Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Sarah Waters : gothique sulfureux.

Aller en bas 
AuteurMessage
Damien
Bookworm
Damien


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMar 30 Mar - 10:15

Je vous présente une de mes romancières contemporaines préférées. Je guette ses romans à chaque fois ! J'aime énormément ses personnages, ses intrigues originales, et son univers gothique. Une remarquable conteuse à mon avis. Ces romans ont été également été adaptés par la BBC ! Very Happy. Laissez moi vous guider dans son univers romanesque.

Sarah Waters a fait des études de littérature et a consacré sa thèse à la représentation des personnages homosexuels dans les romans historiques du XIXe siècle à nos jours "lesbian and gay historical fictions, 1870 to the present". Cette thèse est importante pour la romancière puisqu'elle lui a permi de se consacrer à un thème qui lui est cher, l'identité sexuelle, et de faire de très nombreuses recherches pour rendre ses romans plus vraisemblables. C'est d'ailleurs en faisant ce travail universitaire qu'elle a eu l'idée d'écrire son premier roman : Tipping the Velvet (Caresser le velour).

Caresser le velour raconte l'histoire d'une jeune écaillère d'huîtres du XIXe siècle, Nancy Astley. Cette dernière ne se sent pas à sa place dans sa famille et rêve le soir de Music Hall. Lors d'un numéro de Kitty Buttler, une jeune femme qui se travesti, Nancy sait qu'elle veut appartenir au monde du spectacle. Elle tombe amoureuse de l'artiste, et finit par travailler pour elle comme habilleuse. Les deux jeunes femmes se rendent ensuite à Londres, mais leur histoire est compliquée : elles doivent cacher leur amour, Kitty est courtisée par des hommes... Le roman nous entraine dans l'univers du music-hall, celui de la prostitution également (avec des passages très très sombres). Le lecteur découvre un Londres victorien caché, où règnent les clubs secrets.

Sarah Waters : gothique sulfureux. 41mf6g10

Le roman a été adapté par Andrew Davies en 2002. Rachael Stirling joue le rôle de Nancy Astley, et Keeley Hawes interprète Kitty Butler. Anna Chancellor (Caroline 95) tient également un rôle, plutôt troublant.

Sarah Waters : gothique sulfureux. 51we2910

Je ne vous conseille pas forcément de commencer par ce roman ou ce téléfilm. Je n'aime d'ailleurs pas beaucoup l'adaptation, qui à mon avis passe à côté du côté sulfureux du roman. C'est en tout cas une quête d'identité des plus réussies, et surtout une découverte des milieux cachés victoriens.


Affinités (Affinity)
Une prison pour femmes et le spiritualisme sont au centre du deuxième roman de Sarah Waters. Margaret Prior est une jeune femme cultivée de la bonne société victorienne. Elle désire faire preuve de charité en s'occupant des femmes envoyées dans la prison de Millbanks. Elle y découvre un univers sombre et angoissant. Au détour d'un couloir elle découvre Selina Dawes et se sent irrémédiablement attirée par elle, sans pouvoir se l'expliquer vraiment. Elle commence alors à découvrir le monde du spiritualisme. Selina est une voyante célèbre et a été arrêtée pour agression. Est-ce une victime de la société victorienne ? Une charlatante ? Ou une femme aux dons miraculeux ?

Sarah Waters : gothique sulfureux. 41rfyb10

A noter que la couverture n'a absolument rien à voir avec le roman...

Andrew Davies a adapté ce second roman (mais cette fois-ci pour ITV) ! Anna Madeley (Lucy Steele 08) incarne Margaret, et Zoe Tapper joue le rôle de Selina.

Sarah Waters : gothique sulfureux. 41ud9g10

Le roman est absolument poignant. L'adaptation est modeste mais plutôt réussie. Sarah Waters utilise une narration complexe et intérressante : le lecteur lit les journaux intimes des deux héroïnes. Les références à la littérature anglaise du XIXe siècle sont nombreuses. Margaret aime beaucoup lire Wilkie Collins.

Du bout des doigts, (Fingersmith).

Cette fois-ci la romancière nous entraîne dans l'univers très dickensien des voleurs de Londres ! Un vrai régal ! Susan Trinder, jeune orpheline, vit dans une drôle de maison, où l'on apprend aux enfants à voler ! Elle est entourée Grace Sucksby et de Mr M. Ibbs, des filous. Un soir un jeune homme mystérieux, nommé Gentleman, propose une anarque à notre héroïne ! Elle doit se faire passer pour une domestique, gagner la confiance d'une jeune héritière, la pousser à une mésalliance terrible avec Gentleman, et la faire enfermer dans un hopital psychiatrique ! Rien que ça.

Susan accepte, mais les complications ne sont pas loin. Maud Lily, la jeune héritière en question, évolue dans un univers oppressant et étrange, dirigé par un oncle mystérieux. Susan s'attache très rapidement à cette jeune fille fragile. N'est-ce pas trop cruel de l'arnaquer ?

Sarah Waters : gothique sulfureux. 41cmtj10

Le roman est brillant ! C'est l'un de mes préférés (toute catégorie). Les références littéraires foisonnent : Dickens, les soeurs Brontë, Sheridan LeFanu, Wilikie Collins... Les deux héroïnes sont attachantes et complexe. L'histoire est extrêmement bien ficelée. Un vrai régale. Je vous conseille vraiment ce roman pour découvrir Sarah Waters !

L'adaptation est tout aussi réussie.

Sarah Waters : gothique sulfureux. 51a09f10

Le casting est impressionnant : Sally Hawkins (Susan Trinder), Elaine Cassidy (Maud Lilly, Rupert Evans (Gentleman), Imelda Staunton (Grace Sucksby), Charles Dance (Christopher Lilly), Stephen Wight (Charles), David Troughton (M. Ibbs).
Comme toujours la BBC a mis le paquet pour les costumes et les décors.


Sarah Waters a ensuite laissé le XIX siècle pour le XXe siècle et la Première Guerre Mondiale. Je vous présenterai ses deux derniers romans plus tard. Je ne veux pas vous noyer sous les informations. Sachez en tout cas que Ronde de nuit raconte à rebour (c'est à dire à l'envers) l'histoire de quatre londoniens pendant la guerre. Il va faire l'objet d'une adaptation BBC. Little Stranger quant à lui est une histoire de fantôme à la Henry James.

Laissez vous tenter par Sarah Waters ! Les romans sont excellents, et les adaptations made in UK le sont tout autant.

Et vous connaissez vous Sarah Waters ?
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMar 30 Mar - 18:42

Je n'ai lu et vu que Du bout des doigts et j'ai adoré. J'en ai d'autres sur ma PAL, il faudrait que je m'y attaque
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMar 30 Mar - 20:51

Superbe présentation, Damien Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_cheers

J'ai lu Du Bout des doigts, Affinités et Ronde de Nuit et vu les adaptations des 2 premiers. J'ai tout aimé, même si parmi les romans, Ronde de nuit m'a légèrement moins séduite.
Ce qui me plaît chez Sarah Waters, c'est son formidable talent de conteuse. Ses romans sont envoûtants et vous happent en moins de temps qu'il n'en faut pour leur dire.

J'aimerais vous parler un petit peu de l'adaptation d'Affinités (disponible en zone 2 français, ce qui est suffisamment rare pour être noté !).

Sarah Waters : gothique sulfureux. 51rqa310
Je crois que Damien a très bien résumé les qualités de cette adaptation. Bien que modeste, elle est très réussie. Le duo d'actrices, la mise en scène, l'atmosphère inquiétante de la prison pour femmes de Millbank ajoutée à celle encore plus sombre du spiritualisme victorien ... Tout participe à rendre cette adaptation palpitante. Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_biggrin

_________________
Sarah Waters : gothique sulfureux. Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMar 30 Mar - 21:50

@ Emjy. Merci ! Sarah Waters méritait une bonne présentation !

Les trois adaptations que j'ai présentées sont disponibles en France (en vost). Elles ont été éditées dans une collection films gays et lesbiens, ce qui explique la raison pour laquelle ces téléfilms BBC (ou ITV) sont vendus chez nous.

Je trouve également que Sarah Waters est une grande conteuse. J'aime particulièrement la manière dont elle construit ses intrigues. Elles fait également de nombreuses recherches, et connait très bien la littérature victorienne.

Ronde de nuit ne m'a pas trop déçu. C'est vrai que c'est plutôt surprenant de quitter le XIXe siècle, et surtout les narrations à la première personne qui crée tout de suite un lien intime avec le personnage, mais j'ai beaucoup aimé la représentation d'une ville en temps de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Clare
Swoon addict
Lady Clare


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMar 30 Mar - 22:03

Superbe présentation Damien!! Je viens de faire le lien avec le projet avorté de Sophia Coppola dont j'avais entendu parler, il s'agissait d'une adaptation de Tipping the velvet au grand écran... encore un auteur à découvrir!! Sarah Waters : gothique sulfureux. 744240
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMar 30 Mar - 22:06

Lady Clare a écrit:
Je viens de faire le lien avec le projet avorté de Sophia Coppola dont j'avais entendu parler, il s'agissait d'une adaptation de Tipping the velvet au grand écran...

J'en avais entendu parler effectivement. C'est peut-être à cause de l'adaptation BBC qui existait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Overbearing Master
Séverine


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMar 30 Mar - 22:33

Brillante présentation, Damien. Merci beaucoup.
J'ai deux romans de cette dame mais scratch *shame on me*, je ne sais plus trop lesquels c'est (ça doit être Fingersmith et Affinity, me semble). Bref...
J'avais pas vraiment prévu ça dans mes lectures d'Avril mais... Tu viens de leur faire faire un saut considérable dans ma PàL et je me dis que je me laisserais peut-être bien tenter assez vite et par Fingersmith, peut-être bien. En plus, c'est ton préféré, semble-t'il.
J'ai hâte que tu nous parles des deux autres romans.
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeLun 5 Avr - 17:11

En ce qui concerne l'adaptation de Tipping the velvet par Sofia Coppola, il semble que ça est été un hoax dès le départ en fait!
Revenir en haut Aller en bas
Lady Clare
Swoon addict
Lady Clare


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeLun 21 Fév - 14:25

Je viens de lire L'Indésirable, en deux jours, j'avais du mal à m'arrêter! lol!
Ce roman m'a époustouflée!!! C'est ma première intrusion dans l'univers de Sarah Waters, bien que j'avais très envie depuis longtemps de découvrir les oeuvres présentées par Damien, j'ai trouvé L'Indésirable par hasard à la bibliothèque et je l'ai pris.
Quel livre incroyable!! cheers

L'histoire :

Citation :
Au hasard d'une urgence, Faraday, médecin de campagne, pénètre dans la propriété délabrée qui a jadis hanté ses rêves d'enfant : il y découvre une famille aux abois, loin des fastes de l'avant-guerre. Mrs Ayres, la mère, s'efforce de maintenir les apparences malgré la débâcle pour mieux cacher le chagrin qui la ronge depuis la mort de sa fille aînée. Roderick, le fils, a été grièvement blessé pendant la guerre et tente au prix de sa santé de sauver ce qui peut encore l'être. Caroline, enfin, est une jeune femme étonnante d'indépendance et de force intérieure. Touché par l'isolement qui frappe la famille et le domaine, Faraday passe de plus en plus de temps à Hundreds. Au fil de ses visites, des événements étranges se succèdent : le chien des Ayres, un animal d'ordinaire docile, provoque un grave accident, la chambre de Roderick prend feu en pleine nuit, et bientôt d'étranges graffitis parsèment les murs de la vieille demeure. Se pourrait-il qu'Hundreds Hall abrite quelque autre occupant ? Dans ce roman à tiroirs, Sarah Waters revisite avec le talent qu'on lui connaît les codes des classiques anglais, d'Henry James à Edgar Allan Poe.

Le texte est admirable de bout en bout, avec une écriture riche, dense et prenante. Je ne pouvais me détacher de ma lecture, d'autant que le suspense va croissant. Je me suis beaucoup attachée au personnage de Caroline, qui m'a fait pensé sous bien des aspects à Miss Halcombe.

S'il y a une adaptation de prévue, je serai curieuse de voir cela!
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeLun 21 Fév - 15:40

Quel avis enthousiaste Lady Clare!
J'ai lu ce livre la semaine dernière, mais je n'en garde pas un souvenir émerveillé comme toi.
J'ai trouvé que c'était long à se mettre en place. Et puis j'ai eu du mal avec la fin.
Au vu de ton avis, j'ai le sentiment d'être passée totalement à côté du livre! Mais une relecture ne me tente pourtant pas.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Clare
Swoon addict
Lady Clare


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMer 23 Fév - 22:28

C'est drôle le ressenti d'une lecteur à l'autre!

Moi j'ai été complètement happée par l'histoire! J'ai adoré que le point de vue soit celui d'un médecin, avec toute sa rigueur scientifique en opposition avec cette famille, complètement dépassée par les événements.

J'ai pensé en vrac à La Chute de la maison Usher de E. A. Poe (pour l'aspect maison qui détruit), Henry James (pour le fil fragile entre fantastique et réalité), Wilkie Collins (Caroline est une sorte de Miss Halcombe), et aussi Emily Brontë et Les Hauts de Hurlevent avec le thème de l'obsession.... bref un petit chef d'oeuvre, je ne me suis pas ennuyée une seconde, et j'aurai bien continué encore... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMer 11 Mai - 14:21

J'ai mis Du bout des doigts dans ma liste de mes lectures Challenge Néo-victorien, puisque les avis sont enthousiastes cela m'encourage d'autant plus à le lire!
Merci Damien pour ce topic
Revenir en haut Aller en bas
tina
Delicious silence
tina


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMer 14 Sep - 13:35

Affinités

Un très bon moment de lecture, car l'auteure sait nous piéger dans une intrigue mystérieuse, spirite et victorienne. Ajoutez que cela se passe dans le milieu carcéral féminin et qu'il y a comme un arôme saphique (platonique) qui vous enrobe et vous comprendrez qu'on ne lâche pas le livre.

Je ne peux rien dévoiler car ce serait tout gâcher pour ceux qui la liront.

Disons simplement qu'une dame patronnesse commence son travail dans une prison de femmes. On comprend qu'elle est dame du monde et fait ses premiers pas dans la réalité sordide des délinquantes.

Il y en a de toutes les catégories.

L'une d'elle retiendra son attention.

Mais chut...

Une très belle description de la condition féminine de ce temps là, de la misère sociale, des milieux bourgeois asphyxiants de bonne moralité, des convenances absurdes, des modes dans l'air (dont les réunions spirites sont le décor), etc...

Une seule chose m'a gênée : j'aurais aimé une langue un peu plus sophistiquée. Cela aurait convenu à l'époque choisie.

C'est ce qui fait qu'on sait qu'on ne lit pas de l'authentique littérature victorienne.

Pour le fond, SW s'apparente nettement à Willkie Collins, c'est dire son talent...

Sarah Waters : gothique sulfureux. 557349




Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMer 14 Sep - 14:26

@ Tina. Tu as lu Du bout des doigts ? On retrouve les mêmes ingrédients qu'Affinity mais en mieux.
Revenir en haut Aller en bas
tina
Delicious silence
tina


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeJeu 15 Sep - 7:33

Je l'ai acheté. Je dois d'abord finir les MOT (le tome 4 , ouf !) de Chateaubriand et hop ! je repasserai voir SW.

J'avoue que dans Affinity, elle m'a bien eue. Car j'y ai vaguement cru à l'histoire spirite (j'ai honte de l'avouer... Mais quand on sait que les grands C. Doyle et autres V. Hugo étaient plongés là-dedans, on se décomplexe ! Razz )
Revenir en haut Aller en bas
MissGeorgette
Ecrivain en herbe
MissGeorgette


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeJeu 31 Mai - 20:38

J'adore Sarah Waters également.
Tipping the velvet a été mon premier Sarah Waters, et quel souvenir !
Le style magnifique, l'intrigue très Dickens, et les scènes lesbiennes (qui m'avaient un peu choqué, j'étais jeune et assez prude, je dois l'avouer).
C'est aussi un des seuls livres que 10/18 vendait avec un extrait de la première page pour seule publicité (et vu le style de la dame, c'était une sacrée bonne publicité).
Depuis, les Sarah Waters ont une place de choix dans ma bibliothèque (et mon préféré restera toujours Fingersmith-Du bout des doigts, un chef d'oeuvre à la Wilkie Collins).
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeLun 8 Oct - 15:20

Première incursion dans l'univers de Sarah Waters avec Du bout des doigts, qui m'a beaucoup plu.

L'histoire est captivante et très originale pour le mélange des genres : on commence dans un milieu "dickensien", puis dans celui totalement différent du manoir isolé de Briar avant le milieu des hopitaux psychiatriques. Ce sont d'ailleurs les passages relatifs à cet univers qui m'ont le plus impressionné : je trouve que Sarah Waters a parfaitement bien retranscrit toute l'horreur de ces endroits à cette époque, notamment par les traitements infligées aux patientes.
De manière plus générale, j'ai été séduite par le style de l'auteur : elle a un vrai talent pour raconter et parvient à nous immerger complètement dans le Londres victorien. Même chose pour les personnages que j'ai trouvé très bien dépeints, crédibles et assez attachants (même les plus haïssables).

J'aurais juste quelques petits reproches concernant l'intrigue : la deuxième partie m'a semblé quelque peu longuette par moments et l'abondance de rebondissements à un certain moment rend les choses un peu confuses.

_________________
Sarah Waters : gothique sulfureux. Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeLun 8 Oct - 15:41

Merci de remonter ce topic, car j'avais complètement oublié de venir lui rendre visite après avoir fini Du bout des doigts.
C'est aussi un roman que j'ai beaucoup aimé. Je pense que les passages que j'ai préférés sont ceux du manoir de Briars : l'ambiance froide, humide, poisseuse est très bien rendue...
J'ai été aussi très frappée par le passage dans l'hôpital psychatrique. Les "patients" sont considérés comme des poids dont on attend la mort. C'est glaçant. Je trouve que l'emprise psychologique sur la patiente que l'on suit est très bien montré. On se laisse peu à peu prendre dans cette horreur...

J'ai aussi remarqué quelques longueurs dans la seconde partie (surtout qu'on la connait déjà Wink ), mais dès qu'on revient à Londres, j'étais à nouveau embarquée !
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeLun 8 Oct - 16:41

Akina a écrit:
Je pense que les passages que j'ai préférés sont ceux du manoir de Briars : l'ambiance froide, humide, poisseuse est très bien rendue...
Ce sont également des passages qui m'ont plu. Sans parler de l'oncle, qui derrière son apparence de vieux gâteux cache une personnalité assez effrayante pale

Akina a écrit:
J'ai été aussi très frappée par le passage dans l'hôpital psychatrique. Les "patients" sont considérés comme des poids dont on attend la mort. C'est glaçant. Je trouve que l'emprise psychologique sur la patiente que l'on suit est très bien montré. On se laisse peu à peu prendre dans cette horreur...
J'ai surtout été marquée par les "bains surprises" et par la description du "traitement" infligée à la pauvre fille qui parlait le langage des serpents : j'ai du mal à voir comment un médecin peut justifier le côté thérapeutique de ce genre de tortures. Mais le pire est quand même de se rappeler que ce genre de choses a vraiment existé Evil or Very Mad

_________________
Sarah Waters : gothique sulfureux. Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeLun 8 Oct - 18:24

merci pour ta présentation, Damien, tu me donnes envie de découvrir cette auteure!
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMar 9 Oct - 7:01

sandie a écrit:
Mais le pire est quand même de se rappeler que ce genre de choses a vraiment existé Evil or Very Mad
Et encore, ils ne savaient pas encore utiliser l'électricité .... pale
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeMer 6 Nov - 20:42

J'ai fini Affinity qui m'a guérie de ma panne de lecture (premier livre achevé depuis la mi-septembre Sarah Waters : gothique sulfureux. 4733 ). J'ai encore une fois énormément aimé ce roman. En particulier, Miss Prior est un personnage très touchant, et Selina est diablement mystérieuse. Je trouve que la naissance de l'amour entre ces deux jeunes femmes est très bien montré, délicat et touchant, de la même manière que la relation qui a uni Miss Prior et Helen.
J'ai aussi été impressionnée par la descriptions des prisons victoriennes. Le travail documentaire est gigantesque, mais ne se ressent pas du tout dans l'écriture où les éléments sont mis en scène naturellement.

Et puis la fin ...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Cloetta
Locataire de Netherfield
Miss Cloetta


Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitimeLun 19 Déc - 11:30

Je découvre cette auteure avec Du bout des doigts et j'ai adoré! J'ai retrouvé Dickens, Wilkie Collins, les ruelles malfamées de Londres, le manoir isolé, le passage de l'hôpital psychiatrique... Fabuleux!!
L'histoire est superbement bien ficelée. Je ne m'attendais absolument pas à la chute de la fin de la première partie!
Je vais découvrir d'autres romans de Sarah Waters!
Avez vous l'adaptation de Du bout des doigts? Je veux bien vos avis! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sarah Waters : gothique sulfureux. Empty
MessageSujet: Re: Sarah Waters : gothique sulfureux.   Sarah Waters : gothique sulfureux. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarah Waters : gothique sulfureux.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TELEMANIA de Sarah Mlynowski
» Sarah bettens
» Copic visite Sarah Kay...
» Architecture Gothique
» carte sarah kay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Littérature "néo-victorienne".-
Sauter vers: