Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Joseph Sheridan Le Fanu

Aller en bas 
AuteurMessage
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeVen 16 Nov - 21:07

Joseph Sheridan Le Fanu Avt_jo10

Joseph Sheridan Le Fanu est est écrivain irlandais dont j'apprécie beaucoup les écrits que j'ai pu lire jusqu'à maintenant.

Quelqu'unes de ses œuvres :
L'Oncle Silas
Carmilla
Le Familier
Monsieur le Juge Harbottle
La chambre de l'auberge du Dragon volant
Le Hobereau maudit
La Maison près du cimetière
Schalken le peintre
Le Mystérieux locataire
Comment ma cousine a été assassinée
Désir de mort
Les Mystères de Morley Court
La Main de Wylder


J'ai commencé ma découverte de Le Fanu par Carmilla.

Joseph Sheridan Le Fanu 5132bu10

Citation :
Laura vit dans un château reculé de la profonde Styrie, entourée de son père et de deux gouvernantes. Son existence paisible est perturbée par l'arrivée soudaine de la ravissante Carmilla, victime d'un accident d'attelage. Les deux jeunes femmes nouent rapidement une amitié exaltée et sensuelle. Mais Laura ignore que Carmilla est un être dangereux, capable de se repaïtre du sang de son hôte!
Paru en 1871, "Carmilla" compte parmi les textes fondateurs de la littérature vampirique. Annonçant le fameux Dracula de Bram Stocker, ce récit nous entraîne dans un univers inquiétabt et fascinant, où attraction et répulsion se confondent.
Je me souviens avoir trouvé quelques longueurs mais avoir globalement apprécié ma lecture. Il faudrait que je tente une re-lecture car mon souvenir est quand même relativement flou.


J'ai poursuivi ma découverte par L'oncle Silas

Joseph Sheridan Le Fanu 41sbx310

Citation :
Si les romans de Joseph Sheridan Le Fanu (Irlandais, 1814-1873) sont tombés dans l'oubli, Uncle Silas, toujours réédité, n'a jamais cessé de répandre son charme maléfique. Ce portrait d'un être exceptionnel (dans le pire sens du terme), cette intrigue servie par une construction savante et méticuleuse font d'ailleurs dire à son éditeur américain, dans son introduction, combien il envie le lecteur qui aborde cette histoire pour la première fois.
Paru en 1864, L'Oncle Silas peut sembler bien tardif par rapport au roman gothique (il vient un siècle après Le château d'Otrante, de Walpole, un demi-siècle après Melmoth de Maturin) ; il s'inscrit pourtant bel et bien dans son sillage. Le roman regorge d'éléments gothiques : grandes maisons sombres et mystérieuses, crime en vase clos, étrange testament, jeune demoiselle en détresse, mariage forcé et consanguin. Toutefois, s'il pactise avec le genre, il s'en détache par son originalité. Certes, il évite le principal ingrédient de base et se termine le plus rationnellement du monde sans que jamais la protagoniste ni le lecteur ne pensent à quelque intervention fantastique. L'héroïne doit combattre des humains non des spectres. Néanmoins le surnaturel apparaît par petites touches (dans le décor, dans la manière dont l'héroïne interprète certaines manifestations extérieures). L'Oncle Silas unit donc les deux pôles du roman gothique. Le roman doit aussi sa singularité à ses multiples allusions directes à la pensée de Swedenborg, ce mystique suédois pour qui notre terre n'est que le reflet du monde éternel. Le Fanu, lui-même swedenborgien, force le trait : il nous livre une histoire où il mélange avec un malin plaisir le monde des vivants, le Monde des Esprits et l'Enfer, L'héroïne, l'innocente Maud, appartient au premier mais paraît, dans toute l'intrigue, affronter deux créatures jaillies tout droit de l'Enfer conçu par Swedenborg, des êtres moitié hommes, moitié bêtes : Silas (au regard d'oiseau de proie, à l'apparence simiesque) et Madame, l'inquiétante gouvernante française tantôt qualifiée de loup, de reptile hideux ou de goule: deux des nombreux personnages qui ne finiront pas de hanter le lecteur, une fois le livre refermé.
Très bon moment de lecture !. Pendant les ¾ du livre, le mystère se développe et je me demandais vraiment comment cela allait finir : les « méchants » étaient-ils vraiment les méchants, ou y aurait-il un retournement de situation ?
Le dernier quart est vraiment prenant. Je n’en dirai pas plus de peur de trop dévoiler l’intrigue, mais j’ai avalé les pages pour en savoir plus !
Le seul point négatif pour moi, c’est qu’une fois le livre refermé, il reste encore des interrogations je trouve :
Spoiler:
 
Vous l’aurez compris, ayant apprécié ce livre, c’est bien sûr une lecture que je vous conseille. De plus, les clins d’œil aux ouvrages d’Ann Radcliff me donne envie de découvrir cet auteur.


Puis j'ai lu Comment ma cousine a été assassinée

Joseph Sheridan Le Fanu 6173j910

Citation :
Lady Margaret est une jeune fille orpheline de mère. A la mort de son père fortuné, elle est placée chez son oncle et tuteur, le sinistre sir Arthur Tyrrell, qui a une réputation de meurtrier. A son arrivée dans sa nouvelle demeure, retirée, elle se lie immédiatement d’amitié avec sa cousine Emily. En revanche, elle ne cessera de nourrir méfiance et répulsion à l’égard de son cousin Edward, individu détestable qui cherche à la contraindre au mariage. Elle soupçonne qu’on en veut à son héritage. On veut la tuer.
"Comment ma cousine a été assassinée" (1838) est la première nouvelle de Joseph Sheridan Le Fanu, écrivain irlandais des plus populaires à l'époque victorienne - avec "Oncle Silas", "Carmilla"... Dans la tradition du roman gothique, l'auteur personifie le diable sous les traits de l'oncle, persécuteur qui se cache sous le masque de la vertu. Il met en place un suspense, en passe de devenir un classique.

Bon souvenir également. C'est vrai que ce n'est pas un livre inoubliable, mais l'ambiance créée par Le Fanu m'a beaucoup plu. C'est drôle, car il y a pas mal de points communs je trouve entre "Carmilla", "L'oncle Silas" et ce livre, mais je ne m'en lasse pas.


Par contre, j'ai lu Le dernier héritier de Castle Connor, et mon avis est mitigé.

Joseph Sheridan Le Fanu 415xqk10

Je n'arrive pas à trouver de résumé et je serai bien en peine de vous le faire moi-même car ça date un peu mais je peux vous dire que ça se laisse lire, mais il me manque l'ambiance gothique et sombre que j'aime tant chez Le Fanu. Ce n'est pas du tout un mauvais livre, loin de là, mais je lis Le Fanu pour cette ambiance sombre qu'il sait si bien créé, cette ambiance gothique avec une grande demeure et des mystères et j'ai été dérouté de ne pas retrouver cela. Il mériterait une re-lecture du coup, maintenant que je sais à quoi m'attendre. Je l'apprécierais sûrement plus.


Il me reste 3 livres à lire :
Les Mystères de Morley Court : Une chronique de la vieille cité de Dublin

Joseph Sheridan Le Fanu 51smxj10

Citation :
Sur le manoir de Morley Court règne Richard Ashwood. Tyron sadique, il n'hésite pas à spolier sa fille et des biens et à la promettre à un vieillard odieux. Quant à Henry, le fils, il ne vaut guère mieux... Jouisseur et joueur éffréné, il vend sa sœur pour rembourser ses dettes. De machinations sinistres en rebondissements inattendus, de tripots mal famés en salons aristocratiques, Le Fanu réunit dans le Dublin du XVIIIe siècle tous les ingrédients de la littérature populaire du complot.
Admiré par Edgar Poe comme par James Joyce, Joseph Sheridan Le Fanu (1814-1873) apparaît aujourd'hui comme l'égal de son contemporain William Wilkie Collins. L'auteur de Carmilla, d'Oncle Silas et de La Maison près du cimetière, par son art consommé du suspense et son talent à dénoncer l'hypocrisie, figure parmi les grands romanciers populaires de l'époque victorienne.

La maison près du cimetière

Joseph Sheridan Le Fanu 516o2b10

Citation :
Il faut... se laisser gagner par l'inquiétante étrangeté, la force surnaturelle et la totale originalité de La Maison près du cimetière ", disait la romancière Elisabeth Bowen. Et c'est bien ainsi qu'il faut prendre ce roman sans héros, tout à la fois thriller, romance et " divertissement " centré sur le Temps et le Langage. Peuplé d'une myriade de personnages qui s'entrecroisent sans relâche, on y trouve banquets et ripailles tout autant que chantages, enterrements clandestins à la lueur de la lune, et crânes exhumés... Tout cela se déroulant en 1767, à Chapelizod, petit village près de Dublin. Mélange de comique et de macabre, ce roman, publié en 1863, dont la richesse fascinait Joyce, demeure l'une des grandes œuvres de Le Fanu.

Désir de mort

Joseph Sheridan Le Fanu 51thoi10

Citation :
Elle n'a pas eu beaucoup de chance dans sa jeunesse. la pauvre Ethel W are ! Après avoir successivement perdu sa sueur. sa mère. son père et sa fortune. elle se retrouve pauvre et solitaire. Recueillie par un riche aristocrate. elle va vite subir les persécutions du neveu de celui-ci. Richard Marston. un inquiétant séducteur qui ne songe qu'à profiter de sa candeur pour s'emparer de l'argent du vieillard. Pourra-t-elle échapper au complot machiavélique qui se trame contre elle ? C'est un monde particulièrement sombre que nous dépeint l'écrivain irlandais dans cette oeuvre inédite en France. Ecclésiastiques intrigants et avides, univers corrompu des salons et des bals, côte sauvage où se produisent d'horribles naufrages. manoirs inquiétants perdus au fond des montagnes : tous les ingrédients du roman " gothique " sont ici réunis pour créer autour de l'innocente jeune fille une atmosphère d'angoisse et de terreur.
Resté longtemps méconnu en France, Joseph Sheridan Le Fanu (1814-1873), admiré d'Edgar Poe et de James Joyce, apparaît aujourd'hui comme l'égal de son contemporain William Wilkie Collins. L'auteur de Carmilla, d'Oncle Silas et de La Maison près du cimetière, par son art consommé du suspense et son talent à dénoncer l'hypocrisie de la bonne société, compte parmi les meilleurs romanciers populaires de l'époque victorienne.

Et j'ai également un livre que je pense acheter bientôt et qui me tente beaucoup :

La Main de Wylder

Joseph Sheridan Le Fanu 51zd6210

Citation :
Charles de Cresseron, le narrateur, revient après une vingtaine d années d absence chez son ami, Mark Wylder. Celui-ci est sur le point de se marier avec sa cousine, Dorcas Brandon, belle, énigmatique et froide, du moins avec lui. Dorcas a pour confidente Rachel Lake, dont le frère Stanley, roublard, violent et cynique, ne songe qu à épouser la fiancée de Wylder. Un jour, ce dernier disparaît. Dans les bois et dans les corridors du manoir surgit alors un fantôme annonçant que la vérité sera bientôt faite. Stanley parvient à épouser Dorcas. Le vent se lève, les feuilles mortes se changent en boue, l automne chasse l hiver, et un jour on découvre le cadavre de Mark, sa main dépassant d un tapis d humus. D une chute de cheval Stanley mourra avant d avoir été arrêté. Rachel et Dorcas s en iront voyager en Italie.

Et vous ? Connaissez-vous cet auteur ? Qu'avez-vous lu ? Que comptez-vous lire?

Revenir en haut Aller en bas
sookie
Bookworm
sookie


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeVen 16 Nov - 22:17

Je connais cet auteur depuis quelques années et je dois dire que je n'ai lu pour l'instant que deux de ses oeuvres. La première Carmilla que j'ai beaucoup aimé et Comment ma cousine a été assassinée. Je trouve que l'auteur arrive a tisser une très bonne atmosphère dans ces deux romans. L'écriture est fluide, les personnages intéressants et dans certains caas subversifs pour l'époque. Ta présentation de ses autres oeuvres me donne envie de m'y plonger davantage mais bon ce ne sera pas pour tout de suite lol!
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeVen 16 Nov - 22:27

Comme Sookie, je ne connais Le Fanu que pour Carmilla. Je l'ai lu il y a quelques années et je me souviens avoir beaucoup aimé : c'est un des premiers romans de vampires et c'est dommage qu'il ait été éclipsé par Dracula car il est tout aussi intéressant et novateur.

En revanche, je ne connais presque rien du reste de ses oeuvres mais cette présentation me donne envie de les découvrir au plus vite ! Donc merci Lunaë pour avoir ouvert ce sujet Very Happy

_________________
Joseph Sheridan Le Fanu Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMar 20 Nov - 10:38

Les filles, si vous aimez les mystères, les grandes maisons aux recoins sombres, les huit clos un peu étouffants, « L'Oncle Silas » est pour vous !
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMar 20 Nov - 11:12

Cela fait longtemps que je veux découvrir cet auteur mais je n'en ai pas encore eu l'occasion... Quels sont les titres à privilégier pour une première lecture?
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMar 20 Nov - 11:14

Pourquoi ne pas démarrer par le plus connu, c'est à dire Carmilla?
En plus, si tu as déjà lu "dracula", ca sera l'occasion de lire le livre à l'origine de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMar 20 Nov - 11:16

Ta présentation donne envie de se jeter sur ces ouvrages, Lunaë ! Very Happy

J'ai lu Carmilla il y a quelques années et j'en garde un très bon souvenir. Il faudrait que je prenne le temps de me pencher sur les autres. La Maison près du cimetière m'intrigue assez, je dois dire.

_________________
Joseph Sheridan Le Fanu Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMar 20 Nov - 11:27

Merci pour le conseil Lunaë!
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMer 21 Nov - 10:53

@Emjy : je reviendrai en parler dès que je l'aurai lu, pour te dire si ça vaut le coup !
@Miss Virginia : de rien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMer 2 Jan - 17:54

J'ai lu Comment ma cousine a été assassinée et j'ai bien aimé l'ambiance de cette nouvelle. ça me donne envie de découvrir d'autres titres de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMer 2 Jan - 17:59

Tu as aimé !!! Je suis ravie !!!
J'espère que tu poursuivras ta découverte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMer 2 Jan - 18:00

Merci à toi de me l'avoir fait découvrir!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMar 11 Aoû - 12:10

Une websérie ( avec des sous titres) de Carmilla est dispo sur YT : https://www.youtube.com/watch?v=h4QzRfvkJZ4&list=PLbvYWjKFvS5rX2yv-k5AJ8oxPoZ9zHcpe

Je suis assez intéresée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMar 11 Aoû - 19:00

J'insère le premier épisode pour que ce soit plus simple à regarder



Je l'ai regardé et j'ai bien aimé, même si j'attends d'en voir un peu plus pour me prononcer, parce que pour l'instant le lien avec Le Fanu n'est pas évident.

_________________
Joseph Sheridan Le Fanu Master11
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMer 12 Aoû - 5:52

Je n'ai lu que Carmilla par cet auteur, que j'ai adoré, d'ailleurs. Je vais jeter un oeil à la web-série qui a l'air plutôt sympa!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitimeMer 12 Aoû - 15:30

Merci pour la découverte, Poppée. J'essaierai de m'y mettre bientôt Very Happy

_________________
Joseph Sheridan Le Fanu Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Joseph Sheridan Le Fanu Empty
MessageSujet: Re: Joseph Sheridan Le Fanu   Joseph Sheridan Le Fanu Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Sheridan Le Fanu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CARMILLA de Sheridan Le Fanu
» Le Fanu Sheridan - Carmilla
» Joseph Gordon-Levitt
» Joseph O'Connor : A l'Irlandaise
» Statuette ST-JOSEPH portant l'Enfant Jésus - XXème (en régule)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: