Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 L'Esclave libre, de Robert Penn Warren.

Aller en bas 
AuteurMessage
Popila
Bookworm
Popila


L'Esclave libre, de Robert Penn Warren. Empty
MessageSujet: L'Esclave libre, de Robert Penn Warren.   L'Esclave libre, de Robert Penn Warren. Icon_minitimeSam 23 Jan - 9:46

J'ouvre un topic à un auteur américain que j'ai découvert il y a quelques mois, Robert Penn Warren.

L'Esclave libre, de Robert Penn Warren. El10
Robert Penn Warren est un auteur reconnu aux Etats-Unis : il a longtemps été considéré comme le grand rival de Faulkner, il a reçu de nombreux prix pour ses livres, et son oeuvre a souvent été adaptée au cinéma.

Il a notamment écrit L'Esclave libre (Band of Angels), qui a été adapté au cinéma par Raoul Walsh avec Clark Gable et Yvonne de Carlo.

Citation :
Samantha Starr, fille d'un riche planteur du Kentucky, découvre à la mort de son père ce que chacun savait mais n'osait lui dire : elle est en réalité la fille d'une beauté noire qui avait partagé naguère le lit du maître de Starrwood : elle n'appartient pas au monde des gens libres. Car règne encore l'antique loi du Sud : son père n'ayant pas laissé de testament, la demeure est mise en vente, et elle-même, en qualité de fille d'esclave, fait partie des lots que les acheteurs vont se disputer à l'encan...

Ce roman se déroule à la même époque que le célèbre roman de Margaret Mitchell, Autant en emporte le vent, et d'ailleurs, il existe un certain nombre de similitudes entre ces deux romans, en particulier dans l'analyse sociale de la société de cette époque. Pourtant ces deux romans sont de nature très différente : pour reprendre la présentation de l'éditeur, le romancier évoque avec grandeur - et cruauté - les fastes trompeurs du vieux Sud à la veille de la guerre de Sécession... et ne fait de cadeau à personne.

Extrêmement romanesque, magnifiquement écrit, cette grande fresque retrace les errances d'une héroïne à la recherche d'une identité problématique, que ses origines amènent à être considérée ni plus ni moins comme un objet, et qui sera achetée par un riche planteur, dont la bonté est décrite comme une grave maladie. Et pour cause : celui-ci cache un secret dont la révélation permet au romancier de nous offrir les plus belles pages de son roman, vision hallucinée et hallucinatoire des pratiques ethniques de l’ancestrale Afrique.

L'Esclave libre, de Robert Penn Warren. Bofa16
J'ai vu l'adaptation de ce livre récemment : le film n'atteint certes pas la qualité du roman - il s'agit plutôt d'un film d'aventures typiquement hollywoodien par beaucoup d'aspects - mais certaines scènes, reprises du roman, sont très fortes, et les deux acteurs principaux, Clark Gable et Yvonne de Carlo, sont très bien, de même que Sidney Lumet, dans le rôle du jeune esclave élevé comme son propre fils par le planteur Hamish Bond et qui entretient avec lui une relation très complexe.

Voici une scène où Amantha enfant a une dispute avec son père qui a renvoyé un esclave qui menaçait de révéler à celle-ci qu'elle était la fille d'un planteur blanc et d'une esclave noire :