Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Elizabeth R (1971)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shelbylee
Bookworm



MessageSujet: Elizabeth R (1971)   Mar 27 Jan - 14:24


Elizabeth R est une série de la BBC produite en 1971.
Elle comporte 6 épisodes de 1H30 chacun.
Elle évoque la vie d'Elizabeth de la mort de son demi-frère Edward VI jusqu'à la mort d'Elizabeth.

J'ai été totalement séduite par cette série.
Glenda Jackson est absolument magistrale dans le rôle d'Elizabeth qu'elle interprète à différents âges tout en restant crédible.  Elle a une autorité naturelle incroyable. Par exemple, il y a une scène où d'un simple coup de tête, elle force son interlocuteur à faire la révérence, puis se retourne vers quelqu'un d'autre qui fait de même jusqu'à ce que toute la salle baisse la tête.
Mais elle a aussi un côté très humain dans ses relations avec sa gouvernante par exemple.

Le premier épisode commence lorsque Thomas Seymour pénètre dans la chambre d'Edward VI. Il est alors accusé de trahison et ses rapports envers Elizabeth sont examinés.
Suite à la mort du fragile Edward, Mary Tudor prend le pouvoir (l'épisode évoque Jane Grey en une minute). Celle-ci demande à sa demi-soeur de se convertir à la foi catholique. Elle prépare aussi son mariage avec Philippe d'Espagne. Elle fait emprisonner Elizabeth suite au complot organisée par Thomas Wyatt.
Mais Mary meurt et Elizabeth lui succède.

Le deuxième épisode se concentre sur la prise de pouvoir par Elizabeth et les tractations  autour de son mariage. Tous les princes d'Europe veulent l'épouser, mais les rumeurs enflent sur sa relation avec Dudley. J'ai trouvé que l'épisode penchait parfois un peu trop vers la romance, mais il met tout de même bien en avant les oppositions entre les choix du coeur et la raison d'Etat.

Le troisième épisode se concentre sur la tentative de mariage avec le duc d'Alençon. Les tractations présentées dans l’épisode étaient très intéressantes. Le jeu de la séduction (et de la manipulation politique) est très bien mené par Elizabeth comme par François et son acolyte Simier. Glenda Jackson est à nouveau très autoritaire, mais aussi très touchante quand elle avoue à Sussex qu'elle ne veut pas se marier.
On rencontre aussi une Catherine de Médicis pas trop caricaturale pour une fois.
Leicester, lassé d'attendre Elizabeth épouse une cousine éloignée de la reine,  Lettice Knollys et se retrouve en disgrâce avant d'être à nouveau accueilli à la cour, mais froidement.
La fin est formidable. François part alors qu'on entend la voix d'Elizabeth qui récite On Monsieur's departure, mais avant qu'elle ait terminé, Leicester arrive ce qui fait qu'on peut penser que cela concerne l'un ou l'autre (comme c'est le cas selon les interprétations).

L'épisode 4 se concentre sur le complot de Babingtonqui va entraîner l'exécution de Mary Stuart. L'épisode se concentre sur Walsingham et ses espions qui réussissent à découvrir le complot en menant parfois un double jeu comme Gifford. On découvre Mary en résidence surveillée puis en stricte détention avant son procès et sa mise à mort. Elizabeth après avoir signé l'ordre d'exécution rejettera la faute sur ses ministres.

Le cinquième épisode se concentre sur la lutte contre l'Espagne et la victoire contre l'Invincible Armada. Francis Drake souhaite mener des offensives contre l'Espagne, mais Elizabeth hésite, de même que Philippe II. Mais au final, l'Angleterre gagne. Elizabeth a un nouveau favori qui n'est autre que le beau-fils de Leicester, Robert Devereux. L'épisode se termine sur la nouvelle de la mort de Leicester.

Le sixième épisode montre la chute de Devereux, comte d'Essex. Envoyé en Irlande pour pacifier le pays face à la révolte d'Hugh O'Neill, il revient à la cour sans autorisation de la reine. Il est forcé à se retirer de la vie publique. Il va alors organiser une rébellion. Il va demander à la troupe des Lord Chamberlain's men de jouer Richard II en particulier la scène de la déposition. La rébellion est un échec. Essex est exécuté.
L'épisode se termine sur la mort d'Elizabeth.  

Il y a quelques petits défauts dans la série comme le fait de voir souvent Elizabeth pleurer. La première fois, j'ai trouvé que cela la rendait humaine, mais je trouve que c'est revenu un peu trop souvent (quasiment une fois par épisode).
Je trouve aussi qu'on oublie ou on laisse un peu de côté certains personnages, par exemple on n'évoque ni la mort de Walsingham, ni celle de Burghley. Dans l'épisode 5 sur la victoire contre l'Invincible Armada, il n'est fait mention que de Drake, Raleigh n'arrive que dans l'épisode 6, tandis qu'on ne sait pas ce qu'est devenu Drake.
Ce sont toutefois de petits détails, car évidemment, la série ne peut pas être exhaustive.
Tous les épisodes sont denses. Même s'il y a parfois quelques aspects anecdotiques, ils sont tout de même très riches en faits. La série est ambitieuse car elle suppose qu'on connaisse tout de même plutôt bien l'histoire. Souvent certains personnages ne sont présentés que par leur rôle (par exemple le parrain de la reine, comme si tout le monde savait qui c'était).
La série se concentre principalement sur les aspects politiques. Les manipulations  sont nombreuses et passionnantes. Pour moi, c'est vraiment une série à voir et à revoir.

_________________


Dernière édition par Shelbylee le Dim 1 Mar - 9:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm



MessageSujet: Re: Elizabeth R (1971)   Ven 30 Jan - 21:21

Les costumes sont absolument magnifiques et tous inspirés des portraits les plus célèbres d'Elizabeth.










_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm



MessageSujet: Re: Elizabeth R (1971)   Ven 27 Fév - 21:13

J'ai dévoré cette mini-série en un week-end ! Je suis tout à fait de l'avis de Shelbylee concernant la qualité d'Elizabeth R, c'est une mini-série vraiment passionnante à suivre et très bien faite ! L'intrigue est très fournie mais tout de même facile à suivre pour les amateurs (même si je trouve que les hommes ont un peu tous la même tête Razz ) et il y a un gros travail sur les décors et les costumes, sublimes. Concernant l'intrigue, certaines scènes m'ont rappellé The Virgin queen car elles sont quasiment reprises à l'identique, je suppose que cette dernière étant également une mini-série BBC, ils ont sans doute voulu rendre hommage à Elizabeth R.
Autre gros atout : Glenda Jackson. Elle est vraiment bluffante en Elizabeth Iere, je comprends tout à fait qu'elle soit encore maintenant LA référence pour le rôle car elle est parfaite, aussi bien dans les jeunes années qu'en reine vieillissante.

Seuls petits défauts : le dernier épisode m'a paru un peu en dessous des autres et par moments, on sent que la série a un peu vieilli. Mais je pense qu'Elizabeth R reste incontournable pour les fans de la Reine Vierge et de la période.

Merci à Shelbylee pour avoir présenté cette série, je ne regrette pas du tout la découverte Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm



MessageSujet: Re: Elizabeth R (1971)   Dim 1 Mar - 9:11

J'étais sûre que ça te plairait cheers

La série est ressortie en dvd anglais en 2006 et je me demande s'ils ont fait un travail sur l'image. Enfin, je le saurai, car je compte bien l'acheter !

Quand j'ai vu le dernier épisode, cela ne m'avait pas trop gênée , mais c'est vrai que depuis que j'ai vu les autres, j'aurais aimé que l'histoire du comte d'Essex soit un peu plus développée.

J'ai l'autre film où Glenda Jackson a interprété à nouveau Elizabeth, je compte le regarder bientôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm



MessageSujet: Re: Elizabeth R (1971)   Dim 1 Mar - 10:01

Shelbylee a écrit:
J'ai l'autre film où Glenda Jackson a interprété à nouveau Elizabeth, je compte le regarder bientôt.

J'ai également repéré ce film (en plus, il y a aussi Vanessa Redgrave !) Smile C'est la preuve que Glenda Jackson excelle en Elizabeth : si elle avait été nulle, on ne lui aurait pas proposé de reprendre le rôle lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elizabeth R (1971)   Aujourd'hui à 21:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth R (1971)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elizabeth R (1971)
» Elizabeth George - The Inspector Lynley Mysteries et autres romans
» Elizabeth Goudge
» Mary Elizabeth BRADDON
» Elizabeth Peters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Period dramas anglais-
Sauter vers: