Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 George du Maurier, Peter Ibbetson, Trilby, et Henry Hathaway.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: George du Maurier, Peter Ibbetson, Trilby, et Henry Hathaway.   Ven 9 Nov - 14:09

Dans la famille du Maurier, il y a aussi le grand père, qui s'est lui aussi intéressé à la littérature, puisqu'il est l'auteur de trois romans illustrés par ses soins, qui mêlent le réel au merveilleux : Peter Ibbetson (1891), Trilby (1894) et Le Martien (1897). study


Au départ, George du Maurier s'était orienté vers la peinture, mais un problème de vue l'obligea à changer son fusil d'épaule et il devint illustrateur pour le magazine satirique Punch. Sa vue se détériorant de nouveau, encouragé par Henry James, il se tourna vers l'écriture.

Si j'en crois les infos que j'ai pu glaner ici ou là, Trilby raconte l'histoire d'une modèle pour artistes très pauvre, qui, sous l'influence hypnotique de Svengali, un musicien génial et maléfique, entre en transe et devient momentanément une chanteuse de talent. Le roman connut un succès tel qu'il donna son nom à divers produits, en particulier à un chapeau, le « trilby », inventé à l'occasion d'une adaptation du roman pour la scène. L'intrigue de Trilby inspira en partie Le Fantôme de l'Opéra de Gaston Leroux.

Quant à Peter Ibbetson, je serais bien incapable de vous le résumer, étant donné que j'essaie de lire ce roman depuis plus d'un an, et que depuis plus d'un an, ce livre me tombe régulièrement des mains... ^^ Pourtant, je suis sûre que ce livre atypique est génial, mais je n'arrive pas à l'apprivoiser pour le moment. Wink


J'ai donc décidé de regarder son adaptation cinématographique par Henry Hathaway, réalisée en 1935, film qui fut boudé à sa sortie, mais qui remporta un grand succès en France, en particulier auprès des Surréalistes, pour qui Peter Ibbetson devint "un film culte".


Dans la riche société de l'Angleterre du XIXe siècle, l'architecte londonien Peter Ibbetson est hanté par le souvenir de son idyllique enfance parisienne où il vécut une séparation prématurée avec Mimsey, une petite voisine dont il était fortement épris.


Sans enthousiasme, il se rend dans le Yorkshire pour la construction de nouvelles écuries à la demande du duc et de la duchesse de Towers. Après une prime rencontre tendue, il s'éprend progressivement de la duchesse Mary, de même qu'elle s'éprend de lui. Ils se racontent un jour un rêve commun, mais ne parlent pas ouvertement d'amour.


Ayant compris qu'ils s'aiment, le duc les somme de s'expliquer le soir même au cours du dîner. C'est alors que Mary et Peter découvrent qu'ils ont retrouvé leur amour d'enfance. Piqué dans son amour-propre par leur romance, le duc pointe son pistolet sur son rival qui, en se défendant, le tue accidentellement.


Emprisonné à vie, Peter revit son amour dans les rêves qu'il partage avec sa dulcinée. Les années passent, font leur ouvrage sur les corps, mais les amants restent jeunes dans les songes et se rejoignent spirituellement dans la mort qui leur offre l'éternité...


Je ne suis pas sûre d'avoir su apprécier ce film à sa juste valeur, mais je le recommande tout de même, car à mon avis, il vaut le détour. C'est un film qui déjà permet de découvrir Gary Cooper jeune, et dans un registre plutôt inhabituel. La partie sur l'enfance, par laquelle débute le film, est à mes yeux la plus réussie, tant les deux jeunes acteurs sont confondants de naturel.


Par la suite, le film s'oriente vers une histoire d'amour impossible matinée de gothique, avant de flirter avec le fantastique et le surnaturel.




La grande force du film, en fait, c'est qu'Henry Hathaway n'en fait jamais trop - alors que tout dans le sujet semblait l'y inviter - et que les scènes oniriques sont mises en scène de manière extrêmement réaliste (manière de faire qui n'est pas sans rappeler, bien plus tard, celle de Mankiewicz dans Mrs Muir and the ghost.

J'avoue être restée quelque peu insensible à un certain bric-à-brac surréaliste et poétique, mais j'imagine que les spectateurs ne réagissent pas forcément de la même manière en regardant ce film. J'ai été également remarquablement insensible à "l'érotisme voilé" d'Ann Harding, mais bon, je suis probablement bouchée. ^^

A noter que les cinéphiles qui achèteront l'édition Wild Side seront gâtés, puisque les bonus permettent de découvrir un portrait d'Henry Hathaway, et surtout un commentaire particulièrement éclairé et éclairant du film par Bertrand Tavernier et Noël Simsolo, qui sont tous deux passionnés par leur sujet.

Bref, un film à voir, et qui m'a donné envie de me remettere au livre - j'espère que cette énième tentative ne sera pas une fois de plus vouée à l'échec. Wink

_________________


Dernière édition par Popila le Sam 10 Nov - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: George du Maurier, Peter Ibbetson, Trilby, et Henry Hathaway.   Ven 9 Nov - 15:24

Merci pour ce sujet très intéressant Popila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: George du Maurier, Peter Ibbetson, Trilby, et Henry Hathaway.   Sam 10 Nov - 15:21

De rien ! Wink

J'espère que ce sujet en convaincra quelques-unsde s'assayer à l'oeuvre du grand père de Daphné du Maurier, ou au moins au film d'Hathaway, qui vaut le détour, et qui m'apparaît comme très moderne dans sa sobriété. Je crois que je vais m'essayer à d'autres films de ce réalisateur. sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: George du Maurier, Peter Ibbetson, Trilby, et Henry Hathaway.   Dim 11 Nov - 8:36

Sans avoir jamais rien lu de lui, j'ai beaucoup de tendresse pour George du Maurier, car il apparait dans le roman de Daphne "Mary Ann", qui raconte l'histoire sulfureuse de la grand-mère de George !
En tout cas, tu me donnes bien envie de découvrir Trilby, et peut-être Peter Ibbetson, qui a l'air bien étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: George du Maurier, Peter Ibbetson, Trilby, et Henry Hathaway.   

Revenir en haut Aller en bas
 
George du Maurier, Peter Ibbetson, Trilby, et Henry Hathaway.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» George du Maurier, Peter Ibbetson, Trilby, et Henry Hathaway.
» George du Maurier
» Peter Ibbetson
» Le jardin du Diable. Garden of Evil. 1954. Henry Hathaway.
» George du Maurier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Daphné du Maurier-
Sauter vers: