Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison   Dim 21 Mar - 15:58

J'aime m'intéresser aux romans dérivés de l'oeuvre de Jane Austen. La production est très riche, on y trouve vraiment de tout. Certains ouvrages ne méritent guère d'attention mais celui-ci m'a plutôt enthousiasmée !



Citation :

When shy Jenny Cooper goes to stay with her cousin Jane Austen she knows nothing of the world of beautiful dresses, dances, secrets, gossip and romance that Jane inhabits. But Jane is already a sharp observer of the customs of courtship, and when Jenny falls utterly in love with the dashing Captain Thomas Williams, who better than Jane to help her win the heart of this most eligible of men?

Ce petit livre est en fait le journal intime de Jenny Cooper, la cousine orpheline de Jane Austen qui a résidé chez sa famille à Steventon. Ce roman se lit donc presque avant tout comme tel. Le lecteur est plongé dans les pensées, souvenirs, troubles et espoirs d'une jeune fille de 16 ans.

Au moment où il fait sa rencontre, Jenny s'apprête à faire quelque chose de courageux mais aussi de très dangereux : affronter les rues de Southampton de nuit dans le but d'envoyer une lettre urgente aux Austen, pour leur apprendre que leur fille, Jane, est terriblement malade et que s'ils ne viennent pas la chercher, les choses peuvent très mal tourner. Jenny et Jane fréquentaient alors un pensionnat plus que douteux et qui ne prennait guère soin de ses élèves ...
Jenny, pour sauver la vie de son amie, prend alors tous les risques. Si quelqu'un venait à la surprendre et l'apprenait à l'une ou l'autre de ses connaissance, sa réputation en prendrait un sacré coup et ses chances de se marier un jour (car il s'agit bien de cela !) seraient réduites à zéro !
Le journal s'ouvre donc sur une scène qui affectera considérablement la vie de Jenny par la suite ... en bien ou en mal.
Mais heureusement pour elle (et pour nous), la lettre sera remise à temps aux parents Austen, lesquels retireront très vite leur fille cadette de cette effroyable école. Il est intéressant de noter que bon nombre de faits relatés dans ce roman sont vrais. Jane Austen est en effet tombé gravement malade suite à la négligence coupable du pensionnat dans lequel elle était élève. Sa vie a été très gravement mise en danger. Inutile de vous dire que la vie de Jane (et aussi un peu la nôtre - indirectement, si elle n'avait pas été sauvée in extremis ) en aura été affectée.

Le reste de l'intrigue se déroule sur environ 3 mois. Jenny s'est installée à Steventon, chez les Austen qui l'accueillent à bras ouverts, naturellement. Jenny nous relate la vie qu'elle mène à leurs côtés avec une profusion de détails. La jeune fille est heureuse de passer du temps avec sa chère Jane, qu'elle admire et pour qui elle a énormément d'affection, ainsi qu'avec sa très nombreuse famille. Jane semble être fidèle à elle-même, du moins à l'image que ses lecteurs sont en droit d'avoir d'elle. Elle est vive, intelligente, parfois un peu pertinente (le plus souvent avec sa mère qui bien du mal à lui faire entendre raison sur certaines choses et lui reproche de ne pas être assez accomplie ), et très drôle.
Le portrait qui nous est ici fait de Jane ressemble assez bien à celui de Becoming Jane, et dans une moindre mesure à celui de Miss Austen regrets.
Jane Austen a ici 15 ans. L'écriture est déjà sa grande passion. Tout comme la littérature, qui semble occuper une grande place dans sa vie. Les références aux oeuvres qu'elle lit sont d'ailleurs très nombreuses. On parle de Fanny Burney ou encore des romans gothiques.
Jane Austen a beaucoup d'humour et montre à quel point il est essentiel pour s'armer face aux vicissitudes de la vie. C'est bien souvent grâce à son humour et son ironie que Jane console Jenny de ses malheurs ou de ses soucis.
Le reste de la famille Austen n'est pas en reste. Les membres occupent tous une place importante dans le récit. Les portraits qui nous sont faits m'ont semblée aussi justes que nuancés. A commencer par ceux des parents bien sûr mais aussi les nombreux frères de Jane et sa soeur et Cassandra, déjà amoureuse et sur le point de se fiancer à Tom Foyle. La charismatique Eliza fait aussi une apparition.

Il est donc fait allusion au sérieux (et parfois un peu condescendant) James, amoureux du théâtre, au séduisant Henry (qui a un don pour flirter plus que certain ! ), à l'affectueux Frank mais aussi à George, le frère handicapé de Jane qui, étrangement, ne vit pas avec sa famille ...
Jenny est plus que ravie de vivre au sein d'une famille heureuse et aimante. Elle n'y est pas habituée. Elle n'a pas vraiment connu ses parents et a un frère aîné qui ne s'occupe guère d'elle. Edward-Jones, un pasteur qui semble presque avoir inspiré le personnage de Mr Collins (je dis bien presque ) s'est marié avec une femme terriblement snob, Augusta (une Mrs Elton ! ), qui ne souhaite pas particulièrement se lier avec elle ...
Le temps de la lecture, on vit donc avec plaisir chez les Austen. On s'amuse des plaisanteries de Jane, on s'attache à chacun de ses frères, on est ému par la relation de Cassandra et Tom... Et on a très clairement l'impression de vivre le quotidien d'une famille nombreuse dans la campagne anglaise sous la Régence. Sur ce point, le roman est une réussite. Il est réaliste. La famille Austen est heureuse, certes mais rencontre aussi des problèmes. Les parents doivent penser à assurer l'avenir de leurs nombreux enfants. Ils ne sont pas fortunés. La description de leur vie quotienne m'a semblée très bien faite. L'histoire ne manque pas de rythme mais ne tombe pas dans la facilité pour autant. Les passages ayant trait au personnage de George m'ont tout particulièrement plû.

Bien sûr, on y trouve aussi de la romance. Qui dit premier bal, dit premiers émois. Sur ce point, l'auteur respecte très bien l'oeuvre de Jane Austen. D'ailleurs, elle avoue s'être inspirée du premier bal de Catherine à l'Assemby Room de Bath pour décrire celui de son héroïne.

Je dirais donc, pour conclure, que I am Jane Austen's Best Friend s'est avérée être un excellent divertissement. C'est un roman léger mais écrit intelligemment. Basé sur des fait réels (Jenny a vraiment existé !) et agréablement romancé sur certains points, il est à conseiller à tous ceux qui ont apprécié Becoming Jane, par exemple. Un roman historique (pour la jeunesse ) plus qu'honorable, donc !

Le roman est agrémenté d'illustrations fort réussies d'une certaine Susan Hellard (vous pouvez trouver son site ici). Dans l'histoire, c'est Jenny qui les ajoute dans son journal.
En voici 2 exemples :




Dernière édition par Emjy le Lun 25 Juin - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison   Mar 23 Mar - 16:42

Merci pour cette découverte Emjy ! Le roman a l'air d'être léger, et divertissant. Je n'ai pas trop le temps de lire en anglais, mais pendant les vacances je penserai sans doute à ce roman !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Clare
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison   Mer 24 Mar - 22:46

Emjy, j'avais repéré ce livre sur le site du Jane Austen Center! tu viens de répondre à toutes mes interrogations! ça m'a l'air passionnant!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison   Jeu 25 Mar - 19:29

Merci Emjy pour cette présentation, ce roman a l'air agréable à lire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison   Mer 14 Avr - 14:05

Tu m'as vraiment donné envie de lire le livre Emjy!
Revenir en haut Aller en bas
Bagatelle
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison   Mer 4 Aoû - 16:57

J'ai beaucoup apprécié ma lecture de ce roman Smile
J'ai été ravie de me retrouver plongée dans la vie de la jeune Jane, mais cette fois avec un autre point de vue. Moi qui me suis arrêtée à mi chemin de la seule biographie de Jane Austen que j'ai ouverte, j'ai été bien contente de me retrouver dans sa vie et de me rendre compte que l'auteur avait su allier une certaine dose de réalité historique à une écriture très divertissante Smile
Le personnage de Jenny est très attachant et on se prend à vouloir aller vivre quelques temps au sein de la famille Austen nous aussi Smile
Un petit roman bien agréable dont je recommande chaudement la lecture cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison   Mer 11 Sep - 13:39

J'ai moi aussi beaucoup apprécié cette lecture! C'est un roman très agréable à lire!
Le point de vue choisi est intéressant. J'ai bien aimé retrouver les différents membres de la famille Austen.

Les illustrations intégrées dans le journal sont mignonnes.

Les passages avec le frère de Jane, George, m'ont beaucoup émue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison   

Revenir en haut Aller en bas
 
I was Jane Austen's Best Friend de Cora Harrison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel Jane Austen n°8 - Jennifer Ehle vs Keira Knightley
» Mariage thème Jane AUSTEN
» Humour et ironie chez Jane Austen
» Biographies de Jane Austen
» Garçons fans de Jane Austen: phénomène rare...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Jane Austen :: Oeuvres dérivées-
Sauter vers: