Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Augusten Burroughs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enkephaline
gothic novel reader
avatar


MessageSujet: Augusten Burroughs   Lun 3 Sep - 21:13

Je me permets de consacrer un sujet à cet écrivain contemporain que j'ai découvert il y a un an ou deux, je ne sais pas d'autres le connaissent, mais si ce n'est pas le cas je vous conseille grandement !

Augusten Burroughs est donc un écrivain américain, né en 1965 à Pittsburg, Pensylvanie.

En gros sa vie a été assez mouvementée, entre une mère très fragile psychologiquement qui finira par confier son fils sous la tutelle de son propre psychiatre, un père visiblement alcoolique, violent et très détaché de sa famille, la découverte très jeune de son homosexualité avec un homme beaucoup plus âgé que lui, plus tard une période d'alcoolisme ... bref, je vous dresse une courte biographie pas très rose comme vous pouvez le voir ! Là où ça devient intéressant c'est qu'Augusten Burroughs a su tirer une vraie lucidité et un merveilleux sens de l'humour de toutes ses expériences. Chacun de ses romans est fortement autobiographique et relate différentes périodes de sa vie.

Son roman le plus connu, Courir avec des ciseaux , a été adapté en 2007 par Ryan Murphy, avec entre autres au casting Annette Bening, Gwyneth Paltrow, Even Rachel Wood, Alec Baldwin, et Joseph Cross dans le rôle de Augusten.


Petit tour d'horizon de ses romans : (je me permets de reciter Wikipédia et autres, ils font les résumés de livres bien mieux que moi)

Courir avec des ciseaux, 2005

Citation :
Roman autobiographique choc, Courir avec des ciseaux est le récit tragi-comique d’une enfance et d’une adolescence hors des sentiers battus, aux Etats-Unis, dans les années 70 mais aussi une réflexion plus large sur la sexualité, le mariage et la société américaine.

Depuis sa plus tendre enfance, Augusten déteste l’école et le désordre sous toutes ses formes, et voue une passion quasi-obsessionnelle à tout ce qui brille : des stars qu’il voit à la télévision aux piécettes qu’il astique en regardant ses feuilletons favoris, en passant par les chevelures soyeuses et les stéthoscopes rutilants pendus au cou des médecins. Augusten sait également depuis toujours une chose à son propos : il est gay.

En attendant le divorce qui mettra fin aux disputes violentes entre son père – prof de math alcoolique – et Deirdre, sa mère – poétesse narcissique et psychologiquement instable –, Augusten se prépare activement à un avenir plus radieux, dans lequel il se rêve animateur vedette d’un talk-show, ou médecin – l’idéal demeurant à ses yeux d’incarner un médecin dans une série télévisée.

Déboire, 2005

Citation :
Augusten, la vingtaine bien tapée, autodidacte ambitieux, se trouve propulsé comme créatif dans l'univers impitoyable de la publicité à New York. Toujours hanté par les démons de son passé, il va trouver refuge dans l'alcool, au point de mettre en danger sa carrière professionnelle. Un appartement devenu dépotoir de bouteilles vides, des beuveries en compagnie de son ami des pompes funèbres, l'ombre du sida, un centre de désintoxication aussi gay qu'invraisemblable, un amant qui le quitte pour le crack...

Un loup à ma table
, 2008
Citation :

Pour le petit Augusten, son père est une présence fantomatique, à peine signalée par une toux ou des volutes de tabac dans l'obscurité d'une pièce. Ce géniteur dévoré de psoriasis, Augusten l'aime plus que tout et ne souhaite qu'une chose : le lui prouver. Mais ce dernier en a décidé autrement et peu à peu, l'amour se mue en une haine tenace et acerbe. Jusqu'à ce qu'entre eux deux, commencent de drôles de jeux... Une autofiction introspective, angoissante et hors des sentiers battus, auscultant les traumatismes de l'enfance et le dysfonctionnement familial avec singularité et impétuosité.

Je ne cite que ces trois là parce que je n'ai lu que ceux ci, publiés chez les Editions du Marais, puis en version poche chez 10/18 (que j'aime beaucoup.)

Voilà, c'est vraiment un auteur que j'apprécie énormément, malgré le potentiel tragique de sa vie, ses romans sont incroyablement drôles et émouvants, et nous proposent un petit retour dans les années 70-80.

Vos avis ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Augusten Burroughs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EFFETS SECONDAIRES PROBABLES de Augusten Burroughs
» [Burroughs, Augusten] Un loup à ma table
» [10/18] Un loup à ma table d'Augusten Burroughs
» Edgar Rice Burroughs
» E.R. Burroughs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: