Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst

Aller en bas 
AuteurMessage
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Ven 30 Aoû - 11:54

Parmi les romans de la rentrée j'ai repéré L'enfant de l'étranger d'Alan Hollinghurst, dont voici le résumé éditeur :

Citation :
« Elle fut déconcertée par la voix de Cecil, une voix qui parut s'approprier très vite et très résolument leur jardin, leur maison et le week-end à venir, une voix nerveuse, prompte, semblait-il, à proclamer qu'elle se moquait de qui l'entendait, une voix dont les intonations étaient teintées en outre d'un brin de moquerie et de la certitude de sa supériorité. »

Tout commence en 1913, dans le jardin d’une maison de campagne anglaise, lorsque le timide George Sawle invite pour le week-end son camarade de Cambridge : l’aristocratique, énigmatique et capricieux Cecil Valance. Ces jours dans la maison familiale et le poème qu’ils inspirent à Cecil vont changer leur destin. Et plus encore celui de Daphné, la jeune sœur de George. En ce printemps où rien n’annonce encore les proches bouleversements de l’Histoire, un pacte se noue secrètement entre ces trois personnages, point de départ d’une fresque saisissante à travers le siècle et les vestiges du temps, par l’un des plus grands romanciers anglais contemporains, Alan Hollinghurst, lauréat du Booker Prize en 2005 pour La Ligne de beauté.


Les critiques sont élogieuses et me donnent envie de découvrir très vite cet auteur. Le connaissez-vous? Qu'en dites-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Ven 30 Aoû - 12:35

J'ai lu La Ligne de Beauté de cet auteur. J'avais bien aimé ... Il existe aussi une mini-série BBC avec Dan Stevens et Hayley Hatwell qui apparemment est excellente.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Ven 30 Aoû - 12:44

J'avais déjà ajouté le roman La ligne de beauté à ma pàl virtuelle, et grâce à toi j'y ajoute aussi cette adaptation. Very Happy  Je ne suis pourtant pas fan de Dan Stevens mais savoir Hayley Hatwell au casting m'encourage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Ven 30 Aoû - 22:26

Ça m'a l'air bien tentant tout ça!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Mer 28 Jan - 13:03

Il est sorti en poche le 2 janvier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Mer 28 Jan - 19:18

Oui, je l'ai acheté vraiment pas convaincue pas du tout car il me semble qu'il n'avait pas remporté l'adhésion de ses lecteurs, je trouve que c'est un pavé, je ne sais pas si je vais le démarrer de suite, d'autant plus que je suis plongée dans un période classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Mar 29 Déc - 10:16

J’ai récemment lu L’enfant de l’étranger et je dois dire que ce ne fut pas une lecture facile mais elle m’apparaît après-coup très intéressante et riche d’enseignement, de plus même si le récit était parfois ardu j’avais du mal à lâcher ce pavé de plus de 700 pages. J’avais été attirée par le résumé de cette histoire nous promettant l’arrivée d’un jeune poète dans une belle demeure anglaise au début du 20e siècle. Nous avons en effet tout cela, mais c’est en réalité plus complexe.

En 1913 George Sawle invite son camarade de Cambridge, Cecil Valance, à passer quelques jours dans la maison familiale des Deux Arpents. Cecil, un jeune poète aristocrate, va éblouir toute la famille, surtout la jeune soeur Daphné qui va s’enticher de lui, séduisant jusqu’aux domestiques de la maison. Pourtant, si George invite cet ami c’est aussi parce qu’il est son amant, mais ce détail demeure évidemment secret. Cecil quittera la famille en offrant à Daphné un poème intitulé « Les deux Arpents » qui deviendra l’un de ses plus célèbres, une fois qu’il aura acquis une certaine renommée. La première partie du roman s’arrête là et la narration propose alors une ellipse de plusieurs décennies, ce qui sera le cas pour chaque nouvelle partie, nous amenant de 1913 jusqu’à 2008 en fin d’ouvrage. J’avoue que j’ai eu du mal avec ces transitions abruptes car nous n’avons généralement pas d’indications temporelles immédiates alors il faut bien quelques pages pour comprendre ce nouveau décor et la façon dont le récit se déroule devant nous.

Dans cette deuxième partie nous sommes après la première guerre mondiale et nous comprenons que Cecil est mort au front, en France. Churchill a imprimé à jamais son nom dans l’histoire de la poésie britannique en citant quelques vers du poème « Les deux arpents » et la famille Sawle et Valance est réunie afin de répondre aux questions d’un écrivain désirant publier une biographie sur le poète. Entre temps les deux familles ont été liées par le mariage car Daphné a épousé Dudley, le frère de Cecil et ils ont eu deux enfants. George, devenu universitaire a épousé Madeleine et les Sawle ont perdu leur frère aîné également à la guerre. Très vite le lecteur comprend que ce qui est en jeu c’est la question de la mémoire, de la vérité et la manière dont le portrait d’un homme va évoluer au fil du temps. Les mœurs de l’époque interdisent encore de délivrer tous les secrets de Cecil. Plus tard ce sont de jeunes écrivains d’une autre génération qui vont s’intéresser à cette figure, Paul Bryant et Peter Rowe, qui ont appris ses poèmes à l’école lorsque son travail était entré parmi les classiques. La figure de Paul Bryant est intéressante car ce jeune banquier d’origine modeste qui n’a pas été à l’université va s’attacher avec ténacité à élucider le mystère Valance, interrogeant au fil des années toutes les figures encore en vie qui l’ont côtoyé de près ou de loin. Apparaissant d’abord naïf, le lecteur découvrira que Paul Bryant est en réalité plus féroce qu’il ne le prétend et qu’il a pu mentir sur ses origines.

Le mensonge et la multiplicité des points de vue est le coeur de ce récit, où l’auteur propose des éclairages nouveaux sur  les mêmes évènements du début du 20e siècle. Et parce que les mémoires s’estompent, que les gens vieillissent et accumulent regrets et désir de révélations, on peine à faire la part des choses entre toutes les rumeurs. C’est ce qui rend ce livre si intéressant au final. On se rend compte qu’à partir d’un seul évènement, la mystification se met rapidement en place et que le portrait du poète est d’autant plus flou qu’il est entouré de nombreux secrets liés à sa sexualité et à ses rencontres. Allan Hollinghurst nous montre patiemment la construction d’une légende à travers ce récit labyrinthique. En réalité le lecteur ne rencontre Cécil Valance que le temps de quelques pages, mais il passionnera des générations entières et son portrait semble de plus en plus flou au fur et à mesure que les biographes s’en emparent. D’un côté, le hasard (cette citation de Churchill) et le travail d’encensement de sa mère ont permis de le faire connaître au grand public et en même temps ceux qui l’ont connu ont tenté de cacher ses secrets durant des décennies.

Une histoire intéressante bien qu’elle puisse ne pas séduire de prime abord. Certains ont-ils lu ce roman également depuis sa parution ? Il est désormais disponible en poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Mar 29 Déc - 13:37

C'est la première fois que j'en lis du bien !
J'avais renoncé à l'acheter car j'avais lu beaucoup d'avis négatifs, mais si je le trouve d'occasion, je me laisserai tenter car ce que tu écris m'intrigue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Mar 29 Déc - 14:23

En effet, ce que tu en dis est très tentant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Mar 29 Déc - 17:22

J'avoue, ce fut une lecture souvent frustrante car l'auteur se joue beaucoup de son lecteur, on croit certaines choses réelles, et il les met en doute plusieurs chapitres plus loin, sans compter qu'il laisse volontairement beaucoup d'ombres dans ce portrait, et des choses irrésolues jusqu'au bout. C'est une lecture qui bouscule et ne laisse pas indifférent mais malgré tout cette histoire m'a plu. Il ne faut pas entrer dans ce récit en se disant qu'on va suivre un mystère, tel un thriller, ou une histoire de mœurs. Et en même temps je pense que le fait d'être totalement surpris par la narration fait partie du jeu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Mar 29 Déc - 22:03

Je comprends, mais cette complexité m'attire et comme je suis prévenue en plus, je pense que je le découvrirai en 2016 Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   Lun 3 Déc - 19:28

Je viens de terminer Le cas Sparsholt du même auteur, j’ai adoré.

Je pense lire celui ci sous peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst
» Alan HOLLINGHURST (Royaume-Uni)
» Piñata / pignata anniversaire enfant
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» UN poeme pour un enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1970 à nos jours-
Sauter vers: