Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy

Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeSam 17 Mai - 17:39

The Constant Nymph est un roman anglais publié en 1924. Il est rapidement devenu un best seller à sa sortie, malgré (ou peut-être grâce) à son caractère scandaleux pour l'époque. Il a été considéré comme le premier représentant de ce qu'on a appelé la "littérature bohême" (jamais entendu parler).

Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Constant-nymph Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy 9780099589747

Citation :
It tells how a teenage girl falls in love with a family friend, who eventually marries her cousin. The two girls show mutual jealousy over their common love for the man.
A significant part of its success was due to its (for the time) shocking sexual content, describing, as it does, scenes of adolescent sexuality and noble savagery in the Austrian Tyrol.

Il a été adapté au théâtre par Jean Giraudoux en 1934, sous le titre de Tessa, la nymphe au cœur fidèle
et au cinéma en 1943 par Edmund Goulding, avec Joan Fontaine, Charles Boyer et Peter Lorre dans les rôles principaux (je veux le voir !!  bounce )

Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Tumblr_mzmmbf7NTq1qe5vzdo1_500

Citation :
Le compositeur Lewis Dodd rend visite à son ami Sanger, un vieux musicien. Ce dernier est le père de quatre filles qui font fête au nouveau venu. Si Antonia doit se marier avec Fritz Bercovi, les trois autres mènent une vie romanesque, imprégnée des paysages de la région. La plus jeune, Tessa, qui souffre d'une maladie de cœur, se sent vite attirée par Dodd, malgré la différence d'âge. Celui-ci s'amuse de ses sentiments. À la mort de Sanger, il décide de placer les trois jeunes filles dans un pensionnat. Entre temps, il épouse une de leurs cousines Florence Creighton. Malheureuses dans leur nouvelle existence, Tessa et sa sœur Paula s'enfuient de leur institution…

Quelques photos :

Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Tumblr_n1rqh4604n1rk6nr2o1_500

Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Tumblr_n28mewWWc41stv59bo1_500

Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Tumblr_mzn22iNdPh1stv59bo1_500

Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Tumblr_mylgd1l4VG1qavq9co1_500

Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Tumblr_mi2u7z0CYx1r7r8e0o1_500

Le roman est disponible en français dans une vieille édition du Livre de Poche et au Mercure de France.

Connaissez-vous le film ou l'auteur ?


Dernière édition par Emjy le Lun 5 Juin - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeSam 17 Mai - 18:11

Je ne connais ni l'un ni l'autre mais c'est alléchant!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeLun 5 Juin - 19:15

Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Livre_affiche_482

J'ai lu ce roman il y a quelques jours et je l'ai trouvé remarquablement écrit et très émouvant. Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy 312935 Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy 312935 Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy 312935 Je suis surprise que Margaret Kennedy ait été oubliée en France alors qu'elle jouissait d'une grande réputation d'écrivain dans les années 20/30. Ce roman était tellement populaire qu'il a été adapté plusieurs fois au cinéma. Il était aussi le roman préféré de Giraudoux qui l'a transposé sur scène.
Il a été réédité en France chez Mercure de France en 2005 mais est épuisé depuis. C'est regrettable. Il s'agit d'un roman oublié mais pas mineur pour autant !
Publié en 1924 au Royaume-Uni, il nous plonge dans une Angleterre à la fois désuète et moderne, une Angleterre bohème, celle des artistes et des dramaturges qui ne se pliaient pas aux règles de la bonne société.
Sanger en est un des plus beaux représentants. Musicien britannique de génie, il compose des opéras grandioses, voyage à travers l'Europe et mène une existence pittoresque en compagnie de ses 7 enfants, qu'il a eus de trois femmes différentes. Ses enfants sont singuliers, touchants, originaux, très doués pour la musique et rebelles à toutes formes de discipline. Tessa, l'une des filles, la plus fragile, la plus sensible et la plus touchante, est secrètement amoureuse de Lewis Todd, un jeune compositeur élève de son père. Celui-ci, âgé de 35 ans, ne voit en elle que la petite adolescente qu'il a toujours connu. Lorsque Sanger meurt soudainement, c'est la vie de toute sa famille qui est bouleversée et l'éducation de ses enfants remise en question. Tessa et ses frère et soeurs, aussitôt confiés aux bons soins d'un oncle et d'une cousine qu'ils n'ont jamais vus, se voient obligés d'intégrer un pensionnat. La belle Florence, leur cousine, tombe rapidement sous le charme de Lewis et inversement. Mais celle dont le jeune artiste ne peut se passer et qui est la plus à même de comprendre et d'aimer sa nature impétueuse et insaisissable reste Tessa, la "constant nymph" du titre original.
Il y a quelque chose de délicieusement sophistiqué dans ce roman, l'écriture est travaillée sans pour autant paraître artificielle et l'écriture est lyrique et dramatique sans être empesée. Margaret Kennedy livre un mélodrame profond et délicat et une comédie de moeurs passionnante (les petites touches d'humour et d'ironie sont savoureuses). Ses personnages sont formidablement campés, à commencer par la jeune Tessa qui est une très belle incarnation de la féminité. L'auteur dépeint aussi avec subtilité une société en décalage et un milieu artistique singulier mais oh combien fascinant. J'aurais bien du mal à comparer ce roman à un autre tant il m'est apparu original et troublant.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeLun 5 Juin - 20:43

Ton avis me donne envie de découvrir ce roman.
Je ne connais en effet pas du tout l'oeuvre de Margaret Kennedy.

Et qu'en est-il de la fameuse description:
Citation :
A significant part of its success was due to its (for the time) shocking sexual content, describing, as it does, scenes of adolescent sexuality and noble savagery in the Austrian Tyrol.

J'adore le "noble savagery in the Austrian Tyrol" Razz

_________________
Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeMar 6 Juin - 18:35

Diana a écrit:
Et qu'en est-il de la fameuse description:
Citation :
A significant part of its success was due to its (for the time) shocking sexual content, describing, as it does, scenes of adolescent sexuality and noble savagery in the Austrian Tyrol.

J'adore le "noble savagery in the Austrian Tyrol" Razz
J'avoue qu'après la lecture de ce roman, je peux certifier que cette expression est légèrement capilotractée  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeMar 6 Juin - 20:20

@Emjy
Quel dommage Razz
Rien que "noble savagery" suffisait à rendre le livre intéressant Razz


_________________
Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeMer 7 Juin - 8:32

Je peux au moins te dire qu'il y a quelque chose de très décalé et de très fantasque dans ce roman, notamment dans le comportement de certains des personnages Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeMer 7 Juin - 20:35

@Emjy
Je vais être obligée de le lire pour savoir de quoi il retourne Razz

_________________
Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeLun 10 Juil - 9:15

J'ai lu ce roman sur les bons conseils d'Emjy et il m'a bien plu.
J'ai cependant trouvé le début un peu long à démarrer, mais je me suis accroché et j'ai bien fait car la suite est vraiment passionnante (notamment le triangle amoureux entre Florence, Lewis et Tessa). J'ai aimé également le fait que, de nombreux personnages étant musiciens ou passionnés de musique, ce thème se retrouve en filigrane dans tout le roman. Et bien entendu, le côté bohème de la famille Sanger : c'est assez inhabituel en littérature et pourtant cela donne lieu à des scènes très amusantes ou surréalistes Razz
La fin m'a beaucoup surprise, je ne m'y attendais pas du tout et j'ai même dû relire le passage deux fois pour bien réaliser ce qui s'était passé. On reste sur une note assez douce-amère à l'image du reste du roman.

J’espère qu'un éditeur aura la bonne idée de se repencher sur ce roman, je trouve qu'il mérite d'être redécouvert.

_________________
Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitimeLun 10 Juil - 18:31

C'est vrai qu'il faut un certain temps d'ajustement avant d'entrer dans le roman. Personnellement, j'ai été un peu désarçonnée par l'entrée en matière. Il faut dire que la famille Sanger est tellement fantasque  Razz
Comme toi, je trouve que c'est cette fratrie incroyable qui donne du charme au récit.
Le dénouement m'a surprise également, mais à bien y réfléchir, il me paraît cohérent.

J'ai bien envie de voir le film maintenant, mais je crois qu'il est difficile à trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Empty
MessageSujet: Re: Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy   Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tessa (The Constant Nymph) de Margaret Kennedy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970-
Sauter vers: