Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 La Curée, d'Emile Zola

Aller en bas 
AuteurMessage
Akina
Bookworm
Akina


La Curée, d'Emile Zola Empty
MessageSujet: La Curée, d'Emile Zola   La Curée, d'Emile Zola Icon_minitimeLun 11 Mar - 11:38

La Curée, d'Emile Zola Zola_l10

Dans La Curée, on suit Aristide Rougon, dit Saccard. Frère d'Eugène Rougon, ministre, il se fait nommer employé à la mairie de Paris. Dans la ville en pleine mutation grâce aux travaux d’Haussmann, il profite de cette place de choix pour participer à la spéculation, à la "Curée", en achetant à bas prix les immeubles qui seront rachetés par Haussman à prix d'or.
Il épouse en seconde noces une jeune femme, Renée, avec laquelle il mène une vie luxueuse. Celle-ci, en Phèdre des temps modernes, tombe rapidement amoureuse du fils issu d'un premier mariage de Saccard, Maxime.

C'est un de mes Zola préférés. Je l'ai lu il y a très longtemps (comme tous les Rougon Macquart que j'ai lus), mais j'ai énormément aimé la description de Paris en plein chambardement. Cela me fait toujours sourire (ironiquement) de voir que le Paris haussmannien que tout le monde admire, est né ainsi dans le sang. Et j'ai été très touchée par la sensualité qui émane du livre. La scène de la serre est ... troublante.
Revenir en haut Aller en bas
Hinala
Indian Shawl
Hinala


La Curée, d'Emile Zola Empty
MessageSujet: Re: La Curée, d'Emile Zola   La Curée, d'Emile Zola Icon_minitimeLun 11 Mar - 15:06

Pour le coup, on change totalement de monde après La fortune des Rougon tout en gardant la quête d'argent comme sujet principal. Renée est un personnage que j'adore par ses caprices et ses envies folles, ses prises de risque. Akina, je te rejoins sur la sensualité du livre et la scène de la serre mais aussi celle près de la cheminée de sa chambre. Les descriptions des appartements de Renée donnent vraiment envie de retourner deux siècles en arrière. Particulièrement la salle de bain !! Elle a l'air juste ... parfaite ! J'ai adoré ce tome Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


La Curée, d'Emile Zola Empty
MessageSujet: Re: La Curée, d'Emile Zola   La Curée, d'Emile Zola Icon_minitimeLun 11 Mar - 15:17

Je ne me rappelle plus du tout de la cheminée ! Il faut dire que je l'ai lu il y a 15 ans ... Mes souvenirs s'estompent.
Je pense que l'argent sera un des leitmotivs les plus fréquents des Rougon Macquart. Ça, et la sexualité : les deux thèmes principaux de La Curée.
Revenir en haut Aller en bas
Hinala
Indian Shawl
Hinala


La Curée, d'Emile Zola Empty
MessageSujet: Re: La Curée, d'Emile Zola   La Curée, d'Emile Zola Icon_minitimeLun 11 Mar - 15:29

Je voulais te citer le passage mais je n'arrive pas à le retrouver Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


La Curée, d'Emile Zola Empty
MessageSujet: Re: La Curée, d'Emile Zola   La Curée, d'Emile Zola Icon_minitimeVen 15 Mar - 17:45

J'aime beaucoup ce roman, moi aussi ; je trouve que c'est une très belle description du Paris Haussmannien en train de se faire.

L'hôtel particulier dans lequel vivent Saccard, Renée et Maxime est luxueux ; je me souviens bien, Hinala, de la description de la salle de bains ; il me semble qu'elle se trouve dans l'une des tours. Je crois qu'il y a une baignoire d'albâtre en forme de cygne.

Les descriptions des toilettes de Renée font également rêver ; elle se dénude progressivement, jusqu'à apparaître en tenue chair à la fin du livre... Je me suis toujours demandé à quoi pouvaient ressembler ses cheveux jaune beurre.

J'aime aussi tous les parallèles entre le destin de Renée et celui de Phèdre, le personnage de Racine. D'ailleurs, à un moment donné, Renée et Maxime se rendent à une représentation assez grotesque de la pièce.

(Quelle pourriture, le personnage de Maxime, au passage ! Shocked )

On retrouve Saccard dans L'Argent, un roman de Zola moins connu mais très agréable à lire - il y apparaît sous des traits plus sympathiques ; après la mort de son épouse et sa quasi complète ruine financière, il essaye de se refaire - on le voit d'ailleurs tomber véritablement amoureux pour la 1ère fois de sa vie. On a droit à des explications opaques sur le fonctionnement de la bourse, et certains personnages sont probablement inspirés de Marx et Engels. On croise aussi l'un des fils de Saccard, une espèce de psychopathe détraqué.

Il y a aussi une belle description de l'île Saint-Louis à la fin de La Curée. La plupart des descriptions de ce roman sont belles, je trouve ; jamais ennuyeuses, quasi cinématographiques.

_________________
La Curée, d'Emile Zola Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Hinala
Indian Shawl
Hinala


La Curée, d'Emile Zola Empty
MessageSujet: Re: La Curée, d'Emile Zola   La Curée, d'Emile Zola Icon_minitimeVen 15 Mar - 18:25

Popila a écrit:


(Quelle pourriture, le personnage de Maxime, au passage ! Shocked )
C'est drôle, j'aime bien le personnage de Maxime ! A chaque fois j'ai un coup de coeur pour les méchants des livres Twisted Evil . En même temps, y a pas vraiment de gentil dans celui-ci ! Même Renée a des choses à se reprocher!
Revenir en haut Aller en bas
LilyBart
Star-crossed lover
LilyBart


La Curée, d'Emile Zola Empty
MessageSujet: Re: La Curée, d'Emile Zola   La Curée, d'Emile Zola Icon_minitimeSam 17 Aoû - 8:56

Deuxième roman que je lis de Zola, et j'ai encore une fois adoré! Very Happy

J'ai été fort étonnée par la sensualité présente dans ce livre (du 19ème siècle!), qui est merveilleusement bien rendue, jusque dans les descriptions des décors. Ce livre avait comme un côté un peu trouble, comme si les démarcations habituelles étaient floutées : de manière évidente avec la question de l'inceste, mais aussi dans l'ascension sociale de Saccard, la façon de décrire parfois Maxime en termes féminins et Renée en termes masculins, de jouer sur les limites, etc.

Comme vous toutes, j'ai été subjuguée par les descriptions des intérieurs de Renée ! Shocked Ça fait rêver... La Curée, d'Emile Zola 557349

Mais au-delà de toute cette apparente beauté, il y avait une profonde tristesse sous-jacente à ce roman. La solitude de Renée, sa recherche de "quelque chose d'autre" que tout ce qu'elle a déjà, sa poursuite d'un bonheur qu'elle ne trouve jamais.

Quant à Maxime et Saccard, ils m'apparaissent comme deux monstres égoïstes qui ont fini par détruire Renée à eux deux. Cette force destructrice des Rougon était déjà nettement apparue dans La Fortune des Rougon, quand on voyait qu'ils sont juste prêts à tout pour obtenir leurs fins, et laissent désolation (et même mort) sur leur passage.

Encore un superbe roman d'Emile Zola! Hâte de poursuivre mes lecture Smile study
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Curée, d'Emile Zola Empty
MessageSujet: Re: La Curée, d'Emile Zola   La Curée, d'Emile Zola Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Curée, d'Emile Zola
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GERMINAL d'Emile Zola
» Le ventre de Paris, d'Emile Zola
» La Bête Humaine, d'Emile Zola
» La Fortune des Rougons, d'Emile Zola
» [Emile Zola]Comment on meurt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française (XIXème et antérieure) :: Emile Zola-
Sauter vers: