Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Mon Antonia de Willa Cather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Mon Antonia de Willa Cather   Jeu 24 Sep - 20:17

J'ai tellement entendu parler de livre, sans même savoir de quoi il parlait, que lorsque la semaine dernière, j'ai vu ce livre dans une boutique d'occasion, je me suis jetée dessus à la vitesse de l'éclair Wink
Et j'ai bien fait tant ce livre m'a plu Very Happy


Mon Antonia (My Antonia) est le roman de le plus célèbre de l'écrivain américaine Willa Cather (1873-1947)
Les livres de Willa Cather, donc My Antonia, O Pioneers! et The Song of the Lark (Le chant de l'alouette) ont été comparés récemment avec l’œuvre de Jim Harrisson car le Grand Ouest américain y est magnifié.

L'histoire:
A la fin du XIXème siècle, Jim Burden, 10 ans, est dans un train qui l'amène dans le Nebraska. Ses parents viennent de mourir et, devenu orphelin, il quitte sa Virginie natale pour cette terre inconnue, recouverte d'herbes rouges. Dans le même train, une famille tchécoslovaque fait le même voyage pour s'installer dans une ferme voisine.
Jim, bientôt installé dans la ferme de ses grand-parents aimants, rencontre rapidement la famille Shimerda, et s'attache surtout à Antonia, de quatre ans son ainée, qui a été désignée par sa famille comme celle qui apprendrait en priorité l'anglais.
Le récit de Jim Burden, qui commence à l'enfance et se termine plus de 30 ans après, est celui de sa relation avec Antonia, et à travers ses yeux, on va découvrir le Nebraska et  la vie très difficile des émigrants qui ont quitté l'Europe pour s'installer dans une terre inconnue et inhospitalière.

On va suivre, à travers son regard, la vie très difficile des Shimerda à leur arrivée (la mère est envieuse de tout, le père est désespéré d'avoir quitté son pays natal) puis les relations entre les deux familles.
On va suivre également la vie de citadin puisque Jim, arrivé à l'adolescence,  va suivre ses grands parents dans la ville la plus proche.
Parallèlement, Antonia, qui s'épuise dans des travaux de ferme (et n'a pas le droit d'aller à l'école Crying or Very sad ) va elle aussi arriver en ville pour travailler comme "fille de service" comme un très grand nombre de fille d'émigrés (norvégien, suédois, danois et tchécoslovaque)

Ces passages sont passionnants, car le lecteur voit à travers le regard de Jim ces jeunes filles évoluer. Elle donne une grande partie de leur salaire à leur famille, mais ce travail leur sert aussi à s'émanciper, à ouvrir les yeux sur le monde et à décider d'un avenir meilleur pour elles et leurs futurs enfants.
Bien qu'Antonia soit le principal objet d'affection de Jim, il parle presque autant d'une de leurs amie, Lena Lingard, une fille d'émigrés norvégienne qui réussit sa vie contre toute attente.

Le passage où elle explique à Jim, son ami, pourquoi elle ne se mariera jamais est très marquant :
Citation :
- Mais tu finiras par te sentir toute seule au monde. Tu seras fatiguée de ce genre d' existence.Tu voudras avoir une famille.
- Pas moi. J'aime être seule. Je suis entrée en apprentissage à l'âge de dix-neuf ans. Je n'avais jamais dormi dans un lit sans le partager avec au moins deux autres filles. Je n'avais jamais eu une minute à moi toute seule, sauf quand je gardais le bétail.

La vie d'Antonia n'est pas sans embuche, et provoque parfois la réprobation de ses proches, mais sa vie est passionnante à suivre.
La fin du livre m'a beaucoup plu.

Si vous ne connaissez pas ce livre, je vous invite vivement à le lire. Il se lit très vite, le style est agréable et pas du tout ampoulé.
Sa réputation de chef d’œuvre de la littérature américaine n'est pas usurpée.

_________________


Dernière édition par Diana le Ven 25 Sep - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mon Antonia de Willa Cather   Ven 25 Sep - 9:49

Je l'ai dans ma PAL et compte le lire bientôt. C'est le roman préféré d'une de mes meilleures amies et ton  avis me donne encore plus envie de m'y plonger Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Charlie
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: Mon Antonia de Willa Cather   Ven 25 Sep - 10:52

Je n'avais jamais entendu parler de cet ouvrage. Le résumé me plait beaucoup. Merci pour ton avis Diana !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Helstone rose
avatar


MessageSujet: Re: Mon Antonia de Willa Cather   Ven 25 Sep - 15:47

Je ne connaissais pas non plus. Je vais noter le titre car ce roman me tente beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon Antonia de Willa Cather   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon Antonia de Willa Cather
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon Antonia - Willa Cather
» Willa Cather
» Willa Cather (1873-1947)
» Destins Obscurs - Willa Cather
» Antonia et Antonio - 6 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: