Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Jeu 5 Juil - 15:23

Hier soir, j'ai regardé Smash sur TF1 et j'ai adoré! J'avais regardé le pilote au moment de sa diffusion, et il m'avait bien plu, mais je n'avais pas persévéré, faute de temps... Eh bien, je suis bien contente que TF1 la diffuse parce que je sens que je vais prendre un sacré plaisir à la regarder! Le casting est super, j'adore Debra Messing dans ce rôle (et je suis contente de la voir dans autre chose que Will & Grace). Par contre, petit bémol: Katharine McPhee chante très bien, mais je n'aime pas tellement sa voix, celle de la blonde me plait beaucoup plus... scratch Suis-je la seule à avoir regardé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirên
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Jeu 5 Juil - 19:38

J'ai également regardé Smash et j'avoue que j'ai passé un excellent moment. De plus, j'ai été ravie de revoir Anjelica Hutson et je trouve son rôle vraiment très intéressant. Rien à dire sur le casting et puis découvrir les coulisses et les aléas d'une comédie musicale (consacrée à Marylin Monroe), ça me plaît et puis ça nous change des séries médicales ou des Experts!

En revanche, le succès n'étant pas tellement au rendez-vous, TF1 a décidé de reléguer la série en seconde partie de soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: SMASH, un série sur Marilyn produite par Steven Spielbergs   Ven 6 Juil - 16:26

Que diriez-vous d'ouvrir un topic consacré à cette série ? Question

Je voulais en ouvrir un il y a plusieurs mois quand la série a été lancée aux Etats-Unis, mais je n'ai pas pu le faire, faut de temps. Wink

J'ai regardé les 3 premiers épisodes hier soir, et franchement, c'est plutôt pas mal. Le scénario est intéressant, et Angelica Huston a effectivement un rôle en or. Le casting est très bien ; la fille qui écrit les chansons de la comédie musicale a de faux airs d'Ingrid Bergman. L'héroïne et son petit ami sont pour le moment très sympathiques, le metteur en scène est odieux à souhait... l'assistant fouineur m'amuse beaucoup, et l'actrice choisie pour jouer Marilyn m'agace beaucoup (je la trouve assez vulgaire).

Si vous voulez, je peux diviser le sujet à partir du message de Julia pour ouvrir un topic à part sur Smash. Wink


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Sam 14 Juil - 19:58

post Voilà, j'ai fini par créer un sujet à part. Wink

Je ne sais pas si vous avez regardé les épisodes 4 et 5 diffusés l'autre jours sur TF1 ; pour ma part, je les ai regardés en VOD pendant que je rangeais ma bibliothèque, et j'ai été un poil déçue. Il y a un très bon sujet de départ, j'aime beaucoup suivre Anjelica Huston et Debra Messing, qui sont de très bonnes actrices. Mais le show en préparation ne révolutionne en rien l'image de Marilyn (au contraire, je trouve que par moment, l'image qui en est donnée est plutôt caricaturale et vulgaire), et puis les chansons se laissent écouter, sans plus.

Apparemment, comme tu le disais, Seirên, le succès n'est pas au RDV pour la chaîne ; c'est dommage, parce que pour autant que je puisse en juger, c'est une série qui tranche par rapport à ce qui est habituellement proposé sur les écrans français.

Le trailer :


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Dim 22 Juil - 14:46

Alors, suis-je la seule à continuer à regarder cette série en VOD ? Razz
J'avoue, c'est mon petit péché mignon, ma série "bubble gum" du moment, que je regarde en faisant 36 000 choses en même temps.

J'ai donc regardé les épisodes 6 et 7 hier, et je les ai trouvés plutôt meilleurs que les précédents, même si par moments, il y a beaucoup de clichés. Il y avait en tout cas un peu plus de tension dramatique, et surtout, certains acteurs sont vraiment bons ; on a plaisir à les suivre.

Voici un article qui compare les points forts et les points faibles de Smash et de Glee, qui ont pour point commun de mettre à l'honneur l'univers de la comédie musicale : Arrow, et un autre article très intéressant, qui met en lumière les qualités de Smash, considéré comme un "Glee adulte", et qui reconnaît son efficacité : Arrow

Et ma chouchoute depuis les tout débuts de la série, Anjelica Huston :



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Lun 23 Juil - 7:17

Désolée Popila, mais je n'ai pas du tout regardé la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Lun 23 Juil - 13:28

Y a pas de souci ! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Sac de Julia   Mar 31 Juil - 12:58

Bonjour tout le monde,

Je suis actuellement SMASH sur TF1 c'est une série que j'aime beaucoup !!

Je voulais vous demander si quelqu'un savait de quelle marque est le sac de Julia dans la série j'aimerais beaucoup m'en trouvez un dans le même genre
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Dim 5 Aoû - 11:59

@ Jessiica. Je n'en ai aucune idée, et j'ai l'impression que personne ne le sait ici. Tu devrais peut-être poser la question sur un forum anglais.

@ Popila. Je ne te laisse pas toute seule, je rejoins ! Very Happy J'ai vu le premier épisode il y a un petit moment, puis j'ai vu tous les épisodes d'un coup. J'ai trouvé les intrigues simples mais très efficaces.

J'étais curieux de découvrir la série parce qu'elle était présentée comme une concurrente à Glee, série que j'aime beaucoup. De toute manière je suis forcément bon public pour une série musicale. Je ne suis pas du genre à n'avoir qu'une série préférée et à la défendre mordicus. J'étais donc prêt à adorer cette nouvelle série.

J'ai trouvé très intéressant de découvrir les coulisses de la création d'une comédie musicale : l'écriture, la production, les auditions, les répétitions. Ce qui est appréciable, par rapport à Glee, c'est qu'on voit vraiment les répétitions. Un morceau est chanté plusieurs fois, il est parfois présenté dans un numéro complet, puis parfois simplement répété par extrait. On a vraiment l'impression d'un travail en profession. C'est plus réaliste.

Il y a d'ailleurs peu de chansons par épisodes ce qui fait la part belle aux histoires des personnages. C'est également appréciable. Les intrigues, comme je le disais, sont efficaces. Les personnages ont le temps de se développer et on les suit avec passion. J'ai adoré les personnages d'Anjelica Huston et Debra Messing (son histoire était très émouvante d'ailleurs). L'héroïne, Karen, est un peu lisse et cliché. Elle vient d'arriver dans la grande ville de New-York, elle est gentille, naïve mais talentueuse. J'ai toujours beaucoup de mal avec les personnages principaux des séries. Par contre Ivy était intéressante, et j'ai apprécié qu'elle ne soit pas la méchante caricaturale. Oh et pour finir dans les personnages j'ai adoré le metteur en scène : narcissique, insensible.

Je ne connais pas trop la vie de Marilyn Monroe. Je ne peux donc pas juger si la série donne une image un peu clichée, mais j'ai trouvé qu'avec les différentes discutions des personnages, on découvre plusieurs traits de sa personnalité. Les deux actrices qui se battent pour l'incarner représentent aussi différentes facettes de la star hollywoodienne.

Qu'est-ce que tu as trouvé vulgaire dans son portrait, Popila ?

Pour moi le seul bémol ce sont les musiques. Les morceaux de la comédie musicale m'ont bien plu. Comme on les entend plusieurs fois on finit par retenir des passages. Les reprises des morceaux pop m'ont paru en revanche un peu plates surtout en comparaison avec Glee. Je ne sais pas si c'est le hasard ou si les deux séries faisaient exprès d'être en concurrence, mais certaines tubes ont été repris par les deux séries. Là où Glee fait une reprise originale en changeant le tempo ou en faisant un mash-up (Shake it out, et Rumors has it), Smash se contente d'une reprise classique. D'ailleurs le point fort de Glee est d'avoir plusieurs interprètes, et du coup des voix très différentes. Ce sont principalement les deux actrices de Smash qui chantent et dans un style très broadway. C'est comme si Rachel était la seule chanteuse de Glee. C'est un peu lassant par moment.

Donc au final j'ai bien accroché aux intrigues, au fait de suivre les coulisses d'une comédie musicale, aux personnages, mais pour la musique c'est classique, sans surprise. Je pense d'ailleurs que c'est pour ça que la série a moyennement eu du succès aux États-Unis. Même si Glee a des histoires moins fouillées (c'est indiscutable) les reprises sont bien meilleures et sont des succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Lun 6 Aoû - 13:54

@ Jessiica : je suis moi aussi malheureusement incapable de répondre à ta question. Very Happy

Damien a écrit:
@ Popila. Je ne te laisse pas toute seule, je rejoins ! Very Happy
Ah, chouette ! cheers

Je me sens moins seule, du coup, parce que j'avais vraiment l'impression de monologuer au sujet d'une série qui trouve de moins en moins de spectateurs (j'aime les causes perdues !). Razz

Je n'ai pas encore vu les épisodes de mercredi dernier en VOD, mais je ne vais pas tarder à la faire, du coup. Wink

Comme tu le sais, je n'ai pas du tout suivi Glee (j'ai juste regardé deux ou trois vidéos pour me faire une idée), donc je peux difficilement comparer de manière précise, même si je vois bien qu'il y a manifestement des points en commun.

Citation :
J'ai trouvé très intéressant de découvrir les coulisses de la création d'une comédie musicale : l'écriture, la production, les auditions, les répétitions. Ce qui est appréciable, par rapport à Glee, c'est qu'on voit vraiment les répétitions. Un morceau est chanté plusieurs fois, il est parfois présenté dans un numéro complet, puis parfois simplement répété par extrait. On a vraiment l'impression d'un travail en profession. C'est plus réaliste.
C'est l'aspect de la série que je préfère, celui que je trouve le plus intéressant. Very Happy

Citation :
J'ai adoré les personnages d'Anjelica Huston et Debra Messing (son histoire était très émouvante d'ailleurs).

Ce sont les deux personnages que je trouve les plus intéressants. Je crois que ça tient au fait que les actrices sont bonnes, et aussi au fait que leur apparence est assez atypique. Ceci dit, le personnage de Debra Messing m'inspire des sentiments un peu différents. Je l'ai trouvée abominablement fleur bleue et coeur d'artichaud quand elle a replongé dans cette liaison extraconjugale. Elle le cache comme elle peut, mais elle est très sentimentale. Et son mariage et sa vie de famille l'ennuient à mourir, même si elle se refuse à l'admettre. En revanche, quand ce qui s'est passé lui explose à la figure, j'ai vraiment eu pitié d'elle.

Citation :
L'héroïne, Karen, est un peu lisse et cliché. Elle vient d'arriver dans la grande ville de New-York, elle est gentille, naïve mais talentueuse. J'ai toujours beaucoup de mal avec les personnages principaux des séries. Par contre Ivy était intéressante, et j'ai apprécié qu'elle ne soit pas la méchante caricaturale. Oh et pour finir dans les personnages j'ai adoré le metteur en scène : narcissique, insensible.
Au début, je trouvais Karen sympathique, mais maintenant, il y a des moments où elle m'agace, à cause de son côté lisse, justement. Evil or Very Mad

J'avais du mal avec Ivy au début, mais je la trouve maintenant plus intéressante. Elle doute beaucoup d'elle-même, à cause de son histoire familiale, et puis elle est obligée d'avaler pas mal de couleuvres. Il y a des moments où je trouve le traitement de son histoire caricaturale (par exemple, lorsqu'elle sort à sa mère que leur relations sont exactement semblables à celles que Marilyn entretenait avec sa mère - euh, oui, la mère de Marilyn avait de gros problèmes psychiatriques et a confié son enfant à un orphelinat ; la mère d'Ivy a beau être pénible, c'est un raccourci un peu rapide) mais c'est un personnage qui acquiert de la richesse et de la complexité. En plus, j'ai bien aimé quand elle se pointe sur scène à moitié bourrée et droguée dans une comédie musicale débile où elle tient un rôle secondaire ; elle bouscule complètement la mise en scène et fiche la pagaille - pour le coup, c'était subversif, même si pas drôle pour elle. Wink

Quant au metteur en scène, c'est bien simple, j'adore le détester ! lol! Je crois qu'il s'est forgé une carapace pour se protéger ; parce qu'au fond, je le comprends un petit peu : gérer les états d'ame de son corps de ballet, c'est juste invivable ! Razz

Citation :
Je ne connais pas trop la vie de Marilyn Monroe. Je ne peux donc pas juger si la série donne une image un peu clichée, mais j'ai trouvé qu'avec les différentes discutions des personnages, on découvre plusieurs traits de sa personnalité. Les deux actrices qui se battent pour l'incarner représentent aussi différentes facettes de la star hollywoodienne. Qu'est-ce que tu as trouvé vulgaire dans son portrait, Popila ?
Disons que je m'attendais à quelque chose d'un tout petit peu plus subtil dans le traitement de son personnage. Déjà, pour moi, les deux actrices principales ne lui ressemblent pas du tout physiquement ; je préfère cependant Karen, parce qu'Ivy grimée avec une perruque blonde et habillée en rouge, la poitrine et les fesses débordant de partout, c'est juste insupportable pour moi. Marilyn avait beau être un peu ronde, ce n'est pas Jayne Mansfield, non plus ! En fait, Ivy fait plus penser à Jayne Mansfield qu'à Marilyn elle-même, et Jayne Mansfield était déjà une version caricaturale de Matilyn. Karen a pour elle un peu plus de finesse (dans la silhouette, mais aussi dans l'expression). Quant à ce qu'on apprend sur l'actrice dans cette comédie musicale, tout ce qui est dit est juste, mais pas révolutionnaire. De toute façon, pour le moment, c'est très léger (l'intrigue se focalise beaucoup sur sa relation avec Di Maggio). De toute façon, les scénaristes sélectionnent des éléments de la vie de Marilyn qui correspondent peu ou prou à ce que vivent les membres de la production, et c'est cette correspondance entre les deux qui est intéressante.

Citation :
Pour moi le seul bémol ce sont les musiques. Les morceaux de la comédie musicale m'ont bien plu. Comme on les entend plusieurs fois on finit par retenir des passages. Les reprises des morceaux pop m'ont paru en revanche un peu plates surtout en comparaison avec Glee. Je ne sais pas si c'est le hasard ou si les deux séries faisaient exprès d'être en concurrence, mais certaines tubes ont été repris par les deux séries. Là où Glee fait une reprise originale en changeant le tempo ou en faisant un mash-up (Shake it out, et Rumors has it), Smash se contente d'une reprise classique. D'ailleurs le point fort de Glee est d'avoir plusieurs interprètes, et du coup des voix très différentes. Ce sont principalement les deux actrices de Smash qui chantent et dans un style très broadway. C'est comme si Rachel était la seule chanteuse de Glee. C'est un peu lassant par moment.

Tu me diras si je me trompe, mais dans Glee, il me semble qu'il y a surtout des reprises de tubes standard, du type Beyoncé, Shakira, etc, non ? Question

Bref, je n'y connais pas grand chose, mais pour moi, la musique n'est pas le point fort de SMASH - ça se laisse écouter, c'est tout. Bien sûr les deux actrices ont un joli brin de voix, mais ce qu'elles chantent est très standardisé. Il y a des fois d'ailleurs où la façon dont les chansons sont introduites est très artificielle ; le public américain est sans doute habitué au procédé ; le spectateur français moins (je pense que c'est l'une des raisons pour lesquelles la série ne remporte pas un franc succès). Quand les chansons sont en rapport avec Marilyn, j'écoute surtout pour les paroles (et la chorégraphie), qui en général révèlent quelque chose des personnages, mais sinon... j'ai détésté la prestation de Karen lorsque le metteur en scène veut faire prendre un virage différent à la production ; ça ressemblait à du Madonna ou à du Lady Gaga ; ça n'avait à mes yeux aucun intérêt. En plus, les actrices ne chantent pas en direct, c'est du playback ; il n'y a pas une seule fausse note... c'est tellement consensuel et lisse que ça manque de vie. Par contre, quand Karen chante des chansons plus "rock", j'aime plutôt bien.

Ce que je vais dire va peut-être paraître naïf, mais j'ai été très surprise par les chansons, au début. Marilyn ayant elle-même beaucoup chanté dans ses films (elle avait un certain talent dans ce domaine), je m'attendais à ce que les chansons de la comédie musicale soient un peu dans le même style que ce qu'elle avait pu faire (du jazz, essentiellement) et en fait pas du tout : les producteurs de Brodway et de cette série s'adaptent manifestement aux goûts de leurs contemporains.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Lun 6 Aoû - 19:32

C'est pas grave si on n'est que deux à s'être manifester, nos échanges vont peut-être pousser d'autres personnes à intervenir Very Happy.

Citation :
Ceci dit, le personnage de Debra Messing m'inspire des sentiments un peu différents. Je l'ai trouvée abominablement fleur bleue et coeur d'artichaud quand elle a replongé dans cette liaison extraconjugale. Elle le cache comme elle peut, mais elle est très sentimentale. Et son mariage et sa vie de famille l'ennuient à mourir, même si elle se refuse à l'admettre.

Je n'y avais jamais pensé mais effectivement ce que tu dis est très convaincant. Quand elle parle de son histoire avec Tom, on a l'impression que c'est une belle histoire d'amour qu'elle regrette en secret. J'ai surtout apprécié par la suite le rôle que joue le fils dans l'intrigue. Le fait qu'il ait tout vu, et qu'il en souffre.

Citation :
Au début, je trouvais Karen sympathique, mais maintenant, il y a des moments où elle m'agace, à cause de son côté lisse, justement. Evil or Very Mad

Puis au final elle est toujours dans l'ombre prête à reprendre le rôle. Elle est ambitieuse (ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose). Je trouve que c'est un peu difficile de se dire qu'elle fait tout ça pour aider. J'aimerais qu'on montre clairement qu'elle est contente de battre Ivy dans la compétition qui les oppose.

Citation :
J'avais du mal avec Ivy au début, mais je la trouve maintenant plus intéressante. Elle doute beaucoup d'elle-même, à cause de son histoire familiale, et puis elle est obligée d'avaler pas mal de couleuvres.

Oh oui ! La pauvre. Elle se trouve parfois dans des positions particulièrement injustes. Elle connait le rôle par cœur, et n'a cessé de répéter.

Citation :
Quant au metteur en scène, c'est bien simple, j'adore le détester ! lol! Je crois qu'il s'est forgé une carapace pour se protéger ; parce qu'au fond, je le comprends un petit peu : gérer les états d'ame de son corps de ballet, c'est juste invivable ! Razz

Pareil ! J'adore le trouver atroce, et en même temps on sent par moment qu'il s'est créé un personnage pour pouvoir faire son métier. Il est particulièrement détestable avec Tom mais il lui dit parfois certaines vérités.

Citation :
Tu me diras si je me trompe, mais dans Glee, il me semble qu'il y a surtout des reprises de tubes standard, du type Beyoncé, Shakira, etc, non ? Question

Sache que justement Glee n'a jamais repris Shakira ! Very Happy La série fait des reprises très variées : des tubes du moment, des classiques du Rock, du Rap, des groupes peu connus du grand public, des morceaux du répertoire des comédies musicales. Après c'est vrai que les reprises qui sont le plus téléchargées et qui font le succès de la série sont plus pop (Beyoncé ou Lady Gaga Smile), et c'est vrai aussi que les reprises sonnent toutes pop une fois passées entre les mains des musiciens de la série.

Citation :
j'ai détésté la prestation de Karen lorsque le metteur en scène veut faire prendre un virage différent à la production ; ça ressemblait à du Madonna ou à du Lady Gaga ;

Je n'ai pas aimé non plus ! C'était affreux, et ça n'allait pas du tout à l'univers de Marilyn. J'ai été étonné de découvrir que c'était le morceau le plus téléchargé de la série sur I-Tunes ! pale

Citation :
Ce que je vais dire va peut-être paraître naïf, mais j'ai été très surprise par les chansons, au début. Marilyn ayant elle-même beaucoup chanté dans ses films (elle avait un certain talent dans ce domaine), je m'attendais à ce que les chansons de la comédie musicale soient un peu dans le même style que ce qu'elle avait pu faire (du jazz, essentiellement) et en fait pas du tout : les producteurs de Brodway et de cette série s'adaptent manifestement aux goûts de leurs contemporains.

Tu n'es pas naïve, j'attendais exactement la même chose ! Je n'ai vu pour l'instant que Certains l'aiment chaud, mais j'espérais voir un peu plus d'extraits de ses films, ou des musiques qui reprenaient le style de musique qu'elle chantait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Lun 6 Aoû - 20:00

Damien a écrit:
Je n'y avais jamais pensé mais effectivement ce que tu dis est très convaincant. Quand elle parle de son histoire avec Tom, on a l'impression que c'est une belle histoire d'amour qu'elle regrette en secret. J'ai surtout apprécié par la suite le rôle que joue le fils dans l'intrigue. Le fait qu'il ait tout vu, et qu'il en souffre.
Je crois que c'est une passion à l'image des paroles qu'elle invente pour ses chansons. Le personnage du fils, quand il découvre la vérité, devient du coup plus attachant - et le chanteur moins, lorsqu'il est confronté au mari fou de douleur. Je ne sais pas si c'est de la maladresse ou si c'est délibéré, mais il dit exactement ce qu'il ne faut pas dire. Je me demande comment les choses vont tourner.

Citation :
Puis au final elle est toujours dans l'ombre prête à reprendre le rôle. Elle est ambitieuse (ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose). Je trouve que c'est un peu difficile de se dire qu'elle fait tout ça pour aider. J'aimerais qu'on montre clairement qu'elle est contente de battre Ivy dans la compétition qui les oppose.
Je suis d'accord avec toi, tant d'angélisme finit par être tuant ! Evil or Very Mad

Citation :
Oh oui ! La pauvre. Elle se trouve parfois dans des positions particulièrement injustes. Elle connait le rôle par cœur, et n'a cessé de répéter.
J'aime bien la scène où elle a tellement pris de médicaments qu'elle n'a plus aucune inhibition et envoie bouler le metteur en scène devant tout le monde. Je crois que c'est là que j'ai commencé à l'apprécier. Razz En revanche, j'ai du mal à comprendre ce qu'elle fait avec le metteur en scène. Leur relation est à mon avis condamnée à l'échec ; je crois que lui ne se met avec elle que pour mieux la diriger dans son rôle, mais il ne lui apporte aucunement la sécurité affective dont elle aurait besoin, ce qui la pousse à se shooter aux médocs.

Citation :
Pareil ! J'adore le trouver atroce, et en même temps on sent par moment qu'il s'est créé un personnage pour pouvoir faire son métier. Il est particulièrement détestable avec Tom mais il lui dit parfois certaines vérités.
Tom est un personnage assez intéressant, finalement. Il a un côté snob, mais il est chic avec tout le monde - c'est un ami fidèle avec tous ceux qui l'entourent. Sa confrontation avec le metteur en scène leur fait à mon avis du bien à tous les deux. Me demande si Tom ne serait pas plus ou moins attiré par le metteur en scène, mais peut-être que mon imagination s'emballe...

Citation :
Sache que justement Glee n'a jamais repris Shakira ! Very Happy
Shakira, j'ai lancé ça au hasard, pas de chance ! lol!

Citation :
J'ai été étonné de découvrir que c'était le morceau le plus téléchargé de la série sur I-Tunes ! pale
Eh ben... Evil or Very Mad

Citation :
Tu n'es pas naïve, j'attendais exactement la même chose ! Je n'ai vu pour l'instant que Certains l'aiment chaud, mais j'espérais voir un peu plus d'extraits de ses films, ou des musiques qui reprenaient le style de musique qu'elle chantait.
Oui, ç'aurait été plus audacieux. Pour l'instant, ils n'ont passé qu'un court extrait de Certains l'aiment chaud, et, si mes souvenirs sont bons, du Prince et de la Danseuse. C'était archi-court, et le doublage en VF affreux, comme souvent. C'est dommage qu'il n'y ait pas de reprises de certaines chansons de Marilyn, ou que du moins certaines ne soient pas écrites dans le même style.

Et sinon, qu'est-ce que tu penses du petit fouineur ? J'avoue que son personnage m'amuse plutôt... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Mar 7 Aoû - 15:14

post

J'ai regardé les épisodes 10, 11 et 12 hier soir ; c'est l'arrivée de la grande star de cinéma Rebecca Duvall (Uma Thurman) dans la production de Bombshell : wow, le moins qu'on puisse dire, c'est que ça déménage ! lol!


Uma Thurman a dû prendre grand plaisir à s'autoparodier dans le rôle de cette star capricieuse allergique aux cacahouètes, accro aux smoothies chous fleur basilic, qui a toujours de bonnes idées pour remettre complètement en question le travail du metteur en scène, du parolier et des musiciens. Et surtout, qui chante comme un pied ! lol!

C'est simple, elle est irrésistible. Elle a quand même droit à un numéros plutôt réussi qui rappelle, de loin, une scène cultissime du Millionnaire de Cukor.


Pour une fois, j'ai trouvé certains numéros musicaux plutôt pas mal - celui sur les assistants de Daryl Zanuck, qui présente cette engeance comme particulièrement servile vis-à-vis du grand producteur, et Tom (dont la vie sentimentale est bien compliquée) est juste excellent dans cette scène. J'ai également bien aimé le numéro bollywood, qui changeait, et qui lorgne du côté d'une scène de Bride and Prejudice. Et la scène où Ivy chante cette chanson sur le célèbre piano blanc de Marilyn, que sa mère avait racheté à Jean Harlow je crois - au bout d'un moment, on finit par comprendre que ce piano de seconde main, c'est Ivy elle-même - la symbolique fonctionne plutôt bien.

Le reste ne m'a pas marquée, si ce n'est que je trouve que certains personnages présentés comme très durs au début de la série baissent finalement assez rapidement la garde, comme le metteur en scène (Jack Davenport) la productrice (Anjelica Huston). Ils s'humanisent peut-être un poil trop vite, d'où l'intérêt de propulser le personnage d'Uma Thurman pour pimenter tout cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Mar 7 Aoû - 16:05

Uman Thurman est un très bon ajout à la série, et comme toi j'aime beaucoup le fait qu'elle incarne une actrice qui se prend pour une diva alors qu'au final elle n'est pas très bonne pour le chant !

J'ai aussi beaucoup aimé l'idée du numéro Bollywood. C'était une bonne trouvaille pour changer un peu d'ambiance.

J'aime beaucoup ce que tu dis sur Ivy et le piano de seconde main.


Je réponds à ce que tu avais écrit avant :

Le petit fouineur Ellis... je ne l'aime pas du tout ! Alors autant j'adore détester le metteur en scène, Derek, autant j'ai plus de mal à prendre de recul pour Ellis. Preuve donc que son personnage fonctionne bien. C'est peut-être aussi parce que pour le moment on n’aperçoit aucune part de faiblesse de sa part, ou aucune humanité pour justifier son comportement. Pour Derek, comme tu l'as dit, on sent poindre ses faiblesses de temps en temps.

Je ne sais pas non plus quoi penser du couple Ivy/Derek. J'ai du mal à comprendre pourquoi elle est attirée par lui. Cela dit il faut avouer que ça donne du piment à la série. On veut savoir ce qu'ils vont devenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SuperIdole
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Mar 7 Aoû - 16:43

J'ai regardé cette série dès sa diffusion américaine et je dois dire que contrairement à la majorité ici, je n'ai pas été plus séduite que ça.
Je l'attendais avec le sourire et au final, je n'ai pas accroché aux personnages et j'ai fini par arrêter de regarder. Sauf qu'hier, en lisant ce topic, ça m'a donné envie de continuer et je me suis rendu compte que j'avais vu tout les épisodes, sauf le dernier. Quel boulet! Pour faire ça, j'aurai pu m'arrêter une semaine plus tard et j'aurai tout vu! Parce que du coup, j'ai pas envie de reprendre pour un épisode...
Sinon, je voulais regarder cette série pour son sujet qui m'intéresse et qui lui est assez bien traité, donc là ça va mais aussi pour Debra Messing, que j'aimais beaucoup dans Will & Grace, mais là son personnage ne m'intéresse pas plus que ça, même si j'ai aussi sympathisé avec elle après les retombées de son infidélité.
Niveau Marilyn, et bien je préfère Karen et Ivy me tape sur les nerfs. Ok, elle a des problèmes mais elle n'est quand même vraiment pas sympa et j'aime pas les méchants. Enfin, c'est un peu caricatural dit comme ça. Mais je trouve que pour quelqu'un qui est dans le métier depuis longtemps et qui a du talent, elle se comporte comme une petite débutante et fille gâtée et caractérielle et ça m'agace. Elle devrait comprendre le milieu mieux que ça au lieu de blâmer tous ses malheurs sur Karen. Ceci étant dit, je ne pense pas que Karen soit parfaite ou quoi que ce soit et même si elle fait trop sa "gentille" (très manichéen tout ça), je la préfère quand même.
Pour Ellis et Derek, je rejoins Damien. Enfin, j'aime plutôt bien Derek en fait. Il était très énervant dans les premiers épisodes mais je trouve qu'il s'est amélioré et au final je le trouve plutôt sympathique dans son genre hautain et arrogant.
Sinon, niveau acteurs, je les trouve bien. Je ne sais plus qui l'a dit mais je trouve aussi que l'actrice qui joue Ivy fait vulgaire sans que j'arrive à savoir pourquoi. C'est juste une impression que j'ai eu dès le début et j'ai été étonné de voir en trainant sur le net que je n'était pas la seule. C'est bizarre, surtout que je ne sais pas pourquoi j'ai cette impression...
Bref, au final, je n'ai pas accroché, même à l'aspect musical, et j'ai regardé ses épisodes surtout parce que je n'aime pas abandonner un livre/film/série sans lui donner sa chance mais je ne sais pas si je continuerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Mar 7 Aoû - 17:47

Damien a écrit:
Le petit fouineur Ellis... je ne l'aime pas du tout ! Alors autant j'adore détester le metteur en scène, Derek, autant j'ai plus de mal à prendre de recul pour Ellis. Preuve donc que son personnage fonctionne bien. C'est peut-être aussi parce que pour le moment on n’aperçoit aucune part de faiblesse de sa part, ou aucune humanité pour justifier son comportement. Pour Derek, comme tu l'as dit, on sent poindre ses faiblesses de temps en temps.
C'est vrai, c'est une vraie pourriture, ce type... mais il fait ça avec une certaine candeur, je trouve ; c'est un peu déstabilisant. Un gars dont il faut se méfier en tout cas, même si l'un des assistants d'Uma Thurman l'a percé à jour. Je me demande comment ce personnage va évoluer.

@ SuperIdole : moi aussi je trouve Ivy un peu vulgaire parfois (à cause de la façon de s'habiller je pense). Je la trouvais plus sympathique dans les épisodes où elle s'en prend plein dans la figure, mais dans l'épisode 12, elle joue un très sale coup à Karen, et ça ne m'a pas plu. Evil or Very Mad

Mais à vrai dire, curieusement, Karen et Ivy ne sont pas forcément les personnages les plus intréessants de la série à mes yeux. scratch

Tu as regardé toute la saison 1 ? Question

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagatelle
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Mar 7 Aoû - 18:05

J'ai suivi la série de bout en bout et elle m'a bien plu Smile
J'aime beaucoup les personnages de Debra Messing et d'Angelica Huston que je trouve plus intéressants que Karen et Ivy par exemple.
Je trouve que cette série est surtout intéressante par son côté coulisses plus que pour ce qui se passe sur scène.
Je ne soupçonnais pas une seconde que Mr Davenport pouvait être aussi tentant lol! Razz
Damien, Popila, je suis totalement d'accord avec vous pour Ellis, il me hérisse les poils celui-là!
Je ne sais pas trop s'il y aura une suite ou pas, mais le dernier épisode était un peu Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Mar 7 Aoû - 18:36

Bagatelle a écrit:
J'aime beaucoup les personnages de Debra Messing et d'Angelica Huston que je trouve plus intéressants que Karen et Ivy par exemple.
Je suis complètement d'accord ; j'en viens même à me demander si ce n'est pas une des raisons qui expliquerait le semi-échec de la série. scratch

Citation :
Je trouve que cette série est surtout intéressante par son côté coulisses plus que pour ce qui se passe sur scène.
Tout à fait ! Wink

Citation :
Je ne soupçonnais pas une seconde que Mr Davenport pouvait être aussi tentant lol! Razz
N'est-ce pas ? lol!

Et une photo de notre chouchou, une ! Razz


Le petit copain de Karen est assez mignon également ; par contre, je l'appprécie moins depuis qu'il fricote avec sa collègue de bureau (quelle manipulatrice, celle-là ! Evil or Very Mad ) - Dave se laisse berner un peu trop facilement à mon goût, alors que jusqu'ici c'était un gars très posé et très lucide.

Citation :
Je ne sais pas trop s'il y aura une suite ou pas, mais le dernier épisode était un peu Suspect
Tu parles de l'épisode 12, je suppose ? Apparemment, il y a 15 épisodes dans la saison 1. Je ne sais pas trop ce que va donner le spectacle avec Rebecca Duvall... j'ai l'impression que toute l'équipe navigue droit vers un iceberg ! lol!

J'ai réfléchi au sujet d'Ivy, et je dirais que par rapport à Karen, elle fait beaucoup moins naturelle. Ceci dit, il y a des moments où Ivy peut être assez mignonne. Mais aucune des deux n'est très crédible en Marilyn.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagatelle
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Mar 7 Aoû - 21:45

Popila a écrit:


Citation :
Je ne sais pas trop s'il y aura une suite ou pas, mais le dernier épisode était un peu Suspect
Tu parles de l'épisode 12, je suppose ? Apparemment, il y a 15 épisodes dans la saison 1. Je ne sais pas trop ce que va donner le spectacle avec Rebecca Duvall... j'ai l'impression que toute l'équipe navigue droit vers un iceberg ! lol!


Non,non je parle du dernier épisode de la saison, le 15.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Mar 14 Aoû - 14:31

Tiens, c'est bizarre, il me semblait avoir lu un message très critique sur la série juste avant de partir en vacances, mais il a disparu. scratch

Bon, ce n'est pas très grave. Wink

Alors, j'ai regardé hier les 3 derniers épisodes de la saison 1 hier soir, et ma foi, on retrouve toujours les mêmes défauts et les mêmes qualités. C'est vraiment la série "bubble gum" par excellence, car même si je la trouve divertissante, j'ai beau avoir regardé les épisodes hier, je me rends compte qu'il ne me reste pas grand chose en mémoire le lendemain.

Au niveau des qualités, j'aime beaucoup ce que Uma Thurman a apporté à la série. Je trouve qu'elle a trouvé un très joli rôle en incarnant le personnage de Rebecca Duvall. Elle disparaît à la fin de l'épisode 13 (après qu'on ait tenté d'empoisonner son smoothie chou-fleur brocolis en y insérant des cacahuètes réduites en poudre - notre star y est allergique - avouez qu'un ressort scénaristique aussi génial, ça force l'admiration ! Razz - elle renonce au rôle de Marilyn, avec lequel elle ne se sent vocalement pas très à l'aise). J'aime aussi beaucoup un aspect de la série qui constitue l'un de ses points forts depuis le début, à savoir le fait qu'elle montre les coulisses d'un spectacle en train de se monter. En plus, dans ces trois derniers épisodes, la tension est à son comble, puisqu'on est en plein filage à Boston, qu'on assiste au soir de la première, et que suite à cette soirée, beaucoup de changements sont nécessaires (changement d'actrice principale, changement de la fin, remplacement de Joe Di Maggio, etc). Concernant les personnages, outre Rebecca Duvall, j'apprécie beaucoup Derek, qui a fort à faire, mais qui se révèle somme toute assez humain, ainsi que le personnage d'Eileen, jouée par Anjelica Huston. Julia, jouée par Debra Messing, acquiert de la profondeur ; même si je ne suis pas entièrement séduite par son personnage, je trouve qu'elle évolue de manière plutôt positive. Enfin, il y a un numéro chanté et dansé qui m'a bien plu, celui qui met en scène, entre autres, Karen et Ivy. Le personnage du petit assistant, en revanche, se révèle sous un jour particulièrement odieux.

Concernant les défauts, je dirais que scénaristiquement, c'est très inégal. Des scènes excellentes alternent avec des scènes terriblement convenues et pas très vraisemblables, qui plus est - l'évolution de Dev, le petit ami de Karen en particulier. Et surtout, la plupart des numéros chantés et dansés sont passablement médiocres et dépourvus d'intérêt, ce qui est quand même gênant pour une série musicale. Je me demande même si à la limite, on n'aurait pas pu en faire l'économie, tant ce qui se passe en coulisse est plus intéressant que ce qui se passe sur scène. Un exemple : la fin réécrite de Bombshell, que Tom et Julia sont chargés de réécrire en un temps record. On s'attend à quelque chose de génial, mais le soufflé retombe tout de suite, et très très bas. C'est vraiment dommage, car pensés autrement, les numéros chantés et dansés auraient pu être très différents. Il aurait été par exemple intéressant que la comédie musicale créée dans la série soit plus jazzy, où que nos deux chanteuses concurrentes chantent, par moment, mal - qu'on assiste à leur entraînement vocal. Non, parce que là, tout ce qu'elle chantent est tellement lisse et sans âme... c'est vraiment dommage. Dans ce domaine, la série n'atteint pas les hauteurs de son ambition.

EDIT : j'oubliais, le summum est quand même atteint lors de la messe gospel (qui suinte quand même un peu beaucoup l'hypocrisie - tout le monde vient prier pour le rétablissement de Rebecca Duvall alors que certains rêvent de prendre sa place) qui n'a rien, au niveau musical, d'une messe gospel ! Elle est surtout le prétexte tout trouvé pour faire chanter le petit copain de Tom avec Karen. Et la chanson choisie pour l'occasion est interprétée avec une platitude totale. J'ai trouvé cette scène absolument lamentable, indigne d'une série qui par ailleurs peut, par endroits, se révéler vraiment brillante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Jeu 13 Sep - 8:18

Popila a écrit:
Tiens, c'est bizarre, il me semblait avoir lu un message très critique sur la série juste avant de partir en vacances, mais il a disparu. scratch

.

C'est vrai, ça ! Il est passé où, mon message où je disais que cette daube criarde de SMASH était d'une vulgarité sans fond...?!

WD serait-elle une dictature avec censure et mise au pas?
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Jeu 13 Sep - 12:26

Juniper Sling a écrit:

C'est vrai, ça ! Il est passé où, mon message où je disais que cette daube criarde de SMASH était d'une vulgarité sans fond...?!
WD serait-elle une dictature avec censure et mise au pas?

Probablement dans les limbes des Internets... Une fausse manip de la part de quelqu'un sans nul doute, j'avais moi aussi remarqué que ce message avait disparu... scratch
En tout cas, sachez qu'aucun admin ne supprime de façon arbitraire un message. Si suppression il y a, c'est toujours après concertation et en en faisant part à l'ensemble des membres.

La liberté d'expression est importante pour l'ensemble de l'équipe des admins et cela nous attriste qu'on puisse remettre ceci en question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Jeu 13 Sep - 13:24

Ah bon. J'ai eu peur... ça me rappelait ces lettres barbouillées de noir par les services de moralité de l'ancienne URSS (et de l'actuelle aussi d'ailleurs, puisqu'on y "goulag" encore pour des chansons)...

Donc ( disais-je) , cette horreur, cet abîme d'insondable vulgarité qu'est SMASH mérite bien d'être SMASHED !....

Cette chose s'inspire de Marilyn Monroe à peu près autant que le collier de nouilles s'inspire des miniatures d'ivoire chinoises du 17e siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Jeu 13 Sep - 20:38

post

Popila a écrit:
Bon, ce n'est pas très grave. Wink

Bah si. Quand même, un peu. Pour la liberté d'expression. On peut imaginer, espérer, que ça existe.

Popila a écrit:
scénaristiquement, c'est très inégal.

la plupart des numéros chantés et dansés sont passablement médiocres et dépourvus d'intérêt, ce qui est quand même gênant pour une série musicale.

Ah. Il reste quoi ? La pellicule ?

Popila a écrit:
Dans ce domaine la série n'atteint pas les hauteurs de son ambition.


Je crois au contraire qu'elle atteint parfaitement ce qu'elle vise , et ce n'est pas, hélas, de faire de la bonne musique ni de bien danser!
La prod s'est simplement dit : 2 noms magiques qui font courir et accourir les béotiens : Steven Spielberg (le prod) + Marilyn Monroe = faire du pognon. Et à moindre frais.

Pour le reste, les crétins qui ont concocté ce potage s'en foutent, mais alors totalement !

C'est réalisé n'importe comment, éclairé n'importe comment, ça raconte n'importe quoi, et ça ne chante ni ne danse...

C'est tapageur, grossier, strident, tape-à-l'oeil, artificiel, et surtout ça ne dit rien des coulisses !

Cela ne fait que recracher une image cliché, rebattue, des coulisses, un stéréotype que le public attend parce qu'il croit que c'est celle-là. Ce ne serait pas du tout grave... Ce peut être beau, un cliché, quand c'est bien fait, avec sincérité, dans le respect de ce public.

Mais cette série ne respecte pas son public. Elle se fiche, et s'en fiche, de lui !

Une série musicale, ça ?

Allez, disons, au mieux , série bancale.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   Jeu 13 Sep - 20:50

Juniper Sling a écrit:
Popila a écrit:
Bon, ce n'est pas très grave. Wink

Bah si. Quand même, un peu. Pour la liberté d'expression. On peut imaginer, espérer, que ça existe.
Je dois être fatiguée là mais je n'ai pas tout compris scratch Razz JO a déjà expliqué qu'on ne supprimait pas de messages, il me semble qu'elle a été claire, non ? scratch

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SMASH, une série sur Marilyn produite par Steven Spielberg
» Marilyn
» Marilyn Monroe
» Smash cut - 2010
» RDC: Marilyn Yav, une Altesse Impériale engagée..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Séries américaines-
Sauter vers: