprécier, mais cette fois-ci je me régale! J'en suis au chapitre 40 et je me laisse complètement porté par le style. Certes il ne se passe pas grand chose, mais c'est tellement bien écrit! Bref, je suis enfin conquise par Jane ( et accessoirement Mr Bennet!)
Revenir en haut Aller en bas
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeLun 17 Mai - 20:53

Je me suis moi aussi lancée dans la lecture en VO de Pride and Prejudice dans cette charmante édition:
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 97801412
J'ai à peine lu une dizaine de chapitres pour le moment, mais je me suis fait la réflexion que pour un roman dans lequel il ne se passait pas forcément grand chose (comme il est souvent dit des romans de Jane Austen) on entrait quand même assez rapidement dans le vif du sujet... Ou alors, je connais trop l'histoire Razz
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeLun 17 Mai - 22:32

@ Bagatelle. Je trouve également que le roman est extrêmement bien rythmé. Le début est in medias res comme on dit Razz (au cœur de la chose). On entre dans le vif du sujet. Les dialogues sont vifs. Les descriptions économiques, et en même temps très utiles. On est loin d'un Balzac qui installe lourdement ses romans avec les descriptions des lieux, des vêtements, et des personnages.

@ Lunaë. Je suis content que ta relecture te plaise. Parfois je me dis qu'il faut peut-être une certaine maturité pour apprécier le réalisme, et la description du quotidien. Je ne crache pas sur les romans d'aventures, j'adore ça Razz. La séduction des petits détails, et des petits faits, est différente.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Chocolat
Hogwarts marauder
Miss Chocolat


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMar 18 Mai - 19:32

Bon, allez je me lance. Soyez indulgent parce que je n'ai vraiment pas l'habitude "d'étudier" une oeuvre comme ça. Pour moi, la lecture est avant tout de l'évasion et je ne cherche pas à connaître le style de l'auteur où ce genre de chose. Mais là bizarrement, je me suis prêter au jeu et je suis contente de l'avoir fait. Je découvre le roman pour la deuxième fois et j'aime Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 557349


Jane Austen a un style bien particulier, je ne sais pas si c'est récurent dans tous ces romans. Elle ne donne pas beaucoup de descriptions, mais beaucoup de dialogues et de succession d'évènements. J'ai l'impression que l'histoire est raconté du point de vue de Lizzie même s'il n'est pas à la première personne. Mais tout tourne autour de ce personnage qui paraît assez central.

On rentre effectivement dans le vif du sujet avec Mrs Bennet qui nous fait une éloge d'un jeune homme qu'elle ne connaît pas Mr Bingley mais qu'elle espère fortement voir marier d'ici un an à une de ses filles.
Chacun des personnages a un caractère bien a lui qui est déterminé par ses dialogues, par ses proches et aussi par les on-dits. Mais on n'a pas vraiment plus de détails par l'auteur elle-même.
Mrs Bennet est énervante, Mr Bennet joue avec ses nerfs ce qui amène des situations assez cocasses, je pense à la fois où il annonce à sa femme et ses filles qu'il a été voir Mr Bingley.
Jane est quelqu'un de très posée, très douce, qui ne montre pas ses sentiments, elle est influençable. Sa confidente et soeur cadette Lizzie est plus franche dans ses propos, c'est une fine observatrice, elle est espiègle et à de l'esprit.
Mary est plus effacée, elle aime la lecture, le piano. Kitty est un peu moins exubérante que sa soeur cadette Lydia, pleine de vie et d'entrain.
Un autre personnage m'a parût aussi extravagant que Mrs Bennet, c'est Mr Collins. Il ne sait jamais s'arrêter, parle à tort et à travers, se permet des choses comme se présenter à Mr Darcy alors que ça ne se fait pas.

Jane Austen ne donne pas beaucoup de détails de la façon de s'habiller des protagonistes pendant le bal, ou des décors de la salle de bal, du repas... mais par contre, le moindre détail des déplacements est révélés, de ce qui est dit ou non dit... J'aime beaucoup sa façon de nous laisser imaginer les choses, le lecteur a une liberté d'imaginer même si elle peut-être légèrement faussée par les adaptations que l'on a pu voir. D'ailleurs, je me pose une question comment font les costumiers et les « casteurs » pour choisir les acteurs et leur façon de s'habiller puisque rien n'est dit dans le roman ?

Je vais m'arrêter là pour l'instant, mais j'ai encore des choses à dire.

Pour tes questions Popila :
Vers quel(s) personnage(s) va votre préférence, et pour quelles raisons ?
J'aime beaucoup Lizzie pour son côté, je suis franche et j'assume, pour sa fraîcheur, sa vivacité, son côté joviale, sa bonne humeur... Et aussi Jane pour son côté plus posé et réfléchie. En faite, je me retrouve dans ces 2 personnages.

Que pensez-vous de la manière dont Jane Austen décrit la société de son temps ?

Je ne connait pas beaucoup les us et coutumes de la société mais dans ce roman, je trouve qu'elle laisse beaucoup de liberté à ses personnages filles qui peuvent se permettre d'envisager de se marier avec des hommes de conditions sociales différentes. Je dirais même qu'elle ne s'attache pas vraiment aux manières et que justement si elle s'y attache, elle va les tourner en ridicules, je pense à Mr Collins qui fait toujours tout de travers.

Quelles sont vos manifestations préférées de l'ironie austenienne ?
Aucune idée, je ne vois pas de quoi tu veux parler Popila, peux-tu m'éclairer ? Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 86185


Je ne pensais pas faire un post aussi long, faut croire que Jane Austen m'inspire.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMar 18 Mai - 21:03

Merci de t'être lancée, Miss Chocolat ! cheers

Et bannissez les complexes, on est là avant tout pour échanger et partager nos imressions de lecture. Wink

Je trouve ton analyse du style et des personnages de Jane Austen tout à fait juste : il y a en effet très peu de descriptions des lieux, des décors et des costumes ; les personnes qui ont réalisé les adaptations que nous connaissons ont probablement été obligées de faire un énorme travail de documentation.

Miss Chocolat a écrit:
Quelles sont vos manifestations préférées de l'ironie austenienne ?
Aucune idée, je ne vois pas de quoi tu veux parler Popila, peux-tu m'éclairer ? Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 86185
Oh, désolée si je n'ai pas été claire : je voulais simplement vous demander quels sont les traits d'humour que vous avez le plus apprécié à la lecture : une réplique, un personnage particulier (Mr Collins, par exemple...) Wink

_________________
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Chocolat
Hogwarts marauder
Miss Chocolat


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMar 18 Mai - 21:15

Mais de rien Popila, c'est un plaisir de débattre sur un sujet qu'on aime (oui, je peux le dire maintenant) mais c'est pas toujours évident de commencer et surtout quand on a pas l'habitude d'analyser des oeuvres.

Y'a plusieurs personnages qui m'ont beaucoup fait rire :
- Mrs Bennett, j'ai en tête l'interprétation de l'actrice dans P&P 95 que je trouve très représentative du personnage avec une voix exaspérante, haut perchée, en parlant à tort et à travers, de tout et de rien. Elle apporte le côté ridicule de la famille.
- Mr Collins, comme je l'ai dit dans mon premier post avec ses discours sans queue ni tête, ses semblants de compliments. Et puis, y'a aussi la demande en mariage à Lizzie qui est pour moi le summum du ridicule.

En faite, je trouve que Jane Austen caricature beaucoup ses personnages et exagères les traits.
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMar 18 Mai - 21:45

Miss Chocolat a écrit:
Chacun des personnages a un caractère bien a lui qui est déterminé par ses dialogues, par ses proches et aussi par les on-dits. Mais on n'a pas vraiment plus de détails par l'auteur elle-même.

Tu as entièrement raison Miss Chocolat. J'aime beaucoup le premier chapitre. Pour moi c'est une des meilleurs débuts de roman de toute la littérature. Les deux portraits des personnages sont extrêmement courts. Mais en même temps, comme tu le dis, les dialogues caractérisent les personnages. Ce qu'ils disent reflètent tout de suite leur personnalité. Pas besoin d'un long portrait. On a l'impression que l'auteur laisse parler ses personnes, pour qu'on se fasse une opinion sur eux.

Tu as raison également de dire que le portrait est fait par les on-dits. C'est surtout vrai pour Darcy. On sait simplement qu'il est plus beau que Bingley et qu'il est riche. Le reste c'est l'avis des gens, de la famille Bennet, de Lizzie.

Pour répondre à Popila, je trouve que le premier chapitre illustre parfaitement l'humour (dont l'ironie) brillante de la romancière. Les premières phrases sont prononcés comme une réflexion philosophique profonde "C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire doté d'une certaine fortune est nécessairement à la recherche d'une épouse". Bel exemple d'ironie qui consiste à dire le contraire de ce qu'on pense réellement pour rire, ou pour se moquer Smile. On comprend tout de suite après que cette "vérité" est purement mercantile et qu'elle ne s'adresse qu'aux familles ayant des filles à marier. C'est donc en nous faisant réagir, et rire que Jane Austen introduit le thème principal de son œuvre : mariage, argent, société. Ce que je trouve en plus habile c'est que c'est un couple mal assorti qui est en train de nous parler d'un possible mariage ! Le lecteur voit tout de suite que Mr et Mrs Bennet ne s'entendent pas, et qu'ils ne peuvent pas vivre heureux. Mr Bennet n'arrête pas de se moquer de sa femme, et cette dernière ne s'en rend même pas compte. C'est d'ailleurs l'un des personnages qui manie le plus l'ironie. N'est pas le comble de l'ironie d'introduire le thème du mariage grâce à un couple qui est très mal marié ?

J'aime beaucoup étudier ce passage avec mes élèves. Généralement ils ont plein de chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMer 19 Mai - 20:17

Alors, il faut que je me lance ^^.

Je le lis en anglais dans cette édition :
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Pridea10

Me replonger dans P&P que je n'ai pas relu depuis que je l'ai découvert en français il y a déjà quatre ans (ça paraît dérisoire sûrement mais c'est presque un quart de ma vie en fait ^^) me fait vraiment très plaisir. J'ai eu cette impression, rare avec les livres parce que je suis généralement trop occupée à en lire de nouveaux pour pouvoir en relire, de vraiment rentrer dans un univers familier. Je sais tout à fait à quoi m'attendre et combien ma lecture va être agréable, je retrouve ces personnages attachants ou ridicules et l'humour de Jane Austen. Bon voilà pour le côté "sentimental" de ma relecture. Sinon, je trouve la VO hyper accessible Smile (mais je parle pour moi là ^^).

Je redécouvre l'œuvre dont j'avais forcément oublié des détails et ça me donne envie de redécouvrir P&P 1995 que je n'avais pas trop appréciée quand je l'ai vue, je dois être un petit peu plus objective qu'à ma première lecture ^^.
Si Jane et Lizzy sont toujours aussi attachantes et que je continue à penser que l'interprétation que Joe Wright fait de Mrs Bennet en mère toutes en nerfs mais dont l'amour maternel est très fort et qui au final est bien plus attachante qu'un simple objet de moquerie (ce qu'elle est, je trouve, dans P&P95) est tout à fait valable, j'apprécie moins Mr Bennet que je trouve un peu mauvais (j'ai du mal avec ce genre de caractère ^^) et Mr Collins est juste hilarant, Lady de Bourgh est aussi détestable que délicieusement ridicule. Je me rends compte aussi à quelque point on en sait peu sur Darcy, c'est fou comme sa présence à l'écran change tout dans nos sentiments par rapport à lui. Dans le roman, tout nous incline à le détester de même que Lizzy jusqu'à l'épisode de la lettre. Raaah et puis la scène de la première demande en mariage Very Happy.

J'aime bien le fait que Jane Austen ne fasse pas de longs portraits ou descriptions de cadres, je trouve que c'est encore plus réaliste (en effet dans la réalité qui est un Balzac à l'oral ou même en pensée ?), on peint le décor nous-mêmes et les personnages avec les miettes d'indices qu'elles nous laisse et on ne s'en sort pas plus mal, c'est même presque plus ludique de le faire avec les dialogues et les on-dit, ça fait travailler notre imagination Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 516814.
Pour un roman où "il ne se passe rien", je trouve tout de même qu'il a un bon rythme, on ne s'ennuie jamais et les évènements s'enchaînent de manière régulière et relativement rapide (une dizaine de mois s'est déjà écoulée au chapitre 35).

Je pense que Jane Austen a une manière particulière de peindre la société de son temps, proche (les ambitions de Mrs Bennet pour ses filles et les personnages de Mr Collins ou Lady de Bourgh sont vus de très près), avec l'ironie qui lui est propre (Sir William est assez sympathique aussi dans le genre arriviste ^^), et en même temps relativement générale, on voit toute une galerie de personnages plus ou moins ridicules (l'absurdité de leur conduite est souvent soulignée par Lizzy, porte-parole de Jane ici car elle a son esprit caustique), on peut tout de même trouver qu'il y en a un certain nombre, rares sont les personnages du roman qui échappent à la satire de la romancière, même Darcy est moqué pour son orgueil vu comme excessif. Aussi, je dois dire que l'une des choses que je préfère dans l'humour de Jane Austen, c'est le comique de caractère, dans ce roman-ci je me demande si je ne décernerais pas la palme à Mr Collins Laughing.

Voilà pour l'instant, allons lire la suite study.

PS : D'accord pour le très bon début 👍, même si je ne crois pas qu'il s'agisse de ma scène préférée dans le roman (il faudra que je repense à cette question quand je l'aurai fini).
Puis, j'oubliais Wickham. C'est à travers lui que Jane Austen nous montre que le jugement de Lizzy est faillible (elle ne s'étonne pas qu'il veuille se marier pour l'argent alors qu'elle réprouve le fait que Mr Darcy ait des objections sociales quant à sa demande en mariage...), un personnage très trompeur, intéressant car jusqu'à la lettre il n'est vu qu'à travers les yeux de Lizzy et l'auteur nous montre comme il a bien caché son jeu, c'est plutôt bluffant (même pour Lizzy, ce qui est assez rare pour être noté, quand il s'agit des sœurs Bingley, ses observations sont bien plus justes).
Revenir en haut Aller en bas
JenniferEhle
Swoon addict
JenniferEhle


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeJeu 20 Mai - 7:43

Damien a écrit:
Les premières phrases sont prononcés comme une réflexion philosophique profonde "C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire doté d'une certaine fortune est nécessairement à la recherche d'une épouse".

J'ai l'impression que c'est l'une des phrases d'introduction la plus connue, pour ne pas dire la plus célébre, du milieu littéraire. Peu de romanciers peuvent se vanter de pouvoir faire réciter à leurs lecteurs la 1ère phrase du 1er chapitre d'un de leurs romans ou le titre du roman dont il est question.

Pour rébondir sur ce que dit Damien au sujet des Bennet,, je crois que leur couple est d'autant plus mal assorti que la raison de leur mariage est que Mr Bennet est uniquement tombé sous le charme (artificeil) de sa future femme sans se préoccuper s'ils pouvaient s'entendre intellectuellement.

Mrs Bennett ressemblait à Lydia, c'est une des raisons pour lesquelles elle se comprennent d'ailleurs si bien toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeJeu 20 Mai - 9:09

mes impressions sont beaucoup moins intellectuelles que les votres (cruel manque d'énergie depuis plusieurs semaines), mais en vrac :

-à chaque fois que je lis les passages sur Lydia, j'ai une furieuse envie d'attraper cette dernière par les cheveux et de lui taper le crâne contre un mur (je sais, c'est violent)
-je dois être complètement intoxiquée par Bridget Jones, mais c'est plus fort que moi, je trouve qu'il y a beaucoup de similitudes entre Fitzwilliams Darcy et Marc Darcy (moi, amoureuse de Marc Darcy/Collin Firth???? à peine.), mais qu'il y a aussi un parallèle entre "orgueil et préjugés" et les 2 Bridget Jones. En effet, Mr Darcy aime Elizabeth malgré le comportement de sa famille, et Marc Darcy aime Bridget malgré son comportement. J'ai l'impression qu'Helen Fielding a condensé en Bridget Jones toute la famille Bennet (Mr Darcy part à la recherche de Lydia pour la sortir de l'embarras, et Marc Darcy part en Thaïlande pour sortir Bridget... de prison, etc.). Le caractère des 2 Darcy est tellement similaire, et chacun d'eux surprend leur héroïne, leur faisant ouvrir les yeux pour découvrir qu'au-delà de l'homme snob (et toute la tripotée de défaut qu'on leur prête communément), ils vont au-delà de leur préjugé (je serais tentée de préciser "social") pour avouer leur amour.

allez-y : jetez-moi des cailloux lol!
Revenir en haut Aller en bas
Miss Artemis Holmes
Swoon addict
Miss Artemis Holmes


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeJeu 20 Mai - 9:47

Mais non Laly, pas de caillou lol! , car tu as tout à fait raison !!! Les romans de Bridget Jones sont une lecture moderne (et assumée, rien que par le nom du personnage, ou même Bridget qui dans le livre voit et re-re-revoit la scène du lac dans P&P 95 !!! Razz ) du roman de Jane Austen Very Happy

Je viens de me remettre à lire P&P (en VO) et c'est un plaisir chaque fois plus grand de me plonger dans ce livre Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). 557349 La première fois que je l'ai lu, j'entendais tout le monde parler d'ironie, mais je ne la comprenais pas vraiment... Et là, je relis le premier chapitre, et l'ironie me saute aux yeux !!! Dès la première phrase, dans le ton, dans la construction des personnages ! Mrs Bennet est vraiment incroyable ! Je ne me souvenais pas que lorsque Mr Bennet la faisait marcher (je n'arrive plus à retrouver le mot français pour "to tease") sur Mr Bingley en lui disant qu'il la préférerait à ses filles quand il la verrait, elle lui répondait si sérieusement !!!!!!

Citation :
[Mr Bennet] "I see no occasion for that. You and the girls may go, or you may send them by themselves, which perhaps will be still better; for, as you are as handsome as any of them, Mr. Bingley might like you the best of the party.''

[Mrs Bennet]"My dear, you flatter me. I certainly have had my share of beauty, but I do not pretend to be any thing extraordinary now. When a woman has five grown up daughters, she ought to give over thinking of her own beauty.''
lol!

Je plussoie totalement ce que vous avez dit sur ce premier chapitre, qui nous plonge dans l'histoire, nous présente les personnages en quelques phrases et réactions qu'ils ont. La fin du chapitre nous complète d'ailleurs ces portraits que Jane Austen a si bien brossé en quelques lignes :
Citation :
Mr. Bennet was so odd a mixture of quick parts, sarcastic humour, reserve, and caprice, that the experience of three and twenty years had been insufficient to make his wife understand his character. Her mind was less difficult to develope. She was a woman of mean understanding, little information, and uncertain temper. When she was discontented, she fancied herself nervous. The business of her life was to get her daughters married; its solace was visiting and news.

Allez, j'y retourne !! study alien
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeLun 24 Mai - 14:32

Concernant le premier chapitre, je vous rejoins totalement. Il y a du rythme et Jane Austen a l’art de décrire ses personnages en quelques phrases.

(ça me rappelle ce dialogue de l’adaptation de S&S qu'on pourrait appliquer à son écriture Rolling Eyes lol! :

Marianne: Did you see him? He expressed himself well, did he not?
Mrs. Dashwood: With great decorum and honour.
Marianne: And spirit and wit and feeling!
Elinor: And economy, 10 words at most.)

Suis-je la seule à avoir l’impression d’être au théâtre devant une comédie de Boulevard en lisant ce premier chapitre ? (et ce n'est pas péjoratif de ma part).

Pauvre Mr Bennet, on peut dès le départ se rendre compte qu’il doit s’en mordre les doigts à cause de son mariage. Qui plus est quand sa femme s’entête à regretter son futur décès non pas à cause de la perte de son cher époux mais bien d’un éventuel héritage !

A propos d’héritage, je pense à Mr Collins. J’avoue avoir été surprise par sa description physique, tellement habituée aux acteurs qui l’ont interprété. Jane le décrit comme « un grand garçon un peu lourd ». Je trouve intéressant ce contraste entre son physique et son excessive servilité. Cela renforce le ridicule du personnage je trouve que de l’imaginer un peu plus « costaud ».
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeLun 24 Mai - 19:16

resmiranda a écrit:
Suis-je la seule à avoir l’impression d’être au théâtre devant une comédie de Boulevard en lisant ce premier chapitre ? (et ce n'est pas péjoratif de ma part).

Je comprends ce que tu veux dire. Le texte serait une excellente première scène dans une pièce ! Le dialogue est vivant, drôle, et en même temps il donne toutes les informations nécessaires pour se plonger dans l'histoire. Il y a un côté assez théâtrale dans ce roman. Il y a un chapitre qui commence par une expression du style "Une nouvelle scène commence à Longbourn". Le happy-end avec les différents mariages est à rapprocher des comédies (comme celle de Molière, de Marivaux...).

J'aime beaucoup le passage de SS que tu cites Resmiranda ! C'est effectivement le style de Jane Austen : élégance, ironie, et économie. Mine de rien, ce n'est pas facile à faire !
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMar 25 Mai - 17:21

Je me demandais à quoi correspondraient les fortunes respectives de Bingley et Darcy de nos jours ? Quelqu'un peut-il m'aider à me faire une idée plus précise ?

Je me faisais également la réflexion que Bingley est souvent injustement traité dans les adaptations. A la lecture du livre je me suis rappelée que c'était en réalité un jeune homme intelligent avec un sens de l'humour et de la répartie ( je pense entre autres à la discussion entre Darcy, Elizabeth et lui au sujet de l'influence de l'amitié dans une prise de décision et où il oppose l'argument de la taille et du poids de l'ami en question Razz ).

Dans ce roman, le "poids" de la famille d'une jeune fille est un des thèmes abordés. Pensez-vous que de nos jours la famille ou l'entourage tiennent encore une place importante lorsqu'on considère une relation amoureuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMar 25 Mai - 17:40

En avancant dans le roman, je me suis rendue compte que je ne l'avais pas relu depuis que je l'ai épluché pour le CAPES Smile Et je dois dire que le relire mainteant avec le recul de tout ce que j'ai pu apprendre cette année là, tout ce dont on a pu discuté en cours, avec les profs ou avec les autres étudiants, c'est assez rafraichissant au final et je le découvre sous un nouveau jour Smile

Je maintiens ce que j'ai dit un peu plus haut, pour un livre où "il ne se passe pas grand chose" je trouve que les évènements s'enchainent assez rapidement. JA ne nous noie pas sous les descriptions, que ce soit des gens, des lieux ou des évènements, on voit tout à travers l'action et les yeux des personnages.

Pour répondre aux questions de Popila en ouverture de topic:

1) Vers quel(s) personnage(s) va votre préférence, et pour quelles raisons ?

J'aime la galerie de personnages de JA, comme toujours d'ailleurs, mais si je trouve certains "savoureux" comme on dit, mes affections penchent vers deux personnage plus particulièrement: Jane Bennet et Charlotte Lucas-Collins.
J'aime Jane parce qu'elle est douce, patiente, généreuse, raisonnable et décidée à voir le meilleur possible en chacun. C'est ce que j'appelle par essence une belle âme Smile Je suis franchement chagrinée que sa douceur de caractère se retourne contre elle (Darcy qui ne croit pas en ses sentiments pour Bingley et qui les sépare), mais soulagée de savoir que tout ira bien pour elle. Retrospectivement, elle me fait beaucoup penser à des personnages comme Elinor Dashwood ou encore Anne Elliot Smile

Quand à mon deuxième choix, Charlotte, je sais qu'il peut paraitre étrange vu que cette dernière fait rarement partie des favorites, mais je me suis découvert une immense affection et un profond respect pour Charlotte. Pour c'est un peu "la voix de la raison" cette jeune femme, je pense notament quand elle conseille à Lizzie de presser Jane de montrer un peu ses sentiments sans quoi cette dernière risque de perdre Bingley ou quand elle dit à Lizzie que vu sa situation dans la vie elle ne peut pas se permettre de se perdre dans des notions romantiques et explique ainsi son choix d'epouser Collins. Et c'est ça que j'aime chez Charlotte, elle a la force et le courage de faire le choix qui s'impose pour elle et pour sa famille et ce en dépit de tout les désagréments de ce choix.

2) Que pensez-vous de la manière dont Jane Austen décrit la société de son temps ?

Ce que j'aime justement c'est que JA ne nous décrit pas un seul aspect de la société de son temps, mais nous la montre à travers les yeux de ses personnages, nous avons donc plusieurs points de vue sur la question. Et même si on se dit qu'au final l'opinion de l'auteur doit bien transparaitre dans tout ça, on se rend très vite compte, qu'il est loin d'être évident de savoir ce qu'elle-même en pense vraiment. J'aime beaucoup cette façon un peu kaléidoscopique de décrire cette société, je trouve ça extrêmement habile et très intéressant Smile

3) Quelles sont vos manifestations préférées de l'ironie austenienne ?

Pour cette question je vais me référer à deux opinions émises par le personnage de Prudie dans The Jane Austen Book Club.
La première c'est quand elle fait déclare que pour une histoire si célèbrement "romantique" le roman est quand même une galerie de mariages étranges (bizarres est le mot qu'elle emploie il me semble scratch ) et je dois dire que je suis d'accord. C'est aussi, à mes yeux, une des meilleures manifestations de l'ironie austenienne. Il faut toute l'habileté de JA pour parvenir à mélanger ainsi les belles histoires d'amour de Jane et Bingley ou de Lizzie et Darcy avec des mariages comme ceux des parents Benett, de Lydia et Wickham ou de Charlotte et Collins. Mais justement, ça se sont les après, Jane/Bingley, Lizzie/Darcy sont les avants, on est loin de savoir ce qu'il deviendront. Bien sur on peut faire des suppositions, mais rien ne nous assure qu'il ne finiront pas comme les autres couples... Alors du coup, peut être JA essaie t'elle de dire qu'il faut se méfier des belles histoires et des contes de fées, justement parce qu'il y a un après dont on ignore tout...

La deuxième est au sujet de Mr Bennett. Quand Grigg essaie de ramener la conversation sur l'un des seuls éléments masculins de ce monde de femmes , Prudie lui répond en impliquant que Mr Bennet n'est qu'une parodie de père. Et au final, on se rend que c'est le cas, il tourne ses filles en dérision, se réfugie dans ses livres et semble fuir le plus de ses responsabilités; je trouve ironique quand dans une société menée, gouvernée par ses éléments masculins avec les conséquence que cela peut avoir sur les femmes de cette société, ce personnage, à la tête de la principale famille du roman, fasse si pâle figure ...
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeMar 25 Mai - 18:12

Bagatelle a écrit:

La deuxième est au sujet de Mr Bennett. Quand Grigg essaie de ramener la conversation sur l'un des seuls éléments masculins de ce monde de femmes , Prudie lui répond en impliquant que Mr Bennet n'est qu'une parodie de père. Et au final, on se rend que c'est le cas, il tourne ses filles en dérision, se réfugie dans ses livres et semble fuir le plus de ses responsabilités; je trouve ironique quand dans une société menée, gouvernée par ses éléments masculins avec les conséquence que cela peut avoir sur les femmes de cette société, ce personnage, à la tête de la principale famille du roman, fasse si pâle figure ...

Je dirais que c'est un précurseur Very Happy Je crois qu'il est à l'image de ces pères actuels (à défaut de dire moderne) qui se sentent largués au milieu de tant de femmes (dont la majorité sont des adolescentes) (par bien des côtés il me rappelle un peu la lassitude de mon père lorsque ma mère, ma soeur et moi sommes réunies dans une même pièce lol! ). Mais la piètre image de figure paternelle qu'il incarne est contrebalancée dans le roman par l'autorité de Mr Gardiner et indirectement par Darcy qui se montre exemplaire dans son rôle de tuteur. Je ne crois pas qu'il y ai un véritable exemple de père autoritaire et modèle dans les autres romans de Jane Austen : ceux d'Emma et de Persuasion sont loin d'être des hommes sachant diriger une famille, dans Mansfield Park la figure paternelle s'avère finalement tout sauf efficace lorsqu'on voit le devenir de ses propres filles, dans Northanger Abbey il est très discret et dans Sense & Sensibility il ne fait l'honneur que de quelques pages.
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeJeu 27 Mai - 9:55

resmiranda a écrit:
Dans ce roman, le "poids" de la famille d'une jeune fille est un des thèmes abordés. Pensez-vous que de nos jours la famille ou l'entourage tiennent encore une place importante lorsqu'on considère une relation amoureuse ?

je crois que dans certains milieux encore aristocratiques, oui, ça a son importance. Mais n'ayant jamais eu l'occasion de fréquenter ne serait-ce qu'un membre de cette classe, il se peut que ce soit un préjugé de ma part. Mais sincèrement, je vois mal une Mme Le Quesnoy accueillir à bras ouvert le ou la petit(e) ami (e) de son enfant si c'est un ou une Groseille...


Dernière édition par Laly le Lun 31 Mai - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitimeJeu 27 Mai - 16:29

La fin de ton intervention aurait davantage sa place dans le topic consacré à la deuxième partie du roman, Laly. Wink

_________________
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Empty
MessageSujet: Re: Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).   Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35). Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen (chapitres 1 à 35).
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Club de lecture :: Reading Lolita in Tehran-
Sauter vers: