Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Vies privées (1931)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Vies privées (1931)   Lun 23 Avr - 17:42

Vies privées (Private Lives) est un film datant de 1931 adapté de la pièce de Noel Coward. Pour celles et ceux qui l'ignorent, Noel Coward a été un dramaturge et scénariste britannique extrêmement prolifique bien connu pour ses textes assez sulfureux. Il mériterait son propre topic puisqu'on lui doit des dizaines de pièces de théâtre, de scripts pour le cinéma et la télévision et même des chansons ! C'est lui qui est l'auteur du scénario d' Easy Virtue (adapté à nouveau en film en 2008 avec Colin Firth et Jessica Biel) ou encore du merveilleux mélodrame Brève rencontre de David Lean Arrow

J'ai donc découvert dernièrement l'adaptation au cinéma d'une de ses pièces phares, à savoir Private Lives Ce film fait partie de l'époque pre-code hollywodienne et de la traidtion de la comédie du "divorce" (à laquelle Cary Grant a beaucoup contribué - cf My Favorite Wife, The Awful Truth ou encore The Philadelphia's story Wink ).

Amanda (Norma Shearer) se marie pour la seconde fois avec Victor (Reginald Denny), un homme sans histoires, dans une mairie française. Au même moment, son ex-mari Elyot (Robert Montgomery) épouse Sybil (Una Merkel). Les deux couples se retrouvent dans le même hôtel pour leur voyage de noces : les retrouvailles vont s'avérer mouvementées...

C'est même le moins que l'on puisse dire ! Private lives se situe dans la veine de la comédie de moeurs ou encore de la screwball comedie mais poussée à son maximum. Ici, les dialogues sont bien écrits, piquants et les répliques fusent entre les deux partenaires avec une passion qui force l'admiration ! Les "scènes de ménage" sont pour le moins impressionnantes (on frôle parfois l'hystérie mais il y a une telle passion dans le jeu des acteurs qu'elles en deviennent délectables Razz ).

Norma Shearer (merveilleuse, quelques années plus tard dans Women de Cukor) est d'une élégance folle et offre une variété de tons dans son jeu assez incroyable. Elle est passionnément amoureuse et ça se sent. Tour à tour romantique et colérique, elle est absolument remarquable dans le rôle de cette femme au caractère bien trempé. Son partenaire, Robert Montgomery, est tout aussi formidable. Charmeur et un brin cruel parfois, il est parfait dans le rôle de cet ex-mari suffisant mais lui, aussi, toujours très amoureux. Les deux tourteraux s'embrassent, se cherchent, s'insultent et s'empoignent. Il ne vaut mieux pas être facilement choqué Razz

Ce film offre une liberté de ton assez rare dans les films de cette époque (en témoigne, pour ne citer qu'un exemple, l'amour de Victor, le nouveau mari d'Amanda, pour les sous-vêtements de son épouse Razz ). Il est clairement irrévérencieux et est en ce sens, plutôt rafraîchissant ! Very Happy

La pièce de Noel Coward a été jouée un grand nombre de fois, aux Etats-Unis et en Angleterre. Voici une liste non exhaustive des couples d'acteurs qui ont interprété Amanda et Elyot au cours des années :
- Elizabeth Taylor et Richard Burton
- Maggie Smith et Robert Stephens
Spoiler:
 
- Helena Bonham Carter et Bill Nighy (pour BBC radio 4)
- Lindsay Duncan et Alan Rickman (oh, qu'est ce que j'aurais aimé voir jouer cette pièce là ! )
Spoiler:
 
- Kim Katrall et Matthew MacFadyen
Spoiler:
 

Alors, tentés par ce film ? Very Happy




Le DVD est sorti pour la première fois en France dans la collection Les Trésors de la Warner. Mais il est aussi disponible sur youtube (pour je ne sais pas encore combien de temps), si vous voulez l'adresse, envoyez moi un mp Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Vies privées (1931)   Lun 23 Avr - 18:42

Emjy a écrit:
Alors, tentés par ce film ? Very Happy
Clairement, oui ! Very Happy

Le travail de Noël Coward m'intéresse beaucoup depuis que j'ai vu Easy Virtue ; manifestement, c'est un auteur qui avait beaucoup d'humour et de talent. Wink

Le gif que tu as posté est très amusant ! sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Vies privées (1931)   Lun 30 Avr - 11:31

Private Lives est un film qui mérite d'être vu, notamment parce qu'il a pose les bases de la screwball comedie. Il est sorti 2 ans avant le New York Miami de Capra qui plus est Wink

Citation :
Le travail de Noël Coward m'intéresse beaucoup depuis que j'ai vu Easy Virtue ; manifestement, c'est un auteur qui avait beaucoup d'humour et de talent. Wink
Je trouve aussi ! Dommage que ses pièces sont si peu disponibles en français ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vies privées (1931)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vies privées (1931)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Film] Les Vies privées de Pippa Lee
» Vies privées (1931)
» Caroline eliacheff
» [TUTO] Envoyer un message privé à un membre
» Shooting privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Cinéma américain :: L'Age d'or hollywoodien :: Autres films et réalisateurs fétiches...-
Sauter vers: