Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Hélène Berr : Journal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kary
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Hélène Berr : Journal   Mer 3 Fév - 0:27

Je viens de me creuser la tête pour savoir où placer ce topic, mais comme Hélène Berr n'est pas à part entière une écrivain, j'ai opté pour la partie "autres auteurs". Sinon pas de problème pour redéplacer le topic !


Une petite présentation du livre prise sur le net tout d'abord :

Citation :
Journal, 1942-1944
Journal d’Hélène Berr, jeune juive parisienne, de 1942 à 1944. Récit quotidien d’une agrégative d’anglais contrainte de porter l’étoile jaune, déportée en mars 1944. Elle meurt d’épuisement à Bergen-Belsen, quelques semaines avant la libération des camps. Suivi d’une biographie de la famille Berr, qui examine l’historique de la conservation du manuscrit d’Hélène.

Hélène Berr a vingt et un ans lorsqu’elle commence à écrire son journal. L’année 1942 et les lois anti-juives de Vichy vont faire basculer sa vie. Cinquante ans durant, ce manuscrit n’a existé que comme un douloureux trésor familial. Consulté par les chercheurs au Mémorial de la Shoah, l’original du Journal d’Hélène Berr est devenu en quelques mois un texte mythique.

J'ai fini de lire ce journal il y a quelques jours et je dois dire que ça a été une très bonne lecture ! La première partie du journal est très télégraphique, ce qui a pu en rebuter plus d'un, mais la dernière partie est beaucoup plus profonde, Hélène s'attarde plus longtemps sur la situation des juifs en France pendant la Seconde Guerre Mondiale. Le côté documentaire historique m'a beaucoup intéressée, moi qui suis une passionnée de cette période.

J'ai aussi adoré retrouver les références parisiennes de Hélène : elle avait cours à la Sorbonne, fréquentait des librairies parisiennes encore très connues aujourd'hui, (Gibert, Galignani), lisait de la littérature anglaise (on retrouve une liste des livres qu'elle a lus à la fin du journal) - un peu logique, car elle était en licence d'anglais -, elle cite aussi très souvent Keats. Elle croise des étudiants qui deviendront plus tard plus ou moins connus dans le monde littéraire (Robert Escarpit, Sylvère Monod qui a traduit les oeuvres de Dickens dans la Pléiade). Elle s'occupait aussi parfois de la bibliothèque de sa fac, adorait les enfants et n'avait pas vraiment peur d'être envoyée en camp.

Le côté historique mis à part, Hélène Berr est une dévoreuse de livres. On se retrouve complètement lorsqu'elle essaie de parler d'un livre qui l'a passionnée, Winnie-the-Pooh !! Je mets un extrait, parce que vraiment, j'adore ce passage :

Citation :
Il fallait absolument que je raconte à quelqu'un Winnie-the-Pooh. Quand j'ai commencé, j'ai bien vu que cela n'intéressait personne. Et j'ai continué, tout en ayant conscience de forcer l'attention des autres, en ayant conscience que je les ennuyais. J'ai vaincu la répugnance que faisait naître en moi la sensation d'être ennuyeuse. Mais je ne comprenais pas que les autres ignorent Winnie-the-Pooh. C'est toujours l'éternel problème : partager avec quelqu'un mon enthousiasme, il n'y a de joie pour moi que celle que je puisse communiquer à un autre. Maintenant je suis privée de tous ceux avec qui je pouvais le faire, avant tout de Jean [son fiancé].
Tout de même Mlle Detraux a écouté, et admiré les adorables dessins de Winnie-the-Pooh ; et, à genoux près de son fauteuil, je lui expliquais l'histoire. J'expliquais mal, je rendais mal le charme du texte, car il est intraduisible en français, et Mlle Detraux est bien plus loin que Maman ou Denise [sa soeur] de cette atmosphère. Mais je parlais toujours, mes joues étaient en feu. Les autres parlaient autour de nous, cela m'isolait, nous isolait. J'oubliais tout, sauf mon effort pour faire sentir le charme du livre.
Après, Maman qui avait un peu sommeil m'a demandé en souriant : "Et qu'est-ce qu'il lui arrive à Winnie ?" Mais je savais que si elle me le demandait, c'était plus parce que mon enthousiasme l'avait frappée, que parce que Winnie-the-Pooh l'avait intéressée. C'était moi, et pas le livre qui était la cause de son intérêt. Il y avait aussi sûrement un désir de me faire plaisir. Et il y avait de l'amusement. Mais il n'y avait pas la compréhension que j'aurai voulue, pour ce livre.
Je suis allée chez Galignani. Je n'ai pas trouvé Winnie-the-Pooh mais j'ai trouvé Through the Looking-Glass, la suite d'Alice, et un livre de poèmes pour enfants du même auteur que Winnie, et aussi merveilleusement illustré.

Hélène Berr, précurseur du lobbying ? Very Happy

Bref, ce journal est une très belle lecture, j'ai été émue jusqu'au bout par le destin de cette jeune fille.

J'espère ne pas avoir été ennuyeuse !! lol!

Il y a d'autres passages que j'ai trouvé magnifiques et poignants mais je suis trop fatiguée pour les recopier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mer 3 Fév - 15:12

Merci, Kary, pour la présentation de ce journal ! sunny

J'en ai entendu dire beaucoup de bien, car je crois que cela ne fait pas si longtemps qu'il a été publié, et ta présentation me donne vraiment envie de le découvrir. Very Happy

Ce passage sur la difficulté de transmettre son enthousiasme pour une lecture ou une découverte est très intéressant ; je n'ai jamais lu Winnie the Pooh, mais Alison Lurie en parle beaucoup dans son ouvrage sur la littérature enfantine, et ce qu'elle en dit m'avait beaucoup intéressée. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Jeu 4 Fév - 19:07

Merci pour cette présentation très alléchante, Kary !

Ce livre me fait de l'oeil depuis plusieurs mois, je crois que je vais finir par craquer, surtout que j'ai vu qu'il était disponible en poche

L'extrait que tu as posté est délicieux ! Et elle parle d'une librarie que j'aime beaucoup et à laquelle je me rends souvent !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Dim 7 Fév - 9:57

Ce livre me faisait de l'oeil aussi... J'attends d'épuiser un peu ma PAL et je l'achète! Smile
Très belle présentation en tout cas! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Dim 7 Fév - 10:49

Emjy a écrit:
Ce livre me fait de l'oeil depuis plusieurs mois, je crois que je vais finir par craquer, surtout que j'ai vu qu'il était disponible en poche

👍

Il me semble l'avoir vu plusieur fois dans les catalogues France Loisirs. Vu sa sortie en poche, je vais également craquer sous peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mer 10 Fév - 13:37

J'ai lu ce Journal à l'époque de sa publication, il y a déjà deux ans je crois et il m'avait énormément plu. J'avais adoré l'écriture, la détermination de cette jeune fille, et j'avais été peut-être plus touchée par la seconde partie qui tranchait avec l'évocation de son quotidien en proposant un point de vue de plus en plus revendicateur. Je me souviens avoir été particulièrement émue par sa prise de conscience que ce qu'elle écrit aura peut-être un jour une portée, tragique certes, mais nécessaire. Quelqu'un a-t-il vu l'exposition "Hélène Berr, une vie confisquée" au Mémorial de la Shoah? Je serai curieuse d'avoir un avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Jeu 11 Fév - 19:22

J'ai terminé ce Journal cet après-midi dans le bus, la larme à l'oeil (je ne plaisante pas). Et quand j'y repense, je suis encore très émue.
Je le conseille vraiment à tout le monde. C'est une oeuvre absolument fascinante et saisissante. Elle mérite amplement le succès qu'elle a actuellement.
Il faut savoir que ce journal est composé de deux parties. Je dois bien admettre que j'ai eu un peu de mal à venir à bout de la première. Elle m'a parue quelque peu décousue car très factuelle. Hélène nous fait part de son quotidien, de ses diverses rencontres notamment. Ce n'est pas toujours facile à suivre dans la mesure où on ne connaît pas tous ces protagonistes.
Même si cette première partie n'a pas ma préférence (et encore, c'est très relatif, certains passages m'ont vraiment happée), elle est très importante, surtout à la lumière de la seconde et dernière partie.
Elle nous fait partager sa vie de jeune étudiante parisienne, nous parle de ses études à la Sorbonne, de son goût pour la littérature (anglaise, tout particulièrement), de sa famille, de ses amis, de l'homme dont elle est tombée amoureuse (un certain Jean, un homme tout aussi fascinant qu'elle) mais aussi de sa peur grandissante face au régime en marche.
Puis, elle nous plonge plus profondément dans sa conscience, l'intimité de son esprit. Elle nous fait part de ses convictions avec une grâce et une générosité absolument admirables. Comment ne pas être émue par la personnalité de cette jeune femme de 22 ans qui semble comprendre avec une lucidité sans faille ce qui est en train de se dérouler dans son pays, et dans l'Europe toute entière ? On ne peut qu'applaudir la magnifique empathie dont elle fait preuve dans chacune des pages de ce journal. Hélène s'investit auprès des plus démunis, rend visite à chacune de ses connaissances brisées par le chagrin, s'occupe de petits enfants arrachés à leur famille et continue en parallèle, ses études (même si elle n'est plus en mesure de préparer l'agrégation de littérature anglaise), ses lectures etc.
Le Journal d'Hélène Berr a une valeur historique inestimable. D'un point de vue strictement littéraire, il est tout aussi précieux. Le style d'Hélène Berr est inspiré et à l'image parfaite de ses qualités humaines.

Un livre que je garderai précieusement dans ma bibliothèque et qui me hantera encore longtemps. On oublie pas aussi facilement la voix d'Hélène Berr...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Dim 14 Fév - 19:23

Merci Kary pour ce topic. J'ai également vu ce livre dans pas mal de librairie. Je dois dire qu'il me donne vraiment envie. Je ne savais pas qu'elle était étudiante en littérature anglaise ! C'est un point en plus en sa faveur.

J'ai fait lire un extrait du Journal d'Anne Frank à mes élèves. Je pense que l'année prochaine, j'essayerai de leur faire découvrir le journal d'Hélène Berr. Il faut donc absolument que je le lise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Dim 28 Fév - 20:57

Emjy, je suis ravie que le livre t'ait plu !!

Damien, j'espère que tes élèves seront intéressés par le destin de cette jeune fille ! (Autant que je l'avais été à l'époque par celui d'Anne Frank)

Oui, Hélène Berr était une vraie littéraire ! Elle lisait Hardy (c'est une adepte de Jude l'Obscur !!), Elizabeth Goudge, Lewis Carroll, Kipling, Shakespeare, Dostoïevski, etc. Je pense qu'elle se serait aussi lancé dans des traductions françaises de grandes oeuvres anglaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaë
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Lun 13 Sep - 19:23

Emjy a écrit:
Je dois bien admettre que j'ai eu un peu de mal à venir à bout de la première. Elle m'a parue quelque peu décousue car très factuelle. Hélène nous fait part de son quotidien, de ses diverses rencontres notamment. Ce n'est pas toujours facile à suivre dans la mesure où on ne connaît pas tous ces protagonistes.

👍 Je n'ai pas trop accroché à cette partie.

Par contre, j'ai littéralement dévoré les pages à partir de l'année 1943, où le journal devient moins factuel et où Hélène nous livre ses pensées. Certains passages sont vraiment poignants. Et quelle lucidité elle a. Comment ne pas être d'accord avec elle quand elle dit que si le Pape avait pris position, beaucoup de choses auraient été évité.
J'ai vu il y a quelques mois le film "La rafle", et en lisant ce texte, des images du film me revenait. Et un sentiment de malaise car malheureusement les Français ont également beaucoup de torts. A chaque fois que je côtoie cette période de l'histoire, je ne peux m'empécher de me demander si j'aurai eu le courage et la force de caractère pour résister et aider les gens qui en avaient besoin.

Un livre que j'ai emprunté à la bibliothèque et que je compte bien acheter!

Si j'avais le courage, j'enchainerai avec un livre que possède mon chéri: "Une femme à Berlin : Journal 20 avril-22 juin 1945", pour avoir un témoignage de l'autre côté, mais je pense laisser passer un peu de temps pour digérer cette lecture-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Lun 13 Sep - 19:57

Je l'avais mis dans ma PàL de cet été et au final, j'ai un peu reculé (et en même temps, je l'ai pas trop suivi la PàL de cet été donc bon...) de peur de me sapper le moral à fond et... A te lire, Lunaë, je crois que j'ai bien fait...
Disons que j'ai beaucoup de mal avec ces récits, qui, s'ils m'intéressent énormément pendant ma lecture, me font un effet absolument affreux une fois refermés.
J'ai mis des siècles (pas moins) à me remettre de ma première lecture du Journal d'Anne Frank... Non, rectification : je crois même ne pas être guérie encore. Rien qu'à dire "Anne Frank", j'ai les poils qui se dressent sur les bras et les larmes au bord des paupières.
Et, pitié, ne parlons pas du superbe roman de Robert Merle qui m'a retourné comme une crêpe (La mort est mon métier, si le cœur vous en dit) et dans une moindre mesure, Le Joueur d'échecs de Zweig. J'suis un peu maso aussi de m'affliger tout ça, me direz-vous. Et vous aurez raison.
Pas remise non plus de ma visite d'un camp de concentration lors d'un voyage scolaire. J'imaginais... trop de choses. Indescriptible, j'ai pas fait 300 mètres dedans et j'ai fini ma journée à attendre les autres dans le car, pendant un nombre d'heures incalculables. Dieu merci, déjà à l'époque, je ne sortais pas sans un bouquin et là, comme on avait un plus ou moins long voyage, j'en avais emmené deux (ma prévoyance m'étonnera toujours et m'a sauvé pour le coup), ça m'avait à peu près bien vidé l'esprit. Mais en rentrant, quand mes parents m'ont posé la question fatidique et inévitable de "Alors? Comment c'était?", j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, à peine le début du "Comment...?" amorcé. Ils ont rien compris.
Et ne parlons pas, s'il vous plaît, SURTOUT pas, non plus, de ma visite à Oradour sur Glane. C'est pas plus récent que le camp mais c'est toujours pas refermé, la blessure. Indescriptible aussi, cette sensation, ce flots d'images (mon ''imagination'', je la hais parfois...)
Enfin, voilà, en gros, j'sais pas trop si je me sens assez forte pour lire ça... Hu, hu, on verra bien. Et j'ai un peu le moral en berne, là... Un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlatiine
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Lun 17 Sep - 18:06

J'ai fini de lire ce journal et j'en ressors ravie, parce qu'il s'agit d'une très bonne lecture, mais aussi bouleversée, parce qu'on sent grimper l'horreur au fil des pages, et qu'on sait que l'issue sera forcément fatale...
Comme l'ont dit d'autres auparavant, le livre est découpée en deux parties, mais contrairement à Emjy et Lunaë, la première ne m'a pas moins plu que la deuxième. Certes, c'est un peu difficile de s'y retrouver au milieu de toutes les personnes qu'Hélène rencontre, mais je la trouve fascinante, cette partie, car sous les petits riens de la vie quotidienne, et même malgré l'humour dont fait parfois preuve Hélène, on sent que la guerre n'est jamais loin. Mais la deuxième partie est tout aussi saisissante, car elle nous permet de (re)découvrir ce qu'ont vécu les Juifs pendant la guerre au plus près.
Et j'ai surtout découvert une jeune femme au style très agréable et à la culture (anglaise, entre autres) impressionnante.
Bref, un voyage au coeur des années noires indispensable pour ceux qui ont envie d'en connaître un peu plus sur cette période. Hélène ne peut pas laisser indifférente Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haydée
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mar 18 Sep - 9:15

Je vais sans doute avoir des bouffées d'angoisse mais vous me donnez vraiment envie de le lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mar 18 Sep - 10:02

@ Scarlatiine : Je suis heureuse que tu aies aimé ce journal. Ce livre m'a accompagnée très longtemps et j'en garde jusqu'à maintenant un souvenir toujours aussi ému.

@ Haydée: Laisse toi tenter ! Tu ne le regretteras pas ! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathy
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mar 18 Sep - 11:16

Séverine, je comprends très bien ce que tu écris car c'est la même chose pour moi. J'ai été littéralement traumatisée par ma visite d'Oradour-sur-glane à 8 ans mais moi, je n'ai pas eu le droit de rester dans la voiture...J'en rêve encore parfois et rien que de voir le nom de cette ville écrit (ou l'entendre prononcé), je revois encore tout et surtout ce guide sadique...
C'est aussi pour ça que j'ai cédé ma place à mon meilleur ami lorsque j'avais gagné une place pour visiter un camp en Pologne avec d'anciens prisonniers. Il a fait de très belles photos et moi, je suis restée bien au chaud chez moi, loin des cauchemars que j'aurais eu, sans aucun doute, après la visite.
Je lis beaucoup de romans à ce sujet et ça passe relativement bien sauf le Journal d'Anne Frank. Je n'arrive pas le lire, c'est trop difficile. C'est pour ça que j'hésite à lire celui d'Hélène Berr. En revanche, j'avais dévoré La mort est mon métier. En fait, je crois que les romans passent car je me dis que les personnages sont fictifs donc ne sont pas vraiment morts mais les journaux...
J'hésite donc encore à lire ce journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zahlya
Jurisfiction agent
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mar 18 Sep - 16:53

Vos avis me donnent envie de remonter ce Journal des tréfonds de ma PAL^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mar 10 Déc - 17:37

France 2 diffuse ce soir un documentaire consacré à Hélène Berr, avec des extraits de son journal. Il passe à 22h20, j'espère qu'il sera proposé en replay par la suite sinon je vais le rater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mar 10 Déc - 19:04

👍 Merci Summerday

je vais surement regarder si je ne suis pas trop crevée, le journal est un témoignage excellent, j'en garde de belles images.

A ce sujet, je cherche à lire les écrits de Charlotte Delbo, si quelqu'un a l'un de ses livres en sa possession et souhaite me le prêter, il peut me faire un MP-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mar 10 Déc - 20:03

Merci pour l'info, Summerday. Je viens de voir la bande-annonce sur France 2. Je ne pourrai pas le voir non plus mais j'espère aussi pouvoir le voir en replay, son livre m'avait émue aux larmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Mer 11 Déc - 9:32

J'avais vu l'info le matin même dans le quotidien papier et je me suis dit que je ne devais pas le rater. J'ai eu peur d'arriver en retard mais l'émission précédente a duré plus longtemps que prévu et le film documentaire sur Hélène Berr a donc commencé avec 30 minutes de retard...

Enfin, passé tout ça, il s'agissait en fait d'une lecture condensée (lue par l'actrice Céline Sallette) et illustrée par des images d'archives et des photos personnelles de la famille Berr. Le film s'est surtout centré sur le côté historique bien sûr, mais aussi sur ses rencontres avec Jean Morawiecki qui lui apportaient de l'espoir. C'est plutôt dur de faire un film documentaire avec peu de documents, films ou photos, mais le tout était plutôt réussi, même si on y apprend rien de plus (pour ceux et celles qui ont lu le journal en tout cas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   Jeu 12 Déc - 12:02

Kary je suis tout à fait d'accord avec ton analyse. C'est un bon documentaire mais il n'apporte pas grand chose à ceux qui ont déjà lu le journal d'Hélène. La diffusion du film début décembre en seconde partie de soirée est un peu dommage aussi, c'est une diffusion confidentielle. J'aurais trouvé plus intéressant de voir ce film un soir de commémoration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hélène Berr : Journal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hélène Berr : Journal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hélène Berr : Journal
» Journal d'Hélène Berr
» journal de campagne d'une armée de cadian dans la boue
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» Quel journal ou magazine d'actualité lisez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française contemporaine-
Sauter vers: