Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Papa-longues-jambes, Jean Webster.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Ven 20 Juil - 16:08

Je n'ai lu ni les 101 Dalmatiens, ni "My dear enemy" mais j'ai tendance à mettre du recul...mais peut-être n'ai-je pas tout compris Joséphine, tu parles peut-être de quelque chose de différent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Ven 20 Juil - 18:19

Je comprends votre point de vue mais je ne le partage pas entièrement.Wink Certaines réflexions ou remarques un peu datées peuvent prêter à sourire en effet, d'autres me semblent plus graves et plus sérieuses...

Et puis, je ne pense pas que ce soit une bonne chose d'excuser tous les propos rétrogrades d'un auteur sous prétexte qu'ils sont ancrés dans une époque et un environnement particuliers. Après tout, il y a aussi eu, au même moment, des auteurs progressistes qui ont su faire évoluer les mentalités, ou en tout cas s'inscrire dans des courants de pensée moins conservateurs et plus avancés.

_________________


Dernière édition par Emjy le Ven 20 Juil - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Ven 20 Juil - 18:21

Emjy a écrit:
Je comprends votre point de vue mais je ne le partage pas entièrement.Wink Certaines réflexions ou remarques un peu datées peuvent prêter à sourire en effet, d'autres me semblent plus graves et plus sérieuses...

Et puis, je ne pense pas que ce soit une bonne chose d'excuser tous les propos rétrogrades d'un auteur sous prétexte qu'ils sont ancrés dans une époque et un environnement particuliers. Après tout, il y a aussi eu, au même moment, des auteurs progressistes qui ont su faire évoluer les mentalités, ou en tout cas s'inscrire dans des courants de pensée moins conservateurs et plus avancés.

Je suis évidemment d'accord avec toi! Il faut valoriser les auteurs progressistes mais en même temps je tiens à prendre de la distance. C'est peut-être à cause de mon métier aussi, je ne sais pas...Cela dit c'est intéressant "intrinsèquement" de voir quelles étaient les pensées dites "banales" il y a un siècle et de voir le chemin qu'on a parcouru en se disant: "ouf! c'est du passé".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Ven 20 Juil - 18:23

Je suis d'accord Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anou
Vicar's daughter
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Mer 8 Aoû - 12:09

Je viens juste de finir Papa-longues-jambes et je suis ravie de ma lecture ! Et merci au forum de me l'avoir fait découvrir (je crois que c'était dans le sujet sur la littérature vintage, mais peut-être que je confonds complètement.. Wink) !

Je lisais juste avant les 3 premiers tomes de Quatre sœurs, et c'est la référence à ce roman dans le tome 2 qui m'a particulièrement donné envie de le sortir de mes étagères.. Et je ne regrette pas !

Je ressors de cette lecture totalement séduite par le personnage de Judy, j'ai adoré lire ses lettres pleines d'humour et d'enthousiasme. J'aime particulièrement ses réflexions sur le fait qu'il faut se réjouir de la moindre petite chose..

J'ai aussi beaucoup aimé que le roman se déroule durant ses quatre années d'université, cela permet de la voir évoluer au fil du temps, de la voir découvrir le "monde" avec un œil neuf.. J'ai beaucoup apprécié de la suivre dans son parcours scolaire, mais aussi plus particulièrement dans ses lectures ! La voir découvrir de nouveaux livres est juste merveilleux. Very Happy

Pour ce qui est de l'intrigue :

Spoiler:
 

Maintenant, je vais peut-être essayer de me procurer les autres livres de Jean Webster..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Mar 14 Aoû - 11:21

Merci pour cet avis enthousiaste, Anou. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 15:53

C'est un très joli roman, que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire Merci au forum de me l'avoir fait découvrir !!!
Judy est une interlocutrice vive, gaie, joyeuse et je trouve que sa découverte du pensionnat est originale. Alors que, dans la plupart des récits de ce genre, le narrateur regrette se vie d’avant, sa famille et met un peu de temps à s’habituer à la vie en communauté, Judy est tout le contraire : la vie en communauté, après 15 ans d’orphelinat, elle connaît et il n’y a rien, ni directrice bienveillante, ni amie d’enfance qu’elle regrette.
Mais en revanche, je n'ai pas du tout accroché à l'histoire d'amour.
Spoiler:
 

C'est vraiment dommage, car cet aspect mis à part, j'ai adoré le roman, le style, l'ambiance, les personnages ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haydée
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 16:33

Akina a écrit:
Spoiler:
 
Spoiler:
 


Dernière édition par Haydée le Dim 28 Oct - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 16:51

Ma pauvre Akina, alors là, t'as pas fini qu'on te tombe dessus !!!!
Où c'est que tu vas chercher des trucs pareils, toi ?

D'abord, rappelle-toi : il ne la voit JAMAIS (encore moins qu'elle, qui a quand même aperçu l'ombre de ses guibolles). Donc, pas d'attirance tendancieuse! Que nenni! Pas de " Ouh je me la ferais bien, la petite!". Non! Non ! Non!

Rappelle-toi que jusque-là il ne donnait une chance de faire des études qu'à des garçons (et, steup, ne me dis pas qu'il voulait se les mettre aussi de côté!) ... Et puis, il lit un "devoir impertinent" de Judy qui le fait beaucoup rire. Et, du coup, il est séduit par son humour, son piquant, sa vivacité. Point. Peut-être même est-ce là le message féministe de J.Webster? Probablement. En 1912, les filles ne sont pas légion dans les universités américaines. Re-point.

Rappelle-toi , en outre, que ce n'est pas lui qui décide de choisir Judy, mais la direction de l'orphelinat.

De plus, le fait qu'ils ne se rencontrent jamais physiquement est important. ESSENTIEL, même!
Uniquement intellectuellement. J'insiste. Via : 1°) ce devoir 2°) les lettres.

C'est autrement plus noble et désintéressé que ton atroce histoire de monarque qui se met une fillette sous le coude, quand même!! (Non, mais, qu'est-ce qu'elle va te nous chercher là...).

Et puis l'histoire d'amour... Evidemment qu'elle sait bien qu'on va tous deviner le pot-aux-roses, la Madame Jean Webster ! Elle s'arrange même pour qu'on le devine très tôt. C'est ça le plaisir. La cerise c'est de savoir comment ça va se passer quand on sait que ça va se passer ? Re-Re-Point. Hé hé.

Un roi qui se réserve une nubile... ah non mais, qu'est-ce qu'elles vont me chercher comme poux dans la tête, je te jure...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 17:12

post

Bravo, Haydée ! Je viens de lire ton post. Tout-à-fait d'accord ! Ah mais...

Et puis, je pense qu'en anglais (d'Amérique en particulier), un "daddy", ce n'est pas uniquement la trad. du "papa" français. Un "Old daddy", un "Daddy-Oh", ça se dit aussi d'un vieil ami de la famille. Il me semble que dans Faulkner ou Capote, on trouve des domestiques noirs qui sont des sortes de nounous au masculin qu'on appelle ainsi. Bref, "daddy" a un sens moins restrictif que "papa" en français.
(Encore que dans un certain argot, un jeune blanc-bec pouvait appeler "papa" , dans les films français des années 40, 50, 60, des hommes d'âge mûr inconnus, lorsque ceux-ci se comportaient de façon plan-plan et mollassonne. Au volant, par ex.)
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 17:33

Je comprends tout à fait vos argumentaires, Haydée et Juniper Sling. C'est sans doute de cette façon qu'il faut lire ce roman, que ce soit sur l'utilisation du terme "daddy" ou que John Smith soit la seule personne dans la famille de Judy.
Mais ce dernier aspect rajoute justement une pierre à mon argumentaire : qu'elle l'appelle "grand-mère" ou "daddy", ce sont des termes qui se réfèrent à la famille. Le côté "incestueux" n'en est que plus outré.

Par ailleurs, je ne suis pas du tout d'accord :
Juniper Sling a écrit:

Rappelle-toi , en outre, que ce n'est pas lui qui décide de choisir Judy, mais la direction de l'orphelinat.
Certes, on ne dit nulle part que John Smith a vu ou n'a pas vu Judy avant de la sélectionner. En revanche, c'est clairement lui qui la sélectionne pour aller à l'université :
Citation :
But fortunately for you, Mr _____, that is, the gentleman who has just gone, appears to have an immoderate sense of humour. On the strength of that impertinent paper, he has offered to send you to college.
C'est son talent, effectivement, qui la distingue. Mais elle est distinguée par "John Smith".

Ma comparaison avec la légende de Deirdre était outrée - je le reconnais, mais c'est à ça que servent les comparaisons, non ? A accentuer un point pour mieux le faire ressentir ?
Ceci dit, ça ne te gêne pas qu'il abuse de son statut de tuteur pour l'empêcher de partir en vacances dans la famille d'un jeune homme qu'elle pourrait lui préférer ? Moi, ça me choque.

Voilà, tout ceci dit, je ne voudrais pas qu'on croit que je n'ai pas aimé ce roman. Je l'ai adoré. Il n'y a que l'histoire d'amour qui ne m'a pas convaincue.
Le reste,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 18:25

@Akina: je comprends ton sentiment cela dit pour moi ce qui fait que ce n'est pas malsain c'est que Judy différencie vraiment Daddy Long Legs de Mr Jervie dans le roman. Ce sont deux entités bien distinctes et le fait que pour moi elle aime Mr Jervie et pas Daddy Long Legs me gêne beaucoup moins du coup. Elle tombe amoureuse d'un "vrai" homme, à qui elle parle pour de vrai, qu'elle voit et pas de son bienfaiteur.

Enfin, je ne sais pas ça ne m'a pas dérangée en fait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 19:43

Je voulais dire que Jarvis ne choisissait jusqu'alors que des garçons et que c'est bien sa lecture du texte de Judy qui le séduit. Il est poussé en cela par la directrice. Mais peu importe, Persephone a raison : il y a 2 entités Jarvis : le jeune homme (parce que pour moi il n'a pas plus de 30 ans) dont Judy tombe amoureuse, et il y a l'ombre nommée Daddy LL.

Quant à Jimmie, il n'a qu'un intérêt structurel : ralentir le moment de la rencontre J/J que nous avons devinée depuis belle lurette. Et puis, ça montre qu'il tient à elle. QU'il n'a pas envie qu'un autre la lui prenne. C'est plutôt rassurant qu'il "se batte un peu" pour elle. D'autant qu'il la connaît mieux que personne.... intellectuellement.

J'ai vu ,il y a quelque temps, la version muette avec Mary Pickford. C'est espiègle et charmant. Un peu "matinée enfantine" mais très sympathique. On est beaucoup plus à l'orphelinat qu'au campus.
Le truc en plus par rapport aux autres versions, c'est que ç'a été tourné à l'époque de l'action. Voici quelques images :





Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 19:54

Cette adaptation me tente beaucoup. Le minois de Mary Pickford est absolument ravissant.
J'ai vu qu'il y avait également une adaptation avec Fred Astaire. L'as-tu vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 20:12

@Akina: j'ai vu la version avec Fred Astaire et j'ai adoré! L'histoire est modifiée mais j'ai vraiment accroché. Je te la conseille ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 20:14


Oh oui, c'est une jolie version, dans un très beau Scope couleurs. Et puis Fred est un de mes chouchous !!!! bounce

Il y a de superbes numéros de danse, très fifties, très rythmés, très dynamiques. Mais, pour le coup, Fred Astaire est trop "daddy" pour moi ! Beaucoup trop vieux pour le rôle, malgré tout (il le disait lui-même).
Car rien ne dit dans le récit que Jarvis est vieux au sens où nous l'entendons de nos jours. Dans les années 1900-1910, un jeune homme entre 27 et 30 ans était déjà "lancé dans le monde et les affaires". Et Jarvis, pour moi, a environ cet âge-là.
30 ans, c'était vieux à cette époque-là. L'âge de se marier pour un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 20:23

@Juniper: Je suis d'accord avec toi, Fred Astaire est trop vieux pour le rôle. (mais il est chouette quand même!). Pour moi Jarvis a 30 ans maximum.
Leslie Caron est délicieuse aussi. J'aime beaucoup le morceaux de danse où elle imagine comment est Daddy-Long-Legs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 21:37

D'après le roman il a 15 ans de plus qu'elle. Si elle a environ 20 ans, ça le mets à 35.
J'ai bien aimé Fred Astaire dans Funny Face et je le verrais avec plaisir dans un autre film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Dim 28 Oct - 21:51

15 piges? T'es sûre ? Ben, c'est la preuve que lorsqu'on ne veut pas voir, on ne voit pas.
A moins que la version Bibliothèque Verte, celle de mon enfance, n'ait occulté la mention des années et laissé à mon esprit la trace indélébile de... cette absence. Et les re-lectures n'y changent évidemment rien.
Revenir en haut Aller en bas
Seirên
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Lun 29 Oct - 9:34

Juniper Sling a écrit:
15 piges? T'es sûre ? Ben, c'est la preuve que lorsqu'on ne veut pas voir, on ne voit pas

Totalement d'accord! Je crois que nous avons chacun(e) une image bien précise de Jarvis!

Pour ma part, je l'ai toujours imaginé beaucoup plus vieux que Judy, l'âge proposé par Akina (il faut absolument que je relise le roman car je ne souviens plus de l'âge de Jarvis!) correspond à ma vision de ce drôle de tuteur! J'ai vu la version avec Fred Astaire et je l'ai trouvé un brin trop âgé pour le rôle mais si j'ai beaucoup aimé le film! ce n'est qu'un détail...

En tout cas, c'est une histoire qui a bercé mon enfance et ma jeunesse et comme je n'ai pas perdu mon âme de petite fille, je le relis régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah62000
Ecrivain en herbe



MessageSujet: Papa-Longues-Jambes   Ven 9 Nov - 10:49

J'aime beaucoup ce livre mais je ne l'ai pas encore terminer.. Beaucoup d'entre vous devine avant la fin de l'histoire qui est P-L-J mais moi j'en suis a la page 160 et je n'ai toujours pas deviner qui était ce mystérieux bienfeteur.. :$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Ven 9 Nov - 11:12

Sarah62000 a écrit:
mais moi j'en suis a la page 160 et je n'ai toujours pas deviner qui était ce mystérieux bienfeteur.. :$

... Mais moi non plus, quand je l'ai lu pour la première fois je n'ai pas du tout deviné !!!
Ne cherche pas, Sarah62000, et laisse-toi porter ! C'est tellement délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah62000
Ecrivain en herbe



MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Jeu 15 Nov - 19:41

Juniper Sling a écrit:
Sarah62000 a écrit:
mais moi j'en suis a la page 160 et je n'ai toujours pas deviner qui était ce mystérieux bienfeteur.. :$

... Mais moi non plus, quand je l'ai lu pour la première fois je n'ai pas du tout deviné !!!
Ne cherche pas, Sarah62000, et laisse-toi porter ! C'est tellement délicieux.

Ouii c'est vrai j'ai adorer ce livre..! Je l'ai enfin terminer mais je trouve que sans avoir lu la fin de l'histoire on ne devine pas qui est Papa-Longues-Jambes..(:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Mer 21 Nov - 10:55

C'est super de découvrir cette œuvre !! Je vous envie car j'ai vraiment toujours adoré cette histoire !!!

Lors d'un petit séjour à Londres il y a deux semaines, j'ai eu le bonheur d'aller voir la comédie musicale de Daddy-Long-Legs !!! Ce n'est pas un musical spectaculaire (au sens qui en met plein la vue) avec effets spéciaux, ni ponctué de danses et il n'y a que les deux acteurs principaux sur scène, mais c'était super !! Les chansons et les airs étaient sympathiques et les astuces de scènes vraiment bien trouvées !



Le site de la comédie musicale : http://www.daddylonglegsmusical.com/daddylonglegsmusical/Home.html

Allez-y si vous en avez l'occasion !! Very Happy

Et j'ai encore les deux adaptations cinématographiques de DLL qui m'attendent !! Je reviendrai en parler après visionnage !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pickwick
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   Sam 22 Déc - 22:50

Je viens de finir le court roman.

Bon ... allons y franchement ... I'm in

J'adore mais alors je suradore ! C'est un rayon de soleil, l'héroïne est magique, son esprit, son charme, ses dessins ridicules trop chou, son irrévérence adorable ... bref ... je quitte Akina, je flingue DLL et je lui souffle paulette sous l'nez !

PARFAITEMENT MADAME !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Papa-longues-jambes, Jean Webster.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Papa-longues-jambes, Jean Webster.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Papa-longues-jambes, Jean Webster.
» Judy (Papa longues jambes)
» Judy et Jervis (Papa longues jambes)
» Papa-Longues-Jambes de Jean Webster
» Papa longues jambes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine jeunesse-
Sauter vers: