Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Petit Déjeuner chez Tiffany, de Truman Capote.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Popila
Bookworm
Popila


Petit Déjeuner chez Tiffany, de Truman Capote. Empty
MessageSujet: Petit Déjeuner chez Tiffany, de Truman Capote.   Petit Déjeuner chez Tiffany, de Truman Capote. Icon_minitimeSam 30 Jan - 18:00

C'est cette courte nouvelle de qui m'a fait tomber amoureuse du style de Truman Capote, que je classe depuis parmi les novellistes hors-pair :

Petit Déjeuner chez Tiffany, de Truman Capote. Pdct11
Voici comment débute cette nouvelle :

Citation :
« J'avais été au cinéma, j'étais rentré et je m'étais mis au lit avec un grog au rhum et le dernier Simenon. C'était tellement mon idée d'une soirée confortable que je ne parvenais pas à comprendre le sentiment de malaise qui s'amplifia en moi au point que je pouvais entendre les battements de mon cour... Le sentiment que l'on m'épiait. Que quelqu'un était dans la chambre. Puis il y eut une succession de coups secs sur la vitre, une apparition d'un gris spectral. Je renversai le grog. Il me fallut un certain temps avant que je me décide à ouvrir la fenêtre et à demander à Miss Golightly ce qu'elle voulait. »
Holly Golightly est une call-girl qui dérange ses voisins à toute heure, par ses fêtes interminables, ou bien en rentrant au petit matin accompagnée de clients. Alors que le photographe japonais qui habite dans l'immeuble s'en plaint, le narrateur, jeune écrivain dont la carrière ne décolle pas, se lie d'amitié avec Holly. Excentrique, Holly rêve de mariage fortuné, mais aussi de trouver à sa vie un sens, question qui l'angoisse profondément et la plonge dans le cafard qu'elle fuit en contemplant les vitrines de la bijouterie Tiffany à l'heure du petit-déjeuner, d'où le titre du livre.

Cette nouvelle, au style simple et fluide, dresse avec sensibilité et humour le portrait d'une marginale qui doit sans doute beaucoup à Marilyn Monroe, avec laquelle Truman Capote avait beaucoup d'affinités. C'est pourtant Audrey Hepburn qui fut choisie pour tourner dans l'adaptation Diamants sur canapé, qui, même si elle comporte de bons passages, édulcore sensiblement cette "short novel" :