Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Le déclin de l'empire Whiting: Richard Russo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Le déclin de l'empire Whiting: Richard Russo   Dim 1 Mar - 11:03



Citation :
L'action se déroule dans une petite ville peuplée des petites gens. À Empire Falls dans le Maine, les héros ne courent pas les rues. La quarantaine passée, on trouve en revanche un grand nombre de cœurs solitaires et de destins brisés. Miles Roby tient comme il peut un snack-bar alors que l'usine et la fabrique voisines ont fermé. Il vient de divorcer de Janine, une fondue de la gymnastique aérobic. Pas facile de refaire sa vie quand on se rend compte que la saveur de celle-ci se teinte d'un goût fortement amer. Miles balance entre l'espoir minime qu'il va se passer quelque chose et la certitude morose qu'il ne se passera rien. Pourtant les ennuis qui peuplent le vide de l'existence ne manquent pas : un père malade, une fille trop jolie et trop précoce, une ancienne amoureuse fortunée qui réapparaît, des démêlées sans fin avec des amis enfermés eux aussi dans leurs problèmes.

Ce roman nous emmène au coeur de la middle class américaine dans ce microcosme qu'est Empire Falls, microcosme géré d'une main de fer par la veuve de CB Whiting qui non seulement gère la ville mais aussi ses habitants. Richard Russo nous dépeint des gens et des endroits banals, mais le fait d'une plume délicate, teintée d'ironie, parfois de mélancolie, mais qui ne tombe jamais dans le misérabilisme.
Ce roman insiste beaucoup sur la psychologie de ces personnages issus du quotidien qui ont connu des échecs, et nous les voyons évoluer au fil des pages. Ceux-ci sont remplis de contradictions mais on pose un oeil attendrissant sur eux malgré tout.

Si certains passages sont émouvants, d'autres sont drôles et certains tiennent presque du grand guignol (dans le prologue, lorsque le grand-père Whiting veut assassiner son épouse), ou encore les scènes avec le vieux prêtre.

Le dénouement est par ailleurs assez spectaculaire... Mais ce n'est pas un roman déprimant, plutôt doux-amer.

Richard Russo montre à travers ce roman qu'il maîtrise parfaitement la structure du roman, et écrit dans un style limpide agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le déclin de l'empire Whiting: Richard Russo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empire Samsung - Un oeil sur la planète
» Les 50 meilleures séries TV anglo-saxonnes selon le magazine Empire
» Hommes bêtes contre Empire 2000 Pts
» Empire State Club au New York
» [boutique] L'Empire du Malt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: