Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Popila
Bookworm
Popila


Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Empty
MessageSujet: Re: Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)   Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Icon_minitimeMar 21 Déc - 20:36

Dans le cadre du challenge "Three Christie for Christmas", j'ai relu Loin de vous ce printemps :

Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Mw_bmp10
Citation :
Joan Scudamore, l'héroïne de ce récit, est une femme parfaite et consciente de l'être. Jusqu'au jour où, désœuvrée, obligée d'attendre en plein désert le train qui la ramènera dans son douillet petit nid anglais, elle commence à remuer des souvenirs, à évoquer son mari, ses trois enfants... Détective lancée sur la piste de sa propre vie passée, elle rassemble, petit à petit, toutes les pièces du puzzle : une parole, un geste de l'un de ses proches et un portrait se dessine, inattendu, horrible-le sien...
Ce roman n'est pas un chef d'oeuvre, mais il est assurément troublant dans sa description d'une femme qui croyait avoir raison sur tout, et qui se prend d'un coup à douter de l'affection de son époux et de ses proches. Nul dout qu'Agatha Christie n'ait mis beaucoup d'elle-même dans sa description des tourments et des interrogations de l'héroïne...

_________________
Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Empty
MessageSujet: Re: Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)   Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Icon_minitimeMar 21 Déc - 21:28

Je vais faire dans le commentaire constructif ce soir Razz : j'aime beaucoup la couverture Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) 557349

_________________
Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Empty
MessageSujet: Re: Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)   Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Icon_minitimeMer 22 Déc - 7:56

C'est vrai que la couverture est splendide. En tout cas, je note ce titre...
Revenir en haut Aller en bas
kary
Locataire de Netherfield
kary


Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Empty
MessageSujet: Re: Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)   Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Icon_minitimeLun 17 Sep - 20:23

J'ai lu ce roman il y a quelques semaines maintenant (je suis dans ma période Agatha Christie !).

C'est un livre très étrange, qui ressemble à ses romans policiers sans en être un. L'héroïne apparaît comme un double de l'auteur (en tout cas c'est comme ça que je l'ai vu) mais elle est en fait très orgueilleuse et antipathique, et la fin est très amère... Un ovni donc chez Agatha Christie et je comprends du coup pourquoi elle a trouvé nécessaire de le publier sous un pseudonyme !
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Empty
MessageSujet: Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)   Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Icon_minitimeMar 18 Sep - 10:25

Je suis d'accord avec toi, Kary ; j'ai trouvé ce personnage assez pathétique, finalement ; ses doutes et ses interrogations la rendent très humaine.

_________________
Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Empty
MessageSujet: Re: Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)   Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Icon_minitimeDim 12 Juin - 13:11

Le titre fait référence au sonnet 98 de Shakespeare : "From you have I been absent in the spring".

Joan Scudamore était partie à Bagdad pour rendre visite à sa fille, jeune mariée et jeune maman, qui s'était subitement sentie mal. Sur le chemin du retour, elle rencontre Blanche, une de ses anciennes amies de pensionnat. Joan trouve que la vie n'a pas été tendre avec Blanche qui semble prématurément vieillie. Lors de cette brève rencontre, elles évoquent leurs activités. Joan dit qu'elle est tellement occupée qu'elle n'a jamais le temps de s'arrêter et de ne penser à rien. Blanche lui rétorque que si on prenait vraiment le temps de réfléchir à sa vie, peut-être qu'on découvrirait des choses que l'on n'apprécierait pas. Joan poursuit son voyage pour rentrer en Angleterre. Mais, suite à des inondations exceptionnelles, elle se retrouve bloquée juste avant la frontière turque dans le petit village de Tell Abu Hamid. Elle est obligée de rester sur place et va donc se retrouver seule avec elle-même pendant quelques jours.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avant de commencer ce livre, mais ce qui est sûr, c'est que je ne m'attendais pas à ça. Les romans publiés sous le pseudonyme de Mary Westmacott sont souvent qualifiés de "romans sentimentaux" avec tout ce que cela sous-entend de péjoratif de la part de ceux qui écrivent cela. Personnellement, comme les romances ne me dérangent pas, je me suis laissée tenter. Mais, Loin de vous ce printemps n'a strictement rien d'une romance. C'est plus un drame psychologique et on referme le livre le coeur serré.

Joan se retrouve donc seule avec ses pensées. Au départ, elle essaye de lire The Power House de John Buchan mais rapidement ses souvenirs la rattrapent. Blanche lui a fait quelques allusions à peine voilées sur la « maladie » de sa fille et sur son mariage qui bat de l’aile alors que Joan n’a pas eu cette impression lors de sa visite. Mais elle commence à se rappeler des conversations qu’elle n’a pas comprises sur le moment. Joan s’interroge : a-t-elle manqué quelque chose ? Blanche lui a aussi lancé une petite pique sur la « fidélité » de son mari. Joan est sûre qu’il lui a été fidèle mais d’autres souvenirs reviennent et Joan se pose de plus en plus de questions.

Ce qui est très réussi dans le livre, c'est que Joan ne comprend pas tout d’un coup. Elle a gardé des œillères pendant toute sa vie, tout ne peut donc pas s’éclairer tout de suite. Mais nous, au travers de son récit, nous voyons les failles, nous voyons ce qui ne colle pas, nous comprenons ce qu’elle n’ose pas comprendre. Joan se révèle être une femme égocentrique. Elle pense tellement que tout va bien qu’elle ne voit pas qu’elle blesse ceux qui vivent autour d’elle. Au fur et à mesure de ces jours passés seule, Joan va déciller. Même si ce n’est pas un livre policier, il y a une certaine tension car on se demande ce qu’il va arriver à Joan : va-t-elle enfin comprendre ce qu’elle n’a jamais saisi ? Va-t-elle changer ? Ou bien même va-t-elle devenir folle perdue seule au milieu du désert ?

Je crois que ce type de livres sur le temps qui passe, les regrets, les choses que l’on n’a pas faites… est vraiment le genre que je préfère. J’ai beaucoup pensé à Zweig en lisant ce livre, pas au niveau du style (de toute manière c’est une traduction) mais au niveau des thématiques : l’héroïne effectue un retour sur elle-même et se rend compte qu’elle est peut-être passée à côté de sa vie, que les membres de sa famille sont pour elle des inconnus. C’est très beau mais très cruel car Joan les aime même si elle les aime mal. C’est très triste de réaliser qu’on peut aimer quelqu’un et en même temps ne jamais comprendre la personne et même ne pas s’apercevoir qu’elle ne vous aime pas.

La chute de cet ouvrage est ce qu’elle devait être ; elle est à la hauteur de tout le reste. On découvre dans un épilogue les pensées de son mari. Cela permet de voir les choses un tout petit peu différemment et de revenir peut-être aussi un peu sur la façon dont on a perçu Joan.

_________________
Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Master11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Empty
MessageSujet: Re: Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)   Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Loin de vous ce printemps de Mary Westmacott (Agatha Christie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ainsi vont les filles de Mary Westmacott
» Que pensez vous du quickshade ?
» INFO] Affichage des rendez-vous
» lettre ayant voyagé(loin)avant d'arriver à son destinataire
» [Heliot, Johan] La lune vous salue bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Agatha Christie :: Les autres facettes d'Agatha-
Sauter vers: