Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Evelyn Waugh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pickwick
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Ven 16 Sep - 23:36

J'ai lu de lui Brideshead revisited et Scoop.

J'ai beaucoup aimé les deux, même s'ils sont dans un registre très différent. Pour Brideshead, j'ai beaucoup apprécié l'ambiance fin d'époque et notamment certains personnages qui sont pleins de charme. Je pense principalement à Sebastian et son ours pour la première partie. J'ai enfin énormément aimé l'histoire d'amour de la seconde partie que j'ai trouvé très belle, douce et amère. C'est la chronique d'un monde qui s'effondre doucement, décrite avec beaucoup de délicatesse. J'ai trouvé le style de Waugh vivant et fin. Sans le qualifier de chef d'oeuvre j'ai beaucoup aimé.

Scoop est totalement différent. Il s'agit d'un roman satirique et vigoureusement comique sur les derrières du journalisme. J'ai ri à gorge déployée et passé un très bon moment. Je ne le qualifierai toutefois pas de grand roman. Il s'en dégage toutefois un charme indéniable notamment lié au talent de Waugh pour décrire les ambiances et les époques.

A Handful of Dust est dans ma PAL et programmé pour un passage à la casserole très prochain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Mar 19 Mar - 17:54

Retour à Brideshead est un roman qui m'a surpris, mais dans le bon sens : je m'attendais à un récit sur l'aristocratie britannique dans le style des romans de Rosamond Lehmann ou d'E.M. Forster que j'ai lu alors qu'il s'agit en fait d'une œuvre beaucoup plus sombre et désespérée. Comme cela a été dit précédemment, c'est le chant du cygne de l'aristocratie britannique du début du XXe siècle et la fin d'une époque.

J'ai beaucoup aimé le style d'Evelyn Waugh : je l'ai trouvé très agréable à lire, poétique (dans les descriptions de Brideshead notamment) et tout en douceur et en suggestion. Il y a également un petit côté assez cynique et désabusé qui correspond bien avec l'histoire.
L'intrigue m'a séduite, en particulier pour sa complexité et son originalité : le roman commence de façon plutôt légère avec la description de la vie joyeuse foutraque et chic d'un groupe d'étudiants oxfordiens et de leur personnalité (en particulier Sebastian et son ours). L'ambiance qui règne dans ces chapitres et la description de la vie à Oxford est d'ailleurs un des éléments que j'ai préféré dans Retour à Brideshead. Par la suite, le roman prend un tour plus dramatique avec le comportement autodestructeur de Sebastian, la domination tyrannique qu'exerce Lady Marchmain sur ses enfants et la place de la religion. Ce dernier élément m'a d'ailleurs interpellée car c'est un sujet qui m'a semblé assez inhabituel dans la littérature britannique et la manière dont Evelyn Waugh l'aborde est intéressante car je trouve qu'il est assez complexe de déterminer son point de vue : ma première idée était qu'il condamnait le fanatisme religieux ou du moins l'excès de religion (à travers la figure de Lady Marchmain) au profit d'une attitude plus raisonnée représentée par Charles, mais la fin du livre me fait douter (Sebastian semble avoir trouvé un certain réconfort et une tranquillité d'esprit dans la religion).
Autre élément qui m'a paru plutôt ambigu : Brideshead. La demeure me semble être le véritable héros de ce roman, de par les nombreuses descriptions qui en sont faites, le fait que quoi qu'il arrive les protagonistes reviennent toujours à Brideshead... Ceci dit, je trouve que Brideshead a également un côté néfaste : c'est dans cette maison que l'alcoolisme de Sebastian devient problématique, Lord Marchmain tombe malade et meurt au moment où il décide de revenir y vivre et les relations amoureuses de Julia se désagrègent toujours lorsqu'elle s'y installe avec son époux ou son fiancé.


J'ai par ailleurs eu l'occasion de voir l'adaptation de 2008, qui m'a bien plu malgré deux choix scénaristiques un peu discutables.

L'intrigue du livre est plutôt bien respectée, on retrouve le poids étouffant de la religion et l'implosion d'une famille aristocratique. Mais cette adaptation vaut surtout le détour pour deux choses : les décors et les acteurs.
J'ai été absolument charmée par Brideshead et ses jardins : c'est vraiment un très bel endroit et on n'a aucun mal à comprendre pourquoi Charles est subjugué par cet endroit. Les costumes ont également piqué mon attention.
D'autre part, j'ai trouvé les acteurs géniaux, surtout Emma Thompson (magistrale dans un rôle plutôt atypique), Ben Whishaw et Matthe Goode (acteur que je ne connaissais pas) : tous deux sont parfaits dans leurs rôles et correspondent tout à fait à la vision que j'avais de Sebastian et Charles.

Comme je l'ai dit brièvement plus haut, je regrette juste deux choses dans cette adaptation : avoir transformé les relations entre Sebastian, Charles et Julia en un triangle amoureux plutôt banal et déplacé par rapport à l'intrigue générale, et avoir clarifié et accentué l'homosexualité de Sebastian Rolling Eyes Dans le livre, cela n'est dit clairement qu'une seule fois et encore, je trouve que le sujet n'est pas si clair et évident que cela.


En tout cas, Retour à Brideshead et cette adaptation de 2008 ont un point commun : ils m'ont donné envie de découvrir d'autres romans d'Evelyn Waugh Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Mar 19 Mar - 18:13

sandie a écrit:
Ceci dit, je trouve que Brideshead a également un côté néfaste : c'est dans cette maison que l'alcoolisme de Sebastian devient problématique, Lord Marchmain tombe malade et meurt au moment où il décide de revenir y vivre et les relations amoureuses de Julia se désagrègent toujours lorsqu'elle s'y installe avec son époux ou son fiancé.
Je suis totalement d'accord avec toi. Pour moi, Brideshead représente la famille Marchmain et tout le poids délétère qu'elle fait peser sur ses membres. C'est la pression familiale qui les rend si malheureux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pickwick
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Mer 20 Mar - 9:38

C'est aussi un symbole du poids étouffant du passé sur cette aristocratie britannique engoncée dans ses rites et traditions.

Cette maison est magnifique, séduisante, envoutante même ... exactement comme toute cette famille et plus largement l'aristocratie britannique. Elle n'en reste pas moins un lieu de mort et de nécrose ... exactement ce qui arrivera à cette même aristocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Mer 20 Mar - 12:50

sandie a écrit:
Par la suite, le roman prend un tour plus dramatique avec le comportement autodestructeur de Sebastian, la domination tyrannique qu'exerce Lady Marchmain sur ses enfants et la place de la religion. Ce dernier élément m'a d'ailleurs interpellée car c'est un sujet qui m'a semblé assez inhabituel dans la littérature britannique et la manière dont Evelyn Waugh l'aborde est intéressante car je trouve qu'il est assez complexe de déterminer son point de vue : ma première idée était qu'il condamnait le fanatisme religieux ou du moins l'excès de religion (à travers la figure de Lady Marchmain) au profit d'une attitude plus raisonnée représentée par Charles, mais la fin du livre me fait douter (Sebastian semble avoir trouvé un certain réconfort et une tranquillité d'esprit dans la religion).
Tu as raison, c'est très ambigu ; Evelyn Waugh s'était converti au catholicisme, mais il en a une vision singulièrement tragique et désespérée - à la fois comme ce qui sauve d'un rationalisme nihiliste et en même temps comme un poids qui étouffe les êtres et leur fait rater leur vie.

Ta remarque sur la maison me fait souvenir de ce sujet, où on évoquait les maisons, décors qui peuvent être soit rassurants, soit hostiles... Arrow Je n'ai pas l'impression que ce roman de Waugh soit cité, mais il aurait pu ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Mar 23 Sep - 19:13

J'ai crée un topic pour l'adaptation de Brideshead par Julian Jarrold Arrow

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 22 Mar - 9:35

J'ai lu Le Cher disparu et même si j'ai fini ce court roman très rapidement, j'ai été un peu déçue.
Evelyn Waugh y fait une critique du système funéraire aux Etats-Unis (il me semble qu'il a été écrit un peu au même moment que l'essai de Jessica Mitford sur le même sujet) et j'avoue que je m'attendais à mieux : même si l'établissement décrit, son fonctionnement et son personnel sont assez loufoques, je pensais que la critique serait plus drôle et plus acide.

C'est tout de même un roman avec lequel on passe un bon moment (et le dénouement m'a surprise).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Mar 16 Juin - 9:18

En ce moment on peut écouter en ligne une adaptation de Brideshead Revisited sur la BBC radio Arrow On peut y écouter Ben Miles (acteur vu dans Lark Rise to Candleford ou Wolf Hall). À tester pour les amateur du roman et pour ceux qui souhaiteraient s'entraîner un peu pour leur compréhension orale de l'anglais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LilyBart
Delicious silence
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 8:10

Je viens de lire Decline and Fall, et c'était un pur régal! J'ai adoré, de la première à la dernière page Very Happy J'ai vraiment bien ri et je le recommande vivement à ceux qui aiment déjà Evelyn Waugh, qui ont apprécié la série BBC ou qui ont tout simplement envie de passer un agréable moment lecture de qualité mais sans prise de tête. Maintenant je file découvrir l'adaptation de la BBC qui me fait de l’œil depuis un moment Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 9:55

J'ai très envie de le lire depuis que j'ai vu l'adaptation. Je pense que je l'ajouterai à ma PAL un jour ou l'autre.
Tu l'as lu en VO ou en traduction ?
J'ai hâte d'avoir ton avis sur la mini-série maintenant (notamment sur sa fidélité) Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny
Ironic Dandy
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 16:12

Pour info puisque le topic a été remonté : Retour à Brideshead vient d'être réédité chez Robert Laffont dans leur collection Pavillons Poche. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 16:23

Ah c'est une bonne nouvelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 16:48

Cette couverture est très belle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titine75
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 16:53

J'aime bien la nouvelle couverture mais je préférais quand meme l'ancienne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 16:54

Tu as raison, cette dernière est encore plus belle Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 16:57

Je suis d'accord avec toi, Titine. C'est d'ailleurs celle que j'ai Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titine75
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 30 Avr - 17:01

Emjy a écrit:
Je suis d'accord avec toi, Titine. C'est d'ailleurs celle que j'ai Very Happy

De même !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LilyBart
Delicious silence
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Lun 1 Mai - 12:44

@ Emjy: je l'ai lu en anglais. J'ai presque fini la série (plus qu'un épisode), et j'adore! Pour répondre à ta question, ils ont suivi le roman d'assez près, mais avec quelques innovations quand même. J'irai poster un avis dans le bon topic dès que j'ai fini Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny
Ironic Dandy
avatar


MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   Dim 2 Juil - 13:24

Sans grande surprise, j'ai beaucoup aimé ma lecture de Retour à Brideshead.

Evelyn Waugh fut blessé lors d’un exercice militaire pendant la Seconde Guerre mondiale. De sa convalescence, est né ce roman de 600 pages publié pour la première fois en 1945. Cet ouvrage déploie plusieurs ambiances qui se succèdent : la vie d’étudiant à Oxford, les errances de jeunes adultes, la vie de famille ainsi que le travail et enfin la Seconde Guerre mondiale. Cette évolution semble convenue mais Evelyn Waugh brise les codes pour en montrer l’envers du décor, les désillusions et les insatisfactions. L’auteur met à l’honneur l’aristocratie anglaise en plein déclin après la Première Guerre mondiale. Elle se trouve dans l’incapacité de faire fructifier une fortune qui s’amenuise inéluctablement.

La galerie de personnages est excellente. Leur psychologie est profonde et bien travaillée. Il faut parfois savoir lire entre les lignes notamment en ce qui concerne l’énigmatique et insaisissable Sebastian. Brideshead, la demeure familiale des Flyte est également un protagoniste à part entière. C’est là que les grands moments se déroulent. Des thématiques fortes sont développées comme l’homosexualité évoquée dans le personnage de Sebastian ou encore la religion catholique. Cette dernière possède une place importante dans ce roman. Le héros s’interroge sur les contradictions de celle-ci et sur la dévotion. La fin laisse le lecteur un peu désarmé à l’image de l’avenir qui s’annonce pour les différents personnages.

Je suis très heureuse d’avoir enfin découvert ce roman grâce à sa réédition. J’aime beaucoup ce genre de lecture douce-amère comme les britanniques savent si bien les écrire. Ce livre est résolument moderne et audacieux pour l’époque. Maintenant, je me pose beaucoup de question sur Evelyn Waugh lui-même. Il semble qu’il ait mis beaucoup de sa personne dans ce roman. Je suis curieuse d’en apprendre un peu plus à son propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evelyn Waugh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evelyn Waugh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Evelyn WAUGH (1903-1966)
» Evelyn Waugh
» Semaine 5: Livre 1er, chapitre 8 et livre 2e, chapitre 1
» Brideshead Revisited, juste le livre
» Première lecture de groupe 2010 (résultat en page 6)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Littérature "vintage" :: Evelyn Waugh-
Sauter vers: