Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech

Aller en bas 
AuteurMessage
Afleurdemots
Ecrivain en herbe
Afleurdemots


"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Empty
MessageSujet: "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech   "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Icon_minitimeVen 13 Mar - 17:45

Je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous une de mes toutes dernières découvertes en matière de BD. "Rose de Paris" est un roman graphique de plus de 120p. qui devrait intéresser (et ravir!) tous les amoureux des Années Folles!  "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech 312935

Paru fin février 2015 aux éditions Parigramme  Arrow , c'est tout à fait par hasard que je suis tombée sur cet ouvrage.
"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Couv7201090

Je vous mets ci-dessous le résumé:
Citation :
Paris, 1925. Rose, jeune provinciale, monte à la capitale pour y devenir « demoiselle du téléphone » au central Gutenberg de la rue du Louvre. Elle y sympathise avec Sidonie, laquelle l’entraîne dans le tourbillon du Montparnasse des Années folles. Les deux amies fréquentent les artistes et les écrivains – Foujita, Kisling, Tzara, Pascin, Fitzgerald, Hemingway… – une société brillante, bohème et fantasque qui ne perd pas une occasion de s’étourdir au bal Nègre, au Boeuf sur le toit ou au Jockey.
Mais ce Paris de la fête en dissimule d’autres, plus sombres. Celui de la condition des femmes au travail mais aussi celui des bas-fonds et des truands alors que la coco poudre les narines par dizaines de milliers. C’est dans ce monde que Victor, l’ami de Sidonie, est contraint de naviguer pour faire tomber un baron de la drogue… et sauver sa peau.

Rien n’est à jeter dans ce roman graphique tentaculaire, déclinant une intrigue aussi soignée qu’étoffée, qui englobe à la fois les questions sociétales et morales de l’époque. Dans ce récit fourmillant de références (relatives aussi bien au contexte social, politique que culturel de l’entre-deux-guerres), chaque case bénéficie d’un véritable soin et se révèle riche de sens, attestant d’un travail de recherche aussi considérable que méticuleux. Si certains reprocheront à ce roman graphique son côté « fourre-tout » découlant de son ambition à vouloir aborder un grand nombre de thématiques, c’est justement ce souci de restituer au plus juste le foisonnement d’une époque caractérisée par ses excès, et cette volonté de tendre à l’exhaustivité qui font toute la plus-value de cet ouvrage.

Afin d’atteindre leur objectif, les auteurs s’appuient sur une galerie de personnages éclectiques, où se mêlent de grands noms aujourd’hui entrés dans l’Histoire avec ceux de personnages fictifs mais dont les trajectoires s’avèrent néanmoins révélatrices du climat de l’époque. Coupe courte, cigarette rougeoyante au bout des doigts, ne craignant pas de briser les tabous, Sidonie incarne ainsi l’archétype de la garçonne. La jeune femme, qui se revendique indépendante et moralement libre, pose nue, se déhanche sur des airs de charleston, fume, fait la fête, et enchaîne les lignes de coco. Clamant haut et fort son rejet virulent du patriarcat de la société et refusant toute forme d’asservissement, la jolie rebelle se laissera pourtant dévorer par sa passion pour Kisling et la drogue.
Et puis il y a toutes les autres : Claudine, mère de deux enfants, qui tente désespérément de joindre les deux bouts, ou encore Madeleine et Louise, féministes engagées… A travers leurs histoires, émerge une autre facette, beaucoup plus sombre et désenchantée de cette époque. On découvre ainsi les conditions de travail harassantes de celles que l’on surnommait « les demoiselles du téléphone » ainsi que le caractère aliénant de la tâche. Afin d’accroître la productivité, des concours d’efficacité mettant en compétition les employées sont régulièrement organisés. Au sein de cette fourmilière, la colère gronde et l’insurrection guette. Car après être sorties de leur foyer pour prêter main forte à l’effort national durant la guerre, les femmes aspirent à s’émanciper, revendiquant les mêmes droits que les hommes. Elles luttent pour obtenir l’égalité des salaires, veulent être libres de disposer de leurs corps, abandonnent le corset et coupent leurs cheveux. Pour défendre leurs idéaux d’une société plus juste et égalitaire, elles sont prêtes à tout et n’ont peur de rien.
Si l’on retrouve donc bien certains stéréotypes de l’époque (à l’instar de l’héroïne, parangon de vertu, Sidonie, l’archétype de la garçonne ou encore la figure de la féministe activiste), les auteurs parviennent à étoffer suffisamment leurs personnalités pour en faire des personnages aboutis, surpassant les clichés car bien plus complexes qu’ils n’y paraissent. A leurs côtés, on vibre, on s’émerveille et on pleure parfois aussi, partageant leurs doutes et leurs déboires, leurs instants d’euphorie et leurs désillusions.

S’appuyant sur un scénario solide et parfaitement maîtrisé, les auteurs parviennent à dégager des enjeux suffisamment pertinents et accrocheurs pour maintenir intact l’intérêt du lecteur. L’intrigue policière qui se dessine peu à peu autour du personnage de Victor se révèle ainsi palpitante et absolument passionnante à suivre, jusqu’au dénouement final, remarquablement orchestré. Intelligente et bien ficelée, cette enquête sur fond de trafic de drogue s’inscrit en outre avec brio dans les problématiques d’une époque où la cocaïne s’imposait alors comme le stimulant vedette d’un Paris mondain gangréné par la drogue. Narrativement et graphiquement irréprochable, « Rose de Paris » déploie ainsi une intrigue particulièrement soignée et d’une redoutable efficacité qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page et parvient à éviter tous les écueils du genre.

*     *     *
Mêlant réalisme social, suspense policier et romance, Gilles Schlesser et Eric Puech signent une oeuvre épatante, qui entrelace les registres et les histoires de vie avec une rare maîtrise. Remarquablement documenté, fourmillant de références et incroyablement immersif, ce roman graphique tentaculaire, loin de se cantonner à un simple récit d’atmosphère, s’apparente ainsi davantage à un portrait méticuleux et relativement exhaustif d’une époque bouillonnante et sulfureuse, saisie à travers les trajectoires éloquentes d’une galerie de personnages fouillés et attachants.
Le trait dynamique et réaliste d’Eric Puech se révèle particulièrement immersif et porte avec brio les intentions de l’album. On se régale de cette ballade à travers le temps et les rues de la capitale et on s’émerveille de voir surgir au détour de chaque page des figures emblématiques de cette époque, telles que Fitzgerald, Hemingway ou encore Josephine Baker…
Nourri des hésitations morales de ses personnages, porté par de nombreux rebondissements, « Rose de Paris » déroule en outre une intrigue intelligente et captivante, qui s’inscrit habilement dans les problématiques de son temps. S’appuyant sur un scénario solide et parfaitement maîtrisé, les auteurs parviennent à dégager des enjeux suffisamment pertinents et accrocheurs pour maintenir intact l’intérêt du lecteur. L’intrigue policière qui se dessine peu à peu autour du personnage de Victor se révèle ainsi palpitante et absolument passionnante à suivre, jusqu’au dénouement final, remarquablement orchestré. Intelligente et bien ficelée, cette enquête sur fond de trafic de drogue s’inscrit en outre avec brio dans les problématiques d’une époque où la cocaïne s’imposait alors comme le stimulant vedette d’un Paris mondain gangréné par la drogue. Narrativement et graphiquement irréprochable, « Rose de Paris » déploie ainsi une intrigue particulièrement soignée et d’une redoutable efficacité qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page et parvient à éviter tous les écueils du genre.

*     *     *
On ne peut que s’émerveiller devant la prouesse réalisée par les deux auteurs qui signent là une oeuvre de toute beauté et un portrait virtuose de cette génération des Années Folles, avide de distractions et de plaisirs. Une collaboration particulièrement concluante que l’on espère bien voir se réitérer !

Bref, une vraie pépite que je vous invite vivement à découvrir!! "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech 557349
Revenir en haut Aller en bas
Marmeladedelivres
Star-crossed lover
Marmeladedelivres


"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Empty
MessageSujet: Re: "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech   "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Icon_minitimeVen 13 Mar - 18:33

OH mon dieu ! Il me le faut absolument ! Merci pour le partage "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech 94134
Revenir en haut Aller en bas
Afleurdemots
Ecrivain en herbe
Afleurdemots


"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Empty
MessageSujet: Re: "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech   "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Icon_minitimeVen 13 Mar - 18:50

Je me doutais que tu serais intéressée @Marmeladedelivres ! Very Happy
Je ne peux que t'encourager à le découvrir, je pense vraiment que tu vas adorer ! Wink
(et puis y a Fitzgerald dedans! Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Empty
MessageSujet: Re: "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech   "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Icon_minitimeSam 14 Mar - 19:32

Superbe présentation, qui donne très envie Wink  

J'ai eu l'occasion de feuilleter rapidement cette BD mais je n'ai pas été vraiment séduite par le dessin. Ceci dit, ton avis me donne envie de lui donner une 2nde chance. Le récit a l'air en effet passionnant. Very Happy

_________________
"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Edu10
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Empty
MessageSujet: Re: "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech   "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Icon_minitimeSam 14 Mar - 19:38

Merci pour cette présentation !

Je ne suis pas séduite non plus par le graphisme de la couverture, mais l'histoire a tout pour me plaire !

_________________
"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Master11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Empty
MessageSujet: Re: "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech   "Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"Rose de Paris" de Gilles Schlesser et Eric Puech
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and pick a book or a movie in the Library :: Le Coin des bulles : Bandes Dessinées en tous genres ... :: Romans graphiques-
Sauter vers: