Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Fifty Shades trilogy - E.L James

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeSam 2 Juin - 17:42

Chose promise , chose due, voici donc le topic consacré aux romans qui font tellement parler d'eux un peu partout: Fifty Shades of Grey, Fifty Shades Darker et Fifty Shades Freed de l'américaine E.L James.

Fifty Shades trilogy - E.L James Fifty-10

Les débuts: La trilogie Fifty Shades a commencé sa carrière en tant que fanfiction. Parue sous le titre Master of the Universe, elle était basée sur la saga Twilight de Stephanie Meyer. Après des critiques assez sévères sur l'aspect largement sexuel de la fanfic, l'auteur E.L James l'a retirée du site en question et publiée sur son propre site FiftyShades.com. Elle l'a plus tard réecrit en tant qu'oeuvre originale rebaptisant les personnages principaux Christian Grey et Anastasia Steele, et l'a retirée de son site avant publication.

Fifty Shades trilogy - E.L James 16787210

L'histoire: La version revue et corrigée a été découpée en trois volumes: Fifty Shades of Grey (publié en mai 2011), Fifty Shades Darker (septembre 2011) et Fifty Shades Freed (Janvier 2012).

La trilogie commence quand Anastasia Steele étudiante en dernière année interviewe Christian Grey richissime et irrésistible homme d'affaires multimillionaire. Le mystérieux Christian est immédiatement attiré par la jeune femme et lui propose de signer un contrat qui lui donne un contrôle complet sur sa vie incluant une clause de confidentialité. Apprenant qu'Anastasia est vierge, Christian décide de lui faire l'amour une fois avant qu'elle s'engage sur la voie qu'il souhaite lui voir prendre. Intriguée la jeune femme accepte le jeu et découvre que le Mr cache des tendances sexuelles sado maso assez poussées résultantes d'un profond traumatisme dans son enfance. Curieuse et irrésistiblement attirée la jeune se laisse guider à la découverte d'un monde particulier...
La trilogie couvre la complète évolution de la relation qui s'installe alors entre Christian et Anastasia.

Fifty Shades trilogy - E.L James Fifty-11

Mon avis: J'étais intriguée par les couvertures et le résumé (qui ne dévoile pas les aspects les plus importants) m'attirait beaucoup. Ce n'est qu'une fois rentrée dans le livre que je me suis rendue compte de l'aspect largement érotique du roman. Je n'en ai pas moins été happée par l'histoire. Autant vous prévenir, je me suis trouvée victime du même phénomène qu'avec Twilight, je ne trouve pas formidablement bien écrit ni particulièrement fouillé, mais il y a un côté très addictif que je ne m'explique pas.
Le côté érotique et parfois franchement sexuel est très présent mais j'ai surtout pris un intérêt pour la relation entre les deux personnages principaux et je voulais savoir comment ils allaient gérer leurs valeurs et univers respectifs tout en maintenant leur relation. De compromis en grosses surprises, je n'ai jamais réussi à décrocher et j'ai dévoré la trilogie en une semaine.
Autre critique: deux tomes auraient suffit; le troisième tome propose des choses intéressantes mais m'a gavée sur la fin.

Fifty Shades trilogy - E.L James Fiftys10

Actualité: La trilogie devient un phénomène littéraire et fait beaucoup parler d'elle, notament par le fait qu'elle fut un certain temps interdite de vente dans certains états aux États-Unis.
Personne ne sera surpris d'apprendre qu'Hollywood compte bien surfer sur la vague et en mars 2012 Universal Pictures et Focus Features ont acquis les droits pour une adaptation. Vu le point de départ les noms de Robert Pattinson et Kristen Stewart ont beaucoup été entendus, mais également ceux de Ian Sommerhalder , Nina Dobrev et Alexander Skarsgard. Pour le moment tout n'est que spéculation.

Fifty Shades trilogy - E.L James Ellen-10

Conclusion: Quoiqu'on en pense, le phénomène est là et bien installé. On a beau être a des lieux de la source d'inspiration (Twilight) on assiste au même type de déferlante, mais avec un public plus adulte.

Vous voilà prévenu(e)s! Alors on se laisse emporter par la curiosité ou on passe son tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanfan75
Vicar's daughter
fanfan75


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeDim 3 Juin - 12:05

ouiiiiiiii!!

j'ai hâte, je devrais le commencer dans la semaine.

Je suis vraiment intriguée par cette histoire et vu le buzz de ce livre il doit y avoir quelque chose.

Je vous en dis plus prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeLun 4 Juin - 17:01

Cette trilogie fait vraiment beaucoup parler d'elle en effet.

Le résumé que tu en donnes laisse deviner une relation très très malsaine entre les deux personnages principaux, je ne suis pas certaine que cela m'attire du coup même si je suis curieuse de voir à quoi est dû un tel phénomène. Tu n'as jamais eu du mal avec ce côté malsain justement Bagatelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeLun 4 Juin - 17:11

Non justement, j'aurais pu le craindre aussi, mais ce n'est pas quelque chose que j'ai ressenti. Christian a des tendances malsaines qui rendent Anastasia curieuse à son sujet, mais elle ne se laissera jamais totalement prendre par ce côté malsain et c'est justement ça qui est intéressant, c'est comment elle avec son innocence et sa naiveté va-t-elle réussir à s'entendre avec lui et à maintenir la relation? scratch Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeDim 1 Juil - 17:59

J'ai lu 204 pages précisément et bon en passant sur le plus gros point noire du roman ( son style fan fiction non relue) je suis assez étonnée.

- Déjà pour un roman "erotique" ça ne me provoque pas l'ombre d'un frisson. Ce n'est pas aussi mécanique que la scène de la bibliothèque dans Atonement, mais c'est pas folichon. Je suis sure qu'en allant sur les forums interdits aux mineurs de doctissimo, on peut trouver mieux. Et pourtant c'est Doctissimo !

- J'ai cru un peu naïvement que ça évoquerait le désir féminin d'une façon moins stéréotypée puisque c'était écrit par une femme, mais non pas du tout c'est juste des clichés de sexualité masculine appliqués à la lettre par une femme. " Oh chérie tu mouilles si vite, c'est tellement parfait ! Merci de mouiller pour moi et uniquement pour moi tu es trop bonne je ne te fesserai pas avec une canne ce soir parce que tu es gentille et que tu fais bien ce que je te dis"

Enfin bon, je ne suis pas non plus experte de la littérature érotique, il faudrait que je lise la vie sexuelle de Catherine M. pour voir et je ne suis pas vraiment cliente des films pornos etc, mais si ça s'est censé émoustiller les culottes des américaines, va falloir qu'on m'explique un ou deux trucs. que Michael Fassbender émoustille, je peux le comprendre tout à fait, parce que HEY c'est Fassy et il est l'incarnation de l'émoustillement, mais là je dis non ! Remboursez nos invitations !

Il y a cependant un point positif, voire 2. Anastasia n'est pas si passive, elle répond et taquine CHristian Grey. Je pensais vraiment qu'elle allait se laisser faire en disant MERCI MERCI MERCI de m'avoir choisie, et on n'est pas si loin mais elle a du caractère. D'où mon second point, si Brest Eston Ellis en fait un scénario, ça peut être un truc pas trop trop mal. Il serait capable de combler les lacunes du bouquin. Pas d'en faire un truc féministe sur le plan du fantasme ( ou juste cliché free) mais un film un peu "piquant"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Helstone rose
Caelan


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeDim 1 Juil - 18:04

J'ai lu quelque part que le nom d'Angelina Jolie était cité pour réaliser l'adaptation de ce premier roman...à vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeDim 1 Juil - 18:41

Ouai c'est une rumeur. C'est surtout Ellis qui fait de la pub à donf sur twitter. Tout ce qu'il dit n'est pas faux. Les personnages sont intéressants, enfin ils pourraient l'être dans les mains d'un vrai auteur, qui a une vraie âme pseudo damnée. Pas d'une maman anglaise qui se la joue Mata Hari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
Akina


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeLun 9 Juil - 11:41

Une copine m'a envoyé le pdf et j'ai pu lire le début cet week end. J'en suis à la scène de son dépucelage et ...
(PS : y'a sans doute des spoilers sur les 100 premières pages dans ce qui suit. Si tant est qu'on peut spoiler ce genre de roman)


Je trouve ça profondément sans intérêt. Pour moi, ce roman a tout fait sa place dans la collection Harlequin (collection Rouge Passion, c'est ça, pour ceux qui sont un peu "chauds" ?) car il en a tous les poncifs : la jeune fille très jolie, mais qui ne le sait pas, et qui n'est pas sûre d'elle, et qui n'a jamais eu de copain parce qu'elle est trop timide ; et le jeune homme, beau, riche, ténébreux ; et les deux sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre.

La seule différence, peut-être, avec un Harlequin, c'est qu'il ne l'emmène pas en porsche rouge, mais en hélico.

Je trouve que les personnages manquent terriblement de profondeur. Le style est souvent poussif et répétitif. La "révélation" se voit venir des kilomètres à la ronde : entre les "Oh la la, mais ce type est un vrai control-freak" d'Anastasia, et les "Tu ne crois pas si bien dire" de Grey, à chaque phrase un peu ambigüe d'Anastasia, on a pas besoin de la description de la "chambre rouge" pour comprendre où veut en venir l'auteur.
A part la colloc de Anastasia qui a l'air d'avoir un peu de caractère (mais quelle fille perdue : elle couche avec des mecs dès le premier soir, une honte ! Et en plus, elle boit de l'alcool...), les personnages secondaires sont inexistants.

Je suis d'accord avec Poppée sur la manière dont la sexualité féminine est représentée : l’héroïne est totalement passive. Ce que je trouve un peu bizarre, c'est qu'elle n'a pas de sexualité avant de rencontrer Grey. OK, elle est vierge, et ça arrive à des filles très bien d'être vierge à 21 ans (je dirais presque "count me in"), mais bon, la plupart des humains ont une sexualité avant le premier rapport sexuel. Qui ne s'est jamais sentie toute chose devant le beau mec du lycée ?? Or, on a l'impression qu'Ana découvre ça avec Grey.
Spoiler:
 
Comme si une jeune fille devait avoir besoin d'un homme pour réellement devenir femme. Je trouve ça hyper rétrograde.

C'est un roman que je trouve aussi très moralisateur. Bon, je ne suis pas contre qu'on précise que c'est bien de mettre un préservatif avant une relation avec un type qu'on connait pas, mais l'insistance sur le "J'espère que ma colloc a vu cette affiche dans les toilettes du bar qui dit de mettre une préservatif, avant d'aller coucher avec son coup d'un soir..." (sous-entendu : parce qu'une fille qui couche avec des mecs comme ça, on sait bien qu'elle est pas sérieuse et qu'elle fait n'importe quoi de son corps.).
Ou la leçon de morale sur l'alcool : quand on picole, on fait des choses mal (comme appeler complètement bourrée (après un verre d'alcool) le mec sur qui on fantasme) et vomir tripes et boyaux devant lui. Et Grey qui lui explique que "mais tu sais, il faut manger avant de boire, sinon, on est soul".
Encore une fois, Anastasia a besoin d'un mec pour lui tenir les cheveux quand elle vomit, lui prêter son mouchoir (mystérieux, le mouchoir), et lui apprendre comment vivre.

J'aime les héroïnes qui se prennent en main, et qui n'attendent pas tout de l'homme de leur vie. Or là, c'est exactement le contraire. Et ça véhicule une image de la femme et de la sexualité féminine douteuse.

Je me suis arrêtée à la page 100. Peut-être que les pages qui suivent (et les volumes) montrent une Anastasia qui prend sa vie en main et ne se laisse pas guider par Grey jusqu'au mariage final, où elle aura une belle robe blanche (parce que même si elle n'est plus vierge, elle n'aura jamais couché qu'avec lui donc c'est tout comme).
Mais bon, vu comment les choses avancent, je n'ai aucune envie de continuer.

Comme Poppée, et bien que ne connaissant Bret Easton Ellis que de réputation, je suis en revanche assez curieuse de voir ce que le scénario pourrait donner dans ses mains. Ce genre de couple amoureux est assez fréquent dans la littérature et peut donner des choses magnifiques. Vu par BEE, ça peut être pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
Emjy


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeLun 9 Juil - 11:45

Je n'avais déjà aucune intention de le lire mais là, c'est clair et net, je passe mon chemin !

Merci pour vos avis, les filles Wink

_________________
Fifty Shades trilogy - E.L James Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laly
Mad Hatter
Laly


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeLun 9 Juil - 12:11


Merci pour vos avis car comme je m'attendais à quelque chose de plus hot, plus rapide et avec moins de bla bla, je crois que j'aurais été très déçue si je m'étais décidé à le lire livre. Comme tu le dis, Akina, je pense qu'on trouverait mieux son bonheur auprès d'un Harlequin Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
Summerday


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeLun 9 Juil - 12:22

J'ai vu ce roman en première place des ventes mais sans être tentée, et ce que vous dites me conforte dans mon impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeLun 9 Juil - 13:40

Moi non plus ça ne me tente pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JO
Bookworm
JO


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeJeu 12 Juil - 8:18

Je vous copie un article (en anglais) qui me donne encore moins envie de lire ce livre (déjà que je n'avais bien envie de le faire). Je trouve très intéressant la façon dont il remet en perspective certains aspects du livre et interpelle sur des choses qui d'un côté peuvent paraître acceptables et de l'autre, deviennent complètement acceptables parce qu'on les emballe dans un petit vernis sirupeux.

Citation :

When Sex Goes "Grey"

How "Fifty Shades of Grey" is turning back the clock on a humanitarian crisis.

BY HALEE GRAY SCOTT
JULY 5, 2012
Dr. Halee Gray Scott is an author, scholar, and researcher. She blogs at hgscott.com.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
Akina


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeJeu 12 Juil - 10:29

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce que dit l'auteur (à part sur la qualité médiocre du roman), et ce n'est pas ce qui m'a le plus choquée.

Un fantasme, quelqu'il soit (et je pense que 50 shades correspond aux fantasmes de l'auteur, ainsi que des lectrices qui en font le succès) n'a pas à être jugé. Et si le fantasme de l'auteur est de se faire fesser dans "The red room of pain", why not ? Et si elle écrit un roman à ce sujet, why not ? Même si ce ne sont pas mes goûts, si des femmes (ou des hommes) aiment se faire dominer pendant l'amour, ce n'est pas parce que d'autres femmes se font tabasser au Pakistan ou beaucoup plus près de nous, qu'elles vont cesser de l'aimer.
De nombreux auteurs ont écrit sur le sadisme ou le masochisme, à commencer par Sade lui-même. Et ça me dérangerait beaucoup si on devait juger de la qualité d'un roman en fonction des thèmes qu'il aborde. Sade a été emprisonné parce qu'il écrivait des romans immoraux ; Lolita a failli ne pas paraître parce que son thème était trop choquant : voudrions-nous revenir à cette époque ?
Et d'autant plus que s'il y a un truc sur lequel 50 shades (en tout cas la partie que j'ai lue) est très clair, c'est le consentement d'Anastasia : il y a ce contrat écrit (que l'auteur prenne son pied en lisant des contrats me semble beaucoup plus déviant que le fond du contrat Wink ); et le fait que Grey demande à chaque dois 5000 fois à Ana si elle est consentante avant de lui faire quoi que ce soit.

Ça participe au côté moralisateur du truc : "mesdemoiselles, ne faites rien pour lequel vous n'êtes pas consentante." Sur le plan de la vie réelle, ça me semble tellement évident que le rappeler est étrange. Et sur le plan du fantasme, ça tombe comme un cheveu sur la soupe ...

Si on devait critiquer 50 shades sur le plan social, je verrai deux aspects qui me semblent beaucoup plus graves :
- le fait que Ana n'a pas de vie avant de rencontrer Grey, comme si les jeunes filles "bien" restaient immatures jusqu'à ce qu'elles rencontrent un homme qui leur apprend à devenir adulte (ie : boire de l'alcool, avoir une vie sexuelle, ...)
- la qualité de la relation qui s'institue entre Ana et Grey. Je ne parle pas que au plan sexuel, mais qu'Ana est globalement incapable de lui refuser quoique ce soit, même si elle essaie. Il ne fait pas que la dominer, il la manipule (sous prétexte qu'elle est amoureuse). Et pourquoi est-elle amoureuse ? Il est beau, certes, mais il est surtout riche, puissant et successfull. Donc, la morale, c'est que les hommes riches, puissants et successfull peuvent faire ce qu'ils veulent : ils sont tellement sexy ! Evil or Very Mad
Et ça, ça me choque beaucoup plus que les trois fessées qui se battent en duel.

EDIT : je rajoute cet article en anglais que je viens de lire, qui a ce passage qui correspond tout à fait à ce que je pense du roman.
Citation :
They are buying the books because the books invite them to be submissive
too, not to punishment, but to a 1980s-style dominance of money and
power and products. (The word ‘flog’ has more than one meaning.) Soft
porn marries money very easily, a wish for diamonds especially.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
Julia


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeJeu 12 Juil - 12:32

Je n'ai pas lu le roman en entier, je l'ai commencé et je ne sais pas si je le continuerai... Étant bien malgré moi un peu spécialiste de la romance, j'ai vite trouvé que Fifty Shades était du sous-Twilight, voire même du sous-Harleq. Si c'est d'une histoire d'amour hot dont on a envie, j'en ai déjà lu des bien mieux écrites! Mais bon, les romans autour desquels se créent de véritables phénomènes de société attisent toujours ma curiosité, ils entrent dans l'imaginaire collectif et leurs héros (Harry Potter, Katniss Everdeen pour ne citer qu'eux) prennent leur place au panthéon des personnages préférés du monde entier. De ce que j'en ai lu, ça m'étonnerait pas mal que Christian Grey et Ana Steele les y rejoignent, mais avec la sortie du film, cela changera peut-être...
Je suis assez d'accord avec Akina. En dehors du fait qu'il ne faut pas confondre pratiques sexuelles SM et violences domestiques, je suis toujours mal à l'aise quand on fait ce genre de procès aux oeuvres de fiction. Ce que l'auteur du blog raconte des horreurs que subissent certaines femmes au Pakistan (et dans bien d'autres pays, j'en suis sûre) me semble assez éloigné de l'histoire inventée que vit Ana avec Christian. Ce qui a fait que je n'ai pas accroché à ce roman (entre autres choses), c'est le fait que l'héroïne soit aussi naïve et si facilement séduite par les "atributs" (physiques ou financiers) du héros. Bien sûr, j'imagine évidemment que ce n'est pas aussi simpliste. Mais ce que j'ai vu de la romance jusqu'à présent montre généralement des héroïnes fortes au caractère bien trempé. Parfois, elles ont été un peu meurtries par la vie et ont souvent besoin d'un prince charmant pour venir les sauver. Mais elles sont courageuses et passionnées en général, et c'est ce genre de qualités qui me donne envie de m'identifier à un personnage. Dans le cas de Fifty Shades, je n'ai rien trouvé de comparable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeJeu 12 Juil - 17:43

J'avais lu la critique d'une amie sur le roman et j'avais conclu que ce n'était pas pour moi du tout!
J'aime quand il y a une séduction mutuelle entre les héros. J'aime la réciprocité et du piquant dans l'écriture de l'auteur, sinon je trouve que ça ne fonctionne pas.

@Akina: que veux-tu dire par, "Anna n'a pas de vie avant Christian"? comme je n'ai pas lu le livre je ne suis pas sûre de comprendre ^^

En tout cas je trouve votre débat passionnant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
Akina


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeJeu 12 Juil - 18:37

Perséphone a écrit:

@Akina: que veux-tu dire par, "Anna n'a pas de vie avant Christian"? comme je n'ai pas lu le livre je ne suis pas sûre de comprendre ^^

Ana est le symbole même de la petite souris intelligente et timide qui regarde les autres vivre autour d'elle. A 21 ans, elle n'a jamais bu d'alcool, n'est jamais tombée amoureuse, n'a jamais eu de copain, n'a jamais désiré personne, et donc bien sur, ne s'est jamais masturbée, n'a jamais eu d'orgasme, n'a jamais embrassé quelqu'un ...
Il n'est pas précisé aussi qu'elle n'a jamais pris de drogue ni n'a jamais fumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeVen 13 Juil - 16:51

Ah oui effectivement, ça fait un peu beaucoup pour une seule personne....et puis entre boire un verre d'alcool de temps en temps et se saouler à mort, il y a une grande nuance. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JO
Bookworm
JO


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeMar 31 Juil - 11:47

J'ai commencé à lire ce "résumé" de Fifty Shades, je suis morte de rire Arrow Vive les petits gifs ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
Akina


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeMar 31 Juil - 11:54

J'ai hâte de lire ton opinion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JO
Bookworm
JO


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeMar 31 Juil - 12:20

J'aurais peut-être quand même dû essayer le "vrai" livre d'abord !... Mais comme je suis à peu près sûre que ça ne me plaira pas, je ne compte pas dépenser un sou pour l'acheter.

Et je me délecte de ce résumé humoristique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
sookie


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeVen 3 Aoû - 16:06

J'ai trouvé cet article qui parle du livre ICI . Je dois dire que ce n'est pas le premier article que je lis sur ce livre dans nos magazines (dernier numéro de Transfuge mais qui parlait plus du phénomène "sensuel" que du livre en lui même) Je suis toujours partagé pour le lire scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeVen 3 Aoû - 17:47

JE te conseille les articles de Cécile du blog "Les lectures de Cécile" si tu as un doute Very Happy

Je viens de lire l'article et franchement la deuxième journaliste : scratch Ce qui m'énerve avec l'argument "Guilty pleasure" c'est que ça ne fait pas sérieux du style: "Je sais que c'est pourri mais bon y a du sexe et les personnages ne sont pas super intelligent donc ça repose les neurones"... Franchement, il y a mieux pour se détendre le cervelet non? Et puis on va encore avoir le cliché de "roman rose/romance/érotique" c'est du "guilty pleasure nul". Je me sens vexée pour les bons auteurs du genre en fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
Akina


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeSam 4 Aoû - 6:52

Julia a écrit:
Je n'ai pas lu le roman en entier, je l'ai commencé et je ne sais pas si je le continuerai... Étant bien malgré moi un peu spécialiste de la romance, j'ai vite trouvé que Fifty Shades était du sous-Twilight, voire même du sous-Harleq.
Je suis contente d'avoir ton avis car tu connais bien mieux ce domaine que moi. En lisant 50 shades, j'ai eu une pensée pour les auteurs de Harlequin à qui on explique qu'elles écrivent de la "daube" depuis des décennies, et qui voient là un roman moins bien écrit, avec des personnages moins fouillés et une histoire creuse, devenir un phénomène mondial.

Julia a écrit:
Mais bon, les romans autour desquels se créent de véritables phénomènes de société attisent toujours ma curiosité, ils entrent dans l'imaginaire collectif et leurs héros (Harry Potter, Katniss Everdeen pour ne citer qu'eux) prennent leur place au panthéon des personnages préférés du monde entier. De ce que j'en ai lu, ça m'étonnerait pas mal que Christian Grey et Ana Steele les y rejoignent, mais avec la sortie du film, cela changera peut-être...
Je ne vois pas comme quelqu'un pourrait se souvenir d'Ana au Panthéon des personnages préférés parce que cette fille est quand même d'un fade absolu. Christian Grey, peut-être ?
Je reste extrêmemement surprise du succès de ce livre et je n'arrive pas à comprendre. Un article du Point hier disait que 500 000 exemplaires (un demi-million !!) se vendent chaque semaine en Grande Bretagne. J'en reste stupéfaite. Qu'est ce qui attire les gens dans ce roman ? Est-ce le côté "hot" ? Est-ce la psychologie d'Ana ? Le conte de fées revisité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laly
Mad Hatter
Laly


Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitimeSam 4 Aoû - 8:14

moi le truc qui me dérange, c'est que pour un porno (qu'il soit ,pour mère ou non) ils mettent plus de 200 pages (si j'ai bien compris) pour faire quelque chose. Normalement, dans un prono, au bout de la 3ème page, il y a déjà eu du frotti-frotta. Donc pour la définition du prono, je trouve qu'il y a arnaque.

concnusion : si je veux lire un livre porno ou érotique ou coquin ou olé olé, je pense que je me tournerai vers les éditions/collection (il paraît qu'Harlequin en a sorti des "hot" Wink ) pour trouver mon bonheur.

Quant à 50 shades, s'il me tombe dans les mains (=emprunt à la bibliothèque ou à une copine), je commencerai à le lire afin de me faire mon propre avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Fifty Shades trilogy - E.L James Empty
MessageSujet: Re: Fifty Shades trilogy - E.L James   Fifty Shades trilogy - E.L James Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Fifty Shades trilogy - E.L James
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» FIFTY SHADES (TOME 4) GREY, de E.L. James
» Fifty Shades of Grey
» James Lee Burke : "Dans la brume électrique"
» Ann James Massey
» Géneral James.M.GAVIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and pick a book or a movie in the Library :: Chick Lit & Romance :: Romances contemporaines & Chick-lit-
Sauter vers: