Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Barbara Pym

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bonnie
Delicious silence
avatar


MessageSujet: Barbara Pym   Dim 14 Mar - 20:04

Barbara Mary Crampton Pym est une romancière Anglaise née à Oswestry, dans le Shropshire le 2 juin 1913.

Voici un extrait de sa page wikipedia :

Après des études d'anglais au St Hilda's College d'Oxford, elle s'est engagée dans le Women's Royal Naval Service lors de la Seconde Guerre mondiale. Sa carrière littéraire est remarquable à cause d'une longue éclipse entre 1963 and 1977, période pendant laquelle, en dépit de son succès passé et de sa popularité persistante, elle ne parvint pas à trouver un éditeur pour ses romans hautement comiques.

Un article fameux du Times Literary Supplement causa sa "réapparition". Deux noms éminents, Lord David Cecil et Philip Larkin la désignèrent comme l'écrivain le plus sous-estimé du siècle. Son roman Quatuor d'automne (1977) lui valut le Booker Prize.

Barbara Pym travailla à l'African Institute de Londres pendant quelques années, et joua un grand rôle dans la publication de son journal Africa, ce qui explique les nombreuses apparitions d'anthropologues dans ses romans. Elle ne s'est jamais mariée, malgré des relations intimes avec plusieurs hommes, dont Henry Harvey, un de ses condisciples d'Oxford, et le futur politicien Julian Amery. Après sa retraite, elle partagea un cottage avec sa sœur cadette Hilary à Finstock (Oxfordshire), qui y resta jusqu'à sa mort en février 2005.

Barbara Pym mourut d'un cancer du sein à l'âge de 66 ans. Les deux sœurs sont enterrées à Finstock.


[...]

Le premier roman que j'ai lu d'elle est celui cité plus haut, Quatuor d'automne

On y suit le destin de quatre fonctionnaires proches de la retraite. Difficile de résumer l'action , en apparence il ne se passe pas grand chose. Mais il y a quelques chose dans la façon d'écrire de Mrs Pym qui rend ces personnages ... émouvants. De petites vies étriquées, des choses qu'on ose pas dire, pas faire ... car oui, les héros de l'histoire "vivent en petit", ce qui nous renvoie assez cruellement en pleine face toutes les fois où c'est aussi notre cas Rolling Eyes Le tout écrit de manière très subtile, de ce coté Barbara Pym a pas mal de points communs avec Jane Austen : son analyse psychologique est assez fine, et donc parfois sans pitié Twisted Evil

J'ai également lu Une corne d'abondance - (mais *%@# je n'arrive pas à mettre l'image !) : cette fois une héroïne plus jeune, et mariée, mais pas heureuse ... va-t-il y avoir une vraie histoire d'amour cette fois ? Et bien vous êtes chez Barbara Pym, alors à vous de le découvrir !
- ainsi qu'Une demoiselle comme il faut, pas mal non plus !

Ses autres romans ( Je laisse ceux déjà cités plus haut quand même, pour que vous voyiez les titres anglais):

* Comme une gazelle apprivoisée (Some Tame Gazelle) (1950)
* Des femmes remarquables (Excellent Women) (1952)
* Jane et Prudence (Jane and Prudence) (1953)
* Moins que les anges (Less than Angels) (1955)
* Une corne d'abondance (A Glass of Blessings) (1958)
* No Fond Return Of Love (1961)
* Quatuor d'automne (Quartet in Autumn) (1977)
* La Douce colombe est morte (The Sweet Dove Died) (1978)
* Un brin de verdure (A Few Green Leaves) (1980)
* Crampton Hodnet (écrit vers 1940, publié en 1985)
* An Unsuitable Attachment (écrit en 1963, publication posthume en 1982)
* Une question purement académique (An Academic Question) (écrit en 1970-72, publié en 1986)

En résumé, un roman de Barbara Pym c'est beaucoup de tasses de thé, de vieilles filles, de fêtes paroissiales mais aussi d'analyses fines mordantes de nos semblables.
Et moi j'aime beaucoup !


Dernière édition par Bonnie le Jeu 18 Aoû - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Dim 14 Mar - 20:19

Merci pour ce topic, Bonnie !

Je n'ai lu qu'un roman de Barbara Pymp pour l'instant mais je compte bien en découvrir d'autres prochainement.
Parmi ceux que tu as lu, lequel est ton préféré ? Quatuor d'automne ?

Christian Bourgois a eu la bonne idée de rééditer plusieurs de ses romans ces dernières années. C'est comme ça que j'ai pu lire Une demoiselle comme il faut.
Citation :
Ianthe, bientôt trente ans, séduisante, intelligente et élégante, n'a toujours pas trouvé de mari. Quand un jeune homme s'intéresse enfin à elle, les demandes en mariages s'enchaînent subitement. De son côté, Pénélope, jeune beatnik au visage préraphaélite, attend désespérément l'âme sœur. Quant aux voisins, ils papotent et traficotent, entre ventes de charité et voyage à Rome. C'est dans la banlieue nord de Londres que l'auteur situe sa cohorte de personnages aussi curieux qu'attachants : pasteurs, vicaires, vieilles filles, fonctionnaires, tous dépeints avec tendresse et ironie. " Barbara Pym n'ignore pas que les hommes ne cherchent qu'une chose et les femmes une autre. Mais après tout, le thé aussi est divisé : thé de Chine ou thé des Indes, avec ou sans lait, avec ou sans sucre. Et tout cela a exactement la même importance. "

Fidèle à sa réputation, Barbara Pym nous fait entrer dans un avenir suranné et un peu désuet, celui de la campagne anglaise avec son rituel de visites et de tasses de thé. On a droit encore une fois à une galerie de personnages très bien dépeints. L'auteur nous décrit avec bonhomie les travers et les mesquineries mais aussi les charmes de cette petite société restreinte.
Les romans de Barbara Pym se dégustent plus qu'ils ne se dévorent.
Je garde pour ma part un excellent souvenir de ce petit roman.

J'ai un autre livre d'elle dans ma PAL (en anglais cette fois). Il s'agit de No Fond Return of love. Je me suis laissée tenter par la couverture. Je me demande s'il a été traduit en français ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnie
Delicious silence
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Dim 14 Mar - 21:07

Je n'ai pas précisé mon préféré ... parce que je les ai tous aimé à peu près autant cheers

Et j'ai encore La douce colombe est morte dans ma PAL !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Dim 14 Mar - 21:38

Pour ma part, j'ai lu Comme une gazelle apprivoisée, qui m'a suprêmement amusée... Wink

Cette chronique douce-amère de deux soeurs vieilles filles dont l'une tombe amoureuse de tous les jeunes vicaires qui passent et l'autre qui voue une adoration muette à l'archidiacre du village, qu'elle a aimé autrefois mais qui est à présent marié à une autre, est tout à fait savoureuse. Razz

J'ai également lu Adam et Cassandra dans la foulée, mais cette description des relations conjugales m'a en revanche plutôt déçue et ennuyée. Neutral

_________________


Dernière édition par Popila le Dim 14 Mar - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barbara Pym   Dim 14 Mar - 21:46

Je me suis récemment acheté Jane et Prudence récemment, j'avais hésité entre celui là et Une demoiselle comme il faut; j'irais peut être le chercher, vu que j'en entend que du bien!
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Delicious silence
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Sam 17 Avr - 6:56



Je "reviens à la charge" car je viens de lire cet autre roman de B. Pym, Crampton Hodnet, et je vous le recommande chaudement !
Voici la quatrième de couverture, qui dit mieux que je ne saurais le faire pourquoi il faut le lire : Twisted Evil

Citation :
Oxford, vers la fin des années trente. Deux idylles " inconvenantes " - l'une entre un séduisant professeur quinquagénaire et sa jeune étudiante, l'autre entre le nouveau vicaire de la paroisse et une demoiselle de compagnie - vont, le temps d'une saison, troubler la sérénité des five o'clock d'une société tout entière axée sur le " bon ton ". Barbara Pym (1913-1980) " brode" dans ses romans de mœurs d'une trompeuse sagesse, et, à l'aide d'un humour aux demi-teintes toutes britanniques, une impitoyable satire de cette classe moyenne qui, depuis Victoria, fournit à l'Empire britannique ses hauts fonctionnaires, ses doyens d'université, ses hommes d'Eglise et ses inimitables vieilles filles. Jamais sa verve ne s'est exercée avec autant d'éclat que dans ce livre qu'elle jugeait elle-même, avec cet art de 1'understatement qui caractérise ses personnages, comme le plus amusant de ses romans. Mieux encore : d'une irrésistible drôlerie.

Et je le confirme: malgré la fatigue + le stress j'ai rit en le lisant dans les transports en commun, je ne l'ai pas lâché même quand j'étais debout pour cause de grèves RER etc... ( oui je fais mon Caliméro au passage )

Par contre il n'a pas l'air d'être disponible neuf ... je l'ai eu d'occasion chez Gibert, si vous aussi tombez dessus par hasard n'hésitez surtout pas à le prendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Sam 17 Avr - 8:28

Je ne connais pas du tout Barbara Pym. J'aime bien découvrir de nouveaux auteurs (c'est vrai que je n'en ai jamais assez à découvrir/lire) et j'avoue que vos présentations respectives me donnent bien envie de creuser un peu le sujet. Surtout le côté humour anglais auquel j'ai bien du mal à résister (j'aime l'humour anglais)... Du coup, je vais voir ça et noter les quelques titres dont vous parlez pour essayer de les trouver. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 22 Avr - 9:47

Cela fait un moment que j'ai envie de découvrir cet auteur, mais je ne sais pas par quoi commencer!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
resmiranda
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Sam 15 Jan - 12:05

J'ai découvert Barbara Pym avec "Une question purement académique".

Caroline, la narratrice de cette histoire, est ce qu'elle appelle une "épouse diplômée". N'ayant jamais fait un réel usage de son diplôme, épouse et mère distante, elle se sent un peu désœuvrée. Des amis lui suggèrent de rendre visites aux personnes âgées de la maison de retraite toute proche. C'est là qu'elle fait la connaissance d'un ancien missionnaire qui a en sa possession des écrits qui permettrait à son époux de faire d’énormes progrès dans ses recherches et de supplanter ses collègues. A sa demande, elle dérobe les papiers de pauvre vieux.

Je n’ai pas réellement aimé ce roman. Même si le style de l’auteure n’y est pas déplaisant, il m’a laissé une forte impression d’inachevée. Impression justifiée par la découverte dans une note à la fin du livre que ce roman est en fait un amalgame des deux versions écrites par Barbara Pym dont elle n’avait jamais été assez satisfaite et qu’elle avait abandonnée. Ce « mélange » a donc été réalisé par Hazel Holt, une de ses amies mais aussi biographe, et édité à titre posthume.

Bien que n’ayant pas apprécié ce roman, cette note m’a convaincue de laisser une autre chance à l’auteure et de découvrir « Quatuor d’automne » dont le résumé m’avait beaucoup attirée et que je pensais intégrer à mon challenge vintage. Malheureusement, l’histoire se déroulant dans les années 70, il ne peut en faire partie. Ce qui ne m’a pas empêchée de le lire et de passer un assez bon moment avec ce roman. Le ton est sarcastique, sombre voir amer dans une atmosphère très anglaise. Nos quatre personnages sont tour à tour pathétiques et émouvants. Ils mènent des petites vies, paralysés par l’idée de la solitude mais aussi par celle de faire de nouvelles connaissances, de voir quelqu’un débarquer dans leur intimité. Sans être un véritable coup de cœur, j’ai apprécié le style de Barbara Pym dans cette histoire douce amère qui se termine sur une petite note optimiste.

Je suis maintenant assez contente d’avoir laissé une seconde chance à cette auteure. J’ai encore « Des femmes remarquables » qui m’attend dans ma PàL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Sam 22 Jan - 22:47

Je découvre Barbara Pym avec Adam et Cassandra qui conte les relations d'un couple marié depuis 5 ans. Cassandra est entièrement dévouée à son mari qui apparaît comme un homme capricieux. Leur quotidien est bouleversé par l'arrivée d'un étranger qui fait la cour à Cassandra. Celle-ci décide de s'en servir pour attiser la jalousie de son mari, pour qu'il se rende compte à quel point elle est parfaite.
J'ai trouvé ce roman intéressant dans son analyse des relations de couple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Dim 19 Juin - 16:17

je viens de terminer Une demoiselle comme il faut et Un brin de verdure. J'ai bien aimé ces lectures, le style de l'auteur est agréable, j'aime décidément beaucoup ces chroniques de la vie anglaise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barbara Pym   Dim 4 Déc - 21:00

Cela fait longtemps que je n'étais pas venue sur ce forum et je vous retrouve avec plaisir. Je suis à la recherche de nouvelles lectures. Je viens de lire ce que vous avez écrit sur Barbara Pym... Je connais cette auteur, j'ai lu quelques romans d'elles il y a un petit moment : Les ingratitudes de l'amour, Moins que les anges, Une demoiselle comme il faut et Adam et Cassandra. Je ne me souviens pas de chacune des intrigues mais je sais que j'avais beaucoup aimé ces romans et l'ambiance que l'auteur y créait. Alors vous m'avez donner envie de m'y replonger... je viens de commander d'occasion Crampton Hodent et Lorsqu'un matin d'orage.
Je vais voir ce que ça donne et je vous tiens au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 8 Aoû - 10:39

J'ai lu Comme une gazelle apprivoisée et j'ai vraiment apprécié cette première lecture de cette auteur. Comme dit dans un autre sujet, j'y ai retrouvé tout ce qui me plaisait dans d'autres œuvres. Il y a un petit quelque chose, entre autres, d'Agatha Christie (Belinda et Harriet ne seraient pas dépaysées dans le petit village de Miss Marple Smile), des Chroniques d'Avonlea de Lucy Maud Montgomery, mais aussi de La Petite Maison dans la Prairie Razz

Belinda et Harriet Bede sont donc deux sœurs d'un "certain âge" qui vivent ensemble dans un petit village de la campagne anglaise. Leurs journées sont principalement axées sur les rendez-vous pour prendre le thé et les ragots. Elles vivent dans leur petit confort que l'arrivée de nouveaux venus va quelque peu déranger. Et c'est tout, j'ai envie de dire  Razz  Pas de crime, pas de grande histoire d'amour, juste une petite comédie de mœurs incroyablement bien ficelée. Les personnages sont tous bien croqués, on a vraiment l'impression de vivre dans ce petit village avec eux. La brave Belinda m'a un peu rappelé Jane Bennet, de Pride & Prejudice, à vouloir toujours voir le bon côté des gens alors que je ne sais pas si tous les méritent... Harriet m'a bien fait rire.

La fin... Eh bien, je ne savais pas trop à quoi m'attendre et finalement, je l'aime bien.
Spoiler:
 

Un moment vraiment sympathique, au charme légèrement suranné, qui m'a donné envie de découvrir d'autres livres de Barbara Pym. Et dire que ce livre dormait depuis des années dans ma bibliothèque sans que j'y fasse attention... Laughing


Dernière édition par Scarlatiine le Jeu 8 Aoû - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 8 Aoû - 10:57

Tu me donnes envie de le lire!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 8 Aoû - 11:14

Je ne connais pas encore cette auteure, le titre que tu as évoqué me tente bien Scarlatiine!

_________________
Tumblr Downton Abbey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 8 Aoû - 12:54

@Summerday: j'ai bien aimé ce que j'ai lu d'elle pour l'instant, mais il faut savoir qu'il ne se passe pas grand chose dans ses romans, c'est plus des chroniques de la vie à la campagne. Personnellement, je les trouve drôles et intéressantes, mais je sais que plusieurs personnes ont été un peu rebutées par cet aspect...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Dim 18 Aoû - 14:10

Merci pour ton avis, Scarlatiine !

C'est mon roman préféré de Barbara Pym jusqu'à ce jour ; je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit. C'est un livre délicieusement drôle et grinçant ! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Woodhouse
Mad Hatter
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Ven 13 Déc - 8:26

J'ai terminé "un brun de verdure" hier et ça m'a plu.

J'ai trouvé un bon résumé du roman :

"Emma est, malgré sa trentaine engagée, toujours célibataire, plus préoccupée de ses analyses d’anthropologue que de mondanités. Ressentant un besoin d’isolement afin d’écrire sa dernière parution à venir, elle se réfugie dans la maison de sa mère, au cœur d’un village perdu dans le Shropshire, région natale de Barbara Pym.
À côtoyer les habitants de ce village hors du temps, nous entrons progressivement dans une micro-société plus proche de l’univers de Jane Austen que des  turbulences des années 1970. Si parfois on apprend qu’Emma peut conduire une voiture, si les liaisons téléphoniques et la télévision existent bel et bien dans le mode de vie d'Emma, l‘intérêt que celle-ci manifeste pour les habitants du coin constitue la trame du récit. Les relations établies autour de la paroisse anglicane tenue par Tom, le pasteur veuf et bel homme solitaire, secondé par  sa sœur Daphné vieille fille frustrée cherchant désespérément une porte de sortie,  les rituels conviviaux établis par les deux bigotes de service miss Lee et miss Grundy, ou les excentricités d’Adam Prince, prêtre défroqué reconverti en guide gastronomique finissent par devenir la trame du récit.…toutes ses observations et ses remarques, qui deviennent son nouveau sujet d’études tissent le canevas de ce roman où il ne se passe rien… Si ce n’est justement toute la vie de ces personnages ordinaires.

Il n’y a effectivement pas là matière à créer un succès phénoménal mais on passe un agréable moment en compagnie d'Emma. On y retrouve l'humour et le charme de Cranford de Gaskell.
Alors même si je n'en ressors pas avec des émotions chamboulantes et tournicotantes, j'ai apprécié cette découverte de Barbara Pym et je pense en lire d'autres.

Mon seul conseil c'est d'en lire un de temps en temps, comme une petite promenade champêtre  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justus
Indian Shawl
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Sam 5 Avr - 14:57

Je viens de trouver à Boulinier "Comme une gazelle en liberté" , Quatuor d'automne" , J'avais déjà "Une demoiselle comme il faut" et j'avais perdu où prêtés les autres que j'avais. Merci pour vos critique en fait ça serait un peu St Mary mead de Miss Marple mais sans les crimes,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lechatnoir
Ecrivain en herbe
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Sam 4 Oct - 14:58

Bonjour ! Je viens de terminer Jane et Prudence qui, je crois, n'a pas encore été évoqué.

L'histoire racontée est celle de Jane, femme de pasteur âgée de cinquante ans se rendant dans un nouveau village. Tout en faisant son possible, malgré ses maladresses nombreuses et son incapacité à cuisiner et à tenir convenablement la maison, pour s'intégrer et seconder son mari, plus rationnel, Jane est prise de pitié pour Prudence et tente de la marier. En effet, celle-ci a déjà la trentaine et travaille à Londres, comme secrétaire. Elle n'a pas manqué d'aventures amoureuses, mais le mariage n'est pas au programme. Jane va alors l'inviter lors d'un tournoi de Whist pour lui faire rencontrer un veuf plutôt séduisant, Fabian. En parallèle, d'autres amours sont développés, que ce soit celui de Jane et de son mari, de leur fille Flora ou encore le béguin de Prudence pour son "patron"...Le roman fait vraiment désuet, en même tant qu'il se lit de manière très décontractée, sans prise de tête. Cela ne se termine néanmoins pas de manière aussi évidente que je l'aurais cru. La mentalité de l'époque a quelque chose d'assez agaçant. Je dis ça parce que Jane n'arrête pas de faire des commentaires puérils sur les autres tendances religieuses présentes dans le coin, comme s'il était indécent de fréquenter telle chapelle plutôt qu'une autre, mais aussi par ce rôle d'entremetteuse qu'elle joue avec Prudence, son côté mêle-tout alors que les temps ont changé (universel). Prudence, elle, ne sait pas vraiment ce qu'elle recherche chez un homme, et à force d'être célibataire, risque à tout moment de faire le mauvais choix et de se voiler la face. Jane est mariée depuis longtemps, et pourrait se demander si elle fait encore tout ce qu'il faut pour être aimée de son mari. Flora quant à elle, n'en est encore qu'au début de l'exploration amoureuse, mais il n'est pas dit qu'elle ne soit pas plus simple que Prudence et sorte avec le bon du premier coup. J'ai failli oublier mais encore plus agaçant : les extraits de poésie qui parsèment le texte, et que je trouve un peu mièvres. Bon, vous allez croire que j'ai détesté ce livre, ce n'est pas tout à fait exact, mais même si j'aime les ambiances désuètes, celle là l'est un peu trop à mon goût, cela manque de passion surtout...J'ai trouvé bien plus modernes le "En caravane" de Von Arnim et "Le diable à Westease" de, je pense, Sackville...Quant à "La poursuite de l'amour" et celui-ci, j'ai apprécié mais tout en n'étant pas transportée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Cloetta
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 15 Oct - 6:37

Je viens de terminer Un brin de verdure de Barbara Pym, une découverte à nouveau pour moi et j'ai vraiment adoré ce roman.
Pas d'intrigue, juste des portraits d'hommes, de femmes, des espoirs perdus, un retour sur la vie, des projets d'avenir, une ballade dans la campagne anglaise, des réunions d'habitants de ce joli petit village... comme je dis souvent, c'est un roman à déguster avec une bonne tasse de thé.

Je vais continuer ma découverte de cette auteure avec grand plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titine75
Dingley Bell resident
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 7 Jan - 9:49

Je viens de terminer Un brin de verdure et j'ai passé un délicieux moment dans cette campagne anglaise. Comme le dit très justement Miss Woodhouse, le livre évoque terriblement Cranford. C'est la même idée d'observer le quotidien d'un village de campagne et les comportements des habitants. Il ne s'y passe pas grand chose, seulement les petits évènements du quotidien qui peuplent les vies de chacun d'entre nous. L'héroïne du roman est anthropologue et il s'agit presque d'une étude scientifique des habitants, chacun est placé à tour de rôle sous la loupe de l'auteur. C'est un beau portrait de groupe, subtil, ironique et plein de tendresse.

Barbra Pym est un auteur que j'apprécie beaucoup et que j'ai eu l'occasion de lire à plusieurs reprises. Mon préféré est pour le moment "Quatuor d'automne" que j'ai trouvé particulièrement mélancolique et poignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 7 Jan - 12:43

Merci pour ton avis, je note ce titre !

J'ai trouvé cette jolie édition de Quartet in Autumn à Gibert il y a quelques semaines :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titine75
Dingley Bell resident
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Jeu 7 Jan - 12:49

Elle est superbe cette couverture !!! La mienne est celle des vieux 10/18...beaucoup moins jolie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Pym   Dim 10 Jan - 13:43

Quelle couverture splendide ! Elle me rappelle que j'avais bien envie de découvrir cette auteur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barbara Pym   

Revenir en haut Aller en bas
 
Barbara Pym
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barbara Kingsolver
» [Taylor Bradford, Barbara] A force d'aimer
» Barbara PYM
» Interview de Barbara kanam
» L'annuaire de Barbara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Littérature "vintage"-
Sauter vers: