Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Sense and sensibility - Visionnages en commun

Aller en bas 
AuteurMessage
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeJeu 28 Juin - 18:20


Sense and sensibility - Visionnages en commun Sensea10

Dans quelques instants, arte diffuse l'adaptation de 2008 par la bbc du roman de Jane Austen.

J'espère qu'à cette occasion nous serons nombreux à (re)voir cette mini-série et à venir partager ici nos impressions.

Que pensez-vous du casting, des décors et costumes, de la musique ? Pensez-vous que cette adaptation respecte l'esprit du roman ? Y-a-t-il des scènes qui vous ont manquées ? Que pensez-vous de la scène d'ouverture ? Cela vous donne-til envie de (re)lire le roman ?
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Overbearing Master
Séverine


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeJeu 28 Juin - 19:19

Vivement le replay !!! J'attendais cette diffusion avec impatience, n'ayant vu que le film (qui est déjà très bien). Et puis, si demain, il fait une chaleur comme aujourd'hui, je sens que je vais me faire les trois à la suite. J'ai hâte de découvrir le colonel Brandon autrement que sous les traits d'Alan Rickman et Marianne autrement que sous les traits de Kate Winslet. Bon visionnage pour celles qui regardent en direct.
Revenir en haut Aller en bas
Pez
heroine in training
Pez


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeJeu 28 Juin - 20:59

J'adore cette adaptation. Ce soir c'était la fin du "Retour du Roi", marathon Seigneur des Anneaux oblige, mais j'ai réussi à convaincre Mr Pez de visionner le DVD de Sense and Sensibility avec moi dans la semaine (je préfère largement au replay vu qu'on n'a pas accès à la VO... et c'est bien dommage.)
Revenir en haut Aller en bas
Caelan
Helstone rose
Caelan


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeVen 29 Juin - 8:59

C'était la deuxième fois que je regarde cette mini-série et autant la première fois elle ne m'avait pas laissée un souvenir fort, autant cette deuxième fois m'a marquée. Il y a des scènes magnifiques, le paysage qui environne le cottage des Dashwood est splendide. Par contre, je n'ai toujours pas lu le roman Embarassed (retard que je compte rattraper) donc je ne serais dire qu'elles sont les scènes rajoutées par exemple, même si j'en devine. En ce qui concerne les personnages, j'ai beaucoup aimé Elinor. Celle de la version d'Ang Lee jouée par Emma Thompson ne m'avait pas franchement emballée (pourtant j'apprécie beaucoup cette actrice). De même en ce qui concerne Edward Ferrars qui est beaucoup moins "coincé" que la version Hugh Grant. Je crois que je peux dire que le casting de cette mini-série m'a convaincue, sauf peut-être Dominic Cooper en John Willoughby…il a clairement une tête de manipulateur je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeVen 29 Juin - 12:07

Revisionnage pour moi aussi, j'ai vu cette version de Sense & sensibility pour la première fois il y a quelques années. Mais je crois que je l'ai encore plus appréciée cette fois-ci : même en connaissant l'histoire presque par coeur, j'ai été totalement captivée et j'ai été très émues plus d'une fois.

Mais voici mes réponses aux questions :

Que pensez-vous du casting, des décors et costumes, de la musique ?
La musique est vraiment l'aspect qui m'a le plus plu dans cette adaptation : elle est sublime Sense and sensibility - Visionnages en commun 557349 Je trouve qu'elle colle bien à l'histoire et même si on entend parfois quelques accords "modernes" (notamment lors
Spoiler:
 
les morceaux reflètent bien l'époque. Mon morceau préféré est sans conteste le thème principal, entendu lors du générique et qui revient par moments.
Côté décors, comme dans toute adaptation de jane Austen, ils sont sublimes et font rêver. J'ai beaucoup aimé les scènes sur la plage près du cottage ou les promenades dans la lande : je trouve qu'elle un côté romantique et mélancolique qui convient bien à l'histoire.
Au niveau du casting, mon avis est plus nuancé : si les personnages d'Elinor et de Mme Dashwood sont beaucoup mieux castés que dans le film de 1995 (plus fidèles niveau âge), je trouve que Dan Stevens ressemble trop à Hugh Grant. Grosse déception pour le colonel Brandon : je le trouve fade, sans intêret et il ne parvient pas à m'émouvoir. Mais j'admets que passer après Alan Rickman est très difficile lol!
Les seconds rôles sont excellents comme toujours, en particuler Mrs Jennings et Fanny Dashwood : on a envie de les frapper tellement elles sont insupportables Twisted Evil

Pensez-vous que cette adaptation respecte l'esprit du roman ? Y-a-t-il des scènes qui vous ont manquées ? Que pensez-vous de la scène d'ouverture ?

Je ne me souviens pas du livre au mot près, mais je trouve que cette adaptation est très fidèle : j'ai eu l'impression de retrouver certains dialogues à l'identique. Je pense que le format choisi (3 épisodes) aide beaucoup.
Mon seul petit regret concerne la scène où
Spoiler:
 
et je trouve que c'est très émouvant. Ici cette scène n'existe pas sous cette forme et c'est un peu dommage (même si la scène est très réussi malgré tout). Mais je ne sais plus comment cela se passe dans le livre donc bon.

Concernant la scène d'ouverture, elle m'a beaucoup surprise Shocked C'est plutôt rare de voir ce type de scènes dans une adaptation de Jane Austen, mais d'un autre côté je lui trouve une certaine beauté, au niveau de la lumière et de la manière dont elle a été filmé. Et puis cela permet de mieux comprendre certains événements évoqués ensuite.

Cela vous donne-t-il envie de (re)lire le roman ?

Peut-être pas dans l'immédiat, étant donné que je l'ai déjà lu et vu l'état de ma PàL, mais c'est vrai que cette adaptation donne envie de se replonger dans le roman.

_________________
Sense and sensibility - Visionnages en commun Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
misscoco
Vicar's daughter
misscoco


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeVen 29 Juin - 13:35

Que pensez-vous du casting, des décors et costumes, de la musique ?

Je dois dire qu'une fois de plus je suis conquis par la musique d'une adaptation de bbc de Jane Austen, C'est toujours un plaisir à entendre.
Les costumes son très beau même si ce n'est pas la chose à laquelle je fais très attention.
Au niveau du casting, je dois dire que je le trouve très bien à une exception près le colonel Brandon que je n'ai pas apprécié il ne m'a pas du tout marqué. Sinon les personnage secondaire aussi bien que les principaux, on très bien joué leurs rôles.


Pensez-vous que cette adaptation respecte l'esprit du roman ? Y-a-t-il des scènes qui vous ont manquées ? Que pensez-vous de la scène d'ouverture ?

n'ayant pas lue le livre je ne peut donné mon avis mais je pense que cette mini série est complète et ne traîne pas sur la longueur et ne va pas trop vite. Mais je changerais peut-être d'avis une fois que j'aurais lue le livre!!!

Cela vous donne-t-il envie de (re)lire le roman ?

OUI!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeDim 1 Juil - 13:27

J'ai vu cette adaptation hier soir ; c'est la première fois que je la voyais. Wink

Globalement, j'ai trouvé que c'était une adaptation agréable à regarder, mais je n'ai pas été séduite plus que cela par ce cru 2008. Neutral

Il faut dire que j'apprécie beaucoup l'adaptation cinématographique de 1995, malgré quelques défauts, et que c'est difficile pour un réalisateur de repasser juste derrière en proposant un regard neuf et original.

Ce que j'ai apprécié cependant dans cette adaptation télévisée, c'est que son format lui permet de prendre son temps et de développer davantage le personnage d'Elinor, ainsi que celui d'Edward Ferrars. Les acteurs, bien que pas spécialement photogéniques, sont de bons comédiens et arrivent à faire quelque chose de leurs personnages. Les décors, les costumes, la musique sont des éléments qui participent à l'atmosphère agréable de cette adaptation, même si je n'ai décelé aucun parti pris de réalisation véritablement original - hormis peut-être le fait de placer le cottage au bord de la mer, lui donnant ainsi un aspect très romantique.

Arrow En fait, ce qui m'a gênée dans cette adaptation, c'est que j'ai eu l'impression d'avoir droit à un copier coller de l'adaptation d'Ang Lee, et souvent en moins bien. Certains scènes sont exactement calquées sur ce modèle ; or, j'aurais aimé plus d'originalité, surtout que le format télévisé souffre de la comparaison avec le film d'Ang Lee, très léché au niveau de la réalisation. Un exemple : la scène où Marianne découvre la trahison de Willoughby au bal, mais il y a beaucoup d'autres scène qui constituent des redites, et qui parfois même s'inspirent de l'adaptation d'Orgueil et Préjugés 2005 (quand les deux soeurs partagent le même lit, ou qu'Elinor contemple le paysage du sommet d'une falaise).

Arrow Autre point qui m'a gênée : même si cette adaptation traduit de manière assez fine les dilemmes sentimentaux des personnages et leur psychologie, j'ai trouvé qu'elle versait trop dans le côté sentimental et dramatique. On s'amuse très peu en regardant cette version, c'est le moins qu'on puisse dire ! Sauf quand on pénètre à l'intérieur de la haute société, mais c'est somme toute assez rare, l'accent étant surtout mis sur les états d'âme des deux soeurs et, dans une moindre mesure, sur ceux des messieurs qui leur tournent autour.

Je ne sais pas trop si c'est dû au roman lui-même ; cela fait plusieurs années que je ne l'ai pas relu - du coup, le fait de voir cette adaptation a eu au moins un aspect positif, me donner envie de relire le roman, qui ne fait pas partie de mes préférés pourtant (je le trouve trop bavard, et les personnages masculins m'ont toujours paru assez faibles). Par comparaison, l'adaptation d'Ang Lee, bien qu'elle aussi assez sentimentale et mélancolique, me paraît plus intéressante au niveau du mélange des tons - les acteurs qui incarnent les personnages secondaires du roman, et sur qui reposent les effets comiques du livre, me paraissent plus présents et plus solides.

L'adaptation télévisée m'apparaît comme une version atténuée et considérablement affadie du film d'Ang Lee. J'aurais aimé ne pas tout le temps avoir ainsi le film présent à l'esprit, mais c'est difficile quand tout semble s'en inspirer.

J'ai cependant apprécié que le traitement des deux soeurs soit plus équilibré ; dans le film, Emma Thompson, qui était très complexée de jouer le rôle d'une toute jeune fille alors qu'elle devait avoir la quarantaine, a laissé Kate Winslet tirer la couverture à soi. C'est d'autant plus dommage que le personne d'Elinor est très intéressant ; tout le long de l'adaptation télévisée, j'ai admiré cette jeune fille pleine de bon sens qui s'en prend plein la figure sans rien dire, avec beaucoup de dignité, tandis que sa soeur donne vraiment l'impression de pleurnicher pour un oui ou pour un non. Une scène qui m'a paru à la fois très drôle et très juste, c'est quand Elinor boit le verre de vin destiné à sa soeur pour se remonter le moral. Elinor est vraiment le personnage qui a les pieds sur terre, et qui remplit la fonction de "père de famille" à la place de M. Dashwood ; ses soeurs sont encore très puériles, et même la mère semble dépassée par ce qui leur arrive. La façon dont Jane Austen traite le thème de la famille, de l'argent, et toutes les problématiques sentimentales, sociales et morales qui sont associées aux personnages, est vraiment passionnante.

J'ai également trouvé, encore une fois, que les acteurs de l'adaptation télévisée s'en sortaient plutôt bien - le choix de Dominic Cooper pour Willoughby m'avait toujours paru bizarre (ce n'est pas un Apollon, et il a un visage quelque peu antipathique / inquiétant), mais finalement il tire son épingle du jeu et a quand même droit à sa scène de justification à la fin. Les autres acteurs font preuve de sobriété dans leur jeu, et ce n'est pas plus mal, même s'ils ne sont pas aussi brillants que des pointures comme Kate Winslet, Emma Thompson, Alan Rickman, Hugh Grant, et les autres. J'observe d'ailleurs qu'au niveau du casting, l'adaptation semble avoir privilégié des comédiens qui présentaient une vague ressemblance avec ceux de 1995.

Ce qui ressort de cette adaptation télévisée, c'est que les hommes ne valent pas grand chose (à part le colonel Brandon qui a un comportement chevaleresque, mais j'ai toujours été gênée à l'idée qu'il tombe amoureux d'une jeune femme qui a l'âge d'être sa fille - je trouve ça un peu malsain, désolée) et que la haute société est passablement corrompue. Lucy Steele, dans le rôle d'une jeune arriviste hypocrite, est d'ailleurs un personnage assez intéressant et moderne.

En fait, cette adaptation ne serait pas si mal si elle ne comportait pas des scènes que je trouve à la limite du ridicule tant le trait est appuyé - un exemple parmi d'autres, la scène où Brandon prend Marianne dans ses bras pour lui faire franchir le seuil de sa maison. Je me suis dit que si quelqu'un découvrait l'univers de Jane Austen par le biais de cette seule adaptation, il lui serait difficile de ne pas penser que cette auteur développe des intrigues excessivement sentimentales et convenues.




_________________
Sense and sensibility - Visionnages en commun Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeLun 2 Juil - 14:31

Popila, j'attendais ton avis sur cette adaptation avec impatience ! Very Happy Je vois que nos impressions se rejoignent sur de nombreux points.

J'ai revu cette mini-série pour la 2ème fois et je dois dire qu'elle m'a un peu plus séduite que lorsque je l'ai découverte, en 2008. Par contre, je dois dire qu'elle ne figure toujours pas parmi mes préférées, essentiellement pour les raisons déjà évoquées par Popila.

J'ai lu le roman il y a des années et le souvenir que j'en ai gardé s'est beaucoup estompé. Je ne sais plus si l'oeuvre de Jane Austen revêt un aspect aussi romantique et sentimental mais je ne pense pas qu'elle tombe dans les clichés que nous offre cette version et qui me semblent assez déplacés, pour ne pas dire ridicules. Tout comme Popila, je pense à la fin, notamment à la scène où le colonel Brandon porte Marianne dans ses bras après leur mariage. Montrer leur bonheur est une bonne chose, certes mais pourquoi le faire d'une manière aussi ridicule et convenue ?

Concernant les personnages maintenant ...

Citation :
à part le colonel Brandon qui a un comportement chevaleresque, mais j'ai toujours été gênée à l'idée qu'il tombe amoureux d'une jeune femme qui a l'âge d'être sa fille - je trouve ça un peu malsain, désolée)
Leur différence d'âge ne m'a pas plus gênée que ça (on l'oublie un peu vite mais Brandon n'a "que" 35 ans il me semble, ce n'est pas non plus un vieillard). Par contre, ce qui me déconcerte un peu plus c'est que s'il tombe aussi passionnément amoureux de Marianne, c'est parce que la jeune fille lui rappelle son premier amour. J'espère pour lui qu'il a appris par la suite à l'aimer pour elle-même, sinon je trouve ça un peu triste ^^ ...

Je suis d'accord avec toi, Popila, lorsque tu dis que les héros masculins sont assez faibles. Ils ne sont clairement pas montrés comme des héros romantiques, ils ne sont ni très séduisants ni très charismatiques et lorsqu'ils le sont, comme Willoughby, ils s'avèrent libertins et trompeurs. Jane Austen nous montre dans ce roman, mais aussi dans les autres, qu'il faut se méfier de la séduction et que les apparences sont souvent trompeuses. Néanmoins, dans la mini-série, le scénariste (et le réalisateur ?) font apparaître Brandon et Edward comme des hommes moins ternes qu'ils ne le sont dans le roman, il me semble. scratch Edward est plus affable (et accessoirement plus beau aussi) et Brandon est plus chevaleresque.

A mon sens, Andrew Davis a rendu l'intrigue nettement plus romantique.

J'ai aussi quelques réserves concernant le traitement du personnage de Willoughby. Dans le roman (ainsi que dans le film d'Ang Lee), Marianne se laisse séduire par Willoughby sans douter de sa bonne foi et de sa valeur, et on la comprend assez aisément. Ici, il apparaît rapidement comme un personnage douteux. Il n'est finalement pas très surprenant qu'il trompera l'héroïne ... Je trouve que sur ce point, la mini-série manque de nuances ... Ceci dit, j'ai moi aussi apprécié que le personnage ait droit à la fin à une scène de pseudo-justification, dans laquelle il apparaît sous un jour un peu différent. Willoughby est un homme assez pathétique finalement ...

Citation :
Les acteurs, bien que pas spécialement photogéniques, sont de bons comédiens et arrivent à faire quelque chose de leurs personnages.
Ah oui ? Pas photogéniques ? Razz Je les ai trouvés plutôt bien faits de leur personne pour ma part Laughing

J'ai beaucoup apprécié les acteurs principaux, avec une préférence pour Hattie Morahan dans le rôle d'Elinor.

Quant à la mise en scène, elle m'a semblée agréable à suivre, mais sans plus. La photographie est belle et l'image léchée, mais la réalisation manque un peu de punch pour moi et participe à rendre l'atmosphère de l'intrigue encore plus mélancolique. Le roman est-il aussi peu piquant ? Le film d'Ang Lee jouait davantage le registre de la comédie de moeurs, et c'est ce qui me plaisait le plus, je crois.

Sinon, j'ai moi aussi relevé quelques similitudes entre cette adaptation et celle de 1996 mais aussi le film de Joe Wright (notamment dans certaines "envolées lyriques"). On sent que le metteur en scène s'en est inspiré. La mini-série a parfois du mal à "vivre" en dehors de ses références et je trouve ça un peu dommage. Il est aussi amusant de noter que la mini-série, tout comme le film d'Ang Lee, accorde une place plus importante à Margaret (c'est une enfant et j'ai toujours eu la nette impression que Jane Austen s'intéressait assez peu aux enfants dans ses romans ...).

Dans l'ensemble, je continue de trouver cette adaptation un peu "convenue". Pour moi, elle manque de souffle et de piquant.

Je me rends compte que je suis un peu sévère. Malgré toutes ces réserves, j'ai apprécié ce 2nd visionnage. L'intrigue reste émouvante, empreinte d'une certaine sensibilité et remarquablement interprétée ! Wink

_________________
Sense and sensibility - Visionnages en commun Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitimeMar 3 Juil - 17:04

Ah, une réaction à mes propos ! lol!

Emjy a écrit:
J'ai lu le roman il y a des années et le souvenir que j'en ai gardé s'est beaucoup estompé. Je ne sais plus si l'oeuvre de Jane Austen revêt un aspect aussi romantique et sentimental mais je ne pense pas qu'elle tombe dans les clichés que nous offre cette version et qui me semblent assez déplacés, pour ne pas dire ridicules. Tout comme Popila, je pense à la fin, notamment à la scène où le colonel Brandon porte Marianne dans ses bras après leur mariage. Montrer leur bonheur est une bonne chose, certes mais pourquoi le faire d'une manière aussi ridicule et convenue ?
C'est tout à fait juste, et il me semble que ce n'est pas la seule scène convenue de ce genre. C'est un peu gênant dans une adaptation d'un livre qui prétend justement démonter certains clichés romantiques et romanesques... Rolling Eyes

Citation :
Leur différence d'âge ne m'a pas plus gênée que ça (on l'oublie un peu vite mais Brandon n'a "que" 35 ans il me semble, ce n'est pas non plus un vieillard). Par contre, ce qui me déconcerte un peu plus c'est que s'il tombe aussi passionnément amoureux de Marianne, c'est parce que la jeune fille lui rappelle son premier amour. J'espère pour lui qu'il a appris par la suite à l'aimer pour elle-même, sinon je trouve ça un peu triste ^^ ...
Bon, s'il n'a que 35 ans, ça passe, alors... ^^ Mais c'est vrai qu'hormis le fait qu'elle lui rappelle cet amour de jeunesse, dans le livre, j'ai du mal à comprendre pourquoi il en tombe amoureux. Marianne est quand même dépeinte comme un personnage exaspérant qui manque cruellement de maturité ; l'évolution des sentiments du colonel n'est guère explicitée. A un moment donné, on peut presque s'imaginer qu'il est finalement plus attiré par Elinor... ils formeraient un couple mieux assorti, à mon avis. Peut-être plus terne, aussi ?

Citation :
Je suis d'accord avec toi, Popila, lorsque tu dis que les héros masculins sont assez faibles. Ils ne sont clairement pas montrés comme des héros romantiques, ils ne sont ni très séduisants ni très charismatiques et lorsqu'ils le sont, comme Willoughby, ils s'avèrent libertins et trompeurs. Jane Austen nous montre dans ce roman, mais aussi dans les autres, qu'il faut se méfier de la séduction et que les apparences sont souvent trompeuses. Néanmoins, dans la mini-série, le scénariste (et le réalisateur ?) font apparaître Brandon et Edward comme des hommes moins ternes qu'ils ne le sont dans le roman, il me semble. scratch Edward est plus affable (et accessoirement plus beau aussi) et Brandon est plus chevaleresque.
Ce que tu dis au sujet des apparences et de la séduction me semble très juste. L'adaptation d'Ang Lee a elle aussi rendu les héros du livre plus consistants et plus romantiques - à la limite, ça ne me gêne pas du moment qu'on ne tombe pas à pieds joints dans les clichés soulignés plus haut. Wink

Citation :
Citation :
Les acteurs, bien que pas spécialement photogéniques, sont de bons comédiens et arrivent à faire quelque chose de leurs personnages.
Ah oui ? Pas photogéniques ? Razz Je les ai trouvés plutôt bien faits de leur personne pour ma part Laughing
Question de goût, sans doute... mon avis n'engage que moi ! Razz

Citation :
Le film d'Ang Lee jouait davantage le registre de la comédie de moeurs, et c'est ce qui me plaisait le plus, je crois.
C'est une dimension effectivement trop peu présente dans cette adaptation à mon goût. Neutral

Citation :
Sinon, j'ai moi aussi relevé quelques similitudes entre cette adaptation et celle de 1996 mais aussi le film de Joe Wright (notamment dans certaines "envolées lyriques"). On sent que le metteur en scène s'en est inspiré. La mini-série a parfois du mal à "vivre" en dehors de ses références et je trouve ça un peu dommage. Il est aussi amusant de noter que la mini-série, tout comme le film d'Ang Lee, accorde une place plus importante à Margaret (c'est une enfant et j'ai toujours eu la nette impression que Jane Austen s'intéressait assez peu aux enfants dans ses romans ...).
Ce manque d'originalité dans la réalisation, c'est ce qui me gêne le plus. Les emprunts fait à Sense and Sensibility 1995 sont nombreux et gros comme des maisons ! L'adaptation télévisée d'Emma (2009) prouve pourtant qu'une réalisation originale et inventive est possible dans ce genre de format !



_________________
Sense and sensibility - Visionnages en commun Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sense and sensibility - Visionnages en commun Empty
MessageSujet: Re: Sense and sensibility - Visionnages en commun   Sense and sensibility - Visionnages en commun Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sense and sensibility - Visionnages en commun
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sense and sensibility - Visionnages en commun
» Sense and sensibility BBC 2008
» Sense and sensibilty à l'agrégation 2016
» Sense and Sensibility modernisé pour la télé
» Mister Austen 2012 : votez pour vos héros austeniens préférés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Animations thématiques :: My Jane Austen Summer-
Sauter vers: