Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shelbylee
Bookworm



MessageSujet: Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)   Dim 12 Jan - 16:34


La vie de Charles II d’Angleterre est présentée en quatre épisodes de 60 minutes de son exil à Anvers en 1658 à sa mort en 1685. Le sous-titre de la série est le pouvoir et la passion. Le réalisateur est Joe Wright.

Charles II (Rufus Sewell) revient en Angleterre suite à la mort de Cromwell. Il doit composer avec le Parlement avec qui il partage le pouvoir, condition essentielle de son retour. J’ai trouvé cette opposition très intéressante. Charles II voit cela comme une situation temporaire et un moyen d’obtenir des fonds. Cette opposition politique se double d’une opposition religieuse puisque les conflits entre catholiques et protestants sont toujours d’actualité, même au sein de la famille royale puisque Charles est protestant tandis que son frère James (futur James II/ Jacques II est catholique). Les parlementaires vont même aller jusqu'à tenter d'empêcher James d'hériter du trône.

Mais, la passion prend une part importante dans cette série et, comme beaucoup de séries historiques dernièrement, on a le droit à de trop nombreuses parties de jambes en l’air. Certes, Charles II est très connu pour ses conquêtes ainsi que pour le côté très libéré de sa cour mais cet aspect prend à mon avis beaucoup trop de place, pour pas grand-chose.

Même si je ne connais pas assez l’histoire de l’Angleterre pour juger de la fidélité de la série aux événements, il y a quand même certains aspects qui m’ont fait plus que tiquer. Tout d’abord, le personnage de la maîtresse du roi, lady Barbara Palmer, née Villiers, comtesse de Castlemaine (Helen McCrory) est présentée comme le sont souvent les maîtresses royales, c’est-à-dire comme étant une froide calculatrice qui contrôle tout ce qu’il se passe dans le lit de Charles II, qui menace de tuer son enfant si Charles ne le reconnaît pas, qui va jusqu’à coucher avec son fils (celui de Charles) pour le rendre jaloux et qui va jusqu’à goûter un cadavre espérant ainsi trouver un moyen d’accéder à la jeunesse éternelle (d’après ce que j’ai compris). Certains aspects sont sans doute véridiques (le côté calculateur), mais on voit bien une tendance à l’exagération et à la volonté de mettre en avant la légende noire. Par exemple, on voit Monsieur (frère de Louis XIV) violer sa femme Henriette d’Angleterre, puis on la voit être empoisonnée (hypothèse plus que décriée aujourd’hui).
J’ai aussi regretté que l’on passe un peu vite sur deux événements essentiels : la Grande peste et surtout le grand incendie de Londres en 1666 (sans doute par faute de moyens).


Mais, il y a tout de même des éléments qui rendent cette série digne d’intérêt. Tout d’abord, comme à son habitude, Joe Wright, nous offre une mise en scène soignée et de très jolis plans. Les costumes ont été très travaillés et sont magnifiques. Par exemple, la coiffure de la reine Catherine de Bragance semble directement sortie d’un tableau de Vélasquez. On peut aussi observer l’évolution de la mode : au départ, Charles a toujours sa chevelure naturelle, mais il va succomber à la mode des perruques et de la moustache.




J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont était présenté Charles II puisque malgré sa vie qui apparaît comme très dissolue, il va rester fidèle à certains de ses principes : il ne va jamais divorcer malgré le fait que sa femme soit devenue stérile et il protège son frère, catholique, et repousse la conspiration de son propre fils (bâtard, mais protestant), par respect de la dignité royale.


Le portrait de la reine Catherine de Bragance (Shirley Henderson) est très touchant. On sent bien toute la solitude qu’elle peut éprouver en arrivant dans un pays dont elle ne connaît pas la langue (c’est une très bonne idée de nous l’avoir présentée parlant en portugais sans sous-titre ce qui fait que nous ne la comprenons pas non plus). Elle est constamment humiliée par la présence des maîtresses royales, mais malgré cela, le roi lui témoigne quand même soutien et tendresse et ne l’a jamais abandonnée, même quand sa position a été fortement compromise vu qu’elle lui a pas donné d’héritier.

A noter qu'on retrouve les excellents Lestrade et Watson Rupert Graves (le duc de Buckingham, fils de celui que l'on voit chez Dumas) et Martin Freeman tout emperruqué...et évidemment excellents dans leurs rôles de conseillers du roi.  



Malgré quelques maladresses et un aspect un peu trop romancé, cette série vaut le coup d’œil pour sa mise en scène et le jeu de ses acteurs. De plus, elle permet de découvrir ce succinctement la période de la Restauration.

L'avez-vous vue ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm



MessageSujet: Re: Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)   Dim 12 Jan - 17:15

Je ne connais pas du tout cette mini-série mais ta présentation donne vraiment envie de la découvrir  Very Happy C'est une période de l'histoire anglaise que je ne connais pas du tout et puis le casting fait rêver : tous ces acteurs connus et talentueux dans le même period drama, c'est du bonheur !

Par contre, j'ai bloqué sur la coupe de cheveux de Shirley Henderson sur la photo que tu as posté  Shocked Outre que ce genre de perruque doit être hyper lourd, je me demande si on arrive à franchir les portes ou s'il faut appliquer la méthode "Louis de Funès dans La Folie des grandeurs"  lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm



MessageSujet: Re: Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)   Dim 12 Jan - 17:32

Les acteurs sont tous très bons. Je ne savais pas qui jouait dedans à part Rufus Sewell, j'ai donc eu de bonnes surprises.
Il y a même des français pour représenter la Cour de France (au moins c'est plus agréable que quand ce sont des anglais qui baragouinent en faisant croire qu'ils parlent la langue). On peut voir Mélanie Thierry et Cyrille Thouvenin(Monsieur). Par contre, je ne connais pas du tout celui qui jouait Louis XIV.

Je n'ai pas réussi à trouver la photographie en pied de cette scène mais en fait elle a toute un tas de personnes pour lui ouvrir le chemin et elle a ce type de robes tout en largeur. C'est impressionnant. Mais justement, on voit bien que ce n'est pas du tout la mode à la Cour d'Angleterre ce qui accentue le décalage (d'ailleurs on se moque d'elle) et elle adopte rapidement le style local.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm



MessageSujet: Re: Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)   Dim 12 Jan - 17:33

Rupert Graves et Martin Freeman ont l'air d'être écrasés par leurs perruques  Razz 

J'ai entendu parler de cette mini-série, mais sans en connaitre trop, donc merci à Shelbylee pour cette superbe présentation.  Smile 
Ayant vu il y a quelques temps une très bonne mini-série sur la triste fin de Charles Ier (The devil's whore), je vais voir si je peux me procurer ce period drama sur Charles II.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm



MessageSujet: Re: Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)   Dim 12 Jan - 17:41

Je compte bientôt voir The devil's whore  Very Happy 

Et sur la Restauration, j'attends de pied ferme le dvd d'un film que je viens de découvrir qui s'appelle Le don du roi avec un casting de rêve aussi : Robert Downey Jr, Sam Neill, David Thewlis, Polly Walker, Meg Ryan, Ian McKellen et Hugh Grant.
Je vous en reparlerai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)   Aujourd'hui à 19:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charles II : The Power and the Passion de Joe Wright (2003)
» Charles II, the power & the passion (BBC 2003)
» Cablecom modifie ses offres Fiber Power et nouveau logo UPC
» avis sur lipo Desire Power
» [Auteur] Royer Louis-Charles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Period dramas anglais-
Sauter vers: