Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlatiine
Bookworm
avatar


MessageSujet: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   Mar 22 Mai - 15:17

J'ouvre ce topic pour vous parler de cette auteur que j'aime beaucoup, et en particulier de la série Les Enfants Tillerman qui a bercée mon adolescence Wink


Cynthia Voigt est née à Boston en 1942. Après avoir consacré quelques années à l'enseignement de l'anglais, elle publie son premier roman, Homecoming (le premier tome des Enfants Tillerman), en 1981.





En France, Homecoming a été publié en deux parties.



Au début des années 80, la famille Tillerman, composée de Dicey, James, Maybeth et Sammy (respectivement âgés de 13, 10, 9 et 6 ans) et de leur mère, Liza, habitent dans une maison au bord de la mer dans le Massachusetts. Le père des enfants est parti juste avant la naissance de Sammy et seule Dicey en conserve quelques souvenirs. Une nuit, Liza réveille ses enfants et leur dit de faire leurs bagages : ils partent immédiatement pour Bridgeport, dans le Connecticut, chez Cilla, une des tantes de leur mère. Sur la route, Liza s'arrête sur le parking d'un supermarché, laissant ses enfants dans la voiture. Elle revient vite, assure-t-elle à Dicey. Mais les heures passent, et leur mère ne réapparaît pas. Après une journée et une nuit, Dicey décide d'emmener elle-même ses frères et sœur chez cette tante Cilla qu'elle ne connaît pas - elle a peur, si elle se confie à la police, qu'ils les placent dans des familles d'accueil différentes. Et il lui reste le maigre espoir que leur mère les attende là-bas. Commence alors un long voyage à pied sur les routes du Connecticut...

Spoiler:
 

À la suite de ce premier roman ont été publiés six autres tomes :

  • Dicey's Song (La Chanson de Dicey) commence quelques jours après la fin de Homecoming. Dicey fait des rencontres et les enfants Tillerman, même s'ils ont maintenant un foyer, vont quand même devoir affronter de nouvelles épreuves.
  • A Solitary Blue (Le Héron Bleu) est un roman se concentrant sur Jeff, l'un des amis que Dicey rencontrera dans Dicey's Song.
  • The Runner (Le Coureur ou Samuel Tillerman) se passe des années auparavant et met en scène Samuel Tillerman, l'oncle des enfants Tillerman.
  • Come a Stranger (Une fille im-pos-si-ble) est, comme A Solitary Blue, un roman qui nous raconte le point de vue de l'une des amies de Dicey, Mina, jeune fille Noire.
  • Dans Sons from Afar (L'Enquête), James et Sammy, qui ont maintenant 16 et 12 ans, décident de se mettre à la recherche de ce père qu'ils n'ont jamais connu.
  • Enfin, Seventeen Against the Dealer (Dicey risque tout) voit revenir comme héroïne Dicey, qui a maintenant 21 ans. Elle a réalisé son rêve : construire des bateaux. Mais les embûches sont toujours là...
À noter qu'il existe une adaptation télévisée datant de 1996 du premier tome et que je viens juste de le découvrir Shocked Razz (je n'ai pas trouvé de vidéo, mais je m'y attache Very Happy)


***
J'ai découvert les Tillerman quand j'avais 13-14 ans, et depuis, j'aime relire de temps en temps cette série. Même si par certains détails, elle a vieilli, elle traite de sujets d'actualité avec finesse, tendresse et une grande dose de réalisme : la famille bien sûr, mais aussi, la solitude, la mort, le racisme, l'amitié... Je me souviens avoir été fascinée à l'époque par l'histoire de ces quatre enfants qui décident de parcourir des kilomètres afin de fonder sur bien peu de choses une famille. Et d'avoir cherché dans l'encyclopédie (eh oui, Internet n'existait pas à l'époque ! lol!) les lieux qu'ils traversaient, et d'en avoir fait une carte, et peut-être, peut-être, m'être dit que je ferai le voyage des Tillerman un jour... J'ai toujours été un peu déçue qu'il n'y ait pas de tome consacré plus particulièrement à Maybeth. C'est un des personnages que je préfère, cette petite fille que l'on dit retardée, mais qui, même si elle a des difficultés à apprendre, souffre avant tout d'une grande timidité et sait faire preuve d'une grande maturité d'esprit.


***
Sinon, de Cynthia Voigt, j'ai lu aussi le premier tome d'une autre de ses séries Bad Girls (Chipies ! en VF) - de toute façon, seul le premier tome a été traduit en français.

Citation :
L'une joue au foot, l'autre pas. L'une est brouillon, l'autre
méticuleuse. L'une est douce, l'autre agressive... à première vue, du
moins ! Le jour de la rentrée, l'ordre alphabétique les réunit.
Font-elles la paire ? Et, si oui, quelle paire ? Une chose est sûre :
avec ces deux chipies, la salle de classe tourne au champ de mines !


Rien à voir avec Les Enfants Tillerman, mais ça reste une lecture sympathique - peut-être que je devrais me mettre à la recherche des autres tomes, maintenant Razz


Et vous, connaissez-vous Cynthia Voigt ? Avez-vous lu Les Enfants Tillerman ? Qu'en avez-vous pensé ? Un tome, un personnage préféré ?
Ou avez-vous lu d'autres romans de l'auteur ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laly
Mad Hatter
avatar


MessageSujet: Re: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   Mer 23 Mai - 7:27

j'ai découvert "les enfants Tillerman" en 5ème. Ma prof nous avait fait étudié le tome 1 au premier trimestre (j'adorais cette prof, elle était trop cool. pour des gamins de 13 ans, c'est "the" compliment lol! ).

Bref, j'avais complètement accroché au livre, et quand j'ai découvert qu'il y avait des suites, j'étais complètement excitée. Pour Noël, ma mère m'a fait l'immense plaisir de me les offrir. Je continue aujourd'hui encore d'être toute émue par ce geste, car bien que pour ma mère lire était une perte de temps, elle avait acceptée que pour moi, c'était une passion dans laquelle j'aimais me perdre.

Bien entendu, avant la fin des vacances de Noël, j'avais dévoré tous les bouquins (impossible si j'en avais reçu 2 ou 3...). Mon préféré reste celui sur l'oncle des enfants Tillerman. Si je me souvient bien, il était en rebellion contreses parents et la société, et il avait été appelé par l'armée pour faire la guerre du Viet Nam.

Les livres sont restés chez mes parents pour permettre à mes nièces de les lire, mais d'ici 2 ou 3 ans, ils vont aller là où est leur vraie place : dans ma maison. Je les relirai et complèterai la série.

Merci beaucoup Scarlatiine d'avoir ouvert ce topic et de m'avoir rappelée à quel point j'aime les enfants Tillerman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haydée
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   Mer 23 Mai - 7:46

Jolie présentation, Scarlatiine ! Very Happy

J'aime beaucoup les Tillerman. J'ai lu les trois premiers, ainsi que les deux histoires parallèles qui ne se centrent pas sur les Tillerman : le héron bleu et une fille impossible.
Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis, cette histoire aborde de nombreux sujets avec finesse, délicatesse et beaucoup d'empathie pour les personnages sans occulter leurs défauts. Leur histoire est très touchante et pourrait facilement tomber dans le larmoyant, les présentant comme des victimes, mais pas du tout justement. Et ce parce que les personnages sont tenaces et fiers, et refusent la pitié qu'ils pourraient inspirer.

J'aime beaucoup les récits parallèles également, ils recèlent une vraie richesse psychologique (surtout le héron bleu de mon point de vue). D'ailleurs, je trouve que l'écriture de ces deux histoires est plus complexe que celle des Tillerman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WithinMyDreamingSide
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   Lun 9 Juin - 11:12

Oh, moi aussi j'adorais (et adore encore) cette série !! Une des innombrables illustrées par Yves Beaujard (je dois avouer qu'au delà de la nostalgie, je n'aime pas trop les illustrations de Frédéric Rébéna et trouve les nouvelles couvertures françaises un peu à côté de la plaque ^^') ! Very Happy(Accessoirement, l'exercice de compression des titres m'a fait rire : on est passé de "C'est encore loin, la maison ?" à "Seuls", de "Et si on allait chez grand-mère ?" à "Chez Gram" et de "La chanson de Dicey" à "Nouvelles rencontres"...)
Bref, moi aussi ces livres m'ont fait rêver de visiter tous ces endroits des US, de lire d'avantage de road trips aussi, et puis j'aimais tellement tous les personnages !
Et pour le film... J'ai le DVD. :DBon, il y a eu de très nombreuses coupures, mais rien que pour voir la très grande Mrs Robinson Anne Brancroft jouer Gram, ça vaut le coup. Et puis les décors étaient exactement comme je les imaginais, c'était incroyable !






Vous vous souvenez de la Cousine Eunice ?


Maybeth


Gram




La maison recouverte de chèvrefeuille


(Promis, j'arrête ici de vous bombarder de captures d'écran ! XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seirên
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   Sam 27 Juin - 10:06

J'ai découvert Les Enfants Tillerman en achetant les deux premiers tomes de la série dans un vide-grenier. J'ai commencé ma lecture et de suite, je n'ai pas regretté mon achat. Certes, l'histoire a quelque chose d'un brin suranné et a un peu vieilli mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture et de suivre avec plaisir, et parfois avec crainte, les enfants Tillerman pendant leur périple.

Les quatre enfants sont attachants car ils ne sont pas parfaits et commettent parfois des erreurs de jugement. Leur histoire aurait pu sombrer dans le larmoyant et le pathos le plus éhonté mais l'auteur a su éviter ce piège en montrant ces quatre héros volontaires, pleins de ressources et unis pour affronter les épreuves.

Les personnages secondaires sont également esquissés avec justesse: je pense notamment à tante Eunice et Gram. Elles ne sont pas totalement odieuses ou totalement gentilles, elles sont tout simplement humaines avec leurs défauts et leurs qualités, ce qui rend le récit beaucoup plus vivant et moins manichéen (je craignais un récit se résumant en une seule phrase: gentils orphelins abandonnés Vs les méchants adultes).

Ce fut une rencontre livresque totalement inconnue et fort sympathique. Je regrette une seule chose: ne pas avoir croisé la route des enfants Tillerman lorsque j'avais le même âge que James ou Dicey car je pense que l'adolescente que j'étais, aurait apprécié cette histoire encore davantage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlatiine
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   Dim 28 Juin - 16:14

@Seirên, ravie que tu aies apprécié ce roman cheers J'ai eu la chance de le lire quand j'avais 13-14 ans, l'âge de Dicey, donc, et c'est vrai que j'ai vraiment aimé me représenter leur road-trip, et pour un peu, j'aurais adoré que ma mère m'abandonne sur le parking d'un supermarché pour faire la même chose sur la côte ouest de la France Laughing Et qu'est-ce que ça m'a donné envie de visiter la côte Est des États-Unis (un jour, peut-être Rolling Eyes) ! ^^

@WithinMyDreamingSide, je n'avais pas vu que tu avais posté des captures du film Embarassed ça me donne vraiment envie de le voir  bounce Faut que j'achète le DVD, maintenant Razz Comme toi, je préfère les vieilles couvertures aux nouvelles (comme les titres), qui donnent un côté un peu suranné, comme l'a dit Seirên, à la lecture Smile

Je me rends compte que je n'ai jamais lu Samuel Tillerman, impossible de le trouver dans les bibliothèques que j'ai fréquentées, mais je ne suis pas sûre de l'apprécier autant que les autres, étant donné qu'à part Gram, je suppose, on ne retrouve pas les enfants Tillerman scratch Enfin, si je tombe dessus un jour, je me ferai une joie de le lire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WithinMyDreamingSide
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   Jeu 2 Juil - 8:32

Scarlatiine a écrit:
Je me rends compte que je n'ai jamais lu Samuel Tillerman, impossible de le trouver dans les bibliothèques que j'ai fréquentées, mais je ne suis pas sûre de l'apprécier autant que les autres, étant donné qu'à part Gram, je suppose, on ne retrouve pas les enfants Tillerman scratch Enfin, si je tombe dessus un jour, je me ferai une joie de le lire Very Happy
En effet, on ne retrouve pas les enfants puisqu'à la fin du livre "Momma" est tout juste enceinte de Dicey. On rencontre un personnage central d'Une Fille im-pos-sible (celui qui parle de Samuel à Mina, justement), et on rencontre le fameux grand-père (le mari de Gram) et aussi brièvement le mystérieux père des enfants, Francis, du coup j'ai quand même beaucoup aimé cette vision différente des personnages secondaires. Very Happy Le livre se termine sur la fameuse scène où Gram se débarrasse de son téléphone, scène qu'elle avait évoqué dans le tome 2 quand le cirque venait les voir. Le contexte de la guerre du Vietnam était assez intéressant également, et le héros, un personnage étonnamment antipathique au début, évolue pas mal. Par contre, un truc que je n'ai jamais compris c'est la façon dont ils ont traduit sont surnom : dans le tome 2, Gram leur montre des photos de famille et dit "Mon fils cadet", ce à quoi Sammy remarque "Cadet, c'est bizarre comme nom!", réaction qui m'a toujours parue, il faut bien le dire, idiote (même pour un enfant jeune) vu la banalité du mot. Et dans Samuel Tillerman il est surnommé "Cougar", ce qui avec l'évolution de l'argot a pris une connotation pour le moins étrange. Shocked En fait en anglais c'est "Bullet", et à moins avis un surnom du genre "La flèche" ou quelque chose de ce style aurait mieux convenu en français, au moins on gardait à la fois le côté arme et l'idée de vitesse (il est champion de course à pied), même si on perd quand même le côté destin (vu sa mort, j'imagine que c'était voulu ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlatiine
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   Ven 3 Juil - 16:22

@WithinMyDreamingSide : merci pour ces précisions, qui me donne un peu plus envie de lire Samuel Tillerman Wink Je vais essayer de me le procurer. Pour le "Cougar", c'est vrai qu'à notre époque, c'est légèrement bizarre Razz mais comme ça a été écrit (et traduit ?) fin des années 70, ça ne me paraît pas si étrange Very Happy Et pour le "fils cadet", Sammy a 7 ans, je crois, à ce moment-là et je me demande si à 7 ans, je savais ce qu'était un fils cadet Razz (et en plus, cadet, ce n'est pas un grade de l'armée américaine ? C'est peut-être fait exprès ?  Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les enfants Tillerman, de Cynthia Voigt
» Avez-vous (ou côtoyez-vous) des enfants insupportables ?
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Les recettes préférées des enfants
» Les enfants, ces diaboliques tueurs du cinéma!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine jeunesse-
Sauter vers: