Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : 25€ de réduction ...
Voir le deal

 

 Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Popila
Bookworm
Popila


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Fév - 17:34

Tout à fait, je pense que ça touche à la philosophie (et à la conception qu'on a de l'existence).

_________________
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Fév - 17:39

study Je voudrais revenir sur HH et sur sa perversité. Peut-être qu'en envisageant son comportement comme étant le résultat d'une maladie ( comme le fait la classification internationale des maladies qui répertorie "ce trouble de la préférence sexuelle" dans la catégorie des "maladies mentales"), pouvons-nous considérer le roman sous un angle un peu moins influencé par le jugement moral.

D'ailleurs le narrateur use de l'allégorie du démon pour évoquer ses troubles et la souffrance dans laquelle il est plongé : "La passion qui me consumait pour cette nymphette (...) m'eut certainement conduit dans une autre maison de santé si le démon n'avait compris qu'il devait m'accorder quelque apaisement s'il voulait continuer à s'amuser de moi" (p.90, éd. Folio)
Le registre est à ce moment pathétique et j'ai ressenti une certaine empathie pour cet homme prisonnier à ce point prisonnier de ses pulsions.

Ainsi, en considérant un peu plus son récit sous cet angle, j'ai l'impression que l'on peut accorder plus de place à son traitement littéraire. Et la lecture en devient moins pesante, plus libre aussi...
j'attends vos avis...confused
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Fév - 17:53

Everina, comment procèdes-tu lorsque tu utilises des smileys ? Je suis souvent obligée d'éditer tes messages pour une question de lisibilité.

Everina a écrit:
study Je voudrais revenir sur HH et sur sa perversité. Peut-être qu'en envisageant son comportement comme étant le résultat d'une maladie ( comme le fait la classification internationale des maladies qui répertorie "ce trouble de la préférence sexuelle" dans la catégorie des "maladies mentales"), pouvons-nous considérer le roman sous un angle un peu moins influencé par le jugement moral.
Je pense que c'est un point de vue parfaitement envisageable, et qui se posera avec plus d'acuité encore dans la Deuxième Partie : HH est-il un pervers ? Un fou ? Un malade ? Il est clair que s'il est malade, la question de sa responsabilité ne se pose plus exactement de la même façon.

Everina a écrit:
D'ailleurs le narrateur use de l'allégorie du démon pour évoquer ses troubles et la souffrance dans laquelle il est plongé : "La passion qui me consumait pour cette nymphette (...) m'eut certainement conduit dans une autre maison de santé si le démon n'avait compris qu'il devait m'accorder quelque apaisement s'il voulait continuer à s'amuser de moi" (p.90, éd. Folio)
Le registre est à ce moment pathétique et j'ai ressenti une certaine empathie pour cet homme prisonnier à ce point prisonnier de ses pulsions.
C'est précisément à cette citation là que je pensais lorsque j'évoquais le sentiment de culpabilité éprouvé par HH, qui assimile lui-même ses pulsions à quelque chose de diabolique. Il en vient à imaginer un monde dominé par le Prince des Ténèbres, c'est-à-dire par le Diable, pour justifier ce qui lui arrive, lui donner un sens. Sincérité de la part de HH, ou figure de style ? Une manière de plus de rejeter la responsabilité de ses actes sur quelqu'un d'autre ? J'ai eu en tout cas l'impression, lorsque j'ai lu cette phrase, qu'il se vivait comme un nouveau Faust, un Faust moderne. En revanche, je n'éprouve aucune empathie ou pitié pour cet homme, du moins pour ce qui est de la Première Partie. (Pour la Deuxième, c'est un peu différent).

Everina a écrit:
Ainsi, en considérant un peu plus son récit sous cet angle, j'ai l'impression que l'on peut accorder plus de place à son traitement littéraire. Et la lecture en devient moins pesante, plus libre aussi...
Je pense que l'aspect littéraire du texte est très important, effectivement. Et que Lolita, malgré les apparences, est un roman profondément moral.

_________________
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Fév - 17:59

Pour répondre à ta question technique concernant les smileys, je m'y prend le plus simplement possible et certainement pas de la bonne manière... Je fais un clic droit dessus et je glisse l'icône sur le texte. On peut faire autrement? Désolée si ma méthode pose pb, je ne le savais pas car sur mon pc, cela s'affiche correctement... Du coup, je n'en mets pas dans ce message, c'est plus sûr...
LOL
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Fév - 18:10

J'ai corrigé ton précédent message, mais ça donnait quelque chose comme ceci :

javascript:emoticonp('study')

au lieu de :

study

En fait, plutôt que de faire glisser, il faut plus simplement faire un clic droit sur le smiley de ton choix, et il s'affiche automatiquement dans le corps de ton message, à l'endroit voulu. Wink

_________________
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Fév - 19:51

OK, merci!
Test : cheers
Revenir en haut Aller en bas
JainaXF
Locataire de Netherfield
JainaXF


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeLun 22 Fév - 10:45

J'ai donc fini la première partie hier (je sais je suis très en retard ! Embarassed ) et je vais essayer de donner mes impressions sans faire trop de redites.

- Premier point : oui ce roman est dérangeant et m'a mise mal à l'aise, au point que j'ai dû faire une pause quand il parle de son désir sexuel pour Lolita ou avec la scène de la jambe ! Le fait que ça soit très bien écrit (je lis en VO et le style est superbe) ne fait que renforcer cet aspect-là ! affraid Mais une fois que j'ai réussi à dépasser ça, je me suis effectivement rendu compte que le roman est effectivement très moral et que personne ne pourrait approuver HH ! Finalement, j'ai lu des romans pire de ce point de vue-là, notament Les flammes de la nuit et La Comédie inhumaine, tome 4 : L'Ogresse de Michel Pagel où un adulte a des relations avec un ado de 13/14 ans et c'est traité comme justifié voire naturel ! Evil or Very Mad

- Ensuite je considère Humbert Humbert comme un monstre mais avec des aspects humains, pour moi les deux ne sont pas antithétiques. Il tente de se justifier tout le long mais il n'en est que plus abject en refusant de reconnaître sa responsabilité ! Etant donné les circonstances de sa éconfession", Il est donc évidemment un narrateur non-fiable ! Je me suis même demandé s'il ne s'était pas débrouillé pour tuer Charlotte et qu'il prétend ensuite que c'est un accident... De même la scène de la séduction de l'hôtel n'est raconté que de son point de vue et j'ai des doutes sur sa véracité, surtout quand on voit ensuite la réaction de Lolita qui semble avoir mal, regretter ...On voit là HH sous sa forme de monstre. Il semble effectivement avoir un côté Docteur Jekyll et Mr Hyde, il ne veut pas salir Lolita au début. Cependant, comme dans le roman de Stzvenson, son monstre prend peu à peu le dessus et la fin de la première partie est tout simplement glaçante. Elle préfigure la domination psychologique (j'ai commencé à lire la deuxième partie) totale qu'il va imposer à Lolita. Il est malade de toute évidence : sa relation avec la gent féminine le prouve ! Il est incapable d'avoir une relation saine et équilibrée et est sociopathe dans son comportement : il n'a que du mépris pour ses femmes et dissimule qui il est vraiment, il prétend avoir des émotions parce que ça l'arrange. Il m'a fait penser à Dexter sur ce plan-là (d'ailleurs dans les livres, Dexter évoque lui aussi le "Dark Passenger" pourjustifier ses pulsions meurtrières). Le refus qu'il a de contrôler ses pulsions quand il le peut (avec des psychiâtres) le rende encore plus coupable et monstrueux.

- Le personnage de Lolita : il est difficile à cerner, nous ne le découvrons qu'au travers du récit d'Humbert Humbert forcément biaisé. Jusqu'à quel point peut-on se fier au narrateur, on ne le sait pas vraiment, mais même en admettant qu'il dise toute la vérité, cela ne l'excuse pas. Lolita m'apparaît comme une gamine mal élevée et qui cherche à séduire (ce n'est pas rare dès le début de l'adolescence) et je pense que la relation tumultueuse qu'elle a avec sa mère joue un grand rôle dans ce désir. En effet la mère est jalouse de sa fille et cette dernière sait que ses tentatives de séductions, d'apparaître plus adulte qu'elle ne l'est énerve sa mère : en adolescente typique ça l'encourage à continuer... Bon, je ne la trouve pas sympathique, hein (du moins tel qu'elle nous est présentée !), elle est beaucoup trop provoquante pour ça, mais je pense qu'elle est surtout en manque de repère et de père, le sien étant mort il y a longtemps. HH représente à la fois un homme mûr amant potentiel et une figure paternel pour elle.
Je pense qu'elle ne se rend pas vraiment compte qu'elle joue avec le feu et se laisse entraîner par le désir qu'a HH ou par ses amis (souvent plus âgés) qui l'encouragent à découvrir le sexe. Sa réaction en repartant de l'hôtel est pour moi dûe au fait qu'elle se rend compte qu'elle est entièrement sous le pouvoir d'HH et qu'elle est allée trop loin.

-Le portrait de l'Amérique est en effet assez grinçant : on a un portrait d'une Amérique hypocrite voire schizophrène entre ses valeurs puritaines et la réalité d'enfants très précoces au niveau sexuel et de plusieurs adultes qui désirent Lolita et d'autres en secret. Une Amérique parfois trop naïve aussi, comme le montre l'exemple de Charlotte et ses voisins ou de la dirigeante du camp. De l'autre côté on a l'Européen cultivé mais pervers. Il n'y a pas beaucoup d'espoir pour l'humanité dans ce livre !


Pour conclure sur cette première partie, c'était une expérience littéraire intéressante et cette lecture de groupe m'a permis de découvrir un livre que je n'aurais jamais lu de mon propre chef. Il a un apsect fasciant et dérangeant mais il est passionant d'un point de vue littéraire, il nous force à adopter le point de vue d'un vrai monstre, chose rare en littérature. Je pense qu'il faut une certaine maturité pour le comprendre : je pense qu'à 15 ans je ne serai jamais allé au bout ! Ce livre est finalement l'histoire d'une déchéance méritée.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeLun 22 Fév - 17:18

JainaXF a écrit:
J'ai donc fini la première partie hier (je sais je suis très en retard ! Embarassed ) et je vais essayer de donner mes impressions sans faire trop de redites.

Bof, pas tant que ça, puisque personne n'a encore posté son avis sur la Deuxième Partie, et que l'organisatrice - c'est-à-dire moi-même - n'a toujours pas pris le temps de regarder l'adaptation de Stanley Kubrick, alors qu'elle a eu 15 jours pour le faire. Razz

Merci en tout cas pour cet avis qui constitue une bonne synthèse de ce qui fait l'intérêt de cette Première Partie. Les parallèles avec d'autres romans et avec Dexter sont intéressants.

Pour le personnage de Lolita, je pensais qu'elle serait beaucoup plus provocante, et finalement, je trouve qu'elle ne l'est pas tant que ça. Rien n'interdit de penser qu'elle se cherche un père, finalement ; c'est d'ailleurs ce que tu suggères. Je crois moi aussi qu'elle est complètement inconsciente de l'effet qu'elle produit sur HH, au moins au départ.

_________________
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeMar 23 Fév - 14:23

Eh bien, je dois être vraiment une alien Suspect.
Même dans toute l'horreur de son caractère et ses actions, je ne peux pas qualifier HH de monstre. La pédophilie c'est mal, la dissimulation, c'est sournois, et donc mal. Le personnage d'HH est maléfique, il fait le mal. Mais je crois vraiment qu'il est une victime de lui-même.

Pour la deuxième partie, j'ai pris un peu de retard mais je compte bien la finir avant le 1er mars et poster mon avis aussitôt Smile.
Revenir en haut Aller en bas
JainaXF
Locataire de Netherfield
JainaXF


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Fév - 12:59

Je pense aussi qu'il est victime de ses pulsions, mais il ne chercher pas à se faire soigner ou aider par quiconque, il reste près de l'objet de son désir et on sent que son bon côté et ses "bonnes" résolutions faiblissent peu à peu.

Cette passivité face à ce qu'il sent grandir en lui, c'est cela qui le rend monstrueux pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 28 Fév - 20:04

J'ai lu la première partie, ainsi que les trois pages de ce topic ! Very Happy Il y a donc plus en retard que JainaXf Razz.

J'ai commencé ma lecture en même temps que vous, et je dois avouer que j'ai abandonné assez rapidement. Le sujet me mettait mal à l’aise, et j'avais également beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Je me suis dit qu'il fallait attendre d'être un peu plus disponible. C'est chose faite, puisque j'ai pu lire la première partie en quelques jours. Cela dit je préfère lire autre chose avant de me lancer dans la deuxième partie.

Ce qui est remarquable pour moi, c'est la manière dont Nabokov traite son narrateur/héros. Ce malaise nait du fait qu'on ne sait pas s'il est totalement fiable. Ce personnage ambigu est à la fois séduisant (il est élégant jusque dans son style, il est cultivé, il est intelligent), et repoussant (il bat les femmes, méprise tout monde, et séduit une fillette de douze ans). La narration est alors elle-même ambiguë, et donc problématique. Qui croire ? Que croire ?

Ce qui me frappe également c'est la manière dont le narrateur se déresponsabilise de tout. Il apparaît comme une victime la plupart du temps. Il n'a pas pu consommer son amour d'adolescent, Lolita l'a séduit. Il ne fait jamais le premier pas, ou prend rarement des décisions. Valérie le quitte, Charlotte se fait renverser, Lolita est une petite dévergondée. En même temps en filigrane on perçoit la manipulation de Humbert Humbert. Il reconnaît qu'il s'est joué des psychiatres en comprenant exactement comment le faire. Le piège dans lequel il entraîne Lolita est tout simplement épouvantable.

Je rejoins ce que vous avez dit sur la manière dont les autres personnages sont présentés. On ne peut pas s'empêcher de les mépriser (en particulier Charlotte), parce que le narrateur fait de nous des complices. On se sent intelligent, on se sent séduit par ce narrateur cultivé, et on a envie d'être de son côté lorsqu'on rencontre Charlotte ou Valérie. Pourtant notre point de vue est totalement orienté. C'est ça qui est tout à fait fascinant (d'un point de vue littéraire). D'ailleurs c'est intéressant de noter que ces deux femmes sont totalement dépourvues de culture, ou que le narrateur nous pousse à les prendre de haut parce qu'elles ne semblent pas en avoir.

Ce qui est gênant finalement c'est de ne plus savoir ce qu'il faut penser (c'est en même temps la force du roman). La personne la plus sophistiquée, la plus intelligente, est en même temps la plus perverse, et la plus méprisante. Le style du narrateur est remarquable, et permet de rendre acceptable des actes condamnés par la morale (autre tour de force du roman). Nous sommes totalement piégés par la narration non fiable qui nous est proposée.

Le personnage de Lolita apparaît dans cette perspective totalement passionnant à analyser. Est-elle coupable de quelque chose ? C’est une jeune fille, mal élevée, mal aimée également (sa mère est totalement cruelle). Elle semble être consciente de la séduction qu’elle opère sur les adultes. Elle est capricieuse. Comment être sûr qu’il s’agit d’un portrait exact ? N’est-ce pas une fois encore une manipulation du narrateur ? Le fait que Charlotte déteste sa fille, nous la rend encore plus méprisable. Le fait que Lolita soit capricieuse, parfois méchante (surtout envers les autres petites filles) ne nous la rend pas aimable. Le fait que ce soit elle qui a séduit Humbert Humbert nous la rend ambiguë. Ne serait-elle pas responsable de tout ? Pourtant le narrateur avait projeté de l’endormir pour la violer… Comment savoir ce qui est vrai ?

Je crois que c’est là que réside la complexité, et l’intérêt du roman. Le jeu constant entre le vrai et le faux, le bien et le mal, Docteur Jekill et Mr Hyde (comparaison très intéressante), la cupidité et l’innocence. Tout ces ambiguïtés sont dues à un personnage séduisant et pourtant dangereux qui occupe une place privilégié (celle du narrateur).
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 28 Fév - 20:45

Merci pour ton avis, Damien. Wink

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis ; je voudrais simplement, puisque tu m'en donnes l'occasion, revenir sur ce point :

Damien a écrit:
Le personnage de Lolita apparaît dans cette perspective totalement passionnant à analyser. [...]C’est une jeune fille, mal élevée, mal aimée également (sa mère est totalement cruelle).[...]Le fait que Charlotte déteste sa fille, nous la rend encore plus méprisable.
Je crois que HH monte en épingle la jalousie - assez "naturelle", au fond (cf la marâtre dans Blanche-Neige - bon après, bien sûr, toutes les mères ne sont pas bâties sur ce modèle, et heureusement) - que la mère éprouve à l'égard de sa fille, plus jeune qu'elle, qui a toute la vie devant soi - alors qu'elle, Charlotte Haze, est une femme d'âge mûr qui essaye de rebâtir sa vie avec quelqu'un dont elle est sincèrement tombée amoureuse, et elle redoute, semble-t-il une forme de concurrence. Par ailleurs, Lolita n'est pas une gamine facile, d'où l'animosité sans doute parfois de leurs rapports. Charlotte Haze a un comportement souvent odieux avec sa fille, mais sa réaction en découvrant le journal de HH nous montre une mère aimante, finalement, prête à tout pour sauver son enfant des griffes d'un prédateur.

_________________
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 28 Fév - 20:52

Elle semble vouloir également l'éliminer de sa vie une fois qu'elle est mariée avec Humbert Humbert. Je crois d'ailleurs que ce dernier précise qu'elle est consciente que Lolita tente de le séduire. Je pense que tous les éléments que tu viens de donner, Popila, et ceux que je rajoute nous rendent Haze totalement détestable. Elle apparait également niaise dans sa manière d'aimer. Le lecteur est donc poussé d'une certaine façon à mépriser ce personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Mar - 17:44

est-il possible que je vous rejoigne maintenant pour cette lecture commune ? Même avec un mois de retard ?
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 3928
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Mar - 18:05

@ Russia. Il n'y a aucun souci ! N'hésite pas à nous rejoindre. Je suis encore plongé dans le roman de Nabokov pour ma part. Tu peux sois lire Lolita (la lecture du mois de Février), ou commencer par Gatsby, le magnifique (la lecture de Mars).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Mar - 18:07

Je vais lire LOLITA car il est dans ma PAL
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Mar - 18:38

De mon côté je suis encore en plein dedans. Je compte aussi voir les deux adaptations. Tu trouveras donc au moins un interlocuteur Razz. Puis Gatsby est une lecture pour plus courte, donc tu pourras rattraper le mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
JainaXF
Locataire de Netherfield
JainaXF


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Mar - 8:58

Très intéressantes ces nouvelles analyses ! Smile
Pour Charlotte, le problème c'est qu'on ne sait pas jusqu'où se fier à HH : il sait que des gens le lisent et essayent probablement de gagner des points pour le procès à venir ! Donc présenter Charlotte en mauvaise mère fait bien son affaire ! Après, je pense que Charlotte a une relation tendue avec sa fille, adolescente précoce et sans figure paternelle pour la guider (c'est en partie ce qu'elle recherche en HH) et il y a de la jalousie entr elle, mais elle peut être exacerbée par le narrateur.

Du coup j'ai du mal à juger Charlotte et son attitude vis-à-vis de Lolita !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Mar - 17:59

J'ai commencé la lecture hier soir. Je vous fais part de mon avis dés que possible. Enfin pas demain ... je compte quand même apprécier la lecture Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Mai - 14:56

Bon alors, j'ai fini la première partie depuis quelques temps déjà et je sens déjà que la lecture de la seconde partie risque de me prendre TRES longtemps !!

J'ai bloqué sur un léger, tout petit détail du livre : le penchant pervers de Humbert Humbert !

Toute l'ingéniosité dont H.H fait preuve pour se retrouver prés de Lolita, pour apercevoir un bout de sous-vetements ou effleurer un coin de peau est incroyable ! Nabokov est probablement un trés grand auteur mais il est quand même trés pervers !

J'ai quand même espoir de finir le livre avant la fin de l'année ! Je continue mes autres lectures en même temps : j'ai une énorme PAL à tomber !!!

J'ai vu que la lecture commune de Orgueil & Préjugés était en stand-by ! Dés qu'elle sera lancer, elle m'enthousiasmera plus que celle-ci !

J'ai la ferme intention de finir Lolita et, qui sait, peut-être que je finirai par l'aimer ce fichu bouquin !!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Mai - 17:17

Merci pour ton avis, Russia.

Le thème de Lolita est assurément tout sauf facile, mais je crois que parfois, il faut accepter de faire certaines lectures dérangeantes, et ne pas se contenter de lires des "livres doudous", qui nous font du bien. Evidemment, c'est une opinion qui n'engage que moi ! Wink

_________________
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Mai - 10:24

J'ai bien l'intention de le finir lol! et ainsi avoir ma propre opinion sur ce livre et ne plus me contenter de dire :"il parait qu'il est comme-ci ou comme-ça" !

Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant les livres doudou ! c'est trop facile.
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Overbearing Master
Séverine


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Mai - 11:15

D'accord avec Popila.
J'avais abordé la lecture de ce roman en trainant littéralement des pieds et aujourd'hui, pour moi, Nabokov fait partie de ces auteurs qui compte (mon petit panthéon personnel, une sphère assez réduite mais qui ne demande qu'à s'agrandir). Qui dérange mais qui compte...
Et puis, son écriture est sublime, les thèmes abordés jamais facile mais toujours servi par une histoire et un style parfait (c'est le souvenir que j'ai d'Ada ou l'Ardeur, lu voilà quelques années mais que j'espère relire dans le courant de l'année ou l'année prochaine (mon programme pour cette année étant déjà relativement chargé), couplée à ma découverte récente de Lolita).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Mai - 18:54

J'ai moi aussi fini Lolita (mais fin mars alors je n'ai pas eu le courage de poster mon avis après tout le monde, surtout après vos avis très éclairés et argumentés)
Tout comme Séverine, j'appréhendai un peu cette lecture. Pourtant j'avais déjà lu Ada il y a a très longtemps et en ai gardé une très bonne impression. Je compte moi aussi le relire.

Au final, cette lecture a été parfois éprouvante : Humbert Humbert n'est qu'un prédateur qui ne cherche qu'à posséder sa proie, sous couvert d'amour, d'attachement aux nymphettes, etc. Je me suis fait la réflexion que l'âge de la proie en question n'était pour moi pas si important. Si Lolita n'avait pas été une adolescente, mais une jeune femme, je pense que cela m'aurait autant dérangée. Une des pensées et actions les plus odieuses d'HH que j'ai relevée (p. 249, je crois que c'est dans la 2e partie) : "c'était un tel délice d'apporter un café à Lo, puis de le lui refuser jusqu'à ce qu'elle eût accompli son devoir du matin". Il mérite bien ce qui lui arrive à la fin !

Mais l'écriture de Nabokov, ses expressions imagées, la fluidité de son style (j'ai beaucoup apprécié la façon dont était décrite le road trip au début de la 2e partie, pas ennuyeuse du tout) m'ont fait vraiment apprécier ma lecture.

Merci Popila pour, avec cette lecture de groupe, m'avoir forcée à me plonger dans ce livre, si dérangeant soit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Mai - 19:06

De rien, et merci pour vos avis ! Wink

Avoir organisé cette lecture de groupe m'a moi-même obligée à entrer dans ce roman dont j'appréhendais quelque peu la lecture. Very Happy

_________________
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).   Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33). - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lolita de Nabokov, Première partie (ch. 1 à 33).
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RS] [DVDRiP] Pokemon - Film 3 - Le Sort des Zarbi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Club de lecture :: Reading Lolita in Tehran-
Sauter vers: