Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Le tueur à la cravate

Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeMer 17 Fév - 13:25

Un autre tout nouveau roman de MA Murail sort le 7 mai prochain, cette fois chez Médium ! Le tueur à la cravate Icon_bounce Le tueur à la cravate Icon_sunny

Le tueur à la cravate E121276

Citation :

Grâce à quelques clics et une adresse mail bidon, Ruth Cassel a pu s’inscrire sur le site perdu-de-vue.com et y déposer une vieille photo de classe en noir et blanc trouvée dans les affaires de son père. La manip n’a qu’un seul but : l’aider à différencier les deux blondes aux yeux noisette sur la photo, Marie-Ève et Ève-Marie, respectivement la mère de Ruth et sa soeur jumelle, décédées à vingt ans d’intervalle.
Très vite, comme s’ils avaient attendu ce signal, des anciens de la terminale S3 se manifestent. L’ex-beau gosse de la classe, une prof de philo à la retraite, une copine des jumelles et, en prime, un grand-père dont Ruth ne soupçonnait pas l’existence, s’empressent de répondre. Tout pourrait s’arrêter là… Mais la photo de classe a réveillé de terribles souvenirs. Les e-mails évoquent un meurtre commis l’année de la terminale, celui d’Ève-Marie. Ils parlent d’un étrangleur récidiviste, le tueur à la cravate. Bien plus effrayant, ils mettent en cause l’une des personnes que Ruth aime le plus au monde, son propre père, Martin Cassel…

Un polar, donc Le tueur à la cravate Icon_wink ...

_________________
Le tueur à la cravate Mai11
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
JO


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeMer 17 Fév - 21:56

Je ne savais pas et tout cela me réjouis beaucoup ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeJeu 18 Fév - 14:44

cheers C'est une nouvelle fantastique!!!
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeJeu 18 Fév - 20:16

Le petit synopsis donne vraiment envie Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeVen 19 Fév - 18:28

Merci pour la présentation!!
Le résumé donne envie de lire le livre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeMer 3 Mar - 9:57

Arch, en mai? Ma bibliothécaire m'a donné de faux espoirs: samedi, elle m'a annoncé avoir vu dans une revue spécialisée une critique du nouveau Marie-Aude Murail. C'est une revue pour le mois de mars, et elle m'a dit qu'il était mis "déjà publié" sur la revue... Du coup, je pensais aller l'acheter aujourd'hui (chose que je ne pourrai pas faire, je viens de me faire un lumbago... Sad ). Je suis en train de croiser les doigts en espérant que la sortie en Belgique est bien en mars (ben quoi, on ne sait jamais) et vais essayer d'envoyer un 'tit mail à ma librairie pour qu'ils m'en disent plus.


Dernière édition par Cachou le Mer 3 Mar - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeMer 3 Mar - 10:00

Je croise les doigts pour toi, Cachou !

Et soigne bien ton lumbago !

_________________
Le tueur à la cravate Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeMer 16 Juin - 19:09

J'ai lu (ou plutôt devrais-je dire littéralement dévoré) ce roman ces deux derniers jours. Sans surprise, je suis très enthousiaste ! Le tueur à la cravate 312935
Je ne lis presque jamais de romans policiers mais quand j'ai su que Marie-Aude Murail allait en sortir un, je savais déjà que j'allais m'y intéresser de très près. Je crois que cette femme peut me faire lire n'importequoi ! Le tueur à la cravate Icon_razz
Dans ce roman aux allures de "polar familial", on retrouve très bien sa patte, ce qui fait d'elle une romancière si attachante. Le roman est incroyablement humain. Ce qui nous importe dans cette histoire, ce n'est pas tant la résolution de l'intrigue que le devenir de ses protagonistes. Une fois encore, l'auteur réussit à brosser des portraits pour le moins saisissants. Le personnage de Martin Cassel, le père, en est je crois l'exemple le plus probant. Il est le centre de l'histoire, celui par qui tout arrive ou presque et il est juste génial. Marie-Aude Murail sait définitivement créer des personnages charismatiques ! Autour de lui, gravitent une quantité de protagonistes intrigants et attachants, à commencer par les filles du Monsieur, ou encore la baby-sitter Lou ou le lieutenant Kim.
Derrière Le Tueur à la cravate, on sent un esprit en ébulition et également un vrai travail de documentation. Le roman surfe sur la vague djeuns mais il le fait sans aucun opportunisme et avec brio. Tout y passe ou presque : Facebook, SMS, sites de rencontre etc. Et on y trouve même une référence à Twilight !
Le roman est sombre (mais on s'en doutait après tout, il s'agit quand même de meurtres), mais aussi profondément humain, servi par une plume d'une finesse et d'une drôlerie enthousiasmantes.
A noter que le texte est suivi des "coulisses", une sorte de journal de bord de l'auteur dans lequel on suit la création de ce roman ainsi que quelques petites anecdotes très sympathiques. Le tueur à la cravate Icon_wink

Peut-être pas le meilleur roman de MA Murail mais tout de même un très bon cru ! Le tueur à la cravate Icon_sunny

_________________
Le tueur à la cravate Mai11
Revenir en haut Aller en bas
JainaXF
Locataire de Netherfield
JainaXF


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeMer 16 Juin - 21:14

Ca donne très envie tout ça ! bounce

Je vais essayer de l'acheter dès que possible (si possible d'occase, mais vu sa date de sortie ... Rolling Eyes ) ! Very Happy
Emjy, tu as lu la série des Nils Hazard ? Il s'agit aussi de romans policier jeunesse, mais, une fois encore, ils sont très sympa et les personnages récureents très attachants ! Il y a beaucoup d'humour (parfois noir) dans cette série ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
JO


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeDim 21 Nov - 21:21

Ma collègue m'a ramené Le tueur à la cravate vendredi et je l'ai dévoré... Au bout de 30 pages, j'étais complètement prise dedans sans espoir de faire durer le livre au-delà du week-end !

Comme Emjy, j'ai beaucoup aimé le personnage de Martin Cassel auquel on ne peut que s'attacher petit à petit même si les premiers chapitres ne le présentent pas sous un jour forcément idyllique Wink De manière générale, tous les personnages sont saississants de réalisme, je me demande toujours comme fait Marie-Aude Murail pour se mettre aussi parfaitement dans la peau de tous ces personnages si différents.
Pour ma part, j'ai eu beaucoup de peine pour le personnage d'Alice... ahlala, la pauvre, toute cette solitude...

Même si on est en plein dans le polar à tueur en série (et le suspense est de qualité Wink), on retrouve la petite patte humoristique de Marie-Aude au détour de quelques répliques absolument jubilatoires... par exemple quand Martin dit "je ne veux pas de veau d'or au milieu de mon salon" ou encore lorsque Ruth est chez la psy, j'ai adoré les interprétations de la psy, c'était juste trop bon Very Happy

J'ai beaucoup aimé aussi la suite du livre avec le journal... On voit naître les personnages, surtout celui de la famille Cassel et c'est surprenant.

Un livre que je vous conseille bien entendu Le tueur à la cravate 744240
Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeSam 1 Jan - 18:43

J’aime les polars et j’aime Marie-Aude Murail. Je me devais d’aimer Le Tueur à la Cravate. Si ce n’est pas, à mon avis, son meilleur roman, on a droit tout de même à une très bonne histoire policière. Les personnages, comme d’habitude chez cette auteure, sont très bien croqués et réalistes. Les relations entre le père et ses filles sont brillamment mises en place et les dialogues font mouche. Dans ce livre, j’ai surtout été séduite par la place qu’occupe Internet dans notre quotidien : comment renouer des contacts, entretenir un lien social via le virtuel, comment se faire passer pour quelqu’un d’autre et constater les conséquences incroyables que cela peut avoir… Si j’ai cependant trouvé que le dénouement était un peu prévisible, Le Tueur à la Cravate reste un bon polar adolescent, solide et efficace.

Mais ce qui m’a surtout plu dans ce livre, c’est le carnet de bord que Marie-Aude Murail a tenu pendant quelques mois et qu’elle nous livre à la fin. Quand on a soi-même des désirs d’écriture, il est toujours intéressant de découvrir les doutes, les errements, les tribulations d’un auteur qu’on apprécie. Non, un livre ne s’écrit pas en un tour de main, les incertitudes de Marie-Aude Murail (pourtant auteure reconnue dans son domaine !) en sont la preuve vivante. Un très beau témoignage sur les affres de la création. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeDim 25 Aoû - 16:22

J'ai moi aussi dévoré en deux jours ce roman de Marie-Aude Murail et j'ai beaucoup apprécié ma lecture même si mon avis est légèrement différent des vôtres.

J'avais déjà lu les romans policiers de Marie-Aude Murail comme les deux premiers tomes de la série des Nils Hazard que j'adore (Dinky rouge sang et l'assassin est au collège). Je pensais trouver quelque chose un peu dans la même veine ici. On peut dire que je me suis gentiment plantée. L'humour et la légèreté de Nils Hazard a complètement disparu dans Le tueur à la cravate pour laisser la place à un récit implacable et presque froid. Dès les premières pages, le lecteur est saisi par l'atmosphère lourde qui se dégage des fameuses photos que déterre Ruth, la fille aînée de Martin Cassel. Ce roman, édité dans la collection médium de l’École des Loisirs, aurait très bien pu être un roman pour adulte bien que l'héroïne, qui nous fait vivre l'histoire à travers ses doutes et ses émotions, soit une ado un peu perdue de quatorze ans qui éprouve un amour sans borne pour sa petite sœur Bethsabée et des sentiments confus pour son père. Les thèmes (comme toujours avec Marie-Aude Murail, plusieurs thématiques s'entrecroisent jusqu'à former un tout) sont noirs et pesants et vous serrent souvent les tripes.

Au centre de ce roman, un meurtre et des passions vieilles de vingt ans qui vont refaire surfasse et bouleverser la vie de la famille Cassel. Au-delà de l'intrigue policière en soit qui est à mon sens secondaire, c'est surtout l'humain qui est à la fois glaçant et prenant dans Le Tueur à la cravate. Les personnages sont tous marquants, vraiment tous parce qu'ils sont à mon sens radicalement humains. Le "héros" n'est pas particulièrement attachant et le reste jusqu'au bout. Il n'y a pas de changement de personnalité, les secrets levés bougent des sentiments extrêmement profonds qui effleurent la surface que très légèrement. C'est une dimension que j'ai adoré. Marie-Aude Murail ne cherche pas à rendre les personnages attachants ni gentils, ils se contentent d'être, c'est tout. Dans un roman policier, cette technique est, je trouve, payante. Le côté froid et détaché du Tueur à la cravate lui donne un certain cachet au sein de la littérature policière pour la jeunesse. Comme d'habitude l'auteure ne prend pas ses lecteurs pour des incapables. Elle apporte une histoire difficile mais honnête, qui fait réfléchir.

Ici il est surtout question d'amour,
Spoiler:
 
. C'est la seconde dimension qui m'a véritablement fascinée. Ce roman entier tourne autour de l'amour de la version la plus pure à la version la plus pervertie. L'auteure évite tout le voyeurisme qu'un roman pour adulte aurait pu déverser, elle écrit avec tact mais sans périphrase inutile: un adolescent peut comprendre le propos, thank you very much.

Au-delà du crime donc, des personnages. Martin Cassel tout d'abord,
Spoiler:
 

Ruth, la fille aînée,
Spoiler:
 
C'est un personnage que j'ai farouchement aimé dans Le Tueur à la cravate et pourtant nous sommes loin des ado farfelus et uniques que j'aime habituellement dans les romans de Marie-Aude Murail et Malika Ferdjoukh mais ici Ruth a su me toucher. Son abnégation, sa hargne sans doute.

Bethsabée est adorable, c'est l'un de ses personnages de gamines muraillesque qui font tout le sel de ses romans et Bethsie n'échappe pas à la règle. C'est l'enfant/la nièce qu'on aimerait avoir, vive, drôle, maligne et mignonne un vrai rayon de soleil.

René Lechemin est touchant à sa façon. Père éploré, qui a perdu le contact avec sa deuxième fille, celle qui avait eu l'audace d'épouser l'assassin de sa sœur jumelle, il est complètement partagé entre sa haine de Cassel et l'envie de retrouver à travers ses petites-filles, son Eve-Marie perdue. Là encore, il y a un charme désuet qui se dégage de ce personnage grâce à Suzanne Parmentier, la prof de philo qui veut sortir son vieux voisin de cette prison qu'il s'est construit, année après année. Lou Belhomme est une jeune femme authentique, pas très intelligente mais humaine avec ses bons et ses moins bons côtés comme Deborah, l'amie de Ruth. Lou, c'est une fille que l'on peut croiser tous les jours dans la rue et c'est peut-être le plus dur à supporter dans ce roman, c'est que tous ces gens peuvent exister que leurs histoires peuvent être racontées. Guy Dampierre, c'est le beau gosse du lycée que ne s'est jamais remis de la mort de celle qu'il aimait et qui vit bloqué dans le passé, incapable de tourner la page. Alice aussi, comme la quasi-totalité des adultes de ce roman, est bloquée dans le passé avec un désir de prendre sa revanche sur la vie, sur ce qu'elle aurait dû avoir. Elle est agaçante par sa gaieté complètement en décalage avec le contexte grave de la situation qui se créée autour d'elle.
Le lieutenant Kim enfin, un peu lente à la comprennette mais finalement perspicace et lucide. On finit par prendre son parti, c'est un bon flic à l'opposé du brigadier Dupuis, type qui n'a rien compris à la façon de mener une enquête.

Il y a cependant une chose qui m'a profondément perturbée à la lecture du Tueur à la cravate, même si je suppose que c'était voulu par Marie-Aude Murail.
Spoiler:
 

Enfin, ce qui m'a complètement fascinée dans Le Tueur à la cravate est le carnet de bord que Marie-Aude Murail a écrit sur une année, entre la fin de Malo, fils de voleur et la sortie du tueur à la cravate. Ce carnet est hallucinant, il nous en apprend finalement plus sur Marie-Aude Murail la femme que sur Marie-Aude Murail l'auteure. On voit les idées germer dans sa tête, ses informations, ses inspirations, ce qu'elle rejette, ses tâtonnements etc. On voit le roman prendre forme, on sent des inspirations mineures qui vont parcourir presque en silence le thriller. Ce carnet de bord nous donne la possibilité aussi de rencontrer Marie-Aude, d'une façon plus intime et plus franche qu'une interview. J'ai beaucoup aimé ses réflexions personnelles sur la société ou sa découverte presque hallucinée du monde d'internet, des blogs (tendance journaux intimes), et des codes cette société virtuelle.
Elle engrange une impressionnante quantité d'informations sur le monde grec par exemple et fini par dire qu'elle ne retient rien au-delà de l'utile. Or, elle met dans son journal intime un nombre pharamineux de références culturelles (cinématographique et littéraire). Si Madame Murail, vous êtes cultivée.

Le Tueur à la cravate est donc un excellent roman policier à mettre entre toutes les mains et pas seulement celles des adolescents.
Revenir en haut Aller en bas
Maribel
Byronic Hero
Maribel


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeMer 23 Oct - 22:38

J'ai enfin sorti le livre le ma pàl! Mon troisième de MA Murail.

J'ai beaucoup aimé, surtout les personnages, incroyablement vivants, de même que leurs questionnements et aspirations, tous autant crédibles. La vie, ses déceptions, ses bonheurs, y sont finement représentés.

Pour le côté polar, par contre, j'avais dès le début deviné. J'aurais aimé que l'auteure sème un peu plus de fausses pistes. Mais bon, il reste un livre jeunesse et comme d'autres ont dit, on sent que le polar n'est pas l'attrait principal du roman. Là-dessus, MA Murail a réussi à mettre de l'avant la psychologie des personnages et n'est pas tombée dans la « futilité », un mot qu'elle emploie dans son journal de bord pour décrire ce à quoi ce genre ce résume trop souvent.

Le journal de bord était fascinant, autant pour découvrir les coulisses d'un roman que pour découvrir les pensées de l'auteure. Je n'aurais pas pensé qu'elle s'inspirait autant de ce qui l'entoure.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
kary
Locataire de Netherfield
kary


Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitimeMer 5 Juil - 22:17

J'ai lu ce roman il y a quelques mois et j'avais oublié d'en parler mais je l'ai lu en 2-3 jours, et que dire à part que j'ai adoré !! C'est typiquement le genre de roman qui réunit tout ce que j'aime ! Pour le moment je pense que c'est mon roman préféré de MA Murail (même si je n'en ai pas lu beaucoup).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le tueur à la cravate Empty
MessageSujet: Re: Le tueur à la cravate   Le tueur à la cravate Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tueur à la cravate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CLAIRE FAVIAN : LE TUEUR INTIME
» (Coll) Western noir ( Le Condor)
» Eden en tenues OOAK... façon mylène farmer dans dernier post
» Tchar le tueur d'orcs
» Wip Kitty Hasslefree + tueur nain GW + commande socle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française jeunesse :: Ecole des Loisirs :: Marie-Aude Murail-
Sauter vers: