Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Amélie Nothomb

Aller en bas 
AuteurMessage
Tortuga2
Ecrivain en herbe
Tortuga2


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeSam 28 Juil - 19:53

Bonsoir tout le monde,
à moins que j'ai mal cherché, je n'ai vu aucun post sur Amélie Nothomb, ce qui m'étonne sans vraiment m'étonner, puisque c'est un auteur belge et que ce forum s'interresse surtout aux auteurs britanniques, mais quand même, notre chère Amélie ne mérite t-elle pas sa place dans un forum de lecture?

Pour ceux qui ne connaissent pas Amélie Nothomb, je me permet une rapide repésentation.
Notre amie est en fait la fille d'un ambassadeur, belge, et est née au Japon. De part la fonction de son pére, elle a beaucoup voyagé, mais n'a jamais oublié le Japon, et y est retournée (elle y consacre deux livre (peut être plus, mais j'en connais deux)
Stupeur et tremblement et Ni d'Eve ni d'Adam
Très indépendante, elle refuse l'engagement amoureux, c'est un des principal sujet de Ni d'Eve ni d'Adam.
Elle a aussi été marquée par plusieurs épreuves, la séparation avec le Japon bien sur, mais aussi des attouchements sexuels commis par de jeunes garçons un jour à la plage. Puis elle a été anorexique durant l'adolescence...
Amélie à choisit de choquer, et d'être originale, et c'est comme ça que je l'ai découverte, à la télé, j'ai été intrigué par cette dame et son célébre chapeau...
Elle publie un livre par an, en septembre souvent (des livres dont la longueur est parfois criticable).

Ses livres sont très particuliers, tant au niveau de l'histoire qu'au niveau du style quelque fois.
Dernier livre paru: Tuer Le pére affraid , ne vous en faites pas, Amélie affirme que son pére va bien, le but implicite du livre est de montrer que tout enfant/adolescent, en particulier garçon/jeune homme à besoin un jour ou l'autre de "tuer le pére", où du moins son image, son emprise pour devenir homme et se lancer dans la vie (c'est en tout cas ce que j'en ai compris).
J'ai moins apprécié Acide sulfurique: cette fois-ci, Amélie Nothomb critique la télé réalité et les producteurs, en faisant référence aux camps nazis: des personnes sont enlevés dans la rue, et emprisonner dans des studios où ils vivent comme des déportés, et sont filmés. Les images sont retransmises, et bien sûr, personnes de réagit...

Voilà, que pensez-vous de cet auteur, de ses livres?
Le débat est ouvert! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeDim 29 Juil - 11:37

Pour ma part, j'ai découvert Amélie Nothomb par le biais de Stupeur et tremblements. Je me souviens avoir beaucoup aimé ce livre qui s'inspire en grande partie de l'expérience de l'auteur lors de son immersion dans le monde du travail japonais. Expérience catastrophique si l'on en croit ce livre, mais racontére avec un sens aïgu de la langue et beaucoup d'humour.

Je suis même allée avoir l'adaptation de ce livre au cinéma avec Sylvie Testud - c'était un bon film, mais peut-être un poil trop académique (une illustration du roman, l'humour en moins).

J'ai également lu Le voyage d'hiver, qui ne m'a laissé absolument aucun souvenir. C'est simple, je ne sais même plus de quoi ça parle. confused

Et j'ai également lu Ni d'Eve ni d'Adam, que j'ai beaucoup apprécie. C'est un livre qui s'inscrit dans la même veine que Stupeur et tremblements, puisqu'il se déroule au Japon, mais au lieu d'aborder le thèmes des relations de travail, il aborde celui des relations amoureuses. J'ai trouvé tout le travail sur le langage, au début du livre, particulièrement savoureux, puisqu'il y a souvent des malentendus entre Rinri, jeune Tokyoite qui prend des cours de français auprès d'Amélie (en échange, si mes souvenirs sont bons, son objectif à elle est d'améliorer son japonais) et cette dernière.

Amélie Nothomb est un auteur controversé à cause de son succès (peut-être moins maintenant ?), mais je trouve qu'elle a un réel talent d'écriture. J'aime bien son côté décalé et sa folie douce qui tranchent au milieu d'un paysage littéraire plutôt lisse et consensuel.

_________________
Amélie Nothomb Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Caelan
Helstone rose
Caelan


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeDim 29 Juil - 11:52

Tout comme Popila, J'ai découvert Amélie Nothomb avec Stupeur et tremblements. J'ai bien aimé ce roman que j'ai trouvé assez drôle. J'aime l'idée que ce roman soit inspiré de l'expérience de l'auteure. J'ai par contre ratée la diffusion de l'adaptation.
Je pense que si j'en ai l'occasion, je lirais avec plaisir d'autres romans d'Amélie Nothomb.
Revenir en haut Aller en bas
Tortuga2
Ecrivain en herbe
Tortuga2


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeDim 29 Juil - 16:30

Stupeur et tremblement, tout comme Ni d'Eve ni d'Adam, sont autobiographiques, comme beaucoup de ses livres, même si certain sont assez mis en scène J'ai beaucoup aimé ces deux livres. J'aime beaucoup aussi les dialogues qu'elle écrit. Hygiéne de l'assassin est un livre dialogue, entre de jeune journalistes, heureux de pouvoir faire une interview d'un grand auteur, et ce même auteur. Cosmétique de l'ennemi est aussi très interressant, parfois déroutant!
Pour l'adaptation de Stupeur et tremblement, je ne l'ai pas vu non plus. Si mes souvenirs sont bon, c'est une blonde qui joue le rôle d'Amélie (je n'ai rien contre les blondes Wink ), c'est bête, mais ça me gêne un peu.
Je pense aussi que c'est son originalité et son talent qui l'ont fait connaitre, peut-être moins aujourd'hui c'est vrai, mais j'attends quand même la sortie de son nouveau livre (Barble-Bleu je crois...)
Revenir en haut Aller en bas
JenniferEhle
Swoon addict
JenniferEhle


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeDim 29 Juil - 21:09

tontonremy2 a écrit:
[ Si mes souvenirs sont bon, c'est une blonde qui joue le rôle d'Amélie (je n'ai rien contre les blondes Wink ), c'est bête, mais ça me gêne un peu.

C'est pas n'imoprte qui, c'est Sylvie Testud à la voix si reconnaissable! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeLun 30 Juil - 8:21

J'ai, dirons-nous, des sentiments mitigés au regard d'Amélie Nothomb.

J'ai adoré et continue d'aimer énormément ses premiers romans (aucun d'entre eux n'étant autobiographique). Voici quelques morceaux choisis que je vous conseille, en particulier si vous ne l'avez découverte qu'avec Stupeur et tremblements que je trouve atrocement mauvais.

Oeuvres de jeunesse:

Je l'ai découverte avec le roman (la nouvelle), Péplum que j'avais adoré. Une jeune femme est à la veille d'une grosse opération et discute avec son compagnon (je crois). Avant de s'endormir elle lui explique : nan mais pompei c'est un coup monté. Attend, t'imagines toi, la perle romaine, la villégiature de tous les riches romains, le berceau de leurs arts préservé comme ça pour des millénaires sous une couche de cendres ? J'te dis, c'est un coup monté.

Elle se réveille en l'an je suis plus quoi mais c'est vachement loin dans l'avenir, face au mec qui a en l'occurence déclenché l'éruption du vésuve aux fins explicites de préserver pompéi pour les millénaires à venir. S'ensuit un dialogue particulièrement savoureux entre cet esthète fachisant (dictature de la beauté et machisme affreux - une sorte d'eugéniste) et cette petite intello boulote et moche qui n'a pas sa langue dans sa poche et tient à son indépendance de femme.

C'est un très court roman (à peine une centaine de pages) que j'avais réellement aimé pour son idée de départ (juste énorme) et son traitement, un dialogue fin, parfois/souvent cruel, très intelligent, toujours sur le fil, à un rythme effréné et avec une tension permanente.

J'avais ensuite enchainé sur son chef d'oeuvre à ce jour : l'hygiène de l'assassin. Un vieil écrivain nobélisé n'a plus que quelques semaines à vivre, ce qui déclenche une frénésie dans la presse qui ne rêve que d'une dernière interview du grand homme. Grand homme ? Pas si sur: chaque interviewer s'en revient écoeuré par ce monstre mysogine et sordide qui a pris un malin plaisir à le conchier dans l'ignominie. Ce n'est qu'avec l'irruption d'une jeune journaliste particulièrement documentée et tenace que le vieil auteur sera conduit à entamer un dialogue éminement dangereux et cruel, au fil duquel certains démons de son passé referront surface. Ce sera l'occasion pour deux esprits brillants, pour deux combatants brutaux et déterminés de croise le fer de leur intelligence et de leur cruauté.

Comme le précédent, il s'agit d'un très court roman sous forme de dialogue, sur la base d'une idée brillante. Pour être honnête, c'est un pur chef d'oeuvre.

J'avais aussi lu et aimé Mercure. Même genre de roman, mais cette fois ci pas sous forme de dialogue. Une brillante idée de départ qui place les personnages dans une situation hors norme et un traitement rapide et brutalement efficace.

Une infirmière débarque sur une ile sur laquelle n'habitent qu'un vieil homme et une jeune femme. Tout miroir ou toute chose permettant de véhiculer un quelconque reflet est proscrit sur cette ile à la demande du viel homme et par égard pour la jeune femme qui a été atrocement défigurée dans un accident. L'irruption de cette infirmière va bouleverser l'équilibre de cette petite vie ordonnée. Elle conduira en particulier à faire émerger l'affreux secret du vieil homme que je vous laisse l'effroi de découvrir. Le roman tient encore une fois plus de la nouvelle alongée, notamment du fait de son twist final qui donne lieu à non pas une mais deux fins alternatives que nous propose Nothomb. Car en effet, chacune de ces deux fins est parfaitement adaptée au roman et aussi naturelle que l'autre. Juste génial.

Un dernier pour la route : les combustibles. La scène est dans une ville d'europe de l'est qui semble être locallisée derrière le rideau de fer. Un professeur de littérature à l'université vit dans une toute petite pièce avec son étudiant fétiche, celui qui lui succédera et la compagne de ce dernier. Il fait froid et il n'y a plus rien à bruler. Plus rien ? Pas tout à fait ... il reste les livres ... mais qui brulera-t-on en premier ? L'immense Proust ? Le petit roman mineur pour enfant dont on pourrait penser que l'éminent universitaire écartera sans même y songer, ne conservant que les chefs d'oeuvre de la littérature ? Brillant, cruel et percutant. Encore une fois très court.

Le reste ....

Ayant lu tous ces romans j'en était arrivé à acheter le roman annuel de Nothomb les yeux fermés. Oui sauf qu'arrive stupeur et tremblements et ce pathos autobiographique que j'ai détesté. Je trouve Nothomb globalement assez narcissique et il me semble qu'elle s'embourbe dans une vrai complaisance lorsqu'elle parle d'elle-même. Il en découle quelque chose d'assez indigeste à mon goût, qui s'éloigne de tout ce que j'aime dans ses autres romans, soit cet esprit, ce sens des situations cruelles et la violence des affrontements, particulièrement sous forme de dialogue.

Enfin, depuis quelques années, elle me semble à court d'inspiration et, sauf lorsqu'elle parle d'elle-même, se borne à décliner sa recette (situation cruelle, twist final, dialogue parfois un peu sordide, retournement de valeurs) de façon mécanique et désincarnée.

J'ai donc arrêté de la lire.

Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeLun 30 Juil - 11:16

Tous ces romans sont bien tentants...

Pickwick a écrit:
Ayant lu tous ces romans j'en était arrivé à acheter le roman annuel de Nothomb les yeux fermés. Oui sauf qu'arrive stupeur et tremblements et ce pathos autobiographique que j'ai détesté. Je trouve Nothomb globalement assez narcissique et il me semble qu'elle s'embourbe dans une vrai complaisance lorsqu'elle parle d'elle-même. Il en découle quelque chose d'assez indigeste à mon goût, qui s'éloigne de tout ce que j'aime dans ses autres romans, soit cet esprit, ce sens des situations cruelles et la violence des affrontements, particulièrement sous forme de dialogue.
Je l'ai lu il y a très longtemps, donc je ne sais pas trop ce que j'en penserais si je le lisais aujourd'hui. Je suis plutôt d'accord avec toi quand tu parles de narcissime et de complaisance ; j'ai l'impression toutefois que c'est racheté par l'humour de l'auteur, qui utilise ce témoignage en bonne part autobiographique comme thérapie. Je n'ai donc pas éprouvé la même gêne lors de ma lecture, qui remonte à... ouh là, très loin. Wink

_________________
Amélie Nothomb Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeLun 30 Juil - 12:45

Disons que j'ai beaucoup de mal en règle générale avec le nombrilisme et l'auto complaisance, ce qui m'en rend toute manifestation assez rapidement odieuse. C'est très personnel et peut expliquer une réaction assez tranchée de ma part (pis de toute façon vous avez du finir par remarquer que j'ai parfois - souvent Embarassed - des réactions tranchées Wink )

Plus en rapport avec ce topic : je ne peux que vous conseiller d'emporter 2 ou 3 des romans cités en vacances. C'est typiquement une lecture de plage hyper agréable: c'est brillant, assez drôle, assez saisissant et puis surtout c'est lu en moins d'une heure !
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeLun 30 Juil - 13:10

Pickwick a écrit:
(pis de toute façon vous avez du finir par remarquer que j'ai parfois - souvent Embarassed - des réactions tranchées Wink )
Oh, vraiment ? Amélie Nothomb 471847 lol!

Citation :
Plus en rapport avec ce topic : je ne peux que vous conseiller d'emporter 2 ou 3 des romans cités en vacances. C'est typiquement une lecture de plage hyper agréable: c'est brillant, assez drôle, assez saisissant et puis surtout c'est lu en moins d'une heure !
Merci du conseil ! Amélie Nothomb 3928

_________________
Amélie Nothomb Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Tortuga2
Ecrivain en herbe
Tortuga2


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeLun 30 Juil - 13:26

Je constate qu'Amélie Nothomb reste un auteur polémique, provoquant des réactions assez distinctes: ça donne soit ça cheers , soit ça: Evil or Very Mad , (parfois ça aussi: scratch )

lol!

En tout cas merci pour tes conseils pickwick! Je note sur ma liste study
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeLun 30 Juil - 13:35

Pickwick ? Des réactions tranchées ? Je ne vois pas de quoi tu parles ... Amélie Nothomb 141705

J'ai lu très peu de romans de Amélie Nothomb et en particulier, aucun des plus connus. J'avais en particulier été attirée par le résumé de Antechrista. Et je n'ai pas du tout aimé ce que j'ai lu de Nothomb. J'ai trouvé le style inexistant, les personnages caricaturaux et l'histoire extrêmement banale.
Alors, cette première impression très négative, associée à une méfiance envers le "personnage Nothomb" et le fait qu'elle sorte des livres comme une horloge (ce qui fait plus coup marketing qu'autre chose à mon goût), ne m'ont jamais donné très envie de continuer à la découvrir.

Ceci dit, il faudrait quand même que je tente Hygiène de l'assassin...
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeLun 30 Juil - 14:27

Franchement, je pense qu'il ne faut pas confondre Nothomb aujourd'hui avec ses premiers romans, l'hygiène étant le premier (et le meilleur). Essayez, je pense que vous ne serez pas déçus (je ne l'ai pas été). Au pire, c'est lu en 45 minutes donc bon ...

ps: c'est très bien les réactions tranchées didiou !
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeMer 1 Aoû - 18:22

Je ne suis pas une grande fan de Nothomb, un de mes jeunes cousins a lu tous ses romans et l'apprécie beaucoup, moi elle me laisse totalement perplexe!

Comme vous tous, j'ai lu Stupeurs et tremblements surtout grâce à l'adaptation et l'interprétation de S Testud, c'est assez drôle même si à la fin on assiste plutôt à des scènes d'auto flagellation ...

Par le passé, j'ai lu Les Catilimaires et Mercure, là je vous renvoie sur les avis de Pickwick, qui a surement bien mieux accroché que moi avec Nothomb dans ses premièrs romans, je ne comprends rien du tout à ces histoires, je crois que je comprends davantage le dothraki de Khal Drogo (Le trône de fer- GRR Martin) que les histoires d'Amélie Nothomb, je n'y peux rien, beaucoup de lecteurs m'ont dit le plus grand bien d'Hygiène de l'assassin mais je ne l'ai pas lu!

J'ai récidivé il y a quelques années avec Le fait du prince, mais là ce fut une terrible erreur, le souvenir de son roman que je conserve c'est la fin de l'histoire le héro se baigne dans une piscine de champagne, et le livre s'arrête, l'histoire m'a semblé comme inachevée ...

J'ai renoncé à lire A Nothomb, je crois que je suis totalement hermétique à son univers, et je n'arrive pas vraiment à apprécier son talent d'écrivain scratch Je ferais peut être une exception pour Hyggiène de l'assassin, si un jour ca ma dit!

Je suis d'accord avec Akina, son rythme d'édition la dessert.

Ensuite, j'ai eu l'occasion de la rencontrer à différentes reprises lorsqu' elle sillonne les salons pour la rentrée littéraire, elle est assez reconnaissante envers son public et prend le temps lors des séances de dédicace, ce qui ne doit pas être facile pour elle car dès qu'elle est sur un salon, c'est la cohue. Elle est aussi interessante à écouter, elle a beaucoup d'humour.

Tontonremy, j'espère que tu continueras à la découvrir, j'ai remarqué que ses lecteurs fidèles prennent beaucoup de plaisir à la lire.
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeSam 19 Jan - 17:17

J'ai découvert Amélie Nothomb avec "Hygiène de l'assassin". Ma première réaction a été de filer à la bibliothèque pour emprunter ce qu'elle avait écrit d'autre à l'époque. C'était pour moi une révélation, j'ai donc comblé des années d'écrits en quelques mois et j'ai commencé à suivre le rythme métronomique de ses publications.

Je suis fan de ses premiers romans, comme "Mercure", "Peplum", "Les catilinaires". Même si ces romans ne sont pas parfaits. Je lui reproche par exemple de faire de l'esbroufe en nous sortant son vocabulaire de diplomée en philologie romane qui nécessite au commun des lecteurs l'usage systématique d'un dictionnaire. Une espèce de snobisme de sa part ou un jeu où il fallait absolument placer un mot que l'on n'utilise jamais dans le roman ? Je n'aime pas trouver chez un auteur ce sentiment de supériorité et d'auto-satisfaction, cette envie de montrer au simple lecteur qu'il n'est rien en comparaison de l'intelligence supérieure de l'écrivain. Bref, c'est une chose qui a tendance à m'agacer chez elle. Il n'empêche que j'aime beaucoup ses premières oeuvres pour leurs dialogues féroces et ciselés entre autres.

Je suis nettement moins convaincue par ses romans "autobiographiques" et par ses dernières publications où l'on s'embourbe systématiquement dans les mêmes thèmatiques. Car c'est devenu systématique chez Amélie Nothomb, à un moment où un autre nous avons droit au trip hallucinogène, à la fille anorexique et au conflit oedipien mal résolu. "Tuer le père" ma dernière lecture en date ne fait pas exception. J'ai été assez déçue par ce dernier roman où Amélie Nothomb ne me surprend plus. Amélie Nothomb fait juste de l'Amélie Nothomb. Ce qui est dommage pour un auteur dont les premiers romans se distingaient par l'originalité de tomber dans une routine et de ne plus savoir se renouveler. Heureusement, ils se lisent vite.

Je ne suis donc plus ses publications depuis un certain temps avec la même impatience, et lorsque je me lance, j'attends le format poche. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeVen 26 Aoû - 12:20

J'ai lu son dernier roman, Riquet à la houppe, sorti il y a quelques jours. Je dois avoir que je suis un peu sceptique après ma lecture.
Si j'ai bien aimé l'histoire dans son ensemble et les deux personnages (qui, comme toujours, ont des noms improbables), j'ai tout de même eu l'impression de lire un mélange de certains de ses précédents romans: un héros laid, des ballerines, la grande beauté... C'est des thèmes qu'elle a déjà exploités par le passé.
Ce n'est pas un de ses plus mauvais, mais ce n'est pas un de ses meilleurs.
En revanche, pour lui écrire régulièrement et pour l'avoir vue en vrai, c'est une personne absolument remarquable et d'une grande gentillesse. J'espère la revoir prochainement!
Revenir en haut Aller en bas
DViolante
Overbearing Master
DViolante


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeVen 26 Aoû - 13:08

Comme plusieurs d'entre vous, j'ai beaucoup aimé ses premières œuvres, Hygiène de l'assassin, Le Sabotage amoureux, Les Catillinaires, Péplum et puis ça c'est un peu gâté...
Stupeur et tremblements  tellement différent de ses précédents ouvrages, ne m'a pas emballée plus que ça, de même que Métaphysique des tubes et je crois que mon dernier essai fut pour Robert des noms propres...
après j'ai abandonné, car je trouve que c'est un peu du foutage de gueule et du marketing.
"Le" roman de la rentrée, écrit en quelques jours, dans un interview Amélie disait en avoir des pleins tiroirs, et qui lui assure sa subsistance pour l'année à venir... Je trouve cela dommage, car son style et ses idées sont intéressants.
Je continue à les acheter pour la bibliothèque où je travaille, ça sort bien et c'est si vite lu, que ce n'est pas la peine de payer pour le lire (16,90 € pour 198 pages... ) enfin, si elle était nécessiteuse, je l'achèterai peut-être, mais vu qu'elle caracole en tête des meilleures ventes, je n'ai pas de scrupules !!
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee


Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitimeLun 16 Déc - 8:25

Tous les ans je m'offre son dernier livre et je le lis en general tout de suite mais cette annee j'ai attendu un peu. Soif traite du Christ et de sa mort. Franchement ce n'est pas un sujet de base qui me passionne car j'ai l'impression que tout a deja ete dit dessus et j'ai eu du mal avec ce livre... Ce n'est pas mon favori en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Amélie Nothomb Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélie Nothomb
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and travel on :: Auteurs d'autres nationalités :: Culture belge-
Sauter vers: