Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Camille Claudel 1915

Aller en bas 
AuteurMessage
Summerday
Bookworm
Summerday


Camille Claudel 1915 Empty
MessageSujet: Camille Claudel 1915   Camille Claudel 1915 Icon_minitimeJeu 21 Fév - 14:34

Camille Claudel 1915 Camill10
Le cinéaste Bruno Dumont a récemment présenté son nouveau film au festival de Berlin. Camille Claudel 1915 raconte le début de la période d’internement psychiatrique de la sculptrice française à l’âge de cinquante ans à l’asile d’aliénés de Montdevergues. N'ayant jamais réussi à dépasser sa rupture avec Rodin, elle sombre dans la folie et vit ses vingt-huit dernières années recluse, avec son frère Paul Claudel pour seul confident. Juliette Binoche et Jean-Luc Vincent sont ces deux frères et soeurs. Le film sortira en France le 13 mars. C'est un film qui m'intéresse parce que tout ce qui touche à cette figure de l'art me passionne. J'ai tout de même quelques craintes car le cinéma de Bruno Dumont est parfois austère. Ce qui me rassure c'est l'affiche du film. Juliette Binoche y apparaît transfigurée. Le film a tout pour être bouleversant avec un sujet aussi fort et une comédienne aussi talentueuse. Il suffit d'avoir vu les oeuvres de Camille et d'avoir lu un bout de sa correspondance pour deviner la puissance que peut avoir ce film. D'après ce que j'ai lu le scénario s'intéresse autant au personnage de Paul que celui de Camille.

Spoiler:
 


Serez-vous tenté par ce film?
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Camille Claudel 1915 Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel 1915   Camille Claudel 1915 Icon_minitimeJeu 21 Fév - 17:46

J'ai lu un petit article dans le magazine Lire au sujet de ce film. J'étais complètement passée à côté de ce projet !

En tous cas, ce film m'intéresse, pour les mêmes raisons que toi Wink

_________________
Camille Claudel 1915 Mai11
Revenir en haut Aller en bas
MisterQuilt
gothic novel reader
MisterQuilt


Camille Claudel 1915 Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel 1915   Camille Claudel 1915 Icon_minitimeJeu 21 Fév - 19:30

moi aussi j'ai très envie de voir binoche dans ce rôle
il y a quelque temps j'ai entendu une émission d'archives où on entendait la voix de paul claudel il parlait de sa soeur d'une façon qui m'a un peu laissé dubitatif quand même comme s'il parlait d'une gamine mal élevée c'étaitt un peu bizarre et pas très affectueux de sa part
mais peut être que c'était de la pudeur j('en sais rien. enfin entendre sa voix à claudel c'était quand même quelque chose; Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Seirên
Overbearing Master
Seirên


Camille Claudel 1915 Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel 1915   Camille Claudel 1915 Icon_minitimeJeu 21 Fév - 20:08

Voilà un projet plus qu'alléchant! Je trouve la vie et l'oeuvre de Camille Claudel fascinante: cette femme était une femme passionnée qui a tenté de "briser" les nombreux carcans imposés aux femmes de l'époque, ce qui va conduire sa famille à l'interner car elle était "différente". J'avoue que le film Camille Claudel avait été une énorme déception car je n'ai pas du tout aimé l'interprétation d' Adjani et de Depardieu et j'attends beaucoup de ce projet avec Juliette Binoche.

Je suis également curieuse de voir comment sera abordé la personnalité de Paul Claudel un écrivain que je n'apprécie vraiment pas et j'avais regretté que le film Camille Claudel datant de 1988 ne s'attarde pas davantage sur la relation entre le frère et la soeur. Une relation qui m'apparaît comme complexe, sans doute teintée d'incompréhension entre l'âme perdue (Camille) et le croyant (Paul), passionnante à décrypter.
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Camille Claudel 1915 Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel 1915   Camille Claudel 1915 Icon_minitimeVen 22 Fév - 9:05

Le film sort dans à peine trois semaines, on pourra rapidement se faire une idée et en discuter ici. J'avoue ne pas bien connaître la figure de Paul Claudel. J'ai étudié quelques passages de son oeuvre au lycée et lu Le soulier de satin quelques années après, mais sans vraiment l'apprécier. J'ai aussi lu quelques morceaux de sa correspondance avec Camille et en effet le regard qu'il pose sur elle est assez difficile à définir. J'espère que ce film en donnera une analyse intéressante. Lors de ma lecture j'avais le sentiment qu'il affectionnait profondément sa soeur et qu'il encourageait son art mais que leurs visions étaient très éloignées. Il aurait dit de sa soeur : "Camille avait du génie et a raté sa vie , j'en avais tout autant et j'ai réussi la mienne..." Je trouve la citation assez juste. Car c'est la maladie qui l'a condamnée. En tout cas je suis contente de voir que le cinéaste propose une vision de Camille sans Rodin. Depuis sa mort le mythe Camille Claudel fascine mais il est alourdi par de nombreuses contre-vérités. Elle n'a longtemps été définie que par rapport à sa passion avec Rodin, ce qui est d'autant plus injuste qu'elle s'est battue de son vivant pour être reconnue comme individu et artiste et pour sa liberté de femme. Paul Claudel a aussi subi une véritable haine à un moment, accusé d'avoir condamné sa soeur, ou en tout cas de ne pas avoir tout fait pour la sortir de l'asile. Plusieurs publications récentes ont tenté de rétablir les vrais faits historiques. J'ai hâte de voir ce film en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Camille Claudel 1915 Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel 1915   Camille Claudel 1915 Icon_minitimeDim 24 Mar - 11:52

post J'ai vu le film cette semaine et j'ai été déçue. J'avais sans doute projeté trop d'attentes sur ce film du fait de mon intérêt pour la figure de Camille Claudel. Je n'ai pas compris ce film. Ou plutôt si, mais je n'accepte pas ce qu'il propose parce que je trouve cela facile et vain. Ce n'est pas un film sur Camille Claudel, même si le titre le ferait croire. C'est un film sur les institutions comme celle où fut enfermée l'artiste. Sur le personnage, rien de nouveau, aucune perspective, et même l'horrible constat que le cinéaste n'a fait que rabâcher les mêmes stéréotypes sur Paul Claudel réfutés par les spécialistes depuis un moment. L'ennui de Camille Claudel dans son asile, son incompréhension de se retrouver au milieu d'handicapés que la société du début du XXe siècle ne savait pas considérer, et sa lucidité pourraient être les sensations de tout patient lambda. Le poids de la religion, le carcan de la société sur ces êtres hors normes, je comprends ce qui a intéressé le cinéaste, mais que vient faire Camille Claudel dans cela? Un nom connu pour attirer le public? Je n'y ai vu aucun intérêt de sa part pour la personnalité de l'artiste. Muette, intuitive, fragile, perdue. Qu'a-t-elle de plus dans ce film qu'une Augustine vue dans un film similaire l'année dernière? Je suis très cruelle avec ce film mais c'est à la hauteur de ma déception. Le film met mal à l'aise le spectateur : par une photographie laide et ennuyeuse, par une focalisation sur le handicap des autres pensionnaires qui devient gênante, par le manque de sens de nombreux plans. Je suis habituellement partisane des films contemplatifs mais là je trouve que trop de plans ne font pas sens : exemple avec un plan qui suit la voiture de Paul sur le flanc de la montagne, jusqu'à ce qu'on le perde de vue. Vraiment?! C'est pour mieux nous faire comprendre l'isolement du couvent?? Son cheminement? Cela fait une heure qu'on nous le souligne avec force!
La seule chose à sauver de ce film est Juliette Binoche. Ce qu'elle donne à l'écran est magique. Elle est d'une nuance, d'une fragilité dingue. Quelle comédienne! Lors de deux scènes d'entretien, avec le psychiatre puis Paul Claudel, elle débute un long monologue où elle se justifie, d'abord lucide, puis le personnage se perd dans ses pensées, et la voix de l'actrice change, son regard aussi, elle s’assombrit, parle de façon plus grave, la folie l'emporte, se révèle. Ce sont pour moi les seules moments intéressants du film. Mais que ce fut Camille Claudel ou une autre inconnue cela aurait autant fonctionné. En plus les femmes choisies pour interpréter les sœurs jouent comme des pieds. Dites-moi qu'elles ne sont pas comédiennes! Evil or Very Mad
Franchement je n'osais même pas évoquer le traitement du personnage de Paul Claudel, mais c'est tellement ridicule que je me dois d'en parler. Ce qui était fabuleux dans le film Bright Star de Jane Campion c'est qu'on arrivait à saisir ce qu'était la poésie de Keats sans qu'elle ait à montrer le poète attablé devant sa feuille, une plume à la main, un regard d'illuminé pour suggérer l'inspiration. Là on n'y coupe pas. Paul est montré sans sa chambre de couvent, mi-nu, devant sa feuille, le corps tordu par la révélation divine qui lui inspire ses pensées. Au secours. Après ça il m'était impossible de m'intéresser à tout ce que le reste du film pouvait dire sur les idées de génie et d'art...
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Camille Claudel 1915 Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel 1915   Camille Claudel 1915 Icon_minitimeDim 24 Mar - 16:18

J'hésitais à aller le voir et tu m'as décidée, Summerday ! J'ai déjà vu et beaucoup aimé Augustine, l'an dernier, mais si le film ne me propose rien de plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Camille Claudel 1915 Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel 1915   Camille Claudel 1915 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Camille Claudel 1915
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camille Claudel 1915
» Camille Claudel
» Pavillon Camille Claudel - Création Romane 2013
» J'me présente je m'appelle Henri (ou pas).
» CAMILLE CLAUDEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Cinéma français-
Sauter vers: