Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 James Salter, l'Amérique à fleur de peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: James Salter, l'Amérique à fleur de peau   Mer 20 Nov - 9:46

Grâce à ma soeur (qui est généralement de très bon conseil), j'ai pu découvrir un auteur dont je suis immédiatement tombée amoureuse : James Salter. Dès la lecture des premiers mots de Un bonheur parfait, j'étais enthousiasmée :


Citation :
Nous filons sur le fleuve noir, aux bas-fonds lisses telle la pierre. Pas un bateau, pas un canot, pas le moindre éclat blanc. La surface se craquelle, traversée ppar le vent. L'estuaire est vaste, infini, les eaux saumâtres, bleuies par le froid. Le flot se trouble. Les oiseaux de mer planent et tournoient avant de disparaître. Rêve du passé, franchi en un éclair. Après les hauts-fonds, l'eau s'éclaircit, moins profonde, sur notre passage : barques tirées au sec pour l'hiver, embarcadères déserts. Ailés, comme les mouettes, nous nous élançons dans les airs, faisons volte-face.
Ce roman raconte l'histoire d'un couple Nedra et Viri. Ils vivent dans une maison pleine de charme, avec leurs deux fillettes. Elle est belle et élégante, parfaite maîtresse de maison, excellente hôtesse sachant créer l'ambiance douce et confortable propice aux confidences. Il est un excellent père et mari, un conteur de première catégorie qui fait surgir devant les yeux de ses filles les aventures du poney, de la tortue domestique.
Mais tant de perfection est-elle de ce monde ? Où est caché le vers dans ce fruit parfait ?

C'est un roman que j'ai trouvé merveilleux. C'est un livre sur la poursuite du bonheur, qui fuit dès qu'on essaie le saisir et s'enfuit de plus en plus loin. C'est un livre sur la vieillesse et la perte des illusions, sur ce qu'est une vie. C'est un livre qui débute là où se terminent les contes "Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants." : c'est quoi, vivre heureux ? Peut-on à 28 ans (âge de Nedra au début du roman) se dire que sa vie est finie, que plus rien ne méritera d'être raconté et que toute sa vie pourra être résumé par cet adjectif "Elle fut heureuse" ?

Je suis tombée sur cette interview de l'auteur dans Le Magasine Littéraire et je trouve ces mots très justes
Citation :
Les écrivains, pour la plupart, jugent le malheur plus intéressant que le bonheur. Mais tous les auteurs peuvent écrire des comédies, des tragédies… écrire sur le bonheur se révèle bien plus difficile, parce qu’il est insaisissable. A l’origine, je n’avais pas choisi de travailler sur le bonheur. Je voulais écrire à propos d’un couple que je connaissais très bien, autrefois. Non pas en dressant leur profil conjugal, ou en tirant leur portrait. Mais plutôt en rassemblant une série d’images signifiantes, les plus importantes, celles que le souvenir aurait gardées. Restituer la façon dont le passé apparaît à notre mémoire en créant un enchaînement d’images plus que des scènes complètes. Puis je suis tombé sur cette citation de Jean Renoir : « les seuls choses importantes d’une vie sont celle dont on se souvient. » Elle m’a conforté dans ma volonté. Et puis, plus tard… Vous savez, j’ai écrit ce livre sur ce couple dont je vous parlais. Quand le livre est sorti, ils étaient encore ensemble. Et quelques années après, ils ont divorcé. Elle est morte, il s’est remarié.
Connaissez-vous cet auteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: James Salter, l'Amérique à fleur de peau   Mer 20 Nov - 10:07

Quelle découverte Akina! Je ne connaissais pas du tout cet auteur mais j'ai terriblement envie de lire de roman maintenant Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: James Salter, l'Amérique à fleur de peau   Mer 20 Nov - 10:43

Même réaction que Summerday! Je ne connais pas mais comme ça à l'air bien!!sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: James Salter, l'Amérique à fleur de peau   Mer 20 Nov - 18:04

Ta présentation donne très envie, Akina sunny  J'ai toujours entendu beaucoup de bien de cet auteur, et de ce roman en particulier. Il me semble que mon père l'a, je pense le lui piquer à l'occasion Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: James Salter, l'Amérique à fleur de peau   Mar 23 Juin - 8:46

James Salter est décédé vendredi à l'âge de 90 ans. Je n'avais toujours pas découvert cet auteur malgré les avis très élogieux ici ou dans la presse mais je possède certains titres dans ma pàl et j'espère avoir l'occasion de le découvrir prochainement. Son dernier livre Et rien d'autre a été particulièrement salué par les critiques. Il n'aura publié que six romans en tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: James Salter, l'Amérique à fleur de peau   Sam 2 Jan - 20:48

J'ai récemment découvert le travail de James Salter par le biais de Et rien d'autre, mais j'ai été assez déçue. J'attendais autre chose, j'ai trouvé l'ensemble assez peu intéressant. Nous suivons le destin de Philip Bowman, depuis la fin de son engagement dans l'armée américaine pendant la seconde guerre mondiale, jusqu'à ses vieux jours. Philip est un homme qui va devenir éditeur et qui va s'éprendre de quelques femmes dans sa vie. Le résumé m'avait donné envie car il semblait évoquer un homme passionné alors que pour ma part je l'ai trouvé souvent insipide. Seules quelques rencontres ont rendu le récit de sa vie un peu plus énergique à mes yeux. Même la manière dont il parvient à son métier d'éditeur et la façon dont il le vit est assez peu enthousiasmante... Je n'ai pas trop compris l'engouement autour de ce roman. C'est toutefois bien écrit et certains passages sont bons et dénotent du reste, sinon l'ensemble raconte l'histoire d'un homme somme toute banal, sans relief la plupart du temps.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: James Salter, l'Amérique à fleur de peau   Sam 2 Jan - 21:48

Merci pour ton avis. Une collègue a eu elle aussi un avis plutôt mitigé sur ce roman. Je pense que si je devais découvrir cet auteur prochainement, je m'attaquerai plutôt à Un Bonheur parfait ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: James Salter, l'Amérique à fleur de peau   

Revenir en haut Aller en bas
 
James Salter, l'Amérique à fleur de peau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» James Salter, l'Amérique à fleur de peau
» Episode 16 - A Fleur de peau 1x16
» A FLEUR DE PEAU (Tome 2) FEVER de Maya Banks
» Casino Royale - James Bond 1967
» A FLEUR DE PEAU T3 FIRE de Maya Banks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: