Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 22 Mai - 17:08

Ce roman américain sort aux Editions de l'Olivier le 18 août :

Citation :
Hollywood, 1937. Francis Scott Fitzgerald devient scénariste pour la Metro Goldwyn Mayer. Il fréquente Dorothy Parker, Humphrey Bogart et Greta Garbo mais se sent perdu loin de sa femme Zelda, internée, et de sa fille Scottie. Il tombe amoureux d'une journaliste mondaine, Sheilah Graham, et tente de lutter contre ses vieux démons : l'alcoolisme, la dépression et le peu d'estime de lui-même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 22 Mai - 17:36

Ah c'est le titre que j'avais repéré à Londres !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 22 Mai - 18:51

Ah c'est cool qu'il soit traduit !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Jeu 16 Juin - 13:33

La couverture :



L'auteur sera présent au Festival America cette année !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Jeu 16 Juin - 17:49

Elle est très chouette !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Derniers Feux Sur Sunset Stewart O Nan   Mer 3 Aoû - 18:12

La prochaine rentrée littéraire réserve de bonne surprise et je suis intriguée par celle ci

D'autant que je n'ai pas encore eu l'occasion de lire cet auteur et difficile de résister à un roman ayant pour sujet FS Fitzgerald


Derniers feux sur Sunset

Citation :

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marc Amfreville.
Nous sommes en 1937, et tout va mal pour Francis Scott Fitzgerald. Il est ruiné, miné par l’alcool, en panne d’inspiration, et Zelda, l’amour de sa vie, est internée dans un asile. Elle est loin l’époque où leur couple défrayait la chronique. L’Âge du Jazz est terminé, avec ses fêtes, son glamour, ses extravagances. Répondant à une proposition de la Metro Goldwyn Mayer, Fitzgerald joue sa dernière carte et débarque à Hollywood comme scénariste. Ses collègues se nomment Dorothy Parker, Ernest Hemingway, Humphrey Bogart. Dans une soirée, il croise la ravissante Sheilah Graham, une journaliste mondaine dont il tombe follement amoureux. Il se remet à écrire, s’efforce de ne plus boire, rend visite à Zelda avec sa fille Scottie.
Mais comment continuer à vivre quand le monde semble s’effriter autour de soi ? « Toute vie est un processus de démolition », avait-il écrit dans La Fêlure (1936). Quelques années plus tard, cette phrase sonne comme un avertissement du destin.
Avec grâce et subtilité, Stewart O’Nan trace le porterait romanesque du plus attachant – parce que le plus fragile – des écrivains de la « Génération perdue » inventée jadis par Gertrude Stein..


A découvrir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Mer 3 Aoû - 21:31

Constance j'ai fusionné ton sujet avec celui qui existait déjà.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titine75
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Lun 8 Aoû - 8:22

Le 18 août se rapproche, j'ai vraiment hâte de découvrir ce roman qui a l'air prometteur et passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 21 Aoû - 10:09

Il y a quelque chose de magique dans ce roman. Stewart O'Nan installe une proximité aussi intrigante que troublante avec Francis Scott Fitzgerald. Tout au long de ce captivant récit de près de 400 pages, l'auteur sonde l'intimité et l'esprit d'un des auteurs les plus fascinants et brillants du XXème siècle.
Le tourbillon et l'exubérance des années folles que Fitzgerald a si bien connues sont loin. Le glamour de ses années européennes est aussi derrière lui et l'éclat de son renom est atténué. On est en 1937, Fitzgerald a alors une petite quarantaine d'années et est ruiné. Zelda, qui souffre de dépression depuis des années, est internée dans une clinique spécialisée et Scottie, sa fille unique, alors adolescente, vit à des kilomètres de lui et suit de brillantes études dans le but d'intégrer un jour Vassar. Sa famille est éclatée mais il doit la faire vivre.
Il quitte la Caroline du Nord et s'installe alors à Hollywood pour travailler comme scénariste pour la Metro Goldwyn Mayer. Il y retrouve ses amis Dorothy Parker (à la gouaille et à l'esprit toujours aussi irrésistibles) et Alan Campbell, et deviendra leur collègue de bureau.
Fitzgerald a du mal à s'acclimater au soleil cru de Los Angeles et surtout au travail des Studios. L'écrivain semble ici jouer sa dernière carte. Il n'a pas publié de roman depuis des années et les nouvelles qu'il écrit pour les journaux ne lui rapportent pas grand chose. Difficile de croire qu'un homme de lettres tel que lui puisse se retrouver ainsi au pied du mur. L'écrivain peine à trouver sa place dans cette industrie. Il n'a de cesse de se remettre en question, et davantage encore lorsqu'il recroise le chemin de Hemingway qu'il n'a pas revu depuis années. Son ancien ami et comparse, bien que diminué, écrit toujours, voyage et est même devenu journaliste reporter dans la guerre d'Espagne.
L'Amérique décrite ici avec une richesse de style et une acuité saisissantes semble être une Amérique en perdition. Fitzgerald évoque Los Angeles dans une lettre à Zelda comme "a bright, forsaken place". La guerre s'apprête à éclater et est même aux portes de Hollywood (le régime nazi compte bien agir comme un censeur impitoyable). Hollywood ne vend pas que du rêve, loin de là. C'est un âpre voyage au cœur du mirage hollywoodien que Stewart O'Nan met en scène ici.
Le changement et l'usure du temps sont également au cœur de ce récit. Dans cet univers, personne n'est ce qu'il semble être réellement. Les stars du cinéma paraissent plus vieilles qu'à l'écran, Scott aussi a vieilli et Zelda, elle, plus instable que jamais, semble différente à chaque fois qu'il la retrouve. Elle n'est plus que le fantôme de la femme qu'elle a été. Scottie, elle, grandit et mûrit loin de lui... Comment Fitzgerald peut-il continuer à vivre et surtout à faire entendre sa voix dans un monde qui s'effrite et qu'il semble bien en peine d'appréhender ?
Les scripts de l'écrivain ont une vie bien éphémère. Il travaille diligemment mais ses projets sont constamment écourtés. Il est obligé de se disperser et ne parvient jamais vraiment à finir ce qu'il a commencé. Son inspiration est sans cesse frustrée. Il en est même parfois réduit à réécrire de mauvais scénarios. Les grands pontes du cinéma le saluent du bout des lèvres et il doit souvent mettre sa fierté de côté pour garder sa place, même s'il sait pertinemment qu'il joue souvent un rôle peu glorieux, celui du correcteur. Il écrit, inlassablement, comme pour se prouver à lui-même qu'il en est toujours capable. Mais son "vieux démon", l'alcool, le talonne, et accompagné par l'incertitude et la mélancolie, peut lui faire beaucoup de mal ...
Mais entre temps, du côté de Sunset Boulevard, il festoie avec Humphrey Bogart et Marlene Dietrich (à la beauté fanée) et tombe passionnément amoureux de Sheila Graham, une femme pleine de mystères, journaliste mondaine à succès.
Derniers feux sur Sunset n'est pas un roman de plus sur Fitzgerald, c'est un grand roman qu'on pourrait qualifier de chant du cygne et d'hommage terrible et émouvant à ce grand écrivain. Grâce au soin apporté aux plus petits détails et à la richesse du style, le décor planté par Stewart O'Nan - le Hollywood de l'Age d'Or - est superbe et plein d'ambivalences. Le portrait de Fitzgerald qu'il dresse est, quant à lui, vibrant de la première à la dernière page. L'auteur y restitue avec une empathie poignante les tourments, les contradictions, la grâce et la fragilité d'un des auteurs les plus attachants qui soient.

_________________


Dernière édition par Emjy le Mar 23 Aoû - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Lun 22 Aoû - 17:00

Sur je le lirai merci pour cet avis détaille Emjy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny
Ironic Dandy
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Mar 23 Aoû - 11:02

Emjy, quel avis! Il ne peut que donner envie de se plonger dans ce roman. Quelle tentatrice! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Mer 24 Aoû - 14:48

J'étais déjà très tentée, je le suis encore plus !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 9 Oct - 16:28

Ah je viens de le commencer et c'est un vrai régal, ca donne une autre idée du métier de scénariste comme il pouvait être exercé à ce moment là bien que l'auteur n'insiste pas tant que cela sur le sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DViolante
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 9 Oct - 17:09

Je l'ai commencé aussi hier et j'aime beaucoup....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 9 Oct - 17:10

@ Constance et DViolante : Contente que le roman vous plaise pour l'instant ! Hâte d'avoir la suite de vos impressions cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnGee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 9 Oct - 17:48

Vu l'engouement pour ce roman sur le forum, je suis vraiment tentée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmeladedelivres
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Lun 17 Oct - 11:43

Je l'ai en VO mais pas encore commencé Embarassed
Mais très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Lun 17 Oct - 12:42

Marmeladedelivres a écrit:
Je l'ai en VO mais pas encore commencé Embarassed
Mais très bientôt !
Oh oui, en tant que grande admiratrice de Fitzgerald, il faut que tu le sortes de ta PAL au plus vite celui-là Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DViolante
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Lun 5 Déc - 21:03

Je l'ai terminé hier soir, oui je ne lis pas vite et j'alterne avec d'autres romans, du coup ça n'aide pas non plus...

Dire que j'ai adoré ce livre, qui raconte la déchéance et les dernières années d'un auteur, serait peut-être mal venu, mais Stewart O'Nan nous rend les personnages touchants dans leur fragilité. Que ce soit Fitzgerald, qui malgré toute sa bonne volonté échoue ou Zelda, qui croit fermement qu'elle va guérir et que la vie pourra reprendre comme avant, même si elle fait ensuite preuve de lucidité.

Le roman nous fait découvrir également les dessous d'Hollywood dans une période troublée, juste avant-guerre.
J'ai donc beaucoup aimé ce roman et j'ai envie maintenant de découvrir la vie de Zelda et Fitzgerald au temps de leur splendeur, je pense à Alabama song et bien sur découvrir le reste de son oeuvre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Mar 6 Déc - 19:31

C'est un roman très amer mais très beau, sans aucun doute l'une de mes meilleures lectures de l'année.
Contente que tu aies aimé !

Il te reste beaucoup de romans de Fitzgerald à découvrir ou tu as fait à peu près le tour ?

Je compte lire Alabama Song l'année prochaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DViolante
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Mar 6 Déc - 19:39

En fait il me reste pratiquement tout à lire de Fitzgerald.... J'ai lu The Great Gatsby au lycée en anglais (ma première lecture en anglais !) et Benjamin Button lors de sa sortie au cinéma... et c'est tout !!! Embarassed Oui, shame on me !!! mais du coup j'ai plein de découvertes à faire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Mar 6 Déc - 20:38

DViolante je te rejoins, j'ai trouvé le portrait de Zelda magnifique dans ce roman, cette lecture m'a permis d'enchaîner Sur l'autre roman très connu de Fitzgerald Tendre est la nuit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 7 Mai - 15:42

Le roman sort en poche chez Points le 17 août. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny
Ironic Dandy
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Dim 14 Mai - 18:36

Génial! J'attendais cette sortie avec impatience!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   Ven 14 Juil - 20:51

Photo de l'édition poche dans le catalogue Points :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Derniers feux sur Sunset de Stewart O'Nan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le doublage du film
» Feux de navigation et remorquage
» Détectives des profondeurs, les derniers instants du Titanic
» Vos derniers achats LCD, Plasma, LED, Vidéoprojecteur, Matériel Home Cinéma...
» Feux d'artifice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine :: F.S. Fitzgerald-
Sauter vers: