Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Jeff Nichols, le nouveau surdoué du cinéma américain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akina
Bookworm



MessageSujet: Jeff Nichols, le nouveau surdoué du cinéma américain ?   Mer 15 Mai - 17:40

Jeff Nichols est un réalisateur américain né en 1978. Il n'a pour l'instant tourné que trois films, mais chacun d'entre eux a été salué par la critique et, pour les deux derniers, le public. Les trois mettent en scène Michael Shannon, son acteur fétiche, et se déroulent dans le sud des Etats-Unis. Ce choix assez particulier le font parfois considérer comme étant dans la lignée de Mark Twain - une filiation que son dernier film, Mud, ne fait rien pour renier. Il est aussi fréquemment comparé à Terrence Malick.

En 2007, il tourne en 3 semaines son premier film Shotgun Stories.
Citation :
Dans une petite ville du sud de l'Arkansas, trois frères âgés d'une vingtaine d'années n'ont plus aucun contact avec leur père depuis qu'il les a abandonnés. Il s'est remarié et a eu d'autres enfants. Quand il meurt, les conflits étouffés depuis des années éclatent entre les demi-frères, déclenchant une spirale de violence mortelle.
La critique est unanimement excellente, mais je ne me rappelle pas avoir entendu parler de ce film à l'époque.


C'est Take Shelter qui m'a permis de découvrir ce réalisateur, en 2011.
Citation :
Curtis LaForche mène une vie paisible avec sa femme et sa fille quand il devient sujet à de violents cauchemars. La menace d'une tornade l'obsède. Des visions apocalyptiques envahissent peu à peu son esprit. Son comportement inexplicable fragilise son couple et provoque l'incompréhension de ses proches. Rien ne peut en effet vaincre la terreur qui l'habite...
J'ai été fascinée par le scénario, qui jamais ne tranche, mais suggère tantôt que Curtis est fou, tantôt que l'apocalypse est sur le chemin. La dernière scène est sans doute une des meilleures fins de film que j'ai jamais vues.
Le film est surtout porté par ses acteurs, Michael Shannon en tête, qui oscille entre la bonté sereine et paternelle, et une psychose angoissante. Mais Jessica Chastaing, qui joue sa femme, terriblement destabilisée par les visions qui assaillent l'homme qu'elle aime envers et contre tout, est également magnifique.

Mud est, je pense, la consécration, puisque le film a été distribué dans 355 salles et a fait près de 200 000 entrées.
Citation :
Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent lors d’une de leurs escapades quotidiennes, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississipi. C’est Mud : un serpent tatoué sur le bras, un flingue et une chemise porte-bonheur. Mud, c’est aussi un homme qui croit en l’amour, une croyance à laquelle Ellis a désespérément besoin de se raccrocher pour tenter d’oublier les tensions quotidiennes entre ses parents. Très vite, Mud met les deux adolescents à contribution pour réparer un bateau qui lui permettra de quitter l’île. Difficile cependant pour les garçons de déceler le vrai du faux dans les paroles de Mud. A-t-il vraiment tué un homme, est-il poursuivi par la justice, par des chasseurs de primes ? Et qui est donc cette fille mystérieuse qui vient de débarquer dans leur petite ville de l’Arkansas ?
Ce film restera dans mes annales de 2013 comme un des meilleurs films de l'année. Si le scénario est assez linéaire, la caméra, la mise en scène, la manière dont est filmée la nature, le fleuve, les êtres qui vivent sur ses bords, est extraordinaire. Encore une fois, les acteurs sont tous excellents, à commencer par les deux gamins, Ellis et Neckbone. Plus qu'un film d'amour, qu'une enquête ou qu'un thriller, c'est un 'film d'apprentissage', où deux enfants innocents et naïfs ouvrent les yeux sur le monde des adultes, et les difficultés dans lesquels les 'grands' essaient de ne pas s'embourber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jeff Nichols, le nouveau surdoué du cinéma américain ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeff Nichols, le nouveau surdoué du cinéma américain ?
» Shotgun Stories, de Jeff Nichols
» Mud - Jeff Nichols
» Mud de Jeff Nichols
» Rebecca bientôt à nouveau adapté au cinéma ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Cinéma américain :: Les réalisateurs américains-
Sauter vers: