Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Noces de faïence d'Elizabeth Taylor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Delicious silence



MessageSujet: Elizabeth Taylor    Mer 28 Sep - 12:23

Noces de faïence


L’action s’ouvre sur la révolte d’une jeune femme, qui vit dans une communauté chrétienne dirigée d’une main de fer par son grand-père. Le régime est totalitaire, les femmes sont des souillons taillables et corvéables.

Silencieuses, soumises et terrorisées. Ce n’est pourtant pas une secte, juste une famille qui refuse le monde moderne et vit totalement en autarcie dans l'Angleterre des années 60.

Cressy part donc et trouve un travail chez un antiquaire. Elle tente de naître à la vie, découvrant les restaurants, les voitures, l’altérité, sans se douter que le monde moderne, c’est aussi la duplicité derrière les sourires…

Parallèlement à cela, le roman se focalise sur une veille dame, Midge, qui vit avec un de ses fils et qu’on pourrait qualifier de lionne possessive. Le fils, David, est journaliste. Il voyage, travaille, court la prétentaine mais retrouve la chaleur du foyer maternel dès que possible. Sa mère se sent pourtant très seule, vieillissante et présente tous les signes d’une dépendance pathologique à son fils (qu’elle ne s’avoue pas).

David tombe amoureux de Cressy et là, l’éblouissant tissage de relations humaines commence. Entre Cressy, gentille, rêveuse et très naïve, David, tétanisé à la moindre responsabilité et Midge, très lucide sur l’ignorance de sa belle-fille arrièrée, il y a comme un fluide pernicieux.

Midge emprisonne les deux jeunes gens dans une vraie toile d’araignée, apparemment tissée de soie, mais aussi lourde qu’une chaîne de fer.

Ainsi, où est passée la force de Cressy ? Ce caractère altier qui a su braver l’interdit familial pour aussitôt tomber sous l’influence d’une belle-mère carnivore ?

Et David, divaguant entre une maîtresse usée et une jeune femme inadaptée ? Lui, cet esprit curieux et corrosif, devient comme un pantin entre les mains de ces bonnes femmes (poliment) déchaînées.

De quoi jaser sur l’éternelle adolescence masculine… Razz

Il y a tous les ingrédients qui plaisent au lecteur : subtilité (Midge cache bien son jeu !), hypocrisie, ironie.

On croit assister à une pièce de théâtre. On aimerait soulever les masques.

ET m’évoque à la fois Nancy Mitford et Jane Austen. L’écriture est très souple et la galerie de personnages pittoresques.


Un très bon moment.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noces de faïence d'Elizabeth Taylor   Mer 28 Sep - 12:32

Tina, j'ai déplacé ton sujet sur Elizabeth Taylor car il en existait déjà un. Wink

Merci pour ta présentation de Noces de faïence. Il me tarde de découvrir davantage l'univers de cet auteur. Je note ce roman sur ma liste! Smile
Revenir en haut Aller en bas
tina
Delicious silence



MessageSujet: Noces de faïence d'Elizabeth Taylor   Mer 28 Sep - 16:18

Ah merci !
Je trouvais ça bizarre aussi, de ne pas trouver le fil.

J'en ai un autre en attente : Angel.

Je crois bien que c'est son meilleur.


Il est étrange qu'elle ne soit pas plus connue que ça en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirên
Overbearing Master



MessageSujet: Re: Noces de faïence d'Elizabeth Taylor   Dim 17 Juil - 10:29

J'ai enfin terminé Noces de faïence, roman que je traîne péniblement depuis une semaine.... alors qu'il est très court. Je n'ai pas aimé: la lecture de la première partie, avant le mariage de Cressy et David fut longue et fastidieuse et la deuxième partie, bien que plus intéressante et dynamique, n'a pas soulevé un enthousiasme débordant de ma part.

J'ai trouvé que les personnages manquaient de développement pour comprendre véritablement leurs motivations et la transformation de Cressy, en récolte contre sa famille, qui devient soumise à Midge me semble quelque peu rapide ....

Une petite déception pour moi, c'est dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noces de faïence d'Elizabeth Taylor   Aujourd'hui à 13:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Noces de faïence d'Elizabeth Taylor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mrs Palfrey, Hotel Claremont d'Elizabeth Taylor : le roman et l'adaptation
» L'actrice elizabeth taylor se remarie pour la 9 eme fois
» Le Papier Tue-Mouches - Elizabeth Taylor
» Elizabeth Taylor
» RIP Elisabeth Taylor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Elizabeth Taylor-
Sauter vers: