Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Heroes (2006-2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diana
Bookworm



MessageSujet: Heroes (2006-2010)   Ven 16 Oct - 16:12

Heroes (2006-2010) est une série créée par Tim Kring.
Elle est composée de quatre saisons, elles-mêmes divisées en volume : Genesis, Generation, villains, fugitives et redemption.
Bien que la qualité des saisons peut paraître inégale (le début de la  saison 2 fut si peu appréciée que Tim Kring fit une excuse publique dans les journaux..), cette série vaut largement le détour.


L’histoire : La série Heroes suit sur plusieurs années un groupe de personnes (certains se connaissent, d’autres sont de la même famille, la plupart n’ont aucun lien entre eux) qui se découvrent des pouvoirs surnaturels suite à un éclipse solaire. L’éclipse ne leur donne pas leur pouvoir, mais leur révèle celui-ci.
Certains s’accommodent et apprécient leurs pouvoirs, d’autres l’acceptent moins.
Certains pouvoirs sont effectivement plus agréables  - et dissimulables – que d’autres, et surtout plus utiles.
Nathan Petrelli, politicien aux dents longues peut voler et  son frère Peter, infirmier, absorbe les pouvoirs des gens qu’il touche.
Hiro Nakamura peut bloquer et surtout voyager à travers le temps (le plus souvent avec son meilleur ami Ando), Matt Packman, policier, entend les pensées des autres.

La particularité de la série, et surtout de la saison 1, est un très grand nombre de personnages.
Cependant, au fil des saisons, la série se recentrera sur cinq personnages principaux tout en s’intéressant aux autres, mais dans une moindre mesure.
Les personnages principaux étant : Nathan et Peter Petrelli, Claire Bennett, Hiro Nakamura et Matt Parkman. S’y ajoute Sylar, tueur psychopathe.
Ci-dessous Peter et Nathan Petrelli
Ci-dessous Hiro, Sylar et Claire

Tout irait plus ou moins pour le mieux (le temps de s’adapter à leurs nouveaux pouvoirs) si plusieurs menaces ne se profilaient pas à l’horizon.
Une mystérieuse agence semble pister les personnes douées de pouvoir sans que l’on sache pourquoi. Pendant ce temps-là, Gabriel Gray, alias Sylar, jeune horloger effacé, va se révéler un tueur sans merci car il peut s’approprier le pouvoir des autres en les tuant.
De plus, Peter Petrelli rencontre Hiro Nakamura venant du futur (si, si, il peut faire ça  Wink ) qui l’informe qu’il doit « save the cheerleader, save the world »
Cette quête passionnante va durer toute la première saison. Les saisons suivantes auront toutes un arc narratif différent.
L’un des attrait de cette série est de pouvoir alterner des histoires plutôt légères (Hiro et Ando n’engendrent pas vraiment la mélancolie),
avec des moments plus sombres (Nikki, Sylar) et  des visions du futur cauchemardesques.
La série ne recule d’ailleurs pas à nous offrir non pas une mais plusieurs visions du futur dans les flash-forward fascinants, dont notamment celui de l’épisode Five years gone qui nous entraine dans un futur tout simplement horrible et terrifiant.
A noter que dans presque toutes les versions du futur, Nathan Petrelli est le président des USA  Wink

Heroes offre également un intérêt important dans le monde des séries : les personnages non anglophones parlent dans leurs propres langues.
Ainsi Hiro et Ando, tous deux japonais, parlent dans leurs langues et les sous-titre sont disposés à l’écran un peu comme dans les comics adorés d’Hiro.

La série amènera son lot de surprises et de moments marquants:
Spoiler:
 

Et outre le casting déjà impressionnant (Adrian Pasdar, Milo Ventimiglia et Hayden Panettiere), on retrouvera plusieurs guests comme Christopher Eccleston, Kristen Bell, David Anders (de la série Alias), George Takei et Malcolm McDowell

Connaissez-vous cette série?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm



MessageSujet: Re: Heroes (2006-2010)   Dim 1 Nov - 9:22

Oh, je n'avais pas vu ta présentation, Diana !
J'ai eu ma période Heroes à un moment, même si je dois admettre que ça m'est vite passé. J'ai même assisté à une conférence de la série et rencontré Zachary Quinto et c'était très sympa Very Happy
Comme toi, j'ai beaucoup apprécié que la série mette en scène des personnages non-occidentaux, ça lui donnait une certaine épaisseur et une vraie richesse narrative. Certains personnages étaient particulièrement charismatiques (je pense aux frères Petrelli avant tout, Adrian Pasdar et sa droiture grave et à Milo Ventimiglia et sa petite gueule de héros vulnérable), et le big bad Sylar était assez effrayant et bien incarné.
Mais pour être honnête, je n'ai réellement apprécié que la 1ère saison. J'ai trouvé que par la suite, la série a été trop vite victime de son succès. Elle s'est perdue dans une abondance de personnages et de storylines, même si quelques bonnes idées jaillissaient de temps à autre au cours des dernières saisons. C'est bien dommage parce qu'elle avait à mon avis beaucoup à offrir.

_________________


Dernière édition par Emjy le Dim 1 Nov - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm



MessageSujet: Re: Heroes (2006-2010)   Dim 1 Nov - 20:00

Emjy a écrit:

Comme toi, j'ai beaucoup apprécié que la série mette en scène des personnages non-occidentaux, ça lui donnait une certaine épaisseur et une vraie richesse narrative. Certains personnages étaient particulièrement charismatiques (je pense aux frères Petrelli avant tout, Adrian Pasdar et sa droiture grave et à Milo Ventimiglia et sa petite gueule de héros vulnérable), et le big bad Sylar était assez effrayant et bien incarné.

C'est l'une des rares séries à avoir traité avec sérieux et "égalité" les personnages non occidentaux.
Vu la prédominance, dans les films et séries américaines, de personnages non anglophones qui parlent tout le temps anglais, et surtout entre eux Rolling Eyes , voir Ando et Hiro parler constamment dans leur langue est un vrai plaisir.
Cela se retrouve aussi dans les deux personnages mexicains de la saison 3 (j'ai oublié leurs noms tant ils sont inintéressants tous les deux Wink ).
Et je suis toujours pliée de rire en voyant le nombre important de personnages anglophone s'exprimant dans un japonais parfait (Noah Bennett entre autre)

La saison 1 est incomparable car très réussie. Cependant, la fin de la saison 2 est bien, et la saison 3, qui se sépare en deux volumes bien distincts, est la meilleure selon moi.

Inutile de te dire que je t'envie d'avoir rencontré Zachary Quinto Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heroes (2006-2010)   Aujourd'hui à 12:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Heroes (2006-2010)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heroes (2006-2010)
» [Madame Tussauds] Marvel Super Heroes 4D (2010)
» LEGO Batman/Dc Universe Super Heroes (2006 - Aujourd'hui)
» [Disney Channel] Hannah Montana (2006-2010)
» ils nous ont quitté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Séries américaines-
Sauter vers: