Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 The Immigrant-James Gray

Aller en bas 
AuteurMessage
Constance
Bookworm
Constance


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeDim 13 Oct - 16:53

Le film sort le 27 Novembre,

The Immigrant-James Gray 21000610




Citation :
1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution.
L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l'espoir de jours meilleurs. Mais c'est sans compter sur la jalousie de Bruno...
J'ai pu voir ce film lors d'un festival, et le film m'a beaucoup plus dans l'ensemble.

Le spectateur est débarqué à Ellis Island, (on a droit aux vues plongeantes de J Gray, assez vertigineuses), cet espace de quarantaine ou transitait les émigrés d'Europe, en quête du fameux American Dream, un No Man's land ou James Gray déploie toutes les ficelles de son intrigue, à trois reprises le spectateur transitera dans cet espace en compagnie d'Ewa, trois moments clés de l'intrigue.

James Gray semble démarrer le film par cette percée dans l'Histoire, mais ce n'est que transitoire, par la suite, c'est le monde du spectacle et des bas fonds New Yorkais, il montre la survie  d'Ewa, jouée par Marion Cotillard, une jeune femme assez ignorante des choses de la vie, tiraillée par sa foi en Dieu et sa vie de prostituée, face à Bruno Weiss, personnage franchement ignoble et détestable.

James Gray fait dans la simplicité, pas de personnages complexes, pas de psychologie, le film avance, s'assombrit, jusqu'à l'arrivée du magicien Orlando, rôle assez éphémère de Jeremy Renner, (dommage) mais capital, une forme de trio amoureux, bien différent du Two Lovers, James Gray filme un drame, une tension, il prend son temps, dans ce film il est question de désespoir, de perte de la foi, de pardon, de ce sentiment d'être dans l'impasse et d'un "méchant", qui donne à la fin toute sa saveur.

J Phoenix est excellent. Pas vu les deux heures passées, je me suis laissée embarquer et cela a fonctionné à merveille pour moi.

Comptez vous allez voir ce film et qu'en avez vous pensé ???
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeDim 13 Oct - 17:16

Ton avis enthousiaste me donne encore plus envie de découvrir ce film. sunny  J'espère trouver le temps de le voir lors de sa série en salles. J'ai hâte de découvrir la prestation de Joaquin Phoenix, surtout que tu sembles conquise Wink 
 
J'en profite pour poster les affiches du film :
 
The Immigrant-James Gray Tumblr_muje7bUkm81r6oy43o1_500
 
The Immigrant-James Gray Tumblr_muj1w1gLr41ss5g3po2_500

_________________
The Immigrant-James Gray Edu10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeDim 13 Oct - 19:31

Ta présentation donne envie!! Je pense aller le voir lors de sa sortie en salles.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeLun 14 Oct - 17:32

A la sortie de la séance, les avis étaient partagés, sauf pour J Phoenix et Jérémie Renner, dont le rôle de magicien dans le film m'a semblé éphémère

Je pense qu'il y a quelques longueurs, je crois aussi que le message de ce film m'a touché quelque part, je ne m'y attendais pas.
Je ne suis pas fan de Marion Cotillard, son jeu est un peu spécial, elle apparait souvent en gros plan, cependant son rôle n'est pas facile à tenir.

Ca va, vous ne patienterez pas trop longtemps pour la sortie du film.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeDim 3 Nov - 15:34

J'aime beaucoup James Gray et Joachim Phoenix. J'irai voir ce film, même si a priori, le traitement très classique et la présence de Marion Cotillard ne me tentent pas plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeVen 29 Nov - 19:39

J'ai vu The Immigrant tout à l'heure et il m'a beaucoup plu. Je ne pense pas pouvoir dire qu'il s'agit du meilleur film de James Gray mais je me suis quand même laissée embarquer tout au long de ces deux heures. Comme toujours chez ce réalisateur, la mise en scène et la photographie sont très soignées, presque hypnotiques. Le film se présente comme un mélodrame intimiste, sobre et d'une simplicité assez envoûtantes. Peu ou pas d'explosion, ni de lyrisme exacerbé ici. James Gray privilégie la passion mêlée à la mélancolie, les sentiments refoulés. J'ai été impressionnée par la prestation de Marion Cotillard qui livre ici une prestation sobre et grâcieuse. Son personnage a tout de l'héroïne de tragédie mais elle joue avec délicatesse. Joaquin Phoenix m'a parue excellent (là, par contre, pas de surprise). Son personnage, empreint de noirceur, est complexe et fascinant. Il est à la fois pathétique et effrayant.
On pourrait peut-être reprocher au film son manque de souffle mais comme je ne suis pas très amatrice de mélodrames, j'ai apprécié sa simplicité et son aspect classique, élégant et froid.

_________________
The Immigrant-James Gray Edu10
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeVen 29 Nov - 19:41

Merci pour ton avis Emjy! Ce film me tente, je pense le voir dimanche. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeVen 29 Nov - 19:45

J'espère que tu l'apprécieras. Wink Le type assis à ma droite s'est endormi Razz

_________________
The Immigrant-James Gray Edu10
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeSam 30 Nov - 15:46

J'ai adoré ce film, il est magnifique et bouleversant The Immigrant-James Gray 312935 

C'est un film très différent de ce à quoi nous avait habitué James Gray mais je trouve qu'il se sort très bien dans un genre pas facile : l'histoire est tout de même assez sombre mais jamais glauque, et ce grâce à une ambiance très soignée et mélancolique (j'ai beaucoup aimé les décors, la lumière et la musique). J'ai parfois eu l'impression que l'image avait un petit "grain" qui fait qu'on se sent plongé dans le New York des années 1920.
L'histoire est très belle et très triste en même temps, et j'ai trouvé très intéressante la réflexion qui revient tout au long du film sur la rédemption, la culpabilité, l'espoir... Les personnages sont à l'image du film, sombres mais lumineux en même temps : Marion Cotillard est vraiment très bien dans ce film, elle m'a beaucoup émue et je l'ai trouvé très crédible dans son rôle de femme qui est prête à tous les sacrifices pour sa soeur. Le personnage de Joaquin Phoenix est très intéressant également car énormément complexe : c'est très difficile de le juger ou de deviner ce qu'il pense vraiment Ewa, et il livre lui-aussi une excellente prestation.

_________________
The Immigrant-James Gray Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeSam 30 Nov - 15:54

Merci pour vos avis les filles! J'irai sans doute le voir!
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeDim 1 Déc - 18:52

J'ai vu le film et j'ai aussi aimé. Ce ne sera pas un de mes films préférés de James Gray, et encore moins de l'année mais c'est un bon mélo. Les comédiens sont parfaits et la mise en scène très soignée. J'attendais un petit plus quand même, même si je ne saurais pas le définir. Quelque chose de plus puissant sans doute. L'une des séquences les plus réussies est pour moi celle du confessionnal. Le film atteint à ce moment-là quelque chose de très fort, à la fois dans les symboles véhiculés et dans le propos.
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeDim 1 Déc - 19:34

Summerday a écrit:
L'une des séquences les plus réussies est pour moi celle du confessionnal. Le film atteint à ce moment-là quelque chose de très fort, à la fois dans les symboles véhiculés et dans le propos.
J'ai adoré cette scène moi aussi, et pour les mêmes raisons que toi. J'aime aussi beaucoup celle de la veillée de Nouvel An sur Ellis Island : c'est une des rares scènes "joyeuses" du film et je trouve qu'elle dégage aussi beaucoup d'émotion.
Toutes les séquences à Ellis Island ont d'ailleurs un poids particulier car on se rend vraiment compte à quel point l'arrivée des émigrants aux Etats-Unis était hyper contrôlée et à mille lieux de l'image d'espoir et d'une vie meilleure pour les nouveaux arrivants. On a l'impression qu'ils étaient traités comme du bétail et de manière très déshumanisée, c'est presque éprouvant à regarder.

_________________
The Immigrant-James Gray Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeDim 1 Déc - 19:48

sandie a écrit:

Toutes les séquences à Ellis Island ont d'ailleurs un poids particulier car on se rend vraiment compte à quel point l'arrivée des émigrants aux Etats-Unis était hyper contrôlée et à mille lieux de l'image d'espoir et d'une vie meilleure pour les nouveaux arrivants. On a l'impression qu'ils étaient traités comme du bétail et de manière très déshumanisée, c'est presque éprouvant à regarder.
Sur ce sujet j'ai préféré le point de vue de Golden Door qui était plus précis et développé. Le film était très audacieux et poétique, mais n'avait pas le même message au demeurant. Sinon, la scène du spectacle à Ellis Island est aussi une de celles que j'ai préféré. En tout cas ce n'est pas le genre de mélo que j'aurais envie de revoir car je n'ai pas été très émue. C'est une belle leçon de cinéma mais qui ne m'a pas fait frissonner comme Two Lovers dont le sujet était pourtant plus banal.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeDim 1 Déc - 20:00

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis, Summerday.
Sinon, j'ai trouvé le plan final magnifique.

_________________
The Immigrant-James Gray Edu10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeLun 2 Déc - 9:08

Mon avis va un peu trancher avec les vôtres : je suis déçue par ce film, que je considère comme largement oubliable. Les films de James Gray ont d'habitude une force intrinsèque qui les rend hypnotisants ; pas celui-là.
Je vois quand même deux points positifs :
James Gray sait se servir d'une caméra et chaque plan est très bien filmé (même si de manière très très classique)
Marion Cotillard (et ça m'écorche la bouche de le dire Very Happy ) est excellente. C'est un rôle "à oscar", avec le jeu sur la langue, sur l'accent qui va avec. Elle est fine, joue dans la mesure, arrive à nous faire croire à son personnage et à lui donner une belle ampleur.

Pour le reste ...
Je suis désolée de le dire, mais j'ai trouvé Joaquin Phoenix fade et globalement assez médiocre. Pendant les 9/10èmes du film, il fait son boulot sans génie et sans envergure (et est complètement effacé par Cotillard). Et le dernier 10ème nous permet de retrouver l'acteur grotesque et surjouant qui m'avait déjà tant déplu dans The master. C'est de la (mauvaise) caricature de J. Phoenix.

Quant au scénario, je ne suis pas une grande amatrice de mélo, mais là, j'ai trouvé que ça allait trop loin dans les clichés. J'ai l'impression que rien ne nous est épargné, ni la pute au coeur pur qui permet la rédemption de l'homme mauvais, ni le triangle amoureux et familial, ni l'orpheline-qui-a-vu-ses-parents-tués-devant-elle, ni la grande relation fraternelle qui permet de survivre à tout, ni le méchant oncle... C'est comme Dickens, trop de bons sentiments ...
A la fin, je n'en pouvais plus d'entendre Ewa parler de sa soeur, Magda, qui est si malade et de qui elle ne veut pas s'écarter.

J'ai lu dans plusieurs critiques que ce film reprenait un des thèmes favoris de James Gray : la trahison du groupe, le groupe étant ici celui des Colombes et la trahison, celle d'Ewa qui tombe amoureuse d'Emil. Or, contrairement à ses autres films, le groupe est ici à peine esquissé, sa cohésion n'apparait nulle part, les colombes sont quasiment indiscernables les unes des autres. C'est d'abord et avant tout la relation entre Bruno et Ewa qui tient le film, et pas du tout l'aspect "groupe" qui aurait pu être intéressant.

Bref, déçue Sad
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeMar 3 Déc - 15:58

Je me retrouve assez dans l'avis d'Akina. Toutefois je serais moins dur qu'elle sur Joaquin Phoenix que je n'ai pas trouvé mauvais ni sans envergure. J'en ai en revanche un peu marre de le voir surjouer : je trouve qu'il "dégueule un peu ses tripes" à toutes les sauces et j'aime pas les tripes.

Ceci dit, le film est certes bien sous tout rapport mais au final je le trouve d'une grande vanité. Pourquoi faire ce film ? On l'a déjà vu et archi revu ! Je n'ai pas passé un mauvais moment mais je l'ai oublié aussi vite que je l'ai vu.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeMar 3 Déc - 21:38

Akina, je suis désolée que tu n'aies pas apprécié ce film. J'avoue que je ne lis pas toujours les critiques, avis commentaires de toute la presse ciné, juste celle de Télérama, je serai bien en peine de t'éclairer sur la thématique de la trahison du groupe.

Pour J Phoenix, je ne suis peut être pas critique sur son jeu car je trouve qu'on voit peu cet acteur. Sans les films de J Gray, on le verrait très peu.

Dans une interview pour Télérama, J Gray explique qu'il s'est inspiré de la vie de ses grands parents, immigrés polonais, qui n'ont jamais accepté ce déracinement. Il a visité très jeune Ellis Island et a été très marqué par cet endroit. Il souligne qu'il avait du mal avec l'attitude de ces grands parents, qui avait du mal à s'intégrer dans leur pays d'adoption, ce film tend également à jeter le voile sur l'American Dream. Cette touche personnelle explique peut être qu'il se soit aventuré sur un film au contenu un peu différent.

Il y a quelques temps, j'ai regardé un programme sur NY et ses différents quartiers sur Arte, vraiment très bien, il était question de l'importance des immigrés au sein de chaque quartier, et du point culturel des communauté implantée, de l'architecture, du port, des jardins.
Dans celui sur Manhattan, il était question des quartiers de l'East Side comme les quartiers des immigrés, débarqués fraichement d'Ellis Island, les rues, quelques immeubles d'origine, des commerces, que des habitants tentent à tout prix de protéger pour éviter qu'ils soient détruits pour des constructions plus modernes. Je n'ai pu m'empêcher de faire le parallèle avec ce film, les décors étaient reproduits à l'identique, à mon avis le film est très bien documenté sur le sujet...

En tout cas, j'ai très envie de revoir La Nuit nous appartient.



Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitimeMer 4 Déc - 11:08

Je suis certaine que la documentation du film est parfaite. Les rues et les intérieurs font plus vrais que nature. Je trouve juste que le film manque de souffle, que je trouvais dans ses autres films.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Immigrant-James Gray Empty
MessageSujet: Re: The Immigrant-James Gray   The Immigrant-James Gray Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
The Immigrant-James Gray
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Cinéma américain :: Le cinéma contemporain-
Sauter vers: