Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mar 14 Mai - 18:52

Grâce à l'Ecole des Loisirs, j'ai réussi à contacter l'auteur Fanny Chiarello qui a gentiment accepté de se prêter à un jeu de questions-réponses ! cheers Elle va donc accorder une petite interview écrite aux membres de Whoopsy Daisy. Si vous voulez participer et lui poser une ou plusieurs questions sur son travail, il vous suffit de me les envoyer par mp d'ici 10 jours. Je les lui transmettrai. Je ferai ensuite un copié-collé de ses réponses dès que je les recevrai.



Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, je vous conseille d'aller jeter un oeil au topic consacré à son dernier roman pour adultes, Une Faiblesse de Carlotta Delmont, ici Arrow ou encore à celui consacré à ses 2 romans parus chez L'Ecole des Loisirs, Holden mon frère et Prends garde à toi, ici Arrow



Voilà, j'espère que cette bonne nouvelle fera plaisir à ses lecteurs et donnera envie à celles et ceux qui n'ont pas encore fait sa connaissance de la découvrir ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Woodhouse
Mad Hatter
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 15 Mai - 6:46

"une faiblesse..." me rappelle quelque chose, j'ai dû voir ce livre chez ma maman....
je n'ai pas encore lu cet auteur... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 15 Mai - 7:03

C'est une très bonne idée et une belle opportunité d'échange avec un auteur. Malheureusement je ne connais pas encore ses romans non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 15 Mai - 14:58

Oui c'est une bonne idée, Emjy

J'ai toujours La faiblesse de Carlotta Belmont en attente de lecture et Holden également, ce qui m'a attiré chez cette auteure lors de l'émission de La Grande librairie c'est sa spontanéité, sa gaieté et elle n'affichait pas ce coté écrivain trop sérieuse, et ses origines Lilloises, là je reconnais ma totale subjectivité Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 15 Mai - 18:13

Je t'envoie mes questions tout de suite!! Même si ce n'est pas très original....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 15 Mai - 19:04

@ Constance et Summerday : contente que cette idée vous plaise ! Wink

@ Miss Virginia : Je les ai reçues, merci ! Je les trouve super au contraire ! J'ai hâte d'avoir les réponses de Fanny Chiarello ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 15 Mai - 20:22

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Lun 20 Mai - 19:04

J'envoie les questions dans quelques jours. Si vous en avez encore, envoyez les moi au plus vite par mp Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Lun 20 Mai - 19:29

J'ai hâte!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Ven 24 Mai - 10:19

Ok, je viens de t'adresser quelques questions succinctes moi aussi.

Je ne sais pas si je suis hors délai Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Ven 24 Mai - 16:22

Merci pour tes questions, Constance ! Non, tu n'es pas hors délai, et c'est une bonne chose car tes questions sont très chouettes ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Dim 26 Mai - 9:48

post

Merci pour tes questions, Summerday ! Je les envoie à Fanny Chiarello dans la soirée Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mar 28 Mai - 12:25

Ca y est, j'ai reçu une réponse ! Elle a bien reçu nos questions et les trouve très intéressantes (Embarassed cheers), elle m'a dit qu'elle devrait y répondre dès demain ! Shocked cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mar 28 Mai - 12:33

C'est vraiment gentil de sa part de prendre le temps d'y répondre si rapidement. J'ai hâte de voir ses réponses. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Woodhouse
Mad Hatter
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mar 28 Mai - 12:42

cheers emjy ! on attend les réponses alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mar 28 Mai - 15:26

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 29 Mai - 12:22

Je n'ai pas eu le temps de te soumettre une ou deux questions, Emjy, mais je me réjouis moi aussi à l'idée de lire cette interview.

Merci pour tout le mal que tu te donnes. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 29 Mai - 18:45

Voici les réponses de Fanny Chiarello (et vous verrez, elle ne s'est pas moquée de nous ! Shocked )

Bonne lecture (et on attend vos réactions Wink ) study



1 - Avez-vous des auteurs ou romans de prédilection? Lisez-vous beaucoup ? Quel est votre dernier coup de cœur littéraire ?

J'aime tout particulièrement la littérature américaine du début du vingtième siècle, notamment Faulkner, Dos Passos, Fitzgerald ou encore Carson McCullers. Je lis plusieurs livres par semaine, mais je reviens fréquemment à mes romans préférés, de sorte que je ne fais pas partie de ces gens qui ont toujours tout lu : je ne suis pas très éclectique... Mon dernier coup de cœur littéraire a été pour un classique anglais ; j'ai découvert chez E.M. Forster une finesse et une élégance qui me subjuguent totalement. Je dois bien avouer que mon champ de découverte privilégié se situe dans le passé, cependant il m'arrive aussi d'aimer des auteurs contemporains, parmi lesquels je citerai volontiers Stewart O'Nan et Michael Ondaatje.


2- Dans quelles conditions aimez-vous écrire? Dans un décor particulier ? Dans un bureau ? Des lieux publics comme des cafés ou bibliothèques ? Vous fixez-vous des horaires réguliers de travail ou avez-vous une organisation plus souple ?

J'écris dans mon bureau, qui occupe tout le premier étage de ma petite maison, entourée d'objets qui me sont chers - le secrétaire appartenait à mes grands-parents, mais il y a aussi mon gramophone, ma bibliothèque et de vieilles toiles dans des cadres dorés ; toutes choses qui n'ont de valeur que pour moi... Je peux aussi écrire n'importe où, dans un café, un train, une chambre d'hôtel (jamais dans les bibliothèques, que je réserve au travail de documentation) mais ce n'est pas pareil : il s'agira surtout de notes que j'utiliserai plus tard. J'ai besoin de rigueur et de concentration. C'est pourquoi d'ailleurs j'essaie de m'astreindre à des horaires qui ressemblent beaucoup à des horaires de bureau : 9h-18h, quelque chose comme ça.


3- Avez-vous rapidement été publiée ou avez-vous dû envoyer de nombreux textes avant de trouver un éditeur ?

Je fais partie des auteurs qui ont dû s'acharner pour trouver leur place, mus par l'intuition d'une vocation malgré l'absence totale d'encouragements. Entre 23 et 25 ans, j'ai envoyé à un certain nombre d'éditeurs des milliers de pages qui ne sont jamais rien devenues. Plus tard, entre mes premières publications et mon arrivée à l'Olivier, j'ai connu ce que l'on appelle une traversée du désert, et pendant cinq ans, contre toute raison j'ai continué d'écrire sans plus avoir d'éditeur. Ce travail opiniâtre a fini par payer. Longtemps, mon tort a été de ne pas m'intéresser du tout aux éditeurs, je n'y prêtais pas attention et ignorais la plupart du temps qui publiait les livres que j'aimais. Enfin, j'ai compris que deux ou trois maisons, dont j'aimais particulièrement le catalogue, étaient susceptibles de s'intéresser à mon travail ; entre temps, mon écriture s'était affinée. Tout s'est dès lors beaucoup mieux passé...


4- Avez-vous la même démarche lorsque vous écrivez pour la jeunesse ou les adultes?

La démarche est différente mais sous-tendue par la même exigence et la même honnêteté. Bien sûr, les thèmes ne sont pas les mêmes, et l'écriture varie un peu, même si je pense qu'elle reste reconnaissable. En littérature générale, je travaille sur mes obsessions et la forme comporte une part d'expérimentation, dans la phrase comme dans la structure, en fonction de ce que je veux exprimer et de la manière dont je veux le faire : soit avec la plus grande clarté possible, soit avec le mystère qui sied à mon propos. Tandis que pour la jeunesse, je pars dans une direction précise et m'amuse beaucoup, en route, à trouver les éléments narratifs qui feront avancer le récit vers le point que je me suis fixé, et des formules que j'espère aussi drôles que justes. Écrire pour l'Olivier est une confrontation avec mes obsessions personnelles mais aussi avec mes propres limites stylistiques, tandis qu'écrire pour l'Ecole des Loisirs est plutôt ludique - je parle uniquement ici de ma mentalité pendant l'écriture, et non du résultat auquel je souhaite aboutir...


5 - Le thème de l'opéra est présent dans les deux derniers romans publiés, quelle relation entretenez-vous avec cet art?

L'opéra fait partie de ma vie depuis plusieurs années. Il m'a d'abord fascinée, avant de me rassurer ; j'y ai trouvé ce que je cherchais depuis toujours, à savoir un élément dans lequel je me sente bien sur cette planète. Pour moi comme pour Carlotta, l'opéra est en effet, plus encore qu'un art, un élément à part entière.


Sur Une Faiblesse de Carlotta Delmont :
6 - Pour Carlotta Delmont, vous êtes-vous inspirée de la disparition d'Agatha Christie ou d'éléments de la vie de grandes cantatrices comme Maria Callas?

J'ai appris cet épisode de la vie d'Agatha Christie par une journaliste, après la sortie de Carlotta... Quant à Maria Callas, elle fait partie des quelques cantatrices dont je me suis rendu compte, après coup, qu'elles avaient nourri mon personnage : pour être très précise, Carlotta a la culture et la rigueur de June Anderson, la force dramatique et les questionnements sentimentaux de Maria Callas, l'apparence de Rosa Ponselle et un point commun très précis avec Eleanor Steber, puisque celle-ci a commandé à Samuel Barber, en 1948, une pièce lyrique qui deviendrait Knoxville, summer of 1915. Sur ce dernier point, j'ai fait un véritable emprunt à l'histoire de l'art lyrique.


7- Le contexte des années 20 est très crédible, vous êtes vous appuyée sur des sources littéraires, cinématographiques pour faciliter l'immersion dans l'époque ?

Beaucoup de mes lectures datent de l'époque, et beaucoup des musiques que j'écoute également. Quant au cinéma que j'aime, il date essentiellement des années 30 à 50 : il reste plus proche des années 20 que du cinéma contemporain... Bref, je n'abordais pas un monde inconnu en me lançant dans ce roman, le travail d'imprégnation s'était déjà fait naturellement, sur mon temps de loisirs. Je me contentais de vérifier parfois certains détails pour éviter les erreurs et anachronismes. En revanche, je me suis penchée sur des écrits non littéraires de l'époque : la presse française des années 20, les plaquettes promotionnelles des paquebots, des lettres adressées à des directeurs de grands théâtres, et même des télégrammes. La vraisemblance ne m'intéresse pas vraiment, si ce n'est dans la couleur qu'elle peut donner au texte, pour employer un terme lyrique.



• Sur Prends garde à toi :
8 -Le personnage de Louise est franchement énervant et détestable, justement parce qu’elle est très réaliste. Où avez-vous puisé l’inspiration de ce personnage ? Souvenirs d’enfance ?

Je voulais montrer combien on peut rendre un enfant imbuvable en lui laissant croire qu'il est le centre du monde, attitude que j'ai souvent observée chez des parents et que je trouve dévastatrice. Je voulais infliger à Louise une déconfiture qui lui apprenne une saine frustration et lui ouvre l'esprit.


9 - Le récit est suffisamment équilibré pour que le lecteur ne la déteste pas totalement. Avez-vous craint que son côté manipulateur effraie et que son désir d’attention et sa jalousie empêchent toute empathie ?

À la base, je n'avais moi-même aucune sympathie pour Louise. Au fil de l'écriture, j'ai tout de même choisi d'adoucir le personnage, consciente du fait qu'il risquait de faire fuir le lecteur avant même d'avoir amorcé son évolution spirituelle... J'ai choisi de montrer que le moteur de tant d'arrogance n'est autre qu'un besoin d'amour et de reconnaissance. Louise pense que pour être aimé, il faut être le meilleur, alors qu'il suffit d'être aimable. Plutôt qu'une leçon, elle fait au final l'expérience d'une rédemption.


10 - Louise et Manon finissent amies et Louise change d’opinion sur de nombreuses personnes, notamment ses professeurs de chant. C’est un aspect très juste du texte. Il y a souvent de tels « mauvais départs » dans la vie et les points communs finissent parfois par rapprocher. On peut penser que pour un jeune public (ou même adulte d’ailleurs) une telle fin aurait pour morale qu’il faut se méfier des premières impressions et qu’il faut laisser sa chance aux autres. Ecrivez-vous avec de telles idées à mettre en valeur dans vos textes ou sont-elles présentes sans qu’il n’y ait de réelle morale recherchée au départ ?

J'essaie de faire passer des idées à portée sociale dans mes textes pour les adolescents - chose que j'évite en revanche en littérature pour les adultes, car cela m'obligerait à tenir un discours politique, or je ne me sentirais pas légitime sur ce terrain. Dans les Médium, je passe par un narrateur qui n'est pas en âge de voter, mais qui commence à avoir ses idées, et son regard n'est jamais exempt de tendresse, jusque dans l'ironie, ce qui adoucit le propos. Dans Prends garde à toi, j'ai introduit une forme de lutte des classes personnifiée par l'opposition de Louise et Manon, pour rappeler que les arts ne sont pas un gadget à destination des privilégiés. Louise a été élevée dans la croyance que la culture lui appartenait de droit, et elle s'en sert comme d'un faire-valoir, tandis que Manon vient à elle par goût personnel, mue par la curiosité et la passion. Sa démarche étant la plus belle, naturellement c'est elle qui l'emporte : qu'au moins la justice existe dans les livres... En substance, ce contre quoi j'essaie de lutter dans mes romans pour la jeunesse, c'est la croyance en un déterminisme social.


11 - Avez-vous conçu Holden, mon frère et Prends garde à toi comme une sort de diptyque ?

En effet : Louise est le négatif de Holden, ils prennent des chemins opposés puisque Kévin lutte pour le droit à la culture tandis que Louise voudrait que la même culture soit son privilège exclusif, mais ils arrivent au même point. Ils finissent par accepter ce qu'ils sont et par se faire une place satisfaisante dans leur entourage sans devoir se dénaturer. Kévin trouve dans les livres une forme de salut, alors que Louise s'y est toujours sentie chez elle. C'est encore une manière de montrer que le chemin vers la culture est plus ardu pour certains que pour d'autres, mais qu'il reste faisable, et que le voyage vaut la peine d'être entrepris.


12- Pourriez-vous présenter L'Eternité n'est pas si longue, un roman dont la thématique nous semble bien différente de celle de Carlotta Delmont ?

L'Eternité n'est pas si longue est en effet ancré dans le monde contemporain, bien que j'aie pris soin de ne pas le dater. Il s'agit d'une fiction intimiste sur fond de fin du monde, et absolument pas d'un roman de science fiction. La variole y décime l'humanité, mais elle n'apparaît qu'en arrière-plan. On a pu reprocher parfois à ma narratrice, Nora, d'être narcissique ; ou à moi, de m'attarder sur ses petites préoccupations dans un contexte aussi dramatique. Mais c'est précisément tout le véritable enjeu du roman. À mes yeux, la variole a commencé son travail depuis quelques décennies déjà : appelons-la capitalisme, consumérisme, mondialisation, individualisme, pensée unique, médiocratie, bref, dans mon roman la variole symbolise l'étouffoir dans lequel nous poursuivons chaque jour nos existences en tâchant de leur trouver une certaine beauté, et si possible une certaine noblesse. C'est une croisade à part entière, une manière de réinvestir du sens dans un monde absurde, et Nora fait cet effort ; elle oscille constamment entre le désespoir ("Je ne fais pas une dépression, c'est le monde qui s'effondre. Je me permets d'y voir une nuance") et la contemplation fascinée des petits riens qui rendent la vie si magique ("Se sentir vivant est un travail de réceptivité aussi constant que la respiration, mais moins spontané ; c’est, par exemple, se faire un thé et s’émerveiller que l’eau entre en ébullition quand le gaz est allumé sous la casserole. Je m’efforce de me tenir à cette méthode, de ne pas trop penser à la mort avant même de m’être interrogée sur tous ces détails de la vie que je pourrais aussi bien trouver d’une confondante banalité.") C'est aussi un roman sur l'amitié, sur le pouvoir de l'imagination et le droit de se fabriquer un monde sur mesure dans un univers trop grand et trop brutal...



Merci encore à Fanny Chiarello d'avoir eu la gentillesse de nous consacrer un peu de son temps. J'étais déjà conquise par sa plume mais là, je le suis encore plus. Je vais maintenant m'intéresser à ses premiers romans. Very Happy


PS : Si vous souhaitez lui écrire un petit mot, n'hésitez pas à m'envoyer un mp. Je lui transmettrai vos messages Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 29 Mai - 21:22

Merci à Fanny Chiarello pour ses réponses!! Et à Emjy pour avoir eu la gentillesse de prendre le temps de faire l'intermédiaire.

Cette "interview" est vraiment passionnante. J'apprécie surtout ce qu'elle dit sur l'opéra (je m'y retrouve un peu), sur sa façon d'écrire (les écrivains procèdent vraiment tous d'une manière différente...).

Contente aussi de voir qu'elle apprécié Forster.
La dernière question et sa réponse ont piqué ma curiosité, j'ai très envie de découvrir ce roman.

Je trouve également que Fanny Chiarello est une jeune femme très déterminée et courageuse, car plus d'un aurait laissé tomber s'il avait rencontré autant d'obstacles avec les éditeurs. J'aimerais lui dire Bravo pour sa persévérance, car sans elle cela nous aurait privés de très bons romans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Ven 31 Mai - 6:50

Ses réponses sont vraiment intéressantes. En effet, Fanny Chiarello devait avoir une conscience ou intuition de son talent, et surtout une vraie envie d'écrire pour tenir le cap durant sa traversée du désert et les premiers échecs de publication. Elle a pris le soin et le temps de répondre longuement à chaque interrogation, c'est très gentil de sa part. Pour l'instant je n'ai lu que son titre Prends garde à toi mais j'ai très envie de découvrir le reste de sa bibliographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Ven 31 Mai - 14:53

Merci pour les réponses de Fanny Chiarello et au tact d'Emjy pour la reformulation de mes questions Wink

J'apprécie vraiment cet état d'esprit,

l
Citation :
la contemplation fascinée des petits riens qui rendent la vie si magique ("Se sentir vivant est un travail de réceptivité aussi constant que la respiration, mais moins spontané ; c’est, par exemple, se faire un thé et s’émerveiller que l’eau entre en ébullition quand le gaz est allumé sous la casserole. Je m’efforce de me tenir à cette méthode, de ne pas trop penser à la mort avant même de m’être interrogée sur tous ces détails de la vie que je pourrais aussi bien trouver d’une confondante banalité.")

J'ai envie de dire qu'en lisant cette auteure, elle se trahit à travers ses romans, je la devine sans pour autant qu'une connivence s'installe réellement avec elle, la fiction du roman prend évidemment le pas. L'histoire de Carlotta est délicieuse, surtout si un jour dans votre vie vous avez rêvé d'embarquer pour une traversée de l'Atlantique. J'avais téléchargé le roman sur la liseuse et je ne regrette pas une seconde.
Sur l'univers de l'opéra, que je connais peu elle a su me captiver également, quant à la scène finale du roman, c'est un petit bijou d'ingéniosité.

J'aime aussi son sens du romanesque, sa manière d'écrire et il m'est souvent arrivé de trouver certaines lectures romanesques un peu trop portées sur la "sensiblerie ou la mièvrerie" et là c'est parfait.

J'ai hâte de lire L'éternité n'est pas si longue, surement pour mes prochaines vacances.

Encore merci à tous c'était très chouette ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Mer 5 Juin - 12:16

J'ai enfin pris le temps de lire cette interview au grand complet, la tête au calme. Je ne m'attendais pas à autant de questions, les filles ! Ni à des réponses aussi détaillées ! Wink

Miss Virginia a écrit:
Merci à Fanny Chiarello pour ses réponses!! Et à Emjy pour avoir eu la gentillesse de prendre le temps de faire l'intermédiaire.
Miss Virginia, tu m'as ôté les mots de la bouche ! sunny

Personnellement, j'aime beaucoup la sincérité, la franchise et la justesse qui transparaissent dans les réponses de Fanny Chiarello.

Jusqu'ici, je n'avais lu qu'Holden, mon frère, mais le contenu de l'interview me donne très envie de découvrir Une Faiblesse de Carlotta Delmont, et Prends garde à toi, qui, si j'ai bien tout suivi, a été conçu comme un diptyque à Holden..., ce que j'ignorais. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Ven 14 Juin - 17:53

Je viens de retrouver dans mes archives Lilloises, une petite nouvelle de Fanny Chiarello Un Cow boy sur le dos éditée pour la manifestation Lille capitale de la Culture en 2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   Ven 14 Juin - 18:24

Hâte d'en savoir plus ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview de Fanny Chiarello pour Whoopsy Daisy !
» Entretien exclusif de Malika Ferdjoukh pour Whoopsy Daisy !
» Holden, mon frère de Fanny Chiarello
» Le conte mis à l'honneur sur Whoopsy Daisy ...
» Un nouveau look pour Whoopsy Daisy !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française contemporaine-
Sauter vers: