Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Daddy-Long-Legs (1955)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Daddy-Long-Legs (1955)   Lun 9 Avr - 10:58


Citation :
Résumé: Lors d'un voyage en France, l'excentrique millionnaire Jervis Pendleton (troisième du nom) remarque une jeune orpheline de 18 ans, Julie Andrée. Enchantée par la jeune fille, il décide de devenir son mystérieux bienfaiteur et de l'envoyer étudier en Angleterre. Une seule condition s'impose, Julie doit lui écrire une lettre par mois. Durant 3 ans, la jeune fille va écrire des lettres à son Daddy-Long-legs jusqu'à ce qu'un jour, Jervis Pendleton décide de les lire.


CASTING
Fred Astaire ................................................ Jervis Pendleton III/ John Smith
Leslie Caron ................................................ Julie André
Terry Moore ................................................ Linda Pendleton
Thelma Ritter .............................................. Alicia Pritchard
Fred Clark ................................................... Griggs
Charlotte Austin ........................................... Sally McBride
Larry Keating ............................................... Ambassadeur Alexander Williamson
Kelly Brown ................................................. Jimmy McBride


J'ai voulu voir ce film pour 2 raisons: la première c'est parce que je suis tombée amoureuse du roman de Jean Webster (et de Mr. Jervie of course) donc je ne pouvais passer à côté d'une adaptation. La seconde c'est tout simplement parce que c'est un film avec Fred Astaire et que je n'avais jamais vu que des extraits de films (pardonnez-moi j'ai d'abord découvert Gene Kelly). Je me suis donc rattrapée bien évidemment.

Spoiler:
 
Bon vous vous en doutez je fus complètement conquise par Fred Astaire: son charme, son élégance, sa grâce et tout et tout. Parce que Fred Astaire est Fred Astaire...voila, c'est dit: je l'aime! Il a un sourire tellement sympathique qu'on lui tomberai dans les bras immédiatement et puis il danse tellement bien!!!!
Voila je suis conquise par le grand monsieur.

J'ai été très agréablement surprise par le changement de l'histoire, avec une Judy qui devient Julie, une jeune française. C'est l'actrice franco-américaine Leslie Caron qui joue Julie (une actrice que j'ai vu dans d'autres films mais à un âge beaucoup plus avancé). Le changement n'était pas obligatoire mais j'ai trouvé ça original et bien mené et puis c'est tellement bien pour une fois de voir les français s'infiltrer dans le cinéma américain des années 50! En tout cas l'alchimie entre les deux personnages fonctionnent bien et j'ai été totalement convaincue par l'histoire.

Il y a deux façons d'adapter Daddy-Long-Legs: étant donnée que le roman est une suite de lettres auxquelles on ne répond jamais on peut soit, suivre les lettres et donc ne montrer que le point de vue de Judy/Julie sur les choses et donc laisser aux spectateurs et à l'héroïne la surprise de découvrir qui est Daddy, soit inventer l'histoire de Daddy-Long-Legs.
C'est le parti-pris de cette adaptation qui se concentre beaucoup plus sur la personnalité de Daddy-long-legs que sur le récit de Judy/Julie. Ce qui est intéressant dans ce parti-pris c'est qu'on peut faire ce que l'on veut dans cette "période hors histoire". On peut inventer des personnages qu'on ne voit pas dans les lettres, des interactions et même dans une certaines mesures, le personnage de Mr. Jervie!
Les deux options sont également intéressantes et j'avoue que si celle-ci pèche par son manque de "mystère", le personnage joué par Fred Astaire est tellement agréable que finalement ça compense largement.

Daddy-Long-Legs est également une comédie musicale, un petit bijou de danse. J'ai particulièrement aimé les morceaux de danses ou Julie essaye d'imaginer comment est Daddy-Long-Legs. C'était très drôle et le dernier morceaux était extrêmement élégant.

Un petit bijoux que je suis ravie d'avoir découvert!

Et vous, l'avez-vous vu? Avez-vous aimé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Lun 9 Avr - 11:51

Merci pour cette jolie présentation, Perséphone ! sunny

Je ne connais pas encore ce film mais j'ai très envie de le découvrir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Lun 9 Avr - 12:05

Si tu as aimé le livre et que tu aimes Fred AStaire je te le conseille Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Mar 10 Avr - 13:28

J'ai découvert ce film il y a un petit moment et je me souviens qu'au début, j'ai eu du mal à retrouver mes repères (je venais tout juste de terminer le roman) mais finalement, le charme de ce joli film a fini par me faire (un peu) oublier le texte original. Et puis, comment ne pas se laisser emporter par Leslie Caron et Fred Astaire? Tout est si beau, si élégant! Je suis folle des comédies musicales de cette époque!
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Mer 5 Déc - 12:16

On a regardé le film hier et j'ai beaucoup aimé aussi !

Je trouve que l'histoire est bien adaptée. Faire de Judy/Julie un française permet de montrer plus facilement son décalage par rapport aux autres jeunes américaines (la scène de l'arrivée de Julie à Warlton est anthologique). Et, même si l'image des français en prend sérieusement pour son grade (ils nous voyaient VRAIMENT aussi arriérés ???), cette adaptation fonctionne très bien.

Je trouve que c'est aussi une bonne idée d'avoir vu l'histoire côté Daddy. Déjà parce que Fred Astaire est un acteur merveilleux, et puis, j'aime bien ce qu'il fait du personnage de Jervis. Ce côté foutraque, bohème, insouciant lui va comme un gant. Du coup, la question qu'on se pose n'est plus "Mais qui est Daddy-Long Legs ?" mais plus "Quand cet adorable écervelé va-t-il se rendre compte de la valeur de sa protégée ?".

Et puis, ça permet d'introduire deux personnages secondaires savoureux : Mr Griggs et Mrs Pritchard (elle est adorable ...). Par contre, je suis d'accord avec Perséphone : dès qu'il n'est plus dans l'action, Jervis parait vraiment vieux.
D'ailleurs, je trouve que l'introduction de l'ambassadeur qui met en exergue le malaise que l'on ressent à voir un vieux monsieur courtiser une toute jeune fille, qui plus est sous son pouvoir est une bonne idée : elle permet à Jervis d'y répondre et de se dédouaner.

Alors que je n'aime pas la comédie musicale, j'ai été enthousiasmée par les scènes de danse. Déjà parce que Fred Astaire et Leslie Caron sont tous deux d'excellents danseurs et les voir ensemble est un régal. Il y a une vraie alchimie entre ces deux là qui fonctionne à merveille.
Et puis, elles sont bien amenées. D'habitude, dans les comédies musicales, les scènes de chant ou de danse tombent comme un cheveu sur la soupe et "coupent" le déroulement de l'histoire. Ici, elles arrivent naturellement et se fondent dans le scénario.

Bref, vous vous en doutez, j'ai beaucoup beaucoup beaucoup aimé ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laly
Mad Hatter
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Mer 5 Déc - 12:49

ni vu, ni lu, mais à force d'entendre parler de Daddy long legs/ppa longues jambes, je vais finir par craquer et le lire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haydée
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Mer 5 Déc - 14:04

Akina a écrit:
D'habitude, dans les comédies musicales, les scènes de chant ou de danse tombent comme un cheveu sur la soupe et "coupent" le déroulement de l'histoire. Ici, elles arrivent naturellement et se fondent dans le scénario.

Dans les moins bonnes oui, mais quand elles sont excellentes, non. Je dirais même que c'est justement pour ça qu'elles le sont.

Je l'ai vu aussi il n'y a pas très longtemps et je l'ai trouvé pas mal du tout comme film, comme comédie musicale. Bon, il ne faut pas être exigeant sur la fidelité au roman. La photographie est l'indéniable atout pour moi parce qu'elle est très belle, et visuellement c'est une réussite. Leslie Caron est adorable (j'adore sa bouille, comme dans Gigi où elle est mignonne comme tout. J'ai plus de mal avec un Américain à Paris, je m'y ennuie un peu...).Quant à Fred Astaire, il n'était pas au mieux de sa forme sur ce tournage vu sa femme venait de mourir.

J'aime beaucoup la scène sur la terrasse, la nuit et comme Akina, je trouve la scène d'arrivée à l'université très réussie.

Laly, on ne t'a pas encore convaincue ?? Mais ça ne va pas du tout, on fait très mal notre boulot, là ! lol! Lance toi, le roman est un régal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Mer 5 Déc - 14:39

Haydée a écrit:
Akina a écrit:
D'habitude, dans les comédies musicales, les scènes de chant ou de danse tombent comme un cheveu sur la soupe et "coupent" le déroulement de l'histoire. Ici, elles arrivent naturellement et se fondent dans le scénario.
Dans les moins bonnes oui, mais quand elles sont excellentes, non. Je dirais même que c'est justement pour ça qu'elles le sont.
Je n'ai du voir que des comédies musicales pas terribles, alors lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haydée
Star-crossed lover
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Mer 5 Déc - 14:44

Akina a écrit:
Haydée a écrit:
Akina a écrit:
D'habitude, dans les comédies musicales, les scènes de chant ou de danse tombent comme un cheveu sur la soupe et "coupent" le déroulement de l'histoire. Ici, elles arrivent naturellement et se fondent dans le scénario.
Dans les moins bonnes oui, mais quand elles sont excellentes, non. Je dirais même que c'est justement pour ça qu'elles le sont.
Je n'ai du voir que des comédies musicales pas terribles, alors lol!
lol! Bah ça t'en fait déjà une de bien maintenant ! Tu es en progrès !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Mer 5 Déc - 15:02

Oh! Un film avec Fred Astaire que je n'ai pas encore vu?? Shocked Il faut que je rectifie le tir! Et le roman me tente beaucoup aussi... Merci d'en avoir parlé, les filles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Mer 5 Déc - 21:58

@Akina: Ravie que tu aies aimé! J'ai eu un coup de coeur pour Fred Astair en jarvis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pickwick
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   Sam 22 Déc - 22:47

J'arrive un peu après la bataille mais j'ai moi aussi été enthousiasmé par ce film et notamment la prestation de Fed Astair. La jeune orpheline est elle aussi excellente dans son rôle et certaines scènes de danse sont vraiment excellentes !

A ce titre, je trouve que souvent les scènes musicales sont un peu forcées dans les comédies musicales mais dans ce film là j'ai trouvé qu'elles s'inséraient vraiment naturellement dans le récit et je pense que ça mérite d'être signalé !




Bon sinon je veux danser comme Fred ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daddy-Long-Legs (1955)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daddy-Long-Legs (1955)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daddy-Long-Legs (1955)
» Pantalons pour long leg
» Hayley Long - Lottie Biggs n'est presque pas cinglée
» Le top 5 des mangas les plus long que vous ayez lu !
» The Longest Journey/Le plus long des voyages (1907)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Cinéma américain :: Les comédies musicales américaines-
Sauter vers: