Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Middlemarch de George Elliot

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
JenniferEhle
Swoon addict
JenniferEhle


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMer 3 Fév - 15:13

Middlemarch de George Elliot 516V00F7JAL._SS500_

Présentation: Middlemarch est à l'origine un roman à feuilleton qui raconte la vie des habitants d'une ville de province.
C'est un roman à intrigues multiples ou à intrigues à tiroirs.
Le roman decompose chaque intrigue chapitre par chapitre pour au final les entrecroiser.

Ces intrigues tournent autour de 3 couples aussi différents les uns que les autres:
-Dorothea et Will
-Lydgate et Rosamund
-Fred Vincy et Mary Garth

Autour d'eux des personnages secondaires qui viennent le plus souvent contrarier leurs amours.

On retrouve un thème cher en autres à Jane Austen l'analyse de la femme, de ses ambitions, de ses convictions tout en demi-teinte avec ce qu'implique le problème du choix du mariage et de l'amour.

Avis: Pour apprécier pleinement Middlemearch, il faut savoir trouver son rythme.
De toutes les manières, c'est un roman qui ne laisse pas indifférent de par ses reflexions sur la vie qui font écho encore aujourd'hui et qui apportent une dimension universelle aux personnages et à l'histoire.

Si je devais émettre une dernière opinion personnelle, je dirais que Dorothea ressemble beaucoup à Margareth Hale (pour les non initiées: North and South-Elisabeth Gaskell). Je retrouve en elle la même force de caractère, capables de se remettre en question et de choisir l'homme qu'elles aimeent en imposant leurs choix.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMer 3 Fév - 15:29

Merci pour l'ouverture de ce topic, Jennifer Ehle ! Very Happy

Je n'avais pas pensé à rapprocher Dorothea et Margaret Hale de Nord et Sud. Wink

J'ai lu Middlemarch il y a plusieurs mois de cela, et je dois dire que ce fut une lecture de longue haleine, puisqu'il m'a fallu plusieurs mois pour en venir à bout ! Le début m'a en effet posé beaucoup de problèmes, et j'avoue avoir dû laisser tomber le livre un moment avant de pouvoir le reprendre et l'achever : je ne sais pas trop si c'est dû à la lourdeur et à l'ennui que dégageait ce livre, du moins au début, ou si c'est simplement que j'étais dans de mauvaises dispositions.

Middlemarch est, comme tu l'as dit, une chronique de la vie des habitants d'une petite ville de province, avec trois intrigues qui s'entrecroisent :

Arrow celle entre Dorothea et Will, dont on pourrait dire qu'ils sont à la fois des intellectuels et des philanthropes ;

Arrow celle entre Lydgate, un jeune médecin qui a pour ambition de venir en aide à ses semblables, et la belle et superficielle Rosamund ;

Arrow celle entre Fred Vincy, jeune aristocrate oisif et désargenté, et Mary Garth, une jeune fille de la campagne dotée d'une forte personnalité.

A ces personnages très bien brossés s'ajoute bien sûr toute une galerie de personnages secondaires.

Tout le long du livre, on sent que George Eliot avait la volonté de faire les choses aussi bien qu'un romancier masculin, d'où un livre très réfléchi, qui a sans doute nécessité un gros travail de documentation préalable. Il y a en effet des réflexions tout à fait intéressantes et sans doute en partie inspirées par le vécu de l'auteur sur le mariage ; la soif de savoir intellectuel dont sont animés plusieurs personnages, en particulier Dorothea, sorte de double idéalisé de l'auteur, qui ressemble parfois à une sainte laïque ; la vie politique,...

Cependant, on note aussi des longueurs et des passages ennuyeux. C'est le seul livre que George Eliot a fait publier à la manière des feuilletonnistes de l'époque, à savoir Charles Dickens et W. Wilkie Collins, qui publiaient le début de leur roman sans avoir écrit la fin, et ne pouvaient donc revenir sur les premières pages qu'ils avaient écrites. Peut-être le livre de George Eliot aurait-il été meilleur si le début avait pu être remanié.

Cependant, ces passages laborieux font d'autant mieux ressortir ceux qui sont plein de fraîcheur et de vie, en particulier lorsqu'il est question de Mary Garth et de sa famille, de la lecture du testament de M. Featherstone, qui est un moment d'anthologie, et du retour de Dorothea dans la propriété de M. Casaubon, et qu'elle contemple l'allée d'arbres visible depuis la fenêtre de son boudoir - passage que la couverture du livre illustre magnifiquement, je dois dire. sunny

Parfois, George Eliot se révèle pédante et ennuyeuse, parfois elle fait preuve de beaucoup d'humour - contrairement à ce qu'affirme Virginia Woolf dans le préambule de l'ouvrage - en particulier dans le traitement de Mrs Callwader et de Mr Brooke, et même de Farebrother, un pasteur contraint de jouer aux cartes pour pouvoir faire survivre sa famille. Bulstrode, homme pieux au passé trouble, est également traité de manière intéressante, et son histoire ajoute du piment à l'intrigue.

J'ai également été frappée par le fait que finalement, il serait assez facile de transposer l'action du livre à notre époque, et de transformer le tout en bonne saga familiale, avec M. Casaubon en universitaire, Dorothea en jeune fille BCBG, Will en jeune politique, Fred Vincy en joueur aimant les grosse voitures, Mary Garth en aide soignante, etcaetera.

En somme, passées les premières pages / les premiers chapitres, l'intrigue devient passionnante : on a envie de savoir ce qu'il va advenir des personnages, et l'intrigue est saupoudrée de réflexions sur la vie qui confèrent à ces histoires particulières une dimension universelle, le livre se terminant sur cette phrase émouvante qui illustre bien les convictions de son auteur :

Citation :
La croissance du bien dans le monde dépend en partie d'actes qui n'ont rien d'historique, et si les choses vont moins mal qu'elles ne le pourraient pour vous et moi, on le doit un peu au nombre d'êtres qui mènent fidèlement une vie cachée avant de reposer en des tombes délaissées.

_________________
Middlemarch de George Elliot Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
JenniferEhle
Swoon addict
JenniferEhle


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMer 3 Fév - 15:36

Je ne dirai pas que le roman est ennuyeux mais qu'il ne faut pas se laisser se décourager. Après avoir fermé la dernière page, j'ai découvert là un petit bijou de la littérature anglaise. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeJeu 4 Fév - 14:31

C'est un roman qui est très dense, très long, et qui peut parfois donner envie de faire une pause, le temps de passer à autre chose, avant d'y revenir. Mais je lui pardonne tout à fait, car il contient un univers entier.
J'ai vraiment adoré ce trio d'histoire, et en particulier, la manière dont les personnages changent (ou ne changent pas quand on parle de Rosamund) au cours du temps. Dorothea jeune fille est tellement éloignée de Dorothea femme ! Lydgate et Fred sont également deux êtres dont le caractère change profondément au fil des pages.
Les héroïnes m'ont en revanche plus fait pensé à Austen qu'à Gaskell. Je vois très bien Mary Garth dans Persuasion, Rosamund dans Emma, et Dorothea et sa soeur dans un remix de Raison et sentiments. Quand aux trois hommes, ils seraient de parfaits Austen boys (je ne parle évidement pas de Casaubon !).

En revanche, la toute fin m'a déçue. Je trouve qu'elle finit un peu brutalement, et j'aurais bien aimé une fin plus douce pour certains personnages...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
JenniferEhle
Swoon addict
JenniferEhle


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeJeu 4 Fév - 14:50

Justement, j'ai aimé cette fin en demi-teinte. Il n'y a pas de fin triomphale pour ces personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
gothic novel reader



Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeDim 6 Juin - 16:57

Rolling Eyes Pour l'anecdote: sous prétexte que le bouquin se trouve sur mes étagères depuis... (?), j'ai effectué à des âges divers d'intrépides tentatives d'escalade du Moulin sur La Floss, qui ont toutes lamentablement échoué. No
Suspect C'est ce qui m'a bêtement dissuadée d'aller plus loin dans l'oeuvre de George Elliot. Je sais maintenant que je l'avais involontairement attaquée par la face nord pale , le chemin ensoleillé c'était Middlemarch! sunny Je suis entrée dans un livre-monde, et je m'y suis régalée! drunken Je n'ai plus l'ambition que de le relire en anglais. Middlemarch de George Elliot 704966

study Relevant vos remarques sur les longueurs et l'aspect déconcertant du démarrage du livre, je me dis aussi que j'ai été bien préparée par la mini-série BBC, que j'avais achetée pour connaître quelque chose d'Elliot sans avoir à la lire rabbit . Je l'ai trouvée inégale, quoiqu'intéressante, mais surtout elle m'a donné l'envie de lire le roman, sinon je serais vraiment passée à côté de quelque chose de grand! Exclamation
Middlemarch de George Elliot 557349

Au fait, existe-t-il une adaptation du Moulin sur La Floss? Si ça pouvait m'encourager à reprendre mon piolet...
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Overbearing Master
Séverine


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeDim 6 Juin - 17:14

C'est un auteur qui me fait très peur, en fait. Et je ne saurais dire pourquoi, pour être franche. Pourtant, j'ai longuement hésité devant les rayons de ma librairie à me dire je prends ou je ne prends pas l'un de ces titres. J'avoue que j'ai eu souvent envie de craquer sur Middlemarch mais plus pour la préface signée Virginia Woolf que pour le roman en lui-même, en toute franchise. C'est un classique de la littérature anglaise mais j'ai adoré et pas hésité surtout à me plonger dans certains classiques de cette littérature ; autant là, je ne sais pas... Et aujourd'hui, à ma librairie, il ne reste plus que les deux Daniel Deronda et donc si je craque bientôt, ma découverte d'Eliot se fera probablement par ce titre-là.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeLun 7 Juin - 18:13

Citation :
Je suis entrée dans un livre-monde, et je m'y suis régalée! drunken
C'est tout à fait ça, Selen ! Wink

Séverine a écrit:
C'est un auteur qui me fait très peur, en fait. Et je ne saurais dire pourquoi, pour être franche. Pourtant, j'ai longuement hésité devant les rayons de ma librairie à me dire je prends ou je ne prends pas l'un de ces titres.
Je comprends tout à fait, je n'ai d'ailleurs moi-même pas ouvert ce livre sans une certaine appréhension. En plus, c'est un pavé drôlement impressionnant, il faut le dire !

Citation :
J'avoue que j'ai eu souvent envie de craquer sur Middlemarch mais plus pour la préface signée Virginia Woolf que pour le roman en lui-même, en toute franchise.

Pour ma part, j'ai trouvé cette préface de Virginia Woolf assez bizarre pour ne pas dire mauvaise Embarassed - j'espère que ça ne fait pas trop prétentieux de dire ça, surtout que ce n'est pas n'importe qui et que j'apprécie énormément ce qu'elle a pu écrire sur Jane Austen, par exemple, mais entre la façon dont elle présente George Elliot - en gros, pédante et dépourvue d'humour - et l'image que je me suis formée après avoir lu Middlemarch, il y a un gouffre). affraid

Il faut dire que j'ai parfois du mal avec Virginia Woolf, qui décompose tellement le sensible qu'elle aboutit à des écrits très intellectualisants auxquels j'ai du mal à accrocher (je pense surtout aux romans en disant cela). Suspect

_________________
Middlemarch de George Elliot Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeJeu 12 Aoû - 13:02

Shame on me, je l'ai terminé il y a un certain temps mais je n'ai pas encore pris la peine de poster mon avis.

Comme vous, j'ai mis quelques mois à en venir à bout. Non pas que je n'ai pas accroché dès le départ mais certains passages sont un peu lourds et décourageants et il me fallait le reposer un peu quelques temps pour éviter de l'abandonner complétement. Malgré ces quelques lourdeurs ( qui viennent surtout de discours un peu obsolètes ou de références obscures pour moi), j'ai trouvé ce roman admirable par le luxe de détails et la richesse de ses personnages. Chacun est doté de sa personnalité propre et complexe, du simple "figurant" aux personnages principaux. George Eliot a vraiment décrit toute une ville à l'aide de ses habitants.

Popila a écrit:

Tout le long du livre, on sent que George Eliot avait la volonté de faire les choses aussi bien qu'un romancier masculin, d'où un livre très réfléchi, qui a sans doute nécessité un gros travail de documentation préalable.

Cela se sent même un peu trop. J'ai vraiment eu l'impression dans certains passages qu'ils n'étaient là que parce que George Eliot avait quelque chose à prouver. C'est souvent cela qui allourdissait le récit d'ailleurs par moment, cette volonté de montrer qu'elle s'y connaissait autant sinon plus en médecine, théologie, art, sciences qu'un romancier. Ce dont elle n'avait vraiment pas besoin, je trouve. Elle démontre plus son talent dans la richesse de ses personnages que dans sa volonté de prouver sa culture à mon humble avis.

Elle possédait également beaucoup d'humour et d'une certain sens de l'ironie. J'ai énormément aimé la description de la chûte "sociale" de Bulstrode et du cheminement de la rumeur à son sujet et Lydgate à travers les rues de Middlemarch et du comportement de leurs connaissances envers eux après cela.

Je suis vraiment contente de ne pas m'être laissée décourager par l'épaisseur du livre. C'est vrai qu'il faut trouver un certain rythme pour en venir à bout mais il vaut largement le temps qu'on s'y arrête.

Je vais très vite me pencher sur son adaptation maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeJeu 12 Aoû - 14:03

resmiranda a écrit:
Popila a écrit:

Tout le long du livre, on sent que George Eliot avait la volonté de faire les choses aussi bien qu'un romancier masculin, d'où un livre très réfléchi, qui a sans doute nécessité un gros travail de documentation préalable.

Cela se sent même un peu trop. J'ai vraiment eu l'impression dans certains passages qu'ils n'étaient là que parce que George Eliot avait quelque chose à prouver. C'est souvent cela qui allourdissait le récit d'ailleurs par moment, cette volonté de montrer qu'elle s'y connaissait autant sinon plus en médecine, théologie, art, sciences qu'un romancier. Ce dont elle n'avait vraiment pas besoin, je trouve. Elle démontre plus son talent dans la richesse de ses personnages que dans sa volonté de prouver sa culture à mon humble avis.
Je suis bien d'accord avec toi. C'est quand elle oublie sa volonté de faire "aussi bien qu'un romancier masculin" et qu'elle laisse un peu de côté son esprit de sérieux qu'elle est la plus intéressante, à mon avis. Je n'ai pas vu la série, mais je pense qu'elle doit être intéressante, car elle a dû laisser de côté les lourdeurs qui embarrassent par moment le récit. Le destin du jeune médecin soucieux d'aider ses semblables mais amoureux d'une fille superficielle et sans coeur est assez pathétique ; je serais curieuse de savoir ce que cela donne dans l'adaptation.

_________________
Middlemarch de George Elliot Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Delicious silence
Bonnie


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMer 27 Oct - 15:30

Etant enfiiin parvenue à finir ce long roman, je peux enfiiiin venir donner mon avis, qui est plutôt positif. En effet, d'habitude c'est mauvais signe quand je mets de côté un livre pour en lire d'autres en alternance. Là, non, même pas, c'est vraiment parce que le livre lui-même est encombrant, j'ai préféré en lire de plus courts dans le métro etc. et j'étais contente de retrouver Middlemarch au chaud à la maison, le soir en semaine, dans la journée avec une tasse de thé le week-end, ce qui est finalement une manière de lire ce roman assez proche de sa publication d'origine sous forme de feuilleton, dont on aime retrouver les personnages, tous liés mais avec des aventures et des points de vue divers ... Bref trois mois pour finir Middlemarch, mais pas de lassitude ni de décrochage, ça me donne du courage pour Daniel Deronda ( en 2011 ?) Razz ...
J'aime ce genre de roman, qui tout en nous entrainant dans un monde particulier, et là pour le coup on a bien le temps de s'immerger dans cette ambiance, traite de questions vraiment universelles, comme le poids du regard des autres, les bonnes ou les mauvaises raisons d'être un couple etc... avec cette pointe de cynisme qui fait que ce ne sont pas forcément les meilleurs qui sont récompensés...
Spoiler:
 

J'ajoute que comme Selen j'avais commencé par Le moulin sur la Floss, sauf que moi je l'ai fini, et j'ai effectivement préféré Middlemarch. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
MissFairlie
Vicar's daughter
MissFairlie


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeLun 8 Oct - 19:33

Je rejoins vos avis concernant le fait qu'elle a voulu étalé sa science plus qu'autre chose.
Je l'ai lu en VO, un anglais pas si compliqué, mais je me suis arrêté aux 3/4 du livre..
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeLun 4 Fév - 10:01

Bon, j'ai commencé à lire ce roman il y a déjà plusieurs mois. Je l'ai un peu avancé pendant l'hiver et puis je me suis rendu compte que j'en avais perdu le goût de la lecture.

Je le finirai parce que je ne laisserai pas ce pensum lourdingue me vaincre, mais ça va me prendre du temps.

Pendant ce temps là je retrouve le plaisir de lire avec des romans de SF et fantasy à foison. Et vous savez quoi ? Ce ne sont peut être pas des "classiques" mais bordel qu'est-ce que c'est mieux que cette bouse de Middlemarch !
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMar 5 Fév - 10:18

Peut-être qu'en imaginant Will avec un sabre laser venant d'une galaxie fort lointaine et Dorothea avec un pouvoir de télékinésie ça passerait mieux ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMar 5 Fév - 10:29

resmiranda a écrit:
Peut-être qu'en imaginant Will avec un sabre laser venant d'une galaxie fort lointaine et Dorothea avec un pouvoir de télékinésie ça passerait mieux ? Wink

Il faudrait surtout un super pouvoir pour virer les parties où Mme Eliot s'amuse à nous expliquer la vie d'un ton sentencieux ... un peu une sorte de sabre laser qui coupe les parties chiantes du texte ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMar 5 Fév - 10:45

Il doit bien exister des versions abrégées scratch Pourquoi ne pas tricher un petit peu ? Wink C'est ce que je vais faire avec "De grandes espérances" perso Razz
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMar 5 Fév - 11:54

lol!

j'éviterai ce pavé d'autant qu'il y a bien d'autres choses à découvrir !
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMar 5 Fév - 12:19

Je sais que Pickwick a une manière très expressive de présenter les choses, mais ce serait dommage de passer à côté de Middlemarch. C'est un roman extrêmement dense, extrêmement long, pas facile, mais que je trouve passionnant et à côté du quel j'aurais trouvé dommage de passer. Je l'ai lu en plusieurs fois, en faisant des pauses le temps de respirer parfois un air plus léger, mais plus les pages avançaient et plus je trouvais difficile de le laisser de côté.
C'est un livre-monde, où Eliott recrée un village anglais pour le faire vivre devant nous ; c'est un livre sur la fin des illusions, sur la difficile entrée dans le monde adulte : il n'y a pas grand chose de romanesque dans le roman, et beaucoup d'amertume contre la bêtise des êtres trop brillants, qui transforment leur rêves d'enfants en cendres et en regrets. Virginia Woolf disait que "c'est l'un des rares livres anglais écrits pour les adultes", et je me reconnais assez dans cette citation.

Ceci dit, Eliott a parfois un style éprouvant (et ce n'est pas pour rien que j'ai abandonné Daniel Deronda avec à peu près les mêmes mots que Pickwick à la bouche) ; le roman est difficile ; et si je suis heureuse de l'avoir lu, je ne pense pas le relire un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Cloetta
Locataire de Netherfield
Miss Cloetta


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeDim 19 Oct - 20:18

J'ai commencé Middlemarch hier et après une centaine de pages, j'ai du mal à entrer dans l'histoire et la lecture me paraît difficile. A des moments je m'y sens bien à d'autres j'ai du mal.
Je ne pense pas que je le lirai d'un trait, ce livre nécessite des temps de pauses je pense, et pourtant j'ai terriblement envie de le lire. confused
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeLun 20 Oct - 17:32

J'ai eu un ressenti plus ou moins similaire au tien. Le début est difficile, vraiment. Je trouve qu'une fois passé les pages avec Dorothea, le roman devient plus intéressant (avec des passages à vide parfois, mais des moments brillants).
N'hésite pas à faire des pauses !
Revenir en haut Aller en bas
Miss Cloetta
Locataire de Netherfield
Miss Cloetta


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMar 21 Oct - 11:02

Oui, je vois que je ne suis pas la seule! C'est rassurant quelque part!!

Je fais une pause, mais je ne l'abandonne pas et je tiens absolument à le lire.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeMar 21 Oct - 11:23

Courage ! Les romans de George Eliot sont extrêmement denses. Il ne faut pas hésiter à souffler et à lire quelque chose de plus léger.

_________________
Middlemarch de George Elliot Master11
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeLun 3 Nov - 10:13

voir à caler un meuble avec et l'oublier définitivement :p
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeLun 3 Nov - 12:15

trop bon Pickwiick ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Miss Cloetta
Locataire de Netherfield
Miss Cloetta


Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitimeLun 3 Nov - 16:17

Pickwick a écrit:
voir à caler un meuble avec et l'oublier définitivement :p

Bon, je vais retenter encore une fois ou deux, après je suivrai peut être ton conseil lol!

Mais je ne m'avoue pas vaincue tout de suite!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Middlemarch de George Elliot Empty
MessageSujet: Re: Middlemarch de George Elliot   Middlemarch de George Elliot Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Middlemarch de George Elliot
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» George Bernard Shaw (1856-1950)
» [Molière] George Dandin
» George Coleman & Ahmad Jamal - My foolish heart
» Martin George RR - L'épée de feu - Le Trône de Fer T7
» George Orwell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure) :: George Eliot-
Sauter vers: