Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Agora (Amenabar)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeJeu 21 Jan - 22:24

Je suis allée spécialement en France pour voir ce film samedi dernier et je ne m'en suis toujours pas remise alors je vais en parler ici dans ma grande volonté de convertir le plus de gens au nouveau chef-d'œuvre d'Amenabar (et pour faire grimper les chirffres des entrées en France pour que les distributeurs belges se rendent compte que ça vaut la peine de le sortir ici).

Agora (Amenabar) Agora

RESUME :

IVème siècle après Jésus-Christ. L'Egypte est sous domination romaine. A Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l'aide de ses disciples. Parmi eux, deux hommes se disputent l'amour d'Hypatie : Oreste et le jeune esclave Davus, déchiré entre ses sentiments et la perspective d'être affranchi s'il accepte de rejoindre les Chrétiens, de plus en plus puissants...


Agora (Amenabar) Rachel-weisz-agora

Il y a peu de films qui peuvent se targuer de vous ouvrir les yeux sur le monde et sur son fonctionnement, de vous remettre à l’esprit quelques vérités que vous connaissez mais que vous aviez presque oubliées, de vous donner en fait une telle claque dans la figure que vous avez du mal à vous relever une fois sorti de la salle. Agora fait tout ça et bien plus encore.

Agora (Amenabar) Agora-trailer-epique-dernier-amenabar-L-6

Si l’on ne considère Agora que d’un point de vue « plaisir cinématographique », ce film est déjà une belle petite réussite. Les reconstitutions sont incroyables, la mise en scène maîtrisée et virtuose bien que plutôt classique (et, même s’ils sont un peu « too much », j’ai adoré les plans où l’on remet tout en perspective en voyant la terre depuis l’espace…). La musique est un peu trop dramatisante mais ce petit défaut est largement compensé par le jeu des acteurs, tous parfaits dans leur rôle.

Agora (Amenabar) Agora-trailer-epique-dernier-amenabar-L-12

Je vais d’ailleurs m’attarder un peu sur ce point. Je suppose que ce n’est plus une chose à démontrer, mais encore une fois Rachel Weisz est juste parfaite. Je ne sais pas quelle force habite cette actrice, mais elle a l’art de marquer les esprits. Cette femme ne possède pas la beauté renversante d’une Angelina Jolie ou d’une Megan Fox (selon les goûts), mais je la trouve bien plus belle que ces deux actrices réunies. C’est qu’elle semble être plus qu’un pantin habité par la volonté d’un réalisateur. Elle est une femme forte qui transmet sa puissance et son charisme aux personnages qu’elle incarne. Dans ce film, elle donne la réplique à des acteurs eux aussi intéressants. Je pense notamment à Max Minghella, fils du regretté Anthony Minghella, qu’il faudra surveiller de près parce qu’en plus d’être pris en flagrant délit de belle gueule, il possède une présence incroyable à l’écran lui aussi.

Agora (Amenabar) Agora_ver8

Tous ces éléments sont au service d’une histoire forte, aussi bien du côté intimiste que dans celui plus global nous offrant une réflexion qui risque d'être controversée sur la religion et le féminisme. Partons du « petit » pour arriver au « grand ». Le triangle amoureux dans l’(H)histoire plus grande est on ne peut plus réussi. Par la capture de regards, de gestes, de brèves réactions, Amenábar arrive à faire vivre ces amours à sens unique, à nous faire ressentir le désespoir de ces hommes perdus d’amour pour une Hypatie qui leur préfèrera toujours le Savoir et qui ne se voit pas en femme soumise à autre chose qu’à la Vérité. Souvent dans ce type de récit, soit le côté intimiste prend le dessus, soit le côté historique bloque celui-ci. Mais Amenábar arrive à faire vivre les deux et à nous marquer autant par ces deux histoires d’amours impossibles que par le contexte qui les a vus naître.

Agora (Amenabar) Agora-affiche_224513_26443

Parlons justement de celui-ci. Certes, il ne faut pas perdre de vue que, comme la plupart du temps d’ailleurs pour ce type de film, ce récit historique est très largement romancé (mais bon, il serait difficile de faire autrement). Il a toutefois le mérite de mettre sur le tapis un sujet brûlant, celui du fanatisme religieux au service de l’ambition démesurée de certains hommes, qui se servent donc de leur croyance comme excuse pour assouvir leur soif de pouvoir. Comment ne pas voir dans ce récit une dénonciation (très juste) de l’utilisation politique d’une chose qui devrait rester privée, càd la religion et les convictions philosophiques qui l’entourent ? Bien qu’Agora tape beaucoup sur le christianisme (et je ne me suis toujours pas remise d’un passage de la bible lu pendant le film, qui dit que les femmes doivent se vêtir pudiquement, se taire ne doivent en aucun cas enseigner aux hommes – quelqu’un saurait-il me donner les références de ce passage, histoire que je ne l’oublie jamais ? EDIT: voir plus bas), ce film dénonce en fait toutes les utilisations perverties des excuses religieuses. Ce qu’on constate ici, c’est que la religion n’est qu’un prétexte de plus pour dominer l’autre, pour imposer sa volonté. En sortant de là, je dois dire que j’ai ressenti encore plus de rage envers toutes ces personnes qui prétendent œuvrer pour leur dieu en tuant, massacrant, punissant ceux qui ne vont pas dans le sens de leur croyance. Mais comment peuvent-ils, en toute bonne foi (sans mauvais jeu de mot), justifier leurs actes au nom d’une religion qui, normalement, prône la paix (je pense que le fait de ne pas tuer son prochain figure dans la plupart des croyances, non ?). Agora fait ressortir cette incompréhension et nous force à réfléchir sur le sujet. Malheureusement, j’ai peur que l’audace et la dureté des propos de ce film ne l’empêchent de faire la carrière internationale qu’il mériterait d'avoir (il suffit de prendre l’exemple de la Belgique, qui n’a même pas encore prévu de date pour sa sortie, à se demander si les distributeurs ne sont pas trop frileux).

Agora (Amenabar) MOVIE_agora_POWER_article

Mais la dénonciation de l’hypocrisie de certaines personnes qui se disent religieuses n’est pas la seule à marquer les esprits. Agora est aussi un superbe pamphlet féministe. Je tiens d’ailleurs à rappeler que le féminisme, loin d’être une revendication agressive de la supériorité féminine, n’est qu’une doctrine voulant que les femmes bénéficient des mêmes droits que les hommes, qu’elles aient juste une place égale dans la société. Alors pourquoi ce mot ressemble-t-il à une insulte de nos jours ? Quand on est convaincu de la justesse des droits de l’homme et de l’égalité de tous les êtres humains sur terre, ne devrait-on pas d’office être féministe, comme on est contre le racisme ou l’homophobie ? Alors pourquoi cette attitude ne vient-elle pas naturellement aux gens ? Pourquoi n’ose-t-on plus se proclamer féministe, au risque de se voir targuer de fanatisme d’un autre type que religieux ? Tout ça pour dire qu’Amenábar est ouvertement féministe dans ce film. En choisissant Hypatie, il ne fait que montrer un exemple parmi tant d’autres de génie et de sagesse féminins étouffés par la peur et l’orgueil des hommes. Le pire est qu’il n’exagère en rien son propos (malheureusement). Combien de femmes ne sont-elles pas encore lapidées de nos jours pour avoir commis un quelconque crime ? Combien de femmes ne doivent-elles pas se taire parce qu’elles sont censées être moins intelligentes que les hommes ? Je repense encore à un de mes professeurs qui avait dit une chose qui m’avait profondément choquée : les femmes seraient en général intelligentes, mais les grands génies comme les grands attardés seraient uniquement des hommes... Agora remet en avant le fait que le génie existe bel et bien chez les femmes. Et même si le cheminement d’Hypatie nous paraît presque bête aujourd’hui, il ne faut pas oublier que de réussir à sortir des croyances de l’époque pour quitter la perfection du cercle et admettre l’existence d’orbites elliptiques est tout simplement révolutionnaire. Après tout, il faudra 11 siècles pour qu’une autre personne ose arriver à cette conclusion publiquement. Et pour une Hypatie dont nous connaissons les travaux indirectement, combien de femmes dont les idées et le génie furent ignorés ou rabaissés par les hommes ou la société ?

Agora (Amenabar) Agora_poster2

Pardon, je m’emporte, mais Agora a touché juste, a réussi à me parler et à aborder des sujets qui sont importants à mes yeux : la dénonciation de l’absurdité des certains actes au nom de la religion et la lutte pour l’égalité des droits entre hommes et femmes.
Au final, un film fort, dur, peut-être manichéen mais tellement audacieux et courageux dans son propos qu’il mérite le qualificatif de majeur. Ma première claque de l’année, une œuvre qui restera longtemps avec moi. Ne passez pas à côté !


Agora (Amenabar) Agora

CITATION BIBLIQUE:

J'ai retrouvé le passage dont je parle plus haut, il s'agit du passage 2 Timothée (je n'ai pas bien compris où c'était):

2.9. Je veux aussi que les femmes, vêtues d'une manière décente, avec pudeur et modestie, ne se parent ni de tresses, ni d'or, ni de perles, ni d'habits somptueux,

2.10. mais qu'elles se parent de bonnes oeuvres, comme il convient à des femmes qui font profession de servir Dieu.

2.11. Que la femme écoute l'instruction en silence, avec une entière soumission.

2.12. Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence.

2.13. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite;

2.14. et ce n'est pas Adam qui a été séduit, c'est la femme qui, séduite, s'est rendue coupable de transgression.

2.15. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté.


Dernière édition par Cachou le Ven 22 Jan - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeVen 22 Jan - 7:29

Waouh ! Superbe post (et superbes affiches Agora (Amenabar) 312935 ) ! J'ai encore plus envie de voir ce film maintenant ! Agora (Amenabar) Icon_biggrin

_________________
Agora (Amenabar) Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
Popila


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeVen 22 Jan - 21:07

Merci pour cette présentation engagée, Cachou ! Wink

Le film me tente énormément, car comme j'enseigne les lettres classiques, je m'intéresse forcément aux péplums en tant que genre cinématographique.

De plus, j'aimerais découvrir l'actrice principale, dont le visage a une beauté extrêmement frappante.

Enfin, la période dont il est question dans ce film m'intéresse beaucoup, en particulier pour ce qui est des relations - complexes - entre païens et chrétiens, à une époque qui a atteint un grand degré de civilisation, mais qui est sur le point de sombrer dans la barbarie et la décadence.

Comme tu l'as souligné dans ta présentation, cette époque nous parle, parce qu'elle nous renvoie à des problématiques très contemporaines.

_________________
Agora (Amenabar) Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 15:46

Je suis aussi allée voir Agora de Alejandro Amenabar et j'ai été assez impressionné et marqué par le sujet et le film.

Le film n'est peut être pas parfaitement fidèle aux faits historiques surtout que les travaux d'Hypathie ont été pour la plupart brulés ou détruits par les chrétiens d'Alexandrie. Mais ce qui est sur c'est qu'Hypathie à bien existé et que c'était une personne dont l'intelligence et le génie influençait beaucoup les hommes autour d'elle.

Les thèmes abordés sont assez nombreux l'air de rien et assez lourd aussi; on ne ressort pas indemne de la séance d'Agora, le film poursuit et reste coller à soi pendant de longues heures et même plusieurs jours, c'est certains.
Hypathie est une figure on ne peut plus intéressante et charismatique; belle, fière et surtout possédant un esprit hors du commun, elle est aussi très attachée à son indépendance, ne voulant ni se marier ni devenir mère, sachant qu'à son époque, celà signifiait la fin de ses recherches, de son enseignement et la fin de sa liberté. Tous les hommes qui cotoient Hypathie tombent sous le charme de son génie et tout le monde l'a respecte; c'est le genre de personnage charismatique qui attire.

Agora nous parle beaucoup de la place de la femme dans cette Alexandrie qui est à cette époque, une province de l'empire romain en plein déclin. Thème mélangé aussi avec la religion qui ne fait qu'enfoncer et détruire les rares libertés des femmes.
A Alexandrie, le christianisme est en plein fanatisme, et les autorités religieuses ne sont qu'assoiffées de pouvoirs et ne rêve que de convertir tout les habitants de la ville; après s'en être pris aux paîens, devenus minoritaires, ils s'en prennent ensuite aux juifs, puis aux derniers non convertis, à travers le personnage d'Hypathie, le chef religieux des chrétiens ne supportant pas son influence et le respect qu'elle inspire aux hommes, notamment Oreste, devenue préfet de la ville.

Le christianisme n'est qu'obscurantisme dans le film, empreint de fanatisme et poussant à une extrême violence. Ce sont d'ailleurs les chrétiens qui iront brulé la bibliothèque d'Alexandrie, célèbre pour le nombre de savoir qu'elle contient, savoir considéré comme impure. Le christianisme est aussi montré comme une excuse pour ces nouveaux chrétiens pour exercer leur violence et leur haine contre les païens qui sont dans les hauteurs de la société d'Alexandrie.

La réalisation d'Amenabar renforce beaucoup la force des thèmes abordés; la reconstitution d'Alexandrie est magnifique et la fuite des savants hors de la bibliothèque lorsqu'elle est prise d'assaut par les chrétiens est assez impressionnante et aussi désolante à voir.
Ce qui m'a le plus passionné, bien que le féminisme et le fanatisme religieux soient aussi vraiment bien montrés et bien prenants, c'est les travaux d'astronomie d'Hypathie, qui cherche durant de longues années, à savoir mathématiquement parlant, les mécanismes du système solaire, la course des étoiles et du soleil, la voir réfléchir, partagé ces réflexions et pratiquer des test grandeur nature est tout simplement fascinant à suivre. Elle aura alors découvert que les orbites ne sont pas des cercles comme elle le croyait mais des ellipses, info capitale pour mieux comprendre les mécanismes du ciel.

Le film est tout simplement magnifique à voir mais reste par moment dure aussi; Rachel Weisz est vraiment magnifique dans le film, elle crève l'écran et le reste du casting est à la hauteur avec Max Minghella, l'esclave ou encore Oscar Isaac et Michael Lonsdale. Le film n'est pas dénué de défaut mais vaut vraiment d'être vu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 16:02

C'est ta ban qui m'y fait penser Trillian, mais en parlant de la mise en scène d'Amenabar, je pensais que les vues du ciel symbolisaient l'infime importance de ces batailles de religions aux yeux d'un éventuel dieu, mais j'ai lu qu'Amenbar avait parlé d'un regard extra-terrestre et non divin sur la terre comme relativisation des choses...

Hypatie est ma nouvelle héroïne, je suis en train de lire un roman qui lui est consacré à l'Ecole des loisirs:

Agora (Amenabar) 9782211052658FS

J'en parlerai sur mon blog dans quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 16:18

@cachou: un point de vue extra terrestre? Tu parles des prises de vues de la planète vu depuis l'espace? Je ne l'avais pas vu comme ça!

Oh ça m'a l'air intéressant un livre sur Hypathie, c'est une fiction ou un essai historique?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 16:51

Moi non plus, je l'avais vu comme une mise à distance pour relativiser ce qui semble tellement important à ces gens, voire pour montrer un point de vue divin. Remarque, si ça se trouve, le point de vue "extra-terrestre" (dans les deux sens du terme) n'est peut-être pas si éloigné du point de vue divin.

C'est un fiction, un roman historique, qui est raconté du point de vue du secrétaire d'Hypatia, ancien esclave affranchi encore ado. Le début a été très laborieux mais je suis dedans pour l'instant et j'accroche bien. Hypatie y est encore une femme intelligente, émancipée, au-dessus de l'amour même si très humaine dans ses relations, complètement consacrée à la Science. Ici, on confronte même son type de savoir, avancé et dénué de préjugés au savoir athénien, englué dans ses idées préconçues et affamé d'explications mystiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 17:13

Intéressant tout ça, j'irai lire ton avis sur le livre quand tu l'auras fini!

En ce qui concerne les prises de vue depuis l'espace dans Agora, je ne pensais pas à une mise en perspective ou à un regard divin mais seulement une manière de nous montré la place de la terre par rapport à la lune et au soleil pour souligner l'obsession d'Hypathie dans ces recherches sur la mécanique du système solaire avec les orbites ellyptiques et de la manière dont se déplace la Terre par rapport au soleil;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 17:40

Mais pourtant ces "prises de vue" arrivent souvent après des scènes de foule ou des bagarres, pas pendant les moments d'étude (autrement c'est vrai que c'est une belle perspective aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 17:59

C'est sur que ce n'est pas le sens qu'à voulu donner Amenabar à ces prises de vue, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'y penser...mais de toute façon, je n'aurais jamais penser aux extra terrestres!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 18:30

Je te rassure, moi non plus ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 24 Jan - 20:46

Merci pour les références du livre, Cachou : je prends note. study

_________________
Agora (Amenabar) Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Bookworm
Damien


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeMer 27 Jan - 14:39

@ Cachou et Trillian. Votre enthousiasme donne vraiment envie d'aller voir le film ! Je pense y aller cette semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
Emjy


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeVen 29 Jan - 11:56

J'ai vu Agora hier et j'ai passé un très bon moment. Je crois que je n'aurais pas grand chose à ajouter à ce que vous avez dit. Agora (Amenabar) Icon_wink
La mise en scène m'a beaucoup plû, elle m'a semblée très accrocheuse. Le décor est très bien plantée, ainsi que l'atmopshère : on s'y croirait !
Rachel Weisz est lumineuse dans le rôle d'Hypathie, on ne voit qu'elle ou presque. On comprend sans mal pourquoi deux des héros du film sont aussi passionnément amoureux d'elle.
La musique est très présente, la caméra tourbillonne. On ne tombe pas dans la grandiloquence mais c'est moins une. Heureusement d'ailleurs car sinon, je crois que je n'aurais pas autant aimé ...
Les vues du ciel, ou plutôt devrais-je dire les vues du cosmos, m'ont parue très esthétiques. J'ai trouvé que c'était un parti pris justifié et très intéressant. C'est un peu déroutant d'entendre ces cris d'âme en peine en ayant une vue aussi éloignée de la bataille mais ça confère au film un petit côté "mystique" pas déplacé du tout ! Agora (Amenabar) Icon_biggrin

_________________
Agora (Amenabar) Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
sookie


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeMer 4 Aoû - 17:25

J'ai beaucoup aimé ce film tant par le sujet abordé (Hypathie et son combat pour le savoir, la religion poussé à l'extrême) que par l'interprétation des protagonistes (Rachel Weisz en l'occurence). Je n'ajouterais rien en critique puisque tout est dit par Cachou notamment (je sais pas si en Belgique ce film fut finalement projeté). Je trouve que c'est un film qui vaut vraiment la peine d'être vu au moins une fois rien que pour connaître le destin d'Hypathie dont je n'avais jamais entendu parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Helstone rose
Caelan


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeLun 10 Jan - 19:08

Je n'ai rien a rajouté, Trillian et Cachou je suis totalement d'accord avec vous ! Ce film restera dans ma mémoire, et la fin encore plus. Je la trouve…splendide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 17 Juil - 10:32

Quel film absolument magnifique Agora (Amenabar) 94134 Agora (Amenabar) 94134 Agora (Amenabar) 94134 Je l'ai (enfin) vu hier soir et le moins que l'on puisse dire c'est que j'ai aimé de bout en bout.

Je ne vais pas redire tout ce qui a été brillamment dit dans la présentation de Cachou ou dans les autres posts mais c'est un film qui m'a fait une énorme impression et qui me suivra sans doute longtemps.

Rachel Weisz est superbe dans le rôle d'Hypathie, de même que le reste du casting est fabuleux, je pense surtout à Max Minghella. Les décors sont somptueux, la mise en scène brillante et la musique de Dario Marianelli sublime les images.

Eblouissant Agora (Amenabar) 94134 Agora (Amenabar) 312935 Agora (Amenabar) 94134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SuperIdole
Bookworm
SuperIdole


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeDim 17 Juil - 11:56

j'ai vu ce film il y a quelque mois, ayant acheté le dvd sans jamais en avoir entendu parlé et wouah! La claque que je me suis prise en le voyant. Je crois que tout ce que vous avez dit résume bien ce que je pense et encore plus! Très belle présentation d'ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
Diana


Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitimeSam 6 Aoû - 22:11

J'ai vu ce film aujourd'hui et j'ai du mal à ajouter quelque chose car la critique de Cachou et les commentaires suivants rejoignent ce que je pense.
Le film est vraiment passionnant, et aussi surprenant, car au début tout est calme, et puis après ,c'est le chaos, le proselytisme acharné, la destruction de ce qui n'est pas chretien.
Encore une fois, l'intensité de Rachel Weisz m'a beaucoup plus, c'est une très grande actrice, que ce soit en enseignant, en protégeant des manuscrits, ou en essayant de comprendre les mouvements de la terre.
Le pesonnage d'Oreste ne me plaisait pas tellement au début, mais finalement, ce fut un de mes personnages préféfé.
Les décors sont vraiment très bien faits
La fin est vraiment horrible, et je suis soulagée de l'action de Davius.

_________________
Agora (Amenabar) 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Agora (Amenabar) Empty
MessageSujet: Re: Agora (Amenabar)   Agora (Amenabar) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Agora (Amenabar)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agora (Amenabar)
» Problèmes photos pour le web
» INP - Formation permanente 2011
» Attention arnaque !!
» SALON DE LA PHOTO 2011 - Invitation gratuite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and travel on :: Auteurs d'autres nationalités :: Cultures ibériques-
Sauter vers: