Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 The Bookstore de Deborah Meyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: The Bookstore de Deborah Meyler   Ven 28 Aoû - 19:08

Ce titre, qui a reçu d'excellentes critiques du New York Times et était finaliste du Booker Prize, a attiré mon attention car Nicola Beauman, éditrice de Persephone Books le conseillait dans la newsletter du site. Wink


Citation :
Jeune femme brillante, Esme obtient une bourse à l'université de Columbia à New York. Dans cette ville où tout est tellement éphémère, elle tombe amoureuse de Mitchell. Tout va bien. Jusqu'à ce qu'elle soit enceinte : là, Mitchell annonce qu'il s'en va.
Déterminée à reprendre sa vie en main, Esme trouve un travail dans une petite librairie de quartier, tenue par George, son propriétaire excentrique et le taciturne Luke dont le rêve est de devenir guitariste. Au milieu des livres, la jeune femme trouve un réconfort bienvenu, tout comme auprès des clients de la librairie qui deviennent des amis et des soutiens.
Et puis, Mitchell revient. Esme a-t-elle vraiment envie de lui accorder une seconde chance ? Le bonheur est-il à ce prix ?

La lecture de ce roman m'a inspiré des sentiments bien contradictoires ! Sur le papier, il avait beaucoup de choses pour me plaire. Au final, il s'est avéré un peu décevant et un poil irritant. scratch
Esme Garland est anglaise et débarque à New York dans le but de préparer son Doctorat d'Histoire de l'art, pour lequel elle a décroché une bourse. Ce qu'elle a à dire sur sa famille, son déracinement, sa découverte de New York, de son quartier, de ses voisins, de ses nouvelles petites habitudes d'expatriée, de ses études et de ses projets s'avère tout à fait intéressant.
En lisant ce roman et en suivant Esme, on a presque l'impression de déambuler dans les rues new yorkaises à ses côtés et de s'imprégner de l'ambiance si particulière de la ville.

Lorsqu'Esme tombe enceinte, sa vie est bien sûr bouleversée, à commencer par ses projets d'études. Son ambition professionnelle en prend un coup et là voilà obligée de tout remettre en question ou presque. Elle ne sait pas si elle doit garder le bébé. Le lecteur a forcément envie qu'Esme réussisse et s'épanouisse, quelque soit sa décision. mais le problème c'est que le traitement de la vie sentimentale de l'héroïne ne m'a pas du tout convaincue. Esme tombe passionnément amoureuse d'un professeur, séduisant et de bonne famille, qui semble l'aimer aussi jusqu'au moment où il la blesse et l'humilie. Il joue avec ses sentiments et use de chantage affectif pour arriver à ses fins. Esme s'en rend compte mais ne peut s'empêcher, plus ou moins consciemment, de lui trouver toutes sortes d'excuses et de lui pardonner, inlassablement.
J'ai eu envie de la secouer et de la sermonner à plusieurs reprises. Comment une telle jeune femme, intelligente, volontaire, déterminée pouvait ainsi se faire avoir par ce type ?
Mitchell respire l'hypocrisie et est terriblement snob et arrogant. Bref, comme on dit l'amour rend aveugle. Le problème, c'est qu'il rend Esme aveugle pendant trop longtemps et que ça en devient lassant à la longue. De sûre d'elle et indépendante, elle devient naïve, influençable voire même instable. C'est désarmant de voir ce que l'auteur fait de son héroïne ...

Heureusement, le roman se fait plus digeste et surtout moins irritant lorsqu'il est question du travail d'Esme dans la petite librairie, La Chouette, qui se trouve dans le cœur de New York. Les passages qui ont trait au quotidien de cette librairie (l'accueil des clients - des curieux aux habitués, les ventes d'occasion chez les particuliers ...) m'ont séduite. Le roman n'est jamais édulcoré. Il traite même de la misère et de la solitude de certains clients avec beaucoup de sensibilité. Certains personnages secondaires sont particulièrement bien campés et apportent une dose de fraîcheur et d'humanité plus que bienvenues au récit.
Les références à la littérature et à la musique (le blues que fait écouter Luke, l'un des librairies, à Esme ) se font parfois un peu pointues mais ce n'est pas pour me déplaire. On sent que l'auteur est cultivée mais je trouve qu'elle parvient, si ce n'est à construire une intrigue sentimentale convaincante, à installer une ambiance particulière.
Bref, une semi-déception.

Le roman est sorti il y a quelques jours en poche chez City Editions.  Avis aux amateurs et aux curieux Wink


_________________


Dernière édition par Emjy le Sam 29 Aoû - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlatiine
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   Ven 28 Aoû - 19:56

Malgré tes réserves, je pense que je le lirai ; une librairie à New York, ça ne se rate pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   Ven 28 Aoû - 20:41

Je suis curieuse d'avoir ton avis, Scarlatiine Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   Sam 29 Aoû - 6:50

J'ai lu pas mal de critiques négatives, donc même si le sujet me tente, je pense que je passerai mon tour, surtout vu ton avis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   Sam 29 Aoû - 7:28

Je pense que je le lirais aussi si je tombe dessus : il y a des éléments que tu évoques qui t'ont plu qui me donnent envie de découvrir ce livre (tout ce qui a trait à la librairie, les références littéraires et musicales...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   Sam 29 Aoû - 20:18

J'hésite beaucoup à le lire. Le sujet m'intéressait mais ton avis me refroidit un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   Sam 29 Aoû - 20:46

J'ai de grosses réserves mais je ne dirais pas non plus que ce roman est à fuir. Il a un certain nombre de qualités même s'il est vrai que je reste déçue par le traitement fait à l'héroïne.
Si certaines d'entre vous se décident à le lire, je serais ravie d'en discuter avec vous Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   Dim 30 Aoû - 8:52

Le résumé est très alléchant, même si ton avis le modère un peu. (après, j'ai souvent vu dans mon entourage que ce sont les femmes d'apparence les plus fortes et au caractère le mieux trempé qui peuvent tomber sous le joug de manipulateurs et se retrouver désarmées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   Dim 30 Aoû - 10:37

Oui, c'est pas faux. Je me faisais exactement la même réflexion ... Ca aurait pu être un bon roman sur la passion et la fascination mais je n'ai pas trouvé ce que propose l'auteur très convaincant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Bookstore de Deborah Meyler   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Bookstore de Deborah Meyler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Deborah Galopin] June's Box
» JUNE'S BOX de Deborah Galopin
» LE LIVRE PERDU DES SORTILEGES (Tome 1) de Deborah Harkness
» Le Livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness
» [Smith, Deborah] Un café pour deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: