Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

 

 Wuthering Heights de Emily Brontë

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeDim 31 Mai - 21:14

Le roman sort chez Milady le 25/09 :

Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Hauts10

Le roman ressort aussi chez Folio Gallimard le 6 octobre dans une nouvelle édition avec un nouveau dossier et une préface de Patti Smith. Very Happy

_________________
Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 James_10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Charlie
Star-crossed lover
Miss Charlie


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juin - 6:14

Emjy a écrit:
Le roman ressort aussi chez Folio Gallimard le 6 octobre dans une nouvelle édition avec un nouveau dossier et une préface de Patti Smith. Very Happy

lol!

Je suis curieuse de lire cette préface! Emily l'aurait-elle inspirée? Ca ne m'étonnerais pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juin - 7:33

J'ai tendance à être plus contente d'une réédition chez Gallimard que chez Milady. Cette dernière réédition classe immédiatement le roman d'Emily Brontë dans la catégorie romans d'amours, limite gnan-gnan... Cela m'énerve les raccourcis que subissent ces auteures féminines à la mode que sont les Brontë et Jane Austen. J'ai récemment eu un débat très énervant avec des gens qui ne connaissaient de Jane Austen que l'adaptation ciné avec Keira Knightley. Pour eux Jane Austen était synonyme de Barbara Cartland (oui, oui!!!!), j'ai cru défaillir. Et quand j'ai tenté de leur expliquer toutes les qualités de ses textes, et qu'elle était un auteur classique, étudiée à l'université etc... je n'ai pas eu plus de retour. Ces nouvelles éditions dans des sections ados ou chez des petits auteurs estampillés glamour et eau de rose n'aident pas vraiment. J'aime par ailleurs certaines éditions légères de Milady, mais là je trouve cela hors sujet dans leur ligne d'édition.
Revenir en haut Aller en bas
WithinMyDreamingSide
Locataire de Netherfield
WithinMyDreamingSide


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juin - 8:09

Summerday a écrit:
J'aime par ailleurs certaines éditions légères de Milady, mais là je trouve cela hors sujet dans leur ligne d'édition.
Disons que c'est dans la ligne "le roman préféré de Bella". Rolling Eyes Après, si ils arrivent à le "caser" auprès d'un certain public avec des arguments de ce type (un peu comme "Dracula de Bram Stoker, le roman qui a inspiré la comédie musicale de Kamel Ouali !"), j'imagine qu'ils auraient tort de se priver, même si ça me fait un peu mal quand même. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juin - 12:32

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Summerday. L'étiquette Romantique me fait vraiment grincer des dents, surtout que Jane Austen n'appartient pas du tout à ce courant.
Je ne suis pas contre l'idée que Milady les édite (après tout, si certaines lectrices peuvent la découvrir, elle ou les soeurs Brontë, par ce biais, pourquoi pas ?) mais estampiller ses romans de cette façon, c'est juste pas possible...

_________________
Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 James_10
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juin - 16:16

Bah, justement j'avais bien envie de lire une nouvelle traduction des Hauts de Hurlevents, celle de chez Folio me tente bien, on verra le visuel.

Revenir en haut Aller en bas
lilypad
Delicious silence
lilypad


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Aoû - 13:37

J'ai découvert récemment ce livre et je pense que pour moi aussi ça a été un véritable choc, je l'ai en deux jours, j'étais comme absorbée par l'ambiance et par l'histoire, tout comme le personnage qui découvre l'histoire en même temps que nous je n'arrivais pas à décrocher et je voulais toujours contineur ma lecture, j'ai trouvé ça très bien maîtrisé et effectivement très surprenant de voir qu'une jeune fille en était à l'origine.  

J'avais à l'époque enchainé avec Jane Eyre de sa soeur Charlotte, et même si j'avais énormément apprécié la lecture, je n'en étais pas sortie secouée comme je l'avais été par les Hauts de Hurlevents... Pour moi un vrai coup de coeur, mais dans le sens aussi coup de massue  lol!
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeSam 22 Aoû - 6:10

J'adore ce livre, qui est un de mes romans préférés. J'ai pu l'étudier en cours, quel bonheur!
Revenir en haut Aller en bas
Freyja
Swoon addict
Freyja


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Sep - 20:38

Je suis en train de le lire et si je pouvais, je n'en décrocherai pas. Je connaissais évidemment ce roman de nom, mais je ne l'avais jamais lu. J'avais une vague idée de l'histoire et je connaissais le nom d'Heathcliff mais je me rend compte que l'idée que je m'en faisais était assez fausse.
Ce roman est vendu comme une histoire d'amour mais alors pour moi ce n'est pas du tout ça. Ce qui ressort le plus de ce roman c'est plutôt la haine, la folie et une certaine violence. C'est très sombre et je me demande quel sera le dénouement.
J'éprouve un étrange attachement pour Heathcliff même s'il est parfois vraiment horrible:
Spoiler:
 
Ce mec est décidément tenace...
Par contre, à aucun moment je n'ai supporté Catherine et je ne comprends définitivement pas comment
Spoiler:
 
J'aime pour l'instant assez la nouvelle génération avec Cathy, Hareton et Linton. Je pense que ma préférence va à Hareton. J'aimerai bien voir ce garçon s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeDim 30 Avr - 15:41

Jean-Claude Götting  Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 557349 (l'illustrateur des Harry Potter entre autres) a illustré la version Folio Junior de WH qui sort le 18 mai :

Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Product_9782075079549_244x0

C'est juste dommage que ce soit une version abrégée !

_________________
Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 James_10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Jan - 10:52

Surprised j'ai terminé le roman d'Emily Brontë hier et je ne vais pas être aussi enthousiaste que vous...

C'est sombre.... oui... mais Jane Eyre l'est tout autant (enfance de Jane puis pensionnat, fuite dans la lande, la femme folle) que vous faut-il de plus ? mais non les Hauts de Hurlevent est plus sombre si si... scratch
Bref.

En fait les personnages sont tellement irrécupérables qu'on se fait très vite à l'idée qu'ils vont tous crevés malheureux mais après tout on s'en fout parce qu'on ne les aime pas ! lol!

Le plus incroyable c'est que j'ai lu ce roman sans aucune difficultés parce que j'attendais que ça décolle... mais non, les personnages sont bringuebalés entre les heights et La Grange et ce n'est qu'à la toute fin que au surprise Hareton est "bancable" !! Suspect
Finalement j'ai surtout aimé Nelly, Edgar et Hareton.
Catherine est une garce, Heathcliff un rustre, Hindley une saloperie, Joseph un vieux con, Cathy une cucul capricieuse, Linton un souffreteux totalement dépourvu de virilité et de charisme.

Où est Hareton ??? voilà ma question pendant tout le roman lol! le seul, on ne fait sa connaissance que sur les trente pages finales...

Je suis un peu déçue.
Reste que sans être un chef d'oeuvre, il reste un incontournable de la littérature anglaise.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Mar - 9:41

Le roman d'Emily Brontë est réédité chez Pavillons Poche le 24/05.

_________________
Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 James_10
Revenir en haut Aller en bas
Anne Dashwood
Elizabethan actor
Anne Dashwood


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Mar - 13:06

Miss Woodhouse a écrit:
Surprised  j'ai terminé le roman d'Emily Brontë hier et je ne vais pas être aussi enthousiaste que vous...

C'est sombre.... oui... mais Jane Eyre l'est tout autant (enfance de Jane puis pensionnat, fuite dans la lande, la femme folle) que vous faut-il de plus ? mais non les Hauts de Hurlevent est plus sombre si si... scratch
Bref.

En fait les personnages sont tellement irrécupérables qu'on se fait très vite à l'idée qu'ils vont tous crevés malheureux mais après tout on s'en fout parce qu'on ne les aime pas !  lol!

Le plus incroyable c'est que j'ai lu ce roman sans aucune difficultés parce que j'attendais que ça décolle... mais non, les personnages sont bringuebalés entre les heights et La Grange et ce n'est qu'à la toute fin que au surprise Hareton est "bancable" !! Suspect
Finalement j'ai surtout aimé Nelly, Edgar et Hareton.
Catherine est une garce, Heathcliff un rustre, Hindley une saloperie, Joseph un vieux con, Cathy une cucul capricieuse, Linton un souffreteux totalement dépourvu de virilité et de charisme.

Où est Hareton ??? voilà ma question pendant tout le roman lol! le seul, on ne fait sa connaissance que sur les trente pages finales...

Je suis un peu déçue.
Reste que sans être un chef d’œuvre, il reste un incontournable de la littérature anglaise.

Ben écoute je suis tout à fait d'accord avec toi et ça me fait plaisir de le lire car c'est bien la 1ere fois.
Je l'avais lu ado, et j'avais détesté. Je me suis forcée à la relire. Pour une amatrice comme moi de littérature victorienne, et pour une fille un peu gothique sur les bords, je ne pouvais QUE aimer.
Eh bien non, je n'aime pas.
Déjà je me suis beaucoup ennuyée. Ensuite, oui effectivement, je n'avais pas envie de retrouver ces personnages tous plus odieux et minables (chacun dans leur genre) les uns que les autres.

Après il y a l'écriture, la structure du roman certes brillante et originale. Mais bon depuis on en a eu d'autres...

Je n'aime pas forcément les "gentils" dans la littérature ou le cinéma, mais là c'est au-delà. Alors oui c'est sans doute le but recherché mais je n'avais pas envie de me retrouver là avec eux, what's the point? enfin pour moi bien sûr!
Je comprends qu'on puisse être fasciné par cette violence, cette méchanceté gratuite et cette bêtise, ceci dit.

Bref...
Revenir en haut Aller en bas
Mellana
Ecrivain en herbe
Mellana


Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitimeSam 11 Avr - 18:07

Quand j'ai lu ce roman pour la première fois, je me suis retrouvée démunie pour rédiger un commentaire, parce qu'il m'était passé complètement à côté. Ce n'est même pas que je l'avais pris à contre-sens, auquel cas j'aurais au moins été sur la bonne "route", non, moi j'avais pris une route complètement parallèle à la bonne. Le résultat c'était un détachement complet de l'intrigue et des personnages. Je suis restée complètement indifférente à cet ouvrage, mon cœur n'a été touché d'aucune manière. Je n'étais contente de l'avoir lu que parce que c'est un classique, que c'était de la culture littéraire.

Je ne l'ai bien sûr pas trouvé joyeux, mais je m'y attendais (vu sa réputation), et une sensation de noirceur ou de malaise comme beaucoup de lecteurs décrivent leur expérience ne m'aurait pas du tout gênée.
Par exemple, j'ai eu cette sensation de malaise en lisant Le livre des choses perdues de John Connolly. Certains passages m'ont paru affreusement glauques et même malsains, sans recourir à des facilités. Mais quelque part "j'aime" cette sensation, je veux dire que ce n'est pas ce que je lis pour me remonter le moral, mais je trouve ça fascinant comme un auteur peut me faire éprouver ces émotions avec aussi "peu" si l'on veut. C'est facile d'écœurer un lecteur en décrivant avec quantité de détails gores une scène macabre comme un sacrifice humain ou un affreux fait divers inspiré de la réalité. Mais là on aurait dit que l'auteur allait rechercher dans nos peurs et notre imaginaire de l'enfance pour nous faire éprouver cette répulsion.
Bref, je m'égare mais c'est pour mieux souligner que j'aurais aimé avoir un ressenti semblable avec Emily Brontë.

Les personnages ne sont pas seulement désagréables, ils sont également bizarres et incompréhensibles. Je peux m'attacher à un personnage si j'arrive à comprendre sa psyché et trouve ses actions crédibles, même s'il est désagréable. Et même un personnage que je n'aime pas, peut tout de même me sembler fascinant sur le plan littéraire (St John dans Jane Eyre). Mais ici c'est impossible car je trouve les principaux protagonistes (Heathcliff, Cathy mère et Hindley) complètement absurdes. Ils n'ont pas de corps en dehors de leurs actes négatifs. Ils ne peuvent pas me fasciner car je n'arrive pas à les suivre ni à les comprendre, et leurs actes me paraissent tellement sur-joués  Suspect ... En fait ils me font l'effet de personnages de tragédies grecques, complètement dans l'excès et donc, dans ce contexte de roman anglais victorien, un peu grotesques.
Très clairement j'ai eu une impression de mélange entre romans anglais et tragédie grecque pour certains aspects (d'ailleurs Emily était une grande connaisseuse il me semble). Je dois avouer que le résultat ne m'a pas convaincue.

Le personnage d'Heathcliff est étrange, je sais qu'il est souvent excusé à cause de ce qu'il a vécu enfant mais même à cet âge, je trouve qu'il a quelque chose de tordu. Je ne le qualifierais peut-être pas de démon comme le fait Nelly, mais je pense qu'elle a mis le doigt sur quelque chose. Quand elle-même reconnaît qu'il la mettait mal à l'aise sans savoir pourquoi, ça m'évoque le personnage de Jean-Baptiste Grenouille dans le Parfum. Bien sûr c'est une dynamique complètement différente qui est à l'œuvre mais ce personnage aussi met les autres mal à l'aise sans que ces derniers sachent pourquoi.
Cathy est certes égoïste mais Heathcliff a quelque chose d'inhumain. Il n'est pas une victime totalement innocente. Son amour pour Cathy est la seule chose positive du personnage, et c'est loin d'être suffisant ou assez bon pour une rédemption. Qu'il se venge sur ses ennemis, ceux qui lui ont fait du tort, je comprends. Mais qu'il s'en prenne à la génération suivante est absolument inexcusable. Je me fiche qu'il ait souffert, il ne mérite aucune pardon pour moi, son attitude a été incroyablement mesquine, lâche (il maltraite des enfants) et bien basse. Mais je peux comprendre que des lecteurs apprécient le personnage quand même, on n'est pas réduit à n'aimer que les personnages bons.

Cathy mère est, elle, capricieuse et infernale, vraiment pourrie gâtée. Mais je comprends son mariage. Je sais que le contexte du récit est tellement étrange qu'il apparaît déconnecté des réalités, mais les conventions ne disparaissent pas : Cathy est membre de la gentry locale, Heathcliff est un enfant trouvé dont le prénom lui sert également de nom de famille, je ne sais même pas s'il a une existence légale dans sa jeunesse. Si Cathy l'épousait il se passerait quoi ? Ils vivraient de quoi ? Et elle-même dégringolerait jusqu'au plus bas de l'échelle sociale. Franchement je ne lui en veux pas de son choix, il ne faut pas oublier que la société n'était vraiment pas la même à l'époque.

J'en arrive maintenant à l'amour qui unit les deux principaux protagonistes. Je trouve cet amour plus animal qu'humain, c'est quelque chose d'instinctif plutôt que réfléchi, qui les prend vraiment aux tripes. D'un point de vue humain, c'est une passion plutôt que de l'amour, il y a trop de dureté et d'égoïsme dans leurs sentiments pour être de l'amour. Quelqu'un a dit qu'il s'agissait du type même de l'amour passion : violent, stérile et fatal. Je suis entièrement d'accord et j'ajouterai que c'est un élément qui m'évoque encore les tragédies grecques.
Quelqu'un sur ce forum (un invité)
Quant au sentiment d'inceste qui plane sur tout le roman, j'avoue que je me suis moi-même posé la question de savoir si Heathcliff n'était pas le fils naturel du vieil Earnshaw. J'ai lu quelque chose à propos d'une impression d'ambiguïté voulue par l'auteure concernant les origines de Heathcliff et pour les éléments qui vont dans ce sens on peut relever que leur relation "n'aboutit pas à un mariage", que "leurs descendants ne pourront pas s'unir" (charnellement), et enfin le nom de Heathcliff qui "était à la base celui d'un fils mort en bas âge".

Pour le style, je dois avouer que je ne le trouve pas spécialement magnifique. Il y a quelques passages et scènes belles dans leur genre : comme le passage au début avec le fantôme de Cathy, et le rêve que fait cette dernière lorsqu'elle est rejetée du paradis sur la lande, magnifique car en résonance avec l'amour d'Emily pour sa lande chérie  :love1:. Mais à part ces exceptions, je trouve le style seulement travaillé. Ce qui n'est déjà pas mal, mais je n'ai pas été emportée dans le tourbillon d'Emily Brontë, notamment lors de dialogues ou longs monologues qui sonnaient faux à mon goût.

Au final, je me trouvais bien plus émue par la chanson éponyme (de Kate Bush) que par le roman. Elle éveille un sentiment d'étrangeté et je la trouve hypnotisante : ce sont les sensations qu'aurait dû me procurer le roman  Razz .
Je suis également plus intéressée par la fratrie Brontë et leurs histoires de famille que par les Hauts de Hurlevent. Mais je suis très intriguée par tout ce qui entoure cette œuvre : son auteure, la façon dont le roman a été imaginé, conçu, les réactions des proches...

Toutefois j'ai depuis eu l'occasion de relire le roman, de m'en imprégner et de voir des adaptations. Si ce n'est toujours pas un coup de cœur, je l'apprécie aujourd'hui beaucoup plus.
Comme le disait un invité sur ce forum, qui a mis le doigt sur ce que je ressens, c'est notamment son côté quasiment mythique qui me plaît, de réalité supérieure à la nôtre. De ce fait, la violence des personnages est absolue, peu humaine et donc ne pas m'y identifier me dérange moins, ils sont presque des figures de légende. Ce roman dépasse l'humain, ça vient sans doute de la personnalité si particulière et riche d'Emily, celle qui lui a permis de créer le monde de Gondal et son folklore.

Concernant Cathy et Heathcliff, Popila a dit quelque chose de très intéressant à leur propos (je ne la cite pas car c'était dans un autre sujet) : "ils ont gardé la cruauté et la sauvagerie de l'enfance (renforcées par le fait qu'ils ont été complètement laissés à eux-mêmes). Je crois que l'auteur avait une part en elle de ce caractère sauvage et cruel de l'enfance, cette dimension gigantique dans les sentiments : l'amour et la haine portés aux points les plus extrêmes.
En grandissant, Catherine et Heathcliff finissent par singer les adultes (Catherine, surtout) et par adopter leurs conventions sociales, mais c'est au détriment de la sincérité de l'âme."
Je n'y avais jamais pensé mais maintenant que je lis ça, ça me semble extrêmement juste. D'ailleurs Cathy regrette profondément son enfance à la fin de sa vie, elle ne souhaite rien d'autre que redevenir une enfant pour être libre.
L'enfance qui est décrite n'a rien d'innocent ou de rose, mais elle est libre, sauvage et féerique au sens plus sombre et ancien du terme, je pense au côté inquiétant et même parfois dangereux qu'on assignait autrefois aux fées. Cathy et Heathcliff passaient autrefois tout leur temps dans la lande, évoquant pour moi en cela des sortes d'esprits de la nature, ni bons ni mauvais : amoraux.
Je ne peux m'empêcher de trouver que tout cela résonne avec l'amour passionnel (peut-être même sensuel) qui liait Emily à ses landes chéries, à sa légende si particulière. On pourrait presque en faire une fée Viviane...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wuthering Heights de Emily Brontë    Wuthering Heights de Emily Brontë  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Wuthering Heights de Emily Brontë
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Charlotte, Emily et Anne Brontë :: Emily Brontë-
Sauter vers: